Les intermittents au JT de France 2 !

Espace de discussion non professionnel : envie de parler du beau temps ? Un coup de déprime ? Votre sujet ne rentre dans aucun forum ?
Avatar de l’utilisateur
Kitano
Messages : 546
Inscription : 18 oct. 2002, 19:05
Localisation : Le nez sur l'écran
Contact :

Les intermittents au JT de France 2 !

Message non lu par Kitano » 10 nov. 2003, 20:38

Pujadas aurait bien aimé les voir partir, mais les intermittents ont réussi à livrer leur message au cours du JT de France 2 ce soir ! :D :D Il y a juste quelques minutes. Leurs revendications ont pu être entendues, pour une fois. Et il n'y avait pas de vigiles Endemol pour les tabasser.

Par contre, aussi intéressant que le message, à sa manière, l'image. Pujadas était fort mal à l'aise, encadré par ces jeunes gens brandissant (en silence et calmement) leurs pancartes. Et c'est à contrecoeur qu'il leur a laissé son siège. Il a essayé à plusieurs reprises de couper court au discours des intermittents, sans succès. Pourtant, la jeune femme (émue) qui parlait n'est pas restée plus d'une ou deux minutes.

Mais on sentait bien la nervosité du présentateur, et ses petits coups d'oeil continuels en direction de la régie.

Le pire, ses remarques, sans doute plus audibles qu'il l'aurait souhaité. Au moment de partir, les intermittents ont lancé "enfin de la vraie information" au milieu des "merci". Ils sont donc restés polis. Le petit brun en costard, par contre, n'a rien trouvé de mieux que de reprendre (avec fébrilité) son précieux fauteuil au son d'un "voilà, vous êtes contents, maintenant".

Dans le genre faux derche, il se pose là, le fils à papa made in CFJ.

Et le sujet avec il a enchaîné comme si de rien n'était ? Les pôv' ostréiculteurs qui n'arrivent pas à trovuer de saisonniers. Faignants de chômeurs ! :evil:
Quand la femme du torero dort sur ses deux oreilles, à qui appartiennent les oreilles ?
Avatar de l’utilisateur
natha
Messages : 125
Inscription : 22 mai 2003, 09:45
Localisation : Hic et Nunc
Contact :

Message non lu par natha » 11 nov. 2003, 12:22

Meeewde, j'ai pas vu!!!
alors c'est quoi le message qui tient en une ou deux minutes?
"Il n'y a pas de femmes moches...juste pas assez de vodka"
Proverbe Letton
Avatar de l’utilisateur
Kitano
Messages : 546
Inscription : 18 oct. 2002, 19:05
Localisation : Le nez sur l'écran
Contact :

Message non lu par Kitano » 11 nov. 2003, 13:57

Je suis arrivé un peu en cours de route (disons que je n'étais pas dans la même pièce que la TV...), mais en gros, il s'agissait simplement de rappeler les exaction de l'Etat sur le plan de la protection sociale des chômeurs et précaires (donc les intermittents entre autres). Et souligner que leur lutte n'est pas une revendication corporatiste (puisque c'est l'accusation pratique utilisée par les médias pour décrédibiliser tout mouvement de contestation sociale), mais qu'elle concerne tous les travailleurs.

Ils appelaient également à un rassemblement, mais je n'ai pas eu le temps de noter le jour ni le lieu (je sais, c'est pô bien :oops: ). Bianca en sait certainement plus à ce sujet.
Quand la femme du torero dort sur ses deux oreilles, à qui appartiennent les oreilles ?
Avatar de l’utilisateur
dreyfus
Messages : 312
Inscription : 28 janv. 2003, 13:55
Contact :

Message non lu par dreyfus » 11 nov. 2003, 15:22

compte rendu de l'invasion par Pascale Clark ce matin ( oui, j'écoute son édito de temps en temps...). Avis moins tranché, elle a plus parlé de l'événement en lui même que de Pujadas oreillettement piloté. le rassemblement aurait pas lieu jeudi?
:roll:
Avatar de l’utilisateur
Kitano
Messages : 546
Inscription : 18 oct. 2002, 19:05
Localisation : Le nez sur l'écran
Contact :

Message non lu par Kitano » 11 nov. 2003, 18:11

Oui, c'est bien jeudi le rassemblement, devant le siège de l'unedic.

