admissible au CFJ et très inquiète de l'état de l'école.

Forum à propos du CFJ
Avatar de l’utilisateur
Audrey
Messages : 52
Inscription : 08 juil. 2003, 00:46
Localisation : Entre Nice, Paris, Strasbourg, Lille,...
Contact :

admissible au CFJ et très inquiète de l'état de l'école.

Message non lu par Audrey » 17 juil. 2003, 01:52

Je suis admissible au CFJ et je dois donc passer les épreuves de l'admission en septembre mais je suis très inquiète quand à la santé de l'école. :?
Je n'ai vraiment pas envie de me donner du mal pour l'oral si l'école ne survit pas à l'automne et surtout j'ai déjà réussi le Celsa (pour l'ESJ ou le CUEJ j'attends encore le résultat de l'admissibilité) et je ne veux pas lâcher la proie pour l'ombre.
J'aimerais vraiment votre avis, que dois-je faire? Merci beaucoup.
Vanilla

Message non lu par Vanilla » 17 juil. 2003, 09:51

Pour avoir eu vent des dernières évolutions, l'école devrait être reprise et de toute façon, tu devrais y voir plus clair d'ici septembre. Ensuite, tout dépend de ce que tu veux faire (tu peux aussi partir en vacances) mais même si ça ne change pas fondamentalement gd chose, si tu as la possibilité de faire le CFJ ou l'ESJ plutôt que le Celsa, c'est qd même mieux.
Hélo
Messages : 6
Inscription : 16 oct. 2002, 12:49
Contact :

Message non lu par Hélo » 17 juil. 2003, 14:14

Presse: la société EFE choisie comme repreneur du CFPJ

PARIS (AP) - Le tribunal de grande instance de Paris a désigné jeudi la société Edition Formation Entreprise (EFE) comme repreneur du Centre de formation et de perfectionnement des journalistes (CFPJ), en redressement judiciaire depuis le 22 mai dernier.

L'offre de reprise du groupe EFE s'élève à 200.000 euros et le projet prévoit la suppression de 28 emplois sur les 55 que compte actuellement le CFPJ.

Dans son projet, EFE "a pris l'engagement de mettre la trésorerie de son groupe, estimée à trois millions d'euros, à la disposition de la structure de reprise", note le tribunal dans son jugement.

Cet engagement devrait permettre, selon le tribunal, de "pérenniser l'activité de l'école et le maintien de 27 contrats de travail". L'équilibre des comptes devrait être atteint en 2004.

Le montant des dettes du CFPJ, qui regroupe quatre associations, s'élevait au 31 décembre dernier à 11.576.712 euros pour un actif de 518.799 euros.

Le groupe EFE s'est engagé à maintenir les accords d'entreprise et les accords Robien signés par le groupe, précise le jugement.

Cinq groupes ou sociétés s'étaient portés candidats à la reprise du CFPJ. L'EFE, dirigée par Patrice Bougon, est un groupe qui est à la fois éditeur professionnel spécialisé dans le domaine juridique (les trois revues de référence en droit public et quatre collections d'une centaine d'ouvrages professionnels) et acteur de la formation professionnelle (80% de son chiffre d'affaires).

Ce repreneur avait les faveurs du comité d'entreprise de l'école. "A notre sens, leur offre présente le projet pédagogique le plus cohérent. L'EFE est un groupe nationalement reconnu dans le domaine de la formation. Or notre école a tout autant besoin de solidité financière que d'une vision pédagogique", avait déclaré il y a quelques jours au Figaro le secrétaire adjoint du comité d'entreprise du CFPJ, Jérôme Jaymond.

Créé en 1946, le CFPJ, une des principales écoles de journalisme françaises, a une activité de formation initiale pour les étudiants (CFJ, qui forme une cinquantaine de journalistes par an) et une activité de formation permanente (CPJ/CIM).

L'école, située rue du Louvre à Paris, avait déjà surmonté d'importantes difficultés financières et un dépôt de bilan en 1998 grâce à une recapitalisation sous l'impulsion de l'association "CFJ Demain", créée à l'initiative d'anciens élèves.

"Le premier objectif est rempli: éviter la liquidation", s'est félicité dans un communiqué Gilles Dansart, président de l'association des Anciens du CFJ. "Le deuxième objectif, ô combien difficile après ces années de perturbations, c'est donc d'assurer la pérennité de notre institution, sans laquelle il n'y a pas d'excellence durable. Plus que jamais, dans un contexte professionnel perturbé, le CFJ a besoin d'ambition et d'un indispensable renouvellement des idées et des méthodes". AP
solysombra

Message non lu par solysombra » 18 juil. 2003, 12:35

le cfpj va être racheter et les cours commenceront normalement en octobre.
Avatar de l’utilisateur
Audrey
Messages : 52
Inscription : 08 juil. 2003, 00:46
Localisation : Entre Nice, Paris, Strasbourg, Lille,...
Contact :

Message non lu par Audrey » 18 juil. 2003, 22:33

Je viens de lire l'article du Monde sur le rachat par EFE. Merci à vous. JE suis assez soulagée.
Bon maintenant il faut que je me prépare, c'est la rançon de la gloire! :wink:
Nikkel

Message non lu par Nikkel » 22 nov. 2003, 20:27

"La rentrée des 49 nouveaux étudiants à l'école de la rue du Louvre s'est donc faite début octobre dans des conditions particulières. Même si le budget des années précédentes a été reconduit, même si les mêmes intervenants et les mêmes matières sont au programme. D'autant que le 14 octobre, Sciences-Po Paris a lancé un défi au CFJ sur son propre terrain, en annonçant la création de son école de journalisme à la rentrée 2004, et en rompant dans la foulée l'accord de double diplôme existant depuis trois ans"

Trouvé article sur le sujet : http://www.boivigny.com
Répondre

Revenir à « CFJ »