Durées au long ?

Section réservée aux débats sur la correction et les correcteurs : tarifs pour rédiger un article ? Peut-on vivre de la correction ? Quels médias recrutent des correcteurs ?
Rature
Messages : 3
Inscription : 22 avr. 2014, 13:59
Contact :

Durées au long ?

Message non lu par Rature » 08 mars 2017, 09:32

Bonjour à tous,

Correcteur depuis quinze ans (et non depuis 15 ans), j'écris (comme nombre de confrères dans la presse) les durées au long, sans savoir d'où vient cette règle. J'ai cherché la réponse dans les ouvrages de référence, mais en vain. Quelqu'un aurait-il une explication rationnelle, sinon historique à cet usage ?

Merci d'avance !
cargo06
Messages : 166
Inscription : 08 déc. 2011, 18:33
Contact :

Re: Durées au long ?

Message non lu par cargo06 » 08 mars 2017, 10:54

Dans le Code typographique (éd. 1977) il est écrit :
On compose en lettres :
1° Les âges et les nombres d'années, de mois, jours, heures, minutes, secondes, lorsqu'ils expriment une durée…

Mais ça ne répond pas à ta question sur l'origine de cet usage.
prof
Messages : 503
Inscription : 30 janv. 2007, 10:12
Localisation : Lot
Contact :

Re: Durées au long ?

Message non lu par prof » 08 mars 2017, 11:43

Ne faisant pas règles absolues de ce qui n'est que marches maison ou conventions entre professionnels de l'édition, j'y vois comme raisons possibles :
— une volonté de clarté, celle qui préside aux documents officiels (actes notariés, lois, règlements), tant qu'elle est supportable dans une lecture courante ;
— la réticence à associer lettre et chiffres lors de l'élision : *d'1 ;
— le souci d'un agréable gris de page, auquel les chiffres en grandes capitales ne contribuent certes pas.
Répondre

Revenir vers « Correction & correcteurs »