Tous les détails de l'intervention sont sur le site de l'acrimed
Quand la femme du torero dort sur ses deux oreilles, à qui appartiennent les oreilles ?
Dexter

Message non lu par Dexter » 11 nov. 2003, 19:03

Mouais...

J'ai quand même de sérieux doutes sur la portée de l'action en question.

Ces intermittents (qui ne sont pas corporatistes bien entendu) auraient peut-être dû se trouver une porte-parole, une vraie, avant d'aller prendre d'assaut la télévision, car celle-ci, pardonnez-moi, mais elle était tellement tremblante que le message n'est pas passé. Ca faisait vraiment "j'ai un truc à dire, mais j'ose pas l'avouer"...
Perso, je me suis dit, elle va pleurer c'est sur, elle va se transformer en gaz liquide en direct ! Si Pujadas s'était approché d'elle et lui avait gueulé aux oreilles, elle se serait pamé, j'en suis persuadé !
Nan, désolé, mais moi, ils m'ont pas convaincu. Même les cheminots communiquent mieux...
julie

Message non lu par julie » 11 nov. 2003, 20:04

ouais mais les cheminots ils ont des siècles de randonnée avec la CGT derrière eux. C a celui qui aura fait le plus de bornes... alors question revendications...
ponofob

Message non lu par ponofob » 12 nov. 2003, 00:58

Dexter a écrit : Nan, désolé, mais moi, ils m'ont pas convaincu. Même les cheminots communiquent mieux...
C'est un peu con comme reflexion. Il est clair que bien passer dans les médias, être bon et efficace est un meilleur moyen de "convaincre", mais que quelqun qui est à l'interieur du système prennent ça comme critère de conviction me paraît un peu léger.
AG
Messages : 20
Inscription : 25 juil. 2003, 10:06
Contact :

Message non lu par AG » 12 nov. 2003, 10:21

Pour ceux qui n'ont rien vu, le journal est toujours dispo sur le site internet de France 2.
Avatar de l’utilisateur
Kitano
Messages : 546
Inscription : 18 oct. 2002, 19:05
Localisation : Le nez sur l'écran
Contact :

Message non lu par Kitano » 12 nov. 2003, 10:46

Dexter, ta remarque me gêne. Tu es en substance en train de nous dire "si vous ne savez pas passer correctement à la télé, fermez-la et crevez en silence, qui que vous soyez". C'est pas franchement joli, comme manière de penser. Tu tombes dans un des plus gros travers de la profession : ne pas laisser s'exprimer celui "qui ne passe pas bien à l'antenne".

C'est sûr, un bel orateur, ça peut permettre de faire plus d'audimat qu'une personne tremblante, émue de faire passer son message devant des millions de personnes potentielles de l'autre côté du poste de TV. Mais est-ce vraiment le plus important ? L'image donnée est-elle plus importante que la substantifique moelle du message ? Et puis au moins, la demoiselle a eu le courage d'y aller, même si elle n'était pas à l'aise. Et on peut la comprendre.
Quand la femme du torero dort sur ses deux oreilles, à qui appartiennent les oreilles ?
Leepstick

Message non lu par Leepstick » 12 nov. 2003, 10:52

Me souviens du 24h sur David Pujadas, passé sur Canal +. Ils l'avaient suivi toute une journée dans la préparation du jité, au resto, etc. Bref, le reportage s'annonçait plan-plan. Mais, gros coup de chance, au retour de la pause, un sous-fifre hèle Pujadas dans les couloirs : "hé ! t'as vu ce qui se passe aux Etats-Unis ?" Le présentateur entre dans un pièce sous l'oeil de la caméra de Canal +. Sur un écran de télé, une tour du world trade center est en flamme. Nous sommes le 11/09/01. Première réaction spontanée de David Pujadas : "Putain ! C'est gé-nial !"
Sourire aux lèvres, il se tourne vers ses collaborateurs : "c'est le JT de l'année..."

