fbpx
Categorynet.com • Perles de journalistes - Page 70
Page 70 sur 79

Re: Perles de journalistes

Publié : 26 déc. 2012, 21:20
par ap17
Ce soir, au jité de France 2, à propos de statues du Panthéon à racheter par le musée du Louvre, cet affichage : Faîtes un don !
Chapeau au rédacteur.

Re: Perles de journalistes

Publié : 27 déc. 2012, 21:09
par duplex
Dans L'Est républicain, il y a quelques jours : L’avocat de la défense est « affairé parce qu’il vient d’entendre ».

Re: Perles de journalistes

Publié : 27 déc. 2012, 23:52
par Porcile
duplex a écrit :Dans L'Est républicain, il y a quelques jours : L’avocat de la défense est « affairé parce qu’il vient d’entendre ».
En tout cas, l’autre baveux ne semble pas effaré par ce qu’il a pondu…

Re: Perles de journalistes

Publié : 08 janv. 2013, 15:08
par PascalSR
Je serais pour l'enseignement de l'orthographe et l'exercice de la dictée dans la plupart des écoles de journalisme.
Ce qui suit est tiré d'une dépêche AFP, écrite à plusieurs mains et fourmillante d'infos, mais desservie par ses deux premiers paragraphes :


« La direction de Virgin Megastore va déposer le bilan mercredi, ont rapporté mardi les syndicats, à l'issue d'un comité d'entreprise (CE) à Paris, auquel participait un représentant de l'actionnaire Butler Capital Partners.

Le fond d'investissement qui contrôle l'enseigne, emploie quelque 1.000 salariés et est incriminé par l'intersyndicale pour son manque d'investissements. »


Et en plus, c'est drôle… 8)

UN TALEB ; DES…

Publié : 12 janv. 2013, 20:03
par PascalSR
Bonjour, après avoir critiqué une des productions de l'AFP, je m'en vais saluer une de Reuters. Une fois n'est, ici, pas coutume. Donc, rendons à César…
Mais bon, méfiance, la roche Tarpéienne est proche du Capitole…
:wink:

Les taliban pakistanais cessent leurs attaques contre l'armée


PESHAWAR (Reuters) - Les taliban pakistanais ont annoncé samedi qu'ils n'attaqueraient plus l'armée dans leur fief du Nord-Waziristan mais qu'ils concentreraient leurs opérations contre les forces de l'Otan en Afghanistan.

Des milliers de militaires pakistanais sont déployés au Nord-Waziristan, le long de la frontière avec l'Afghanistan, et les accrochages sont fréquents avec les taliban.

Le chef de ces derniers, Hakimullah Mehsud, leur a toutefois donné l'ordre dans un tract de cesser d'attaquer l'armée.

L'authenticité de ce document a été confirmée par un chef militaire des taliban.

Jibran Ahmad, Bertrand Boucey pour le service français


Merci pour ton travail, Bertrand !

Re: Perles de journalistes

Publié : 18 janv. 2013, 13:25
par FlorentT
Tiens, dans Le Monde diplomatique du mois de décembre :
Il existe un petit groupe d'Américains blancs – à peu près 3 à 5 % de la population – qui, en raison de leurs inclinaisons idéologiques […] auraient voté pour un candidat démocrate en tous points semblable à M. Obama s'il avait été blanc.
Est-ce que la confusion avec « inclination » dans un journal qui me semble une référence en matière de correction préfigure une confusion généralisée dans l'usage ?

Re: Perles de journalistes

Publié : 24 janv. 2013, 18:31
par coco47
Yahoo ! Actualités nous apprend, jeudi 24 janvier : « L'avion de Florence Cassez, qui a toujours clamé son innocence, s'est posé vers 13 h 40 sur le tarmac de l'aéroport Paris-Charles de Gaulle. » Le fait que, telle qu'elle est rédigée, la phrase pourrait laisser croire que l'avion a toujours clamé qu'il était innocent est anecdotique et même anodin, pour reprendre deux mots très à la mode. Plus important, à mon avis, est le fait que cet avion se pose « sur le tarmac », chose que l'on ne voit que dans certains films catastrophes. Rappelons que le tarmac est cette « partie de l'aéroport réservée au trafic et au stationnement des avions, comportant les parkings et les voies de circulation, ou taxiways, mais pas la piste d'atterrissage », selon la très complète définition du Wiktionary.

Re: Perles de journalistes

Publié : 24 janv. 2013, 19:34
par Catherine_75
coco47 a écrit :Yahoo ! Actualités nous apprend, jeudi 24 janvier : « L'avion de Florence Cassez, qui a toujours clamé son innocence, s'est posé vers 13 h 40 sur le tarmac de l'aéroport Paris-Charles de Gaulle. » Le fait que, telle qu'elle est rédigée, la phrase pourrait laisser croire que l'avion a toujours clamé qu'il était innocent est anecdotique et même anodin, pour reprendre deux mots très à la mode. Plus important, à mon avis, est le fait que cet avion se pose « sur le tarmac », chose que l'on ne voit que dans certains films catastrophes. Rappelons que le tarmac est cette « partie de l'aéroport réservée au trafic et au stationnement des avions, comportant les parkings et les voies de circulation, ou taxiways, mais pas la piste d'atterrissage », selon la très complète définition du Wiktionary.
Relever toutes les perles de Yahoo ! Actualités tient de la gageure… Ça peut presque faire rire, tant il y en a. Mais c'est dramatique, en réalité. Tout le monde semble s'en moquer éperdument — mis à part les correcteurs.

