combien va payer la nouvelle Agence Centrale de Presse ?

Questions et débats à propos de la pige et des pigistes : tarif d'une pige, statut du pigiste, comment trouver des piges ? Comment vendre des piges ? Droits des pigistes, ...
rrico
Messages : 8
Inscription : 22 juil. 2005, 12:44
Contact :

Re: combien va payer la nouvelle Agence Centrale de Presse ?

Message non lu par rrico » 07 déc. 2009, 21:20

En effet, j’estime qu’aspirer - surtout aujourd’hui – vivre de la presse à plein temps est une attitude maintenant un peu conservatrice, voire idéaliste.
Excuse moi, Eric (ou Laurence), cela veut dire quoi ça? Vivre de la presse à plein temps est une attitude professionnelle. Libre à chacun de souscrire à un projet où 40% de votre travail va être ponctionné par un tiers.

Pour ma part, travaillant de manière régulière avec quelques médias, je trouve que c'est extrêmement cher payé pour bonifier son portefeuille de collaborations. Du reste, je ne vise pas le one shot dans la pige mais des collaborations régulières. Et cela passe par des échanges avec les rédactions en chef, des idées de sujets qui font plusieurs fois l'aller et retour, qui évoluent. Tout sauf seulement un chèque contre des signes qui remplissent un trou et basta.

Attention - je ne dis pas ça contre l'ACP - aux miroirs aux alouettes. S'il suffisait de créer une plate-forme quelconque pour que les piges pleuvent sur les pigistes, cela se saurait. Piger, ce n'est pas seulement proposer des bonnes idées. Cela ne suffit pas.
cilou
Messages : 1723
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Re: combien va payer la nouvelle Agence Centrale de Presse ?

Message non lu par cilou » 07 déc. 2009, 21:52

Salut Eric/Laurence :roll:
Invité a écrit : En effet, j’estime qu’aspirer - surtout aujourd’hui – vivre de la presse à plein temps est une attitude maintenant un peu conservatrice, voire idéaliste.
Ce genre de propos m'énerve profondément. Il émane en général de gens qui ne parviennent pas à vivre de la presse, et pensent donc que c'est le cas des autres. Vouloir simplement vivre de son métier serait "conservateur" ? Non, et beaucoup de pigistes le prouvent chaque jour.
En fait, je ne connais ni l’agence ni ses dirigeants, mais ce qui me séduit dès le début dans le projet de plate-forme d’Hirel, c’est qu’il fait appel à l’intelligence et au talent de chacun.
Je ne vois pas en quoi une plate-forme fait plus "appel à l'intelligence et au talent de chacun" que les formes plus traditionnelles (tu dirais "conservatrices") de la pige : il me paraît plus difficile, et bien plus formateur, d'essayer de convaincre un rédac'chef, de discuter pour tenter de comprendre ses souhaits, de modifier son idée première... que de poster un article et de croiser les doigts pour qu'un rédac'chef s'y intéresse.
Moi, je te dis franchement, je piaffe d’impatience d’être contacté par l’ACP, car j’ai plein de projets à leur proposer !
Alors pourquoi ne les proposes-tu pas directement aux journaux ?
Si déjà, tu es stressé et que tu commences à comptabiliser tes fins de mois, c’est pas la peine mon vieux – dans ce cas travaille dans la fonction publique (pas péjoratif dans ma bouche).
Petite question : as-tu un loyer à payer ? La passion, c'est bien, c'est même indispensable pour faire son métier avec plaisir. Mais on ne vit pas uniquement de passion.
Moi, je fais GRATUITEMENT depuis des années – avant je bossais comme journaliste pigiste dans la presse magazine - un vrai boulot de journaliste (chroniques, interviews) dans des webzines. Je ne regrette aucunement ce travail gratuit quej’ai fourni mais aujourd’hui ça ne m’intéresse plus.
Passer un papier gratos, c'est très facile : les journaux et webzines ne peuvent pas se montrer difficiles. Pour se faire payer un article, c'est autre chose.
Beaucoup de gens comme moi – correcteur, écrivain, traducteur, etc. - cherchent juste un travail complémentaire en Presse, sans revenu quantifiable et peuvent donc être très séduits par le projet de l’ACP.
Je crains que le journalisme puisse difficilement être un "travail complémentaire". Ceux qui le pratiquent en dilettante ont en effet toutes les chances de se planter. Il faut beaucoup s'investir pour trouver des sujets qui intéressent les journaux, et ça me semble difficilement compatible avec un autre boulot.
Invité

