Petit plaisir entre n'amis

Espace de discussion non professionnel : envie de parler du beau temps ? Un coup de déprime ? Votre sujet ne rentre dans aucun forum ?
SacriPanard

Petit plaisir entre n'amis

Message non lu par SacriPanard » 25 juin 2010, 14:35

**** *****
** *** de *****
**** ****** ****** le 24 juin 2010

Objet : Recours gracieux, inscription en LEA Anglais-Russe
A l'attention du président de l'université ***** 3

Monsieur le président,

Je reçois avec tristesse un avis défavorable à l'inscription au LEA Anglais-Russe.
La brutalité de sa réponse sibylline, décision d'une " capacité d'accueil ", est un critère Républicain manquant, au regard d'une volonté, d'une initiative, d'un mérite, d'une situation, et d'une démarche administrative.

Le mérite d'une course est son départ comme son classement d'arrivé, dotation d'une nature de chair physique, méritoire d'une quantité bien disposée, de sa situation favorable de bonne nourriture avec la gratitude de l'amusement collectif.

Le mérite d'un démarche administrative, son initiative comme son départ dans la nature d'une volonté, ainsi que son 'quantitatif', classement d'arrivé et disposition d'administration, est le petit mérite d'un effort. Il ne me semble pas justifiable qu'il soit opposé la brutale disposition d'une quantité absente, obligeance " présentement " d'une volonté zélée.

Votre gratitude n'a certainement pas l'amusement de ma nature, vous ne le regrettez sans doute pas, mais le collectif d'une communauté n'est pas la nature d'un goût défini dans la continuité de l'action d'une personne. La continuité d'une croyance, comme sa conséquence, m'apparait à cet égard un intérêt contraire particulier, de nature sociale, méritoire, relationnelle ou légale, péjorativement douteuse, sans doute non représentative.

Le mérite d'une situation est l'effectivité d'une volonté de fait collective, privilège à nouveau d'être Ici, ce qu'elle n'est plus ailleurs Là, et nature de Soi comme la nature de sa position, acceptée ou refusée.

L'indifférenciation d'un Agir, publication et valeur méritoire d'un collectif, drapeau d'une défense et d'un blason, dans la nature d'un rapport communautaire, ne m'apparait pas avoir l'intérêt supérieur du bon plaisir d'un autre choix, d'un autre goût, d'un autre intérêt financier, situation de ce qu'il (l'Agir) est, entre-autre-collectivité.

Le défavorable d'une situation n'a sans doute pas le mérite de n'Etre-pas-encore, rapport de collectivité, privilège du choix de-ne-pas-Etre, au regard de n'Etre-pas ou de n'Etre plus.
Qu'elle soit l'appréciation d'une communauté, est le mérité de l'appréciation d'une autre-communauté, je tombe des nus d'être le trublion du bon déplaisir, cynisme et effectivité contraire d'une administration contaminante.

Son favorable est la situation d'Etre ce qu'elle n'est plus, comme le mérite de ses positions et qualités d'un misérabilisme encore-non-collectivité, en ceci la normalisation d'une demande, d'un critère républicain qui n'a pas l'usurpation de sa nature de sa demande ou de son appréciation, est le privilège du choix de-ne-pas-Etre que je sollicite à nouveau.

La raison du Prince n'est pas la raison du plus fort, encore est-elle qu'elle soit une raison particulière qui ne peut s'argumenter qu'au regard d'un dépend et du plaisir d'une exception que l'on voudrait normalement absente, formalisme d'une normalité douteuse

Dans l'attente de votre réponse, je vous prie de bien vouloir accepter mes sincères salutations.


***** ******
starfrog
Messages : 159
Inscription : 28 mai 2006, 15:15
Contact :

Re: Petit plaisir entre n'amis

Message non lu par starfrog » 25 juin 2010, 19:24

Voilà, ça c'est fait ! ...
Répondre

Revenir à « Discussion générale »