formation CEC à distance octobre 2012-juin 2013

Section réservée aux débats sur la correction et les correcteurs : tarifs pour rédiger un article ? Peut-on vivre de la correction ? Quels médias recrutent des correcteurs ?
Avatar de l’utilisateur
loony
Messages : 273
Inscription : 02 mars 2010, 14:30
Contact :

Re: formation CEC à distance octobre 2012-juin 2013

Message non lu par loony » 16 févr. 2013, 13:19

prof a écrit :
coco47 a écrit : [...] existe-t-il un COD ?
Sur un autre site, quelqu'un se demande comment faire la distinction entre les divers compléments (objet direct, objet indirect et circonstanciel). Quels conseils lui apporteriez-vous ?
Et oui... C'est vrai que c'est bien souvent le problème... Ce serait presque trop simple sinon !
Catherine_75
Messages : 699
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: formation CEC à distance octobre 2012-juin 2013

Message non lu par Catherine_75 » 16 févr. 2013, 15:11

prof a écrit :
coco47 a écrit : [...] existe-t-il un COD ?
Sur un autre site, quelqu'un se demande comment faire la distinction entre les divers compléments (objet direct, objet indirect et circonstanciel). Quels conseils lui apporteriez-vous ?
Le COD répond à la question qui ? ou quoi ? (jamais de préposition)
Le COI répond à la question à qui ? ou à quoi ?, de qui ? ou de quoi ? (la plupart du temps avec les prépositions « à » ou « de »)
Le complément circonstanciel répond à des questions sur les circonstances de l'action, comme son nom l'indique, soit : quand, , comment, etc.

Je laisse le soin à Coco47 de compléter et modifier si besoin, ma réponse n'est certainement pas complète. Mais je pense qu'elle couvre la majorité des cas.
Ioony a écrit :Et oui... C'est vrai que c'est bien souvent le problème... Ce serait presque trop simple sinon !
Vous êtes correctrice, Ioony ? Ou en passe de le devenir ? Et vous avez parfois du mal à faire la distinction entre les compléments d'objet direct, indirect, circonstanciel ? :roll:
coco47
Messages : 1037
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: formation CEC à distance octobre 2012-juin 2013

Message non lu par coco47 » 17 févr. 2013, 04:39

La réponse de Catherine est simple et claire.
Un exemple vivant entendu ce soir dans l'émission « On n'est pas couché » (oh ! que cette absence de s à couchés me gêne !) sur France 2 dans la jolie bouche de Tristane Banon : « Ma mère ne se serait pas permise […]. » Si Mme Banon mère (Anne Mansouret) s'était permise elle-même (ce qui ne vaut pas dire grand-chose), le se que j'ai écrit en bleu serait un COD (elle a permis qui ou quoi ? elle a permis elle), et permise serait correct. Mais en réalité Mme Mansouret n'a pas permis à elle certaines choses, certaines paroles ou certains actes, et le se de se serait permise n'est donc pas un COD mais un COI, voire un Complément d'Objet Second (elle a permis à qui ? elle a permis à elle ; de mon temps on disait : un complément d'attribution ; en latin, en allemand ou en russe, c'est un datif), et permise est incorrect. L'écrivain Tristane Banon aurait donc dû dire : « Ma mère ne serait pas permis […]. »
Dernière modification par coco47 le 17 févr. 2013, 04:57, modifié 1 fois.
coco47
Messages : 1037
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: formation CEC à distance octobre 2012-juin 2013

Message non lu par coco47 » 17 févr. 2013, 04:55

Catherine_75 a écrit :Je laisse le soin à Coco47 de compléter et modifier si besoin, ma réponse n'est certainement pas complète.
J'ai dit plus haut mon accord avec vous sur le fond, Catherine. Mais vous me donnez l'occasion d'attirer ici l'attention sur ce tic qui se répand très vite ces temps-ci, jusqu'à atteindre des correcteurs aguerris, comme on le voit. Je veux parler de ce mixte (nouveau mot à la mode) entre au besoin et si besoin est, voire en cas de besoin, expressions anciennes et correctes, qui nous vaut ce néologisme chimérique* : si besoin.