Re: combien va payer la nouvelle Agence Centrale de Presse ?

Message non lu par Invité » 07 déc. 2009, 22:44

citation : Et cela passe par des échanges avec les rédactions en chef, des idées de sujets qui font plusieurs fois l'aller et retour, qui évoluent. Tout sauf seulement un chèque contre des signes qui remplissent un trou et basta.

Apparemment, ma petite missive a suscité de saines réactions. Tout cela est bien intéressant, et je prends comme base d'un nouveau débat ta citation. Des échanges avec les rédactions ? des idées de sujet (et hop 3 petits tours et puis s'en vont).
Moi j'estime qu'un journaliste "professionnel" peut très bien s'organiser lui-même, c'est à dire choisir des idées originales de sujet tout seul comme un grand... Quant au chèque contre des signes : quel mal y a t'il à rémunérer au nombre de signes ? - oui ok, sûr c'est plus du boulot, mais moi pour être tout à fait sincère, je m'en fous d'être mensualisé et de la sécurité de l'emploi ; si j'écris c'est pour informer et vibrer et avoir un revenu complémentaire...

En fait les nombreuses réactions hostiles - à mon avis - à l'encontre de l'ACP proviennent d'un certain conservatisme un peu crétin et bien français à l'égard de toute initiative novatrice. Dès qu'on sort de France, on dirait qu'on respire. Aux USA, les plates-formes de journalistes en ligne est devenu courant, aux Pays-Bas, pays beaucoup plus riche au niveau de la presse, les rédactions encouragent les journalistes à travailler à leur domicile - journaliste à domicile est devenu là-bas banal et très bien considéré.
Il n'y a qu'en France où toute nouvelle idée déstabilise l'etablishment journalistique - ces petits chéris de journalistes seraient t'ils devenus des petits ânes obéissants, apeurés par le moindre pet de leur rédacteur en chef ?

Pour conclure, je dirai que je ne sais pas si l'ACP est capable de tenir son pari et donc de rétribuer correctement ses collaborateurs (l'avenir le dira), mais pour une fois qu'il se passe quelque chose en France, on pourrait quant même un peu attendre pour critiquer.
Par ailleurs, me concernant je te signale que si l'on me proposait une place pour travailler dans un grand canard type FIGARO, LE MONDE, TELERAMA, LIBERATION ou LES INCORRUPTIBLES, je refuserai (sincère).
Ca t'épate hein ?
Comme quoi , il y a toutes sortes d'envies journalistiques - la diversité est toujours excellente, permettant à chacun de travailler dans des conditions sereines et librement choisies.

Eric Laurence
Invité

Re: combien va payer la nouvelle Agence Centrale de Presse ?