Au moins on ne peut pas lui reprocher son manque de professionnalisme. :roll:
Avatar de l’utilisateur
Kitano
Messages : 546
Inscription : 18 oct. 2002, 19:05
Localisation : Le nez sur l'écran
Contact :

Message non lu par Kitano » 12 nov. 2003, 10:53

Tiens au fait, en passant, la réaction du ministre de la culture.

M. "Aïe un con"...
...a dénoncé dans un communiqué "la perturbation du journal de France 2 par un groupe de manifestants se présentant comme des intermittents du spectacle". "Cette prise en otage du journal télévisé contredit gravement le principe de la liberté de l'information reposant sur l'exclusive responsabilité des rédactions", a ajouté M. Aillagon. Le ministre a indiqué avoir convoqué mardi "le directeur général de la chaîne et le directeur de la rédaction pour prendre connaissance de leurs explications".
Joli, non ? On pourrait une belle analyse des passages en gras et de leurs sous-entendus.
Quand la femme du torero dort sur ses deux oreilles, à qui appartiennent les oreilles ?
Avatar de l’utilisateur
Makhno
Messages : 429
Inscription : 17 sept. 2002, 19:02
Localisation : Chez moi
Contact :

Message non lu par Makhno » 12 nov. 2003, 11:31

Ouais Dexter. C'est pas joli joli. C'est même très très moche ce que tu viens de dire. Très très très moche.
"Rien n'est là pour flatter beaucoup la soif du mieux. Qu'y faire ?"
Auguste Blanqui
LeNonce

Message non lu par LeNonce » 12 nov. 2003, 16:21

Bon. En effet, c'est pas la joie.

Alors une dépêche toute fraîche pour alléger l'atmosphère :

PARIS, 12 novembre (Reuters, ce 12/11, 15:44) - La séance de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale a été interrompue mercredi par un groupe d'intermittents du spectacle qui avaient pris place dans les tribunes du public.

La présidence de l'Assemblée a décidé l'annulation de cette séance et les travaux de l'Assemblée ne devraient reprendre qu'à 16h30.

Le ministre de la Culture Jean-Jacques Aillagon s'apprêtait à répondre à une question du socialiste Patrick Bloche sur le dossier des intermittents quand un homme qui avait accédé aux tribunes a voulu prendre la parole.

Les huissiers sont intervenus pour l'interrompre, une courte échaffourée a suivi et les intermittents ont été expulsés.

Le président de l'Assemblée, Jean-Louis Debré, qui présidait la séance, a alors décidé de suspendre la séance alors que les députés et ministres attendaient debout dans l'hémicycle. /EPI/GK
future grande journaliste
Messages : 299
Inscription : 08 oct. 2003, 15:51
Contact :

Message non lu par future grande journaliste » 12 nov. 2003, 16:24

Et oui, les intermittents font encore parler d'eux!! Ils ont au moins réussi leur coup. Pour ce qui est du choix de la porte-parole, moi aussi je trouve qu'ils auraient pu trouver mieux. Surtout qu'ils avaient fait le plus difficile, entrer sur le plateau du JT, alors ils auraient quand même pu ne pas merder le message. Parce que je suis pas sûre que tout le monde ait réellement écouté ce qu'ils avaient à dire.
Hier, Pujadas a passé un communiqué, l'UNEDIC ayant refusé de venir sur le plateau. Tant mieux, parce que ça n'aurait pas été objectif comme façon de couvrir le sujet. A quand un débat télévisé entre les deux parties???
"ne vous emmerdez plus, emmerdez les autres !"
Répondre

Revenir à « Discussion générale »