* Au besoin, revoir la définition de Chimère dans le TLFi.
prof
Messages : 542
Inscription : 30 janv. 2007, 10:12
Localisation : Lot
Contact :

Re: formation CEC à distance octobre 2012-juin 2013

Message non lu par prof » 17 févr. 2013, 11:02

     Catherine_75 et Coco47, merci à vous deux ; vos réponses me rassurent. Un enseignant mettant en doute cette façon de faire que je préconisais (« Oubliez les questions, qui font faire erreur » ou « Quant aux questions, c'est un merveilleux outil... pour commettre de grosses erreurs »), je me demandais si depuis l'école je n'avais pas loupé un épisode qui aurait mis fin aux hésitations de bien des gens sur l'accord des participes passés.
     Sur l'autre fil le débat se poursuit.
Avatar de l’utilisateur
loony
Messages : 273
Inscription : 02 mars 2010, 14:30
Contact :

Re: formation CEC à distance octobre 2012-juin 2013

Message non lu par loony » 17 févr. 2013, 12:56

Catherine_75 a écrit :
Ioony a écrit :Et oui... C'est vrai que c'est bien souvent le problème... Ce serait presque trop simple sinon !
Vous êtes correctrice, Ioony ? Ou en passe de le devenir ? Et vous avez parfois du mal à faire la distinction entre les compléments d'objet direct, indirect, circonstanciel ? :roll:
Non non je vous rassure Catherine, de ce côté là tout va bien ! :wink:
Catherine_75
Messages : 699
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: formation CEC à distance octobre 2012-juin 2013

Message non lu par Catherine_75 » 17 févr. 2013, 12:56

coco47 a écrit :
Catherine_75 a écrit :Je laisse le soin à Coco47 de compléter et modifier si besoin, ma réponse n'est certainement pas complète.
J'ai dit plus haut mon accord avec vous sur le fond, Catherine. Mais vous me donnez l'occasion d'attirer ici l'attention sur ce tic qui se répand très vite ces temps-ci, jusqu'à atteindre des correcteurs aguerris, comme on le voit. Je veux parler de ce mixte (nouveau mot à la mode) entre au besoin et si besoin est, voire en cas de besoin, expressions anciennes et correctes, qui nous vaut ce néologisme chimérique* : si besoin.

* Au besoin, revoir la définition de Chimère dans le TLFi.
J'avoue que j'ai écrit ce vilain si besoin sans y penser, il est venu tout naturellement sous mes doigts. Ce qui m'inquiète : je n'aime pas subir l'influence des tics à la mode.
Merci de l'avoir signalé, je ne l'utiliserai plus.
dellel
Messages : 6
Inscription : 12 févr. 2013, 14:35
Contact :

Re: formation CEC à distance octobre 2012-juin 2013

Message non lu par dellel » 18 févr. 2013, 10:02

Merci Catherine_75 et Coco47 et aux autres,
J'ai du matériel pour travailler. Avec un peu de travail je vais y arriver.

Plus le temps passe, plus je trouve notre langue passionnante, et plus je vois des fautes partout !
dellel
Messages : 6
Inscription : 12 févr. 2013, 14:35
Contact :

Re: formation CEC à distance octobre 2012-juin 2013

Message non lu par dellel » 26 févr. 2013, 17:34

Pour ceux ou celles que cela intéresse, j'utilise ce petit site sur les antonymes qui s'avère très pratique : http://www.antonyme.org/
S'il ne donne pas toutes les explications nécessaires, il peut constituer un point de départ pour des recherches.