Message non lu par Invité » 08 déc. 2009, 07:44

Pour les raisons déjà évoquées et répondre - encore - aux intervenants précédents. J’aime prendre l’initiative moi-même de proposer un article. Je n’ai pas besoin de l’adoublement d’un rédacteur en chef qui va chercher à m’influencer ou tout simplement à m’imposer son choix. Moi chaque jour, j’ai bien - au minimum - cinquante idées d’articles… Au contraire cette liberté rédactionnelle m’excite et c’est surtout pas le terrorisme de l’argument financier qui pourrait mentalement m’arrêter d’avoir envie de me battre dans ma démarche rédactionnelle. Contacter des journaux (pour répondre à ta question) pour vendre mes piges ne m’intéresse plus, et constitue une trop grosse perte de temps pour moi. Je préfère brasser large, et si, je dis bien si (à l’heure actuelle personne ne peut le savoir) l’ACP est capable d’offrir ce type de services aux journalistes pigistes, je veux bien me battre pour proposer des articles de fond sur les sujets qui m’intéressent et que moi-même j’aurais librement CHOISI. En outre, l’argument selon lequel on ne serait pas journaliste à 100% si on exerce à temps partiel est complètement tendancieux et limite corporatiste. Au contraire, faire un reportage, préparer une interview, fignoler une chronique, tout cela demande beaucoup de temps et de tranquillité : mieux vaut faire peu d’articles mais s’appliquer à les faire que speeder comme un malade en inondant d’articles tout aussi tartouilles les uns que les autres, repiqués d’ailleurs le plus souvent sur internet ou calqués sur des sujets maints fois rabachés (la couche d'ozone, le mal au dos, les sectes et la grippe A). On revient toujours au problème financier mais j’ai déjà indiqué que beaucoup de journalistes peuvent être attirés par un revenu même partiel. Allons : faut pas être obsédé par Pole Emploi, et si l’on peut pas vivre à la hauteur de ses ambitions, autant changer de métier… Soyons positifs ! Essayons de nouvelles formes de journalisme, fonçons. Après, on verra bien !

Eric Laurence
Invité

Re: combien va payer la nouvelle Agence Centrale de Presse ?

Message non lu par Invité » 08 déc. 2009, 08:48

Pour les raisons déjà évoquées et répondre - encore - aux intervenants précédents. J’aime prendre l’initiative moi-même de proposer un article. Je n’ai pas besoin de l’adoublement d’un rédacteur en chef qui va chercher à m’influencer ou tout simplement à m’imposer son choix.
Au fait, rassure moi, Eric Laurence, tu es bien... journaliste? Tes propos trahissent ta méconnaissance totale du métier et tu réponds à côté de la plaque à nos objections. Pour ta gouverne, tu m'as mal compris: je suis journaliste pigiste (avec un vrai salaire, oui ça existe!) et payé au nombre de signes, issus d'articles qui ne descendent pas du saint-esprit. Renseigne toi mais je pense que l'objectif de l'ACP est de recruter des journalistes professionnels (sinon, c'est la mort de la plate-forme, si les rédacteurs en chef ne la jugent pas crédible)
cilou
Messages : 1723
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Re: combien va payer la nouvelle Agence Centrale de Presse ?

Message non lu par cilou » 08 déc. 2009, 09:04

Invité a écrit :Moi j'estime qu'un journaliste "professionnel" peut très bien s'organiser lui-même, c'est à dire choisir des idées originales de sujet tout seul comme un grand...
Moi aussi, vu tes propos, je doute que tu aies un jour été journaliste professionnel (c'est à dire que tu aies vraiment vécu du journalisme).
Bien sûr qu'un journaliste pro peut choisir ses idées originales de sujet. C'est même ce qu'on attend de lui avant tout. Ca ne veut pourtant pas dire que le sujet sera pris tel quel, avec l'angle et la longueur que le journaliste décide. Tu ne sais pas comment est fait un journal ? Qu'il faut une unité de style ? Qu'on ne fait pas 10 feuillets s'il n'y a de la place que pour 5 ? Tout ça, ça se discute avec le rédac'chef, avec des arguments du type "ton idée est sympa, mais est-ce que tu peux particulièrement appuyer sur tel point, et puis faire un encadré sur tel autre ?" Ca ne signifie pas qu'on renonce à son idée de sujet, ça signifie juste qu'on a une démarche pro : on n'écrit pas pour soi-même, mais pour un journal. Il faut donc répondre à la demande du journal. Point barre.
Quant au chèque contre des signes : quel mal y a t'il à rémunérer au nombre de signes ? - oui ok, sûr c'est plus du boulot, mais moi pour être tout à fait sincère, je m'en fous d'être mensualisé et de la sécurité de l'emploi ;
Je suis pigiste depuis 10 ans, je suis payée au nombre de signes... et c'est bien pour ça que je ne peux pas adopter ta démarche (et aucun pigiste qui veut vivre de son métier ne peut l'adopter) : pour être pigiste, il faut savoir vendre ses piges. Tout le contraire de ce que tu fais.
si j'écris c'est pour informer et vibrer et avoir un revenu complémentaire...
C'est bien ce que je disais : dilettante. Ce n'est pas une critique. Mais ne viens pas donner des leçons à ceux qui vivent de leur métier.
Comme quoi , il y a toutes sortes d'envies journalistiques - la diversité est toujours excellente, permettant à chacun de travailler dans des conditions sereines et librement choisies.
Qui dit travail dit rémunération. Sinon, c'est du loisir. Et pour qu'il y ait rémunération, il faut vendre l'article. Et pour cela, il faut adopter une démarche commerciale (désolée si c'est un gros mot pour toi), c'est à dire s'adapter à la demande des journaux.
lennoes
Messages : 27
Inscription : 25 oct. 2007, 17:41
Contact :

Re: combien va payer la nouvelle Agence Centrale de Presse ?

Message non lu par lennoes » 08 déc. 2009, 13:59

Pour ma part, j'ai répondu positivement à l'ACP. Je suis par nature curieuse. Mais, il est vrai que je me demande comment vont réagir les journaux à cette nouvelle offre car on leur proposera des articles clés en main et non pas des synopsis. Or, les différents journaux pour lesquels je travaille ont tous une maquette différente, un style ou un public spécifique. L'écriture, le découpage de mes articles s'adaptent à leurs demandes personnalisées.
Avatar de l’utilisateur
Jef45
Messages : 87
Inscription : 09 oct. 2002, 17:59
Localisation : Loiret
Contact :

Re: combien va payer la nouvelle Agence Centrale de Presse ?

Message non lu par Jef45 » 11 déc. 2009, 17:22

Bonsoir tout le monde :D

je réponds ici au message d'Eric me concernant.

Tout d'abord, je ne suis votre "vieux", comme vous dites. Nous n'avons pas gardé les cochons ensembles !

Par ailleurs, selon vous, vouloir vivre de mon métier de rédacteur-reporter serait une attitude "conservatrice", "idéaliste".

Quoi ?!, comment ?! Lire une telle énormité, les bras m'en tombent. Si vous avez pu vous offrir le luxe d'écrire gratuitement pour des webzines, grand bien vous fasse.

Mais moi - comme d'autres ici me semble t-il -, je ne vis pas de l'air du temps ou d'une autre activité (écrivain, correcteur, etc.) qui me permettrait de m'offrir ce luxe de travailler ailleurs pour la gloire, le "fun".

Encore une fois, je n'ai pas de temps, d'argent et d'énergie à perdre à soumettre des articles clés en main si je n'ai aucune garantie d'un "acheteur" au bout.

Bonne soirée et bonne fin de semaine.

Jef.
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: combien va payer la nouvelle Agence Centrale de Presse ?

Message non lu par ann65 » 12 déc. 2009, 11:29

Invité a écrit : j’estime qu’aspirer - surtout aujourd’hui – vivre de la presse à plein temps est une attitude maintenant un peu conservatrice, voire idéaliste.c
Vouloir vivre correctement de son métier serait donc une attitude "conservatrice, voire idéaliste" ?
C'est rigolo d'associer le conservatisme et l'idéalisme...
¨
Plus sérieusement, vivre du journalisme n'est pas un idéal. C'est possible. Des milliers de journalistes vivent de leur métier aujourd'hui. Encore heureux !

Des milliers de journalistes n'y réussissent pas et galèrent depuis des années. Dans ce cas, je pense moi aussi qu'il n'est pas inutile de réfléchir à une reconversion ou à une activité professionnelle lucrative même à temps partiel.
Fraggy
Messages : 8
Inscription : 28 juin 2007, 20:43
Contact :

Re: combien va payer la nouvelle Agence Centrale de Presse ?