Re: Perles de journalistes

Publié : 24 janv. 2013, 20:56
par Fripouille
J'ai deux questions à poser :roll: :
coco47 a écrit :Yahoo ! Actualités nous apprend, jeudi 24 janvier : « L'avion de Florence Cassez, qui a toujours clamé son innocence, s'est posé vers 13 h 40… » Le fait que, telle qu'elle est rédigée, la phrase pourrait laisser croire que l'avion a toujours clamé qu'il était innocent est anecdotique
Je l'interprète de la même façon coco :wink:.
En revanche, si la phrase avait été rédigée ainsi, aurait-elle été correcte :
L'avion de Florence Cassez – qui a toujours clamé son innocence – s'est posé…
ou même pas :shock: ???
coco47 a écrit : chose que l'on ne voit que dans certains films catastrophes.
Je n'aurais pas écrit "catastrophes" au pluriel :?:
Y a-t-il une règle précise à ce sujet, ou s'agit-il, comme dans de nombreuses situations, d'une certaine "logique" :lol: ?
Au même titre qu'un gilet sans manches ou qu'une porte sans poignée :wink:, n'y a-t-il pas, en général, dans ce genre de film, une seule catastrophe ?

Petite précision pour Melban et Petit-Pierre LOL : coco47 ne va pas s'offusquer de cette remarque, mais simplement m'expliquer le pourquoi du comment !
Et si, par malheur pour moi ou par chance pour vous, il s'avère que j'ai tout faux, je vous autorise à me flageller !!!
:mrgreen: :mrgreen:

Re: Perles de journalistes

Publié : 24 janv. 2013, 21:32
par ap17
J’ai eu – moi aussi ! – 16 sur 20 à la rédaction d’entrée au CEC, aussi ai-je plus de doutes que de certitudes ; de plus, je ne pratique pas la correction malgré ma formation.
« Des films catastrophes » : je crois que je n’aurais pas mis l’s, catastrophe me paraissant adverbial, comme quand on écrit « des salaires net ».
Fripouille écrit « si […] il s’avère que j’ai tout faux » : s’avérer signifiant peu ou prou devenir vrai, la phrase me paraît au moins inélégante, sinon incorrecte.
J’attends avec impatience l’avis des professionnels expérimentés, je ne me lasse pas (sans flagornerie) de la précision de leurs interventions, merci à eux.
Bien cordialement, sans esprit d’embuscade, seul le goût de l’exactitude m'intéresse.
PS : Je n'arrive ni à citer ni à mettre en italique. Je ne suis pas doué !

Re: Perles de journalistes

Publié : 25 janv. 2013, 00:50
par Catherine_75
ap17 a écrit : « Des films catastrophes » : je crois que je n’aurais pas mis l’s, catastrophe me paraissant adverbial, comme quand on écrit « des salaires net ».
Dans la Tour infernale, les Dents de la mer, etc., il n'y a pas, me semble-t-il, une seule catastrophe. C'est même le principe du genre : des catastrophes en série. Donc je l'aurais écris comme Coco.
ap17 a écrit :Fripouille écrit « si […] il s’avère que j’ai tout faux » : s’avérer signifiant peu ou prou devenir vrai, la phrase me paraît au moins inélégante, sinon incorrecte.
Vous avez tout à fait raison. La phrase est plus qu'inélégante, l'emploi de s'avérer est ici vraiment incorrect. Pourtant, on rencontre de plus en plus souvent ce verbe utilisé à contresens. J'aurais d'ailleurs pu citer cette erreur dans le fil des tics de langage.
ap17 a écrit :J’attends avec impatience l’avis des professionnels expérimentés, je ne me lasse pas (sans flagornerie) de la précision de leurs interventions, merci à eux.
Bien cordialement, sans esprit d’embuscade, seul le goût de l’exactitude m'intéresse.
Dommage que vous n'exerciez pas le métier, vous seriez sans doute un bon correcteur si vous avez le goût de l'exactitude.
ap17 a écrit :PS : Je n'arrive ni à citer ni à mettre en italique. Je ne suis pas doué !
Pour citer quelqu'un, vous cliquez sur la bulle rouge située en bas à droite du commentaire de la personne que vous voulez citer.
Pour mettre en italique, vous sélectionnez le texte à "italiser", puis vous cliquez sur le i situé dans la barre d'outils au-dessus de la fenêtre dans laquelle vous écrivez (le deuxième à partir de la gauche).