Bonne journée

Delphine :wink:
coco47
Messages : 1037
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: formation CEC à distance octobre 2012-juin 2013

Message non lu par coco47 » 01 mars 2013, 01:47

dellel a écrit :Pour ceux ou celles que cela intéresse, j'utilise ce petit site sur les antonymes qui s'avère très pratique : http://www.antonyme.org/
Delphine :wink:
Le site recommandé par Delphine mérite vraiment le détour. On y apprend, par exemple, qu'un antonyme de beau est abasourdissant. Qu'un antonyme d'amoureux est chaste. (Ces gens-là n'ont jamais entendu parler de l'amour platonique.) Pour riche, on a, entre autres résultats d’antonymie, bélître et mesquin. En bonne logique, ces deux termes devraient, en retour, avoir parmi leurs antonymes le mot riche. Las ! Pour bélître, le site nous répond : « Aucun résultat pour “bélître” ». Et si on tape mesquin, on n’obtient pas riche, mais, je vous le donne en mille… beau. C'est ainsi que la boucle est bouclée !
Je n'ai pas eu le temps d'explorer davantage les richesses de ce machin, mais ça promet une belle tranche de rigolade. Si quelqu'un a le courage… Confirmation, en tout cas, qu'il faut se méfier de ces trucs en ligne rédigés par des stagiaires étudiants sous-payés et sans doute pas toujours qualifiés.
melanouka
Messages : 27
Inscription : 25 nov. 2012, 13:16
Contact :

Re: formation CEC à distance octobre 2012-juin 2013

Message non lu par melanouka » 08 mars 2013, 15:45

Bonjour tout le monde,

Alors que pensez-vous de ce devoir n°10, je devrais de ce test?

Il ne semble pas aussi compliqué que cela mais je suis sûre qu'il y a des fautes que je verrais à la prochaine lecture....


Bon courage à tous
bolinette83

Re: formation CEC à distance octobre 2012-juin 2013

Message non lu par bolinette83 » 08 mars 2013, 18:34

Bonsoir.

J'avoue que j'ai eu du mal à m'y mettre mais ça y est, j'arrive au bout de ma correction.

Il y avait effectivement quelques pièges sur les anglicismes et ma connaissance de l'anglais m'a bien aidée. J'ai pas mal hésité en ce qui concerne les alignements...

Bon week-end :wink:
coco47
Messages : 1037
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: formation CEC à distance octobre 2012-juin 2013

Message non lu par coco47 » 09 mars 2013, 05:14

melanouka a écrit :Il ne semble pas aussi compliqué que cela mais je suis sûre qu'il y a des fautes que je verrais à la prochaine lecture....
Que vous verriez ou que vous verrez ? Que tu verrais ou que tu verras ? Eternel problème du choix entre le futur et le conditionnel des verbes du premier groupe. :wink: Pourtant si simple à résoudre en passant à une autre personne que la première personne du singulier. Quant aux quatre points, réfléchissez-y une seconde et vous trouverez la solution. Sans oublier que le point de suspension (…) ne se compose pas en tapant trois fois un point (...).
Bon courage à vous. :?
melanouka
Messages : 27
Inscription : 25 nov. 2012, 13:16
Contact :

Re: formation CEC à distance octobre 2012-juin 2013

Message non lu par melanouka » 09 mars 2013, 15:00

Merci beaucoup Coco47 pour tes remarques qui je l'espère me feront progresser. La seule que je n'arrive pas à résoudre est la question des 3 points de suspension. En effet, je ne connais pas la touche adéquate sur mon ordinateur, pardonnez-moi ce manque.

En ce qui concerne les alignements, rien ne m'a réellement choqué et je ne vois pas ce qu'il faut changer. Je vais donc me replonger dans ce test et tenter de le finir.

Bon week-end à tous
Porcile
Messages : 142
Inscription : 16 déc. 2005, 12:43
Contact :

Re: formation CEC à distance octobre 2012-juin 2013

Message non lu par Porcile » 10 mars 2013, 00:06

Pour les points de suspension : <alt> + <.> sur Mac, <alt> + 0133 sur PC.
Répondre

Revenir à « Correction & correcteurs »