Répondre à un test

Section réservée aux débats sur la correction et les correcteurs : tarifs pour rédiger un article ? Peut-on vivre de la correction ? Quels médias recrutent des correcteurs ?
sinequanon
Messages : 7
Inscription : 03 déc. 2007, 15:09
Contact :

Répondre à un test

Message non lu par sinequanon » 12 janv. 2010, 14:36

Bonjour,
Sans trop m'avancer, je pense que la plupart d'entre nous ont été "testés" avant de travailler pour une maison d'édition, une agence de communication...
Mais où s'arrête le test et commence l'arnaque ?
Sur quel nombre de pages peut-on "tester" quelqu'un ?

Je ne veux pas rentrer dans le débat de l'évaluation des prestations dites intellectuelles car il est rare de demander à un artisan de montrer son art pendant deux heures ou plus avant de travailler avec lui, donc passons...

Répondez-vous à ces demandes ? Combien de temps y consacrez-vous ?

Merci pour vos réponses utiles pour tout nouveau contrat.
cilou
Messages : 1723
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Re: Répondre à un test

Message non lu par cilou » 12 janv. 2010, 19:30

Pour moi, c'est clair : l'arnaque commence quand ces tests sont utilisés par l'employeur. Typiquement, quand on demande un article de test qui sera repris dans le journal (et non payé, bien sûr). Bref, dès que l'employeur a un intérêt économique à ces tests.
BEGET
Messages : 52
Inscription : 25 oct. 2007, 14:59
Contact :

Re: Répondre à un test

Message non lu par BEGET » 13 janv. 2010, 11:41

Récemment j'ai fait un test d'environ 5 000 signes : je pense que cela est un maximum acceptable.
mariabox
Messages : 272
Inscription : 10 févr. 2004, 11:16
Localisation : Paris
Contact :

Re: Répondre à un test

Message non lu par mariabox » 14 janv. 2010, 00:10

En 2 feuillets grand maxi, tu dois pouvoir leur montrer ce que tu sais faire, et de leur côté ils doivent pouvoir se faire une idée. 2 feuillets sur un sujet que tu maîtrises, ça va vite et en + tu peux le réutiliser au cas où...
... "the stars look very different today"
D Bowie in Space Oddity ...
Cleme
Messages : 94
Inscription : 27 avr. 2007, 08:06
Contact :

Re: Répondre à un test

Message non lu par Cleme » 14 janv. 2010, 08:22

Bonjour,

Il s'agit de tests de correction, n'est-ce pas ?

Personnellement, j'en ai déjà fait plusieurs et, en général, ils sont longs. Je ne sais pas si c'est "normal", c'est simplement un constat.

Les maisons d'édition les plus "sérieuses" que j'ai contactées m'ont soumis des tests gratinés ; j'y ai passé plusieurs heures. Pour Actes Sud par exemple, j'ai dû me rendre sur place, à une heure et demie de route de chez moi, puis j'ai passé trois heures sur leur test (je crois qu'il y avait une trentaine de pages). Cela a "valu le coup" puisqu'il a été concluant... sauf que cela fait bientôt un an et qu'ils ne m'ont toujours pas proposé de travail !

Idem avec d'autres tests. Est-ce que ça en vaut la peine ? Je pense que oui, car qui ne tente rien n'a rien, mais c'est un investissement en temps et en argent dont on ne peut pas être sûr qu'il sera récompensé.

Une chose me semble certaine : il ne s'agit pas d'arnaques, car ces tests de correction portent sur des textes qui ont déjà été publiés par l'éditeur. Ils ne se serviront donc pas de notre travail gratuitement. :)
Catherine_75
Messages : 699
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: Répondre à un test

Message non lu par Catherine_75 » 14 janv. 2010, 12:15

Cleme a écrit :Une chose me semble certaine : il ne s'agit pas d'arnaques, car ces tests de correction portent sur des textes qui ont déjà été publiés par l'éditeur. Ils ne se serviront donc pas de notre travail gratuitement. :)
Ce n'est pas le cas avec d'autres éditeurs moins scrupuleux qu'Actes Sud...
sinequanon
Messages : 7
Inscription : 03 déc. 2007, 15:09
Contact :

Re: Répondre à un test

Message non lu par sinequanon » 14 janv. 2010, 19:00

Moi non plus et c'est ce qui me fait douter...
Faire déplacer une personne, lui soumettre un test de trois heures, dire que l'essai est concluant et puis... rien, je trouve cela étrange d'où ma question sur les réponses à donner à ces demandes et les limites de celles-ci.
Cleme
Messages : 94
Inscription : 27 avr. 2007, 08:06
Contact :

Re: Répondre à un test

Message non lu par Cleme » 14 janv. 2010, 22:39

Bien sûr, avoir fait tant d'efforts sans que cela débouche sur quelque chose, c'est frustrant. On se dit qu'on s'est fait avoir et ça met les nerfs.

Mais quand on me propose un test, je ne réfléchis pas à ça. Qui ne tente rien n'a rien, non ? La seule chose dont je suis sûre, c'est que si je ne fais pas le test, je ne bosserai pas pour eux. Alors que si j'y accorde un peu de mon temps précieux, on ne sait jamais, sur un malentendu, je pourrai peut-être conclure...

Donc, ma réponse à ta question : "Vas-y, fonce !"

Ceci dit, il y a toujours des éditeurs peu regardants sur la qualité de leurs publications qui "embauchent" les yeux fermés, ça dépend de pour qui tu préfères travailler...
milly
Messages : 0
Inscription : 23 nov. 2009, 17:15
Contact :

Re: Répondre à un test

Message non lu par milly » 15 janv. 2010, 12:12

En parlant de tests, je me demandais si quelqu'un connaissait cet ouvrage : Les Tests orthographiques dans l'édition et le milieu de l'écrit de Michel Salzinnes, aux Éditions du cygne.
Vanessa_du_Frat

Re: Répondre à un test

Message non lu par Vanessa_du_Frat » 22 janv. 2010, 20:13

J'avais discuté avec une éditrice qui cherchait à remplacer sa correctrice (malheureusement, j'ai eu l'info trop tard, donc le poste était déjà pourvu) et elle m'a dit qu'elle donnait en test des bouts de manuscrits déjà publiés, ce que je trouve tout à fait correct.
J'ai discuté avec une autre éditrice, qui m'a dit qu'elle ne rémunérait pas les correcteurs qui n'avaient pas de formation (même s'ils ont de l'expérience...) et que si elle était satisfaite au bout de quelques missions (les missions en question sont des romans, et la correction, dans le cas de cette maison, s'apparente plus à un travail d'éditeur car il y a pas mal de réécriture à faire), elle les payait (je ne sais pas combien, mais j'imagine que ça ne doit pas être beaucoup). Un procédé de "test" que je trouve absolument inacceptable. Il est facile de dire à la personne assez naïve pour avoir fait trois corrections gratuites qu'elle ne convient pas, et prendre une autre personne naïve à sa place...
Répondre

Revenir à « Correction & correcteurs »