Re: Perles de journalistes

Publié : 25 janv. 2013, 04:10
par coco47
Merci, Fripouille, de cette remarque qui nous permet une saine réflexion. En lisant votre intervention, j'ai d'abord eu peur d'avoir été victime d'une coupable paresse. Mais, me rappelant m'être interrogé — sans aller chercher plus loin —, au moment où j'écrivais, sur la nécessité ou non d'un trait d'union, j'ai fouillé un peu. Aucun de mes dictionnaires (je n'en ai que quelques-uns) ne citait film catastrophe ou film-catastrophe. En revanche, il y avait roman-feuilleton et roman-fleuve, donnant au pluriel romans-feuilletons et romans-fleuves. Mais la construction n'est pas la même, puisqu'il s'agit alors de romans qui sont des feuilletons ou qui sont longs comme des fleuves (encore que certains films soient aussi des catastrophes, mais cela est une autre histoire).
Le TLFi dit : roman-catastrophe : roman qui se plaît à décrire des catastrophes, et évoque le cinéma-catastrophe. Mais il n'aborde pas leurs pluriels. Et la logique nous aide peu dans cette histoire quand on voit qu'un roman qui décrit des catastrophes est un roman-catastrophe sans s. La logique, parlons-en ! Ainsi, le PLI dit un passe-montagne et des passe-montagnes, un passe-plat et des passe-plats. Donc avec une cagoule on passe une montagne ou la montagne, et avec plusieurs on passe plusieurs montagnes, ou des montagnes. Un passe-plat sert à passer un plat, deux passe-plats permettent de passer deux plats ou les plats. Comprenne qui pourra… Pour ma part, je préférerais écrire un ou des passe-montagne (pour passer la montagne en général) et un ou des passe-plats (pour passer les plats en général), mais je me plie à l'usage, que Larousse semble consacrer. Donc, désormais, j'écrirai un film-catastrophe et des films-catastrophes.
Par ailleurs, « s'il s’avère que j’ai tout faux » ne me gêne pas, puisque cela signifie : s'il est vrai que j'ai eu tort, ce qui est tout aussi recevable que le très classique « avoir tort d'avoir raison ». Ce n'est pas comme si Fripouille avait écrit : « Si cela s'avère faux », car là est le contresens courant que pointe Catherine.
Voilà donc où nous ont menés les aviateurs allumés de Yahoo! Actualités qui posent leurs avions en dehors des pistes… Je rappelle qu'en parlant de film-catastrophe je pensais à ce film où l'on voit un avion fou finir sa course à l'intérieur des bâtiments d'un aéroport, au milieu de la foule.

Re: Perles de journalistes

Publié : 25 janv. 2013, 23:08
par Porcile
coco47 a écrit :Merci, Fripouille, de cette remarque qui nous permet une saine réflexion. En lisant votre intervention, j'ai d'abord eu peur d'avoir été victime d'une coupable paresse. Mais, me rappelant m'être interrogé — sans aller chercher plus loin —, au moment où j'écrivais, sur la nécessité ou non d'un trait d'union, j'ai fouillé un peu. Aucun de mes dictionnaires (je n'en ai que quelques-uns) ne citait film catastrophe ou film-catastrophe.
… car il fallait chercher à catastrophe !
Larousse 2006 : « (En appos., avec ou sans trait d’union.) Qui relate un grave accident mettant en péril de nombreuses personnes. Des films catastrophe. »
Robert en ligne : « Appos. Film catastrophe, dont le scénario décrit un évènement catastrophique, un accident grave. Des films catastrophes ou catastrophe (inv.). “Alors que j'étais par terre, je pensais aux films catastrophe, me demandant si la terre allait s'ouvrir pour nous engloutir tous” (D. Laferrière). »

Re: Perles de journalistes

Publié : 26 janv. 2013, 06:58
par coco47
J'avais cherché à catastrophe, mais un peu trop rapidement, et j'avais point vu les deux lignes citées par Porcile. Des différents exemples présentés ci-dessus il ressort que l'on peut tout écrire : des films catastrophe avec une div' ou sans, avec un s à catastrophe ou pas de s. Donc j'avais pas fait de faute au début. Compris Fripouille ?

Re: Perles de journalistes

Publié : 26 janv. 2013, 13:03
par Fripouille
Pigé coco :P , on avait bon tous les deux alors !

Et je suis d'accord avec toi aussi :lol: :
coco47 a écrit :Par ailleurs, « s'il s’avère que j’ai tout faux » ne me gêne pas, puisque cela signifie : s'il est vrai que j'ai eu tort, ce qui est tout aussi recevable que le très classique « avoir tort d'avoir raison ». Ce n'est pas comme si Fripouille avait écrit : « Si cela s'avère faux », car là est le contresens courant que pointe Catherine.
Je crois que Catherine et ap17 ont été influencés par le mot "faux" :roll: car si j'avais écrit "s'il s'avère que j'ai commis une erreur" (et donc que j'ai faux !), ils ne se seraient pas posé la question :shock: .
J'ai bien écrit "s'il s'avère que J'AI faux", et non "s'il s'avère que mes dires sont faux". C'est ce qui fait toute la différence, non :?:

Pécaïre ! qu'elle est difficile notre belle langue !... :twisted: