Annonce des Editions Thélès

Espace Edition : comment éditer un livre ? Auteur, ca paye ? Quelles maisons d'édition approcher ? ...
coco47
Messages : 1037
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: Annonce des Editions Thélès

Message non lu par coco47 » 21 févr. 2012, 06:13

pierrotveille a écrit :Vous devriez être plus ouvert et accueuillant envers les participants de ce forum. Soyez positifs.
Vous êtes qui, pour donner ici des leçons de bienséance et de « positivité » ? Pourquoi devrais-je être accueuillant (sic) à l'égard de quelqu'un qui prône sur un forum de professionnels de la langue — qu'ils l'écrivent ou la corrigent — des pratiques encore pires que celles que certains veulent imposer au peuple grec : travailler pour ne rien gagner. Allez donc vous faire accueuillir ailleurs !
Et allez expliquer aux pousseurs de chansonnette des radios et des télés ou aux tapeurs de ballon que leur activité n'est pas un métier.
Et dites-nous un peu quelle est votre vitesse de lecture.
Dernier point : quand on écrit un charabia comme « Je ne vois pas l'intérêt à venir questionner ses conditions », comment peut-on être lecteur de quoi que ce soit pour qui que ce soit, éditeur ou chaîne de télévision ? Comment peut-on porter un jugement sur la valeur d'un texte ? Il y a décidément des métiers qui se perdent.
cilou
Messages : 1723
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Re: Annonce des Editions Thélès

Message non lu par cilou » 21 févr. 2012, 11:08

Comme dit Ann, si ce n'est pas un métier, ça n'a rien à faire dans des offres d'emploi. Mais je rebondit surtout sur ceci
pierrotveille a écrit :Si vous en avez fait un métier, c'est bien triste pour vous, car ça ne nourrit pas son homme.
Ce qui est rigolo, c'est que ça pourrait s'appliquer à n'importe quelle activité considérée aujourd'hui comme un métier. Tiens, il y a eu plein d'articles récemment sur une étude sociologique sur les nounous, certains employeurs considèrent visiblement qu'on peut les payer des clopinettes car ils considèrent qu'elles font ça pour le plaisir, que ce n'est pas un vrai métier. Allons plus loin, supprimons le smic, le droit du travail, et tous les métiers actuels n'en seront plus car "cela ne nourrira plus son homme". Nous vivons une époque formidable, non ?
coco47
Messages : 1037
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: Annonce des Editions Thélès

Message non lu par coco47 » 22 févr. 2012, 04:49

pierrotveille a écrit :Je maintiens que lire que des manuscrits n'est pas un métier. Si vous en avez fait un métier, c'est bien triste pour vous, car ça ne nourrit pas son homme.
D'où il découle qu'une activité qui nourrit son homme est, elle, un métier. Dealer, par exemple, est un excellent métier. Proxénète également.
Jean-Robert TIRTAINE
Messages : 5
Inscription : 17 août 2010, 11:35
Contact :

Re: Annonce des Editions Thélès

Message non lu par Jean-Robert TIRTAINE » 22 févr. 2012, 10:17

Ce qui est réellement inquiétant, c'est de constater que nos métiers (journalisme, édition, communication, etc.) valent de moins en moins sur le marché du travail. Entre les stagiaires surexploités, les professionnels sous-payés et les "bénévoles", on se demande parfois si il ne vaut pas mieux quitter ces professions...
La vraie Gavroche
Messages : 27
Inscription : 28 déc. 2010, 15:45
Contact :

Re: Annonce des Editions Thélès

Message non lu par La vraie Gavroche » 04 mars 2013, 19:58

Il y a décidément des métiers qui se perdent.

Des coups de pied au c... aussi ... :wink:
Répondre

Revenir à « Métiers de l'édition »