Message non lu par Fraggy » 14 mars 2010, 15:37

Et si on relançait le sujet ?

Où en est l'ACP ? Apparemment, le lancement a été retardé...
Mandrake
Messages : 28
Inscription : 04 févr. 2009, 22:00
Contact :

Re: combien va payer la nouvelle Agence Centrale de Presse ?

Message non lu par Mandrake » 14 mars 2010, 19:33

bonne idée, on aimerait en savoir plus :!:
caro1
Messages : 0
Inscription : 15 mars 2010, 14:19
Contact :

Re: combien va payer la nouvelle Agence Centrale de Presse ?

Message non lu par caro1 » 15 mars 2010, 14:24

Bonjour,

Je suis pigiste et j'ai répondu positivement à l'ACP en décembre, en ne remplissant que le contrat pour être payée en salaire et non faire des factures (je ne suis pas une entreprise, ni auto-entrepreneur, ne compte pas le devenir, je suis pigiste donc payée en salaire basta). Et début mars, j'ai reçu un mail me demandant de renvoyer à nouveau le contrat, signé, mais uniquement si je suis capable de faire des factures, car, finalement, l'ACP souhaite travailler avec des "JOURNALISTES ENTREPRENEURS", aptes à faire des factures donc.
Voilà.

J'ai juste envie de dire putain j'en ai marre (ce qui est pas mal pour une première contribution sur ce forum). Journaliste entrepreneur, foutage de gueule.
lennoes
Messages : 27
Inscription : 25 oct. 2007, 17:41
Contact :

Re: combien va payer la nouvelle Agence Centrale de Presse ?

Message non lu par lennoes » 15 mars 2010, 16:24

Si ce que tu dis est vrai, ça va me faciliter la tache. Je n'avais toujours pas renvoyé le contrat par manque de temps. Ne souhaitant pas émettre de factures, je ne participerai donc pas à cette aventure. Tant pis pour eux! Ils ne savent pas ce qu'ils perdent :lol:
caro1
Messages : 0
Inscription : 15 mars 2010, 14:19
Contact :

Re: combien va payer la nouvelle Agence Centrale de Presse ?

Message non lu par caro1 » 15 mars 2010, 17:21

Pour la véracité de mes propos, voilà le copie/colle du mail reçu.
contact@acp-presse.com


afficher les détails 5 mars (Il y a 10 jours)

Bonjour,
Merci encore de nous avoir contacté afin de rejoindre le réseau de contributeurs de l'ACP.
Merci également de votre patience.
La plate-forme éditoriale en ligne de l'Agence Centrale de Presse devrait être opérationnelle dans les prochaines semaines.
Nous vous avions fait parvenir une première version non finalisée d'un contrat de mandat. Veuillez trouver ci-joint la version finale de ce document, à nous renvoyer dès que possible paraphée et signée en deux exemplaires, accompagnée de la première version que nous vous avions retourné et de la fiche de renseignement ci-jointe.

Par ailleurs, la plate-forme éditoriale de l'Agence Centrale de Presse ne sera accessible qu'à des journalistes entrepreneurs. Pourriez-vous nous confirmer que vous disposez bien d'une personnalité morale vous permettant de facturer vos contributions, et si oui sous quelle forme ?

Vous remerciant de votre patience et de l'intérêt que vous portez à l'ACP.


Judikael Hirel
Agence Centrale de Presse
Rédacteur en chef
Avatar de l’utilisateur
Jef45
Messages : 87
Inscription : 09 oct. 2002, 17:59
Localisation : Loiret
Contact :

Re: combien va payer la nouvelle Agence Centrale de Presse ?

Message non lu par Jef45 » 15 mars 2010, 18:13

Bonsoir :D

comme cela les choses sont claires :twisted:

Il n'y a pas de place à l'ACP... pour les journalistes salariés...

Si l'information que tu nous communiques est confirmée.

Bonne soirée.

Jef.
Répondre

Revenir à « Piges et pigistes »