fbpx
Categorynet.com • piges pour une collectivité locale et congés payés
Page 1 sur 1

piges pour une collectivité locale et congés payés

Publié : 14 juin 2008, 10:41
par ginalex
Bonjour,

Je suis journaliset pigiste pour une mairie. Nous sommes payés 69,50 € brut le feuillet mais à celui-ci ne s'ajoute aucun congés payés, ni 13e mois, ni autres primes des salariés de la ville.

Je sais que les journalistes en PQR ou autre presse dépendant du SNJ doivent percevroi en sus du montant des piges, le versement des congés payés, etc.
Ce n'est pas le cas dans ma collectivité (mairie). Est-ce ainsi dans toutes les collectivités territoriales. N'avons-nous droit à aucun congés payés ou 13e mois ?

Merci de vos témouignanges à ce sujet.

Publié : 14 juin 2008, 17:07
par Londres
A priori, tu dois être salarié en tant que vacataire, ce qui dispense sans doute la collectivité de te payer tes congés payés, 13e mois... qui sont inclus dans ton tarif de pige.
Mais il me semble que dans la presse indépendante, le principe est le même non ? Le tarif au feuillet inclut tout, non ?
Mais si tu te poses des questions, interroge leur service RH, ce sont eux qui pourront sans doute le mieux répondre à tes questions.

Publié : 14 juin 2008, 21:46
par ginalex
Merci Londres,

J'ai déjà interrogé la DRH là-dessus et elle m'a répon du que c'était tt inclus mais comme je sais que son directeur est coutumier des "oublis" et mahonnetetés, je voulais juste savoir si cela était normal ou pas.

Publié : 15 juin 2008, 19:06
par cilou
Normalement, le tarif de la pige est brut, et n'inclut pas les congés payés et le treizième mois. Il faut donc les ajouter. Mais comme il existe des malhonnête partout, y compris (qui a dit surtout ? 8) ) dans la presse, il faut bien se le faire préciser avant d'accepter une commande. Pour ma part, j'envoie un mail précisant la nature de la commande (taille, angle, date de rendu) ainsi que le montant de la pige, en précisant que c'est en salaire, hors treizième mois et congés payés.

Attention, le treizième mois n'est dû qu'au bout de trois collaborations.