Faut-il prendre une année sabatique pr préparer les concours

Discussions générales sur les écoles et les formations en journalisme et en communication (préparations écoles, choix d'une formation, hésitation entre plusieurs écoles, ...)
HarryBlanc
Messages : 3
Inscription : 22 juil. 2008, 13:42
Contact :

Message non lu par HarryBlanc » 22 juil. 2008, 19:21

Bonjour à tous.

Cette question, je me la suis posée il y a un an lorsque je suis passé à deux doigts de l'admission à l'EJCM.
J'avais le choix entre embrayer sur la deuxième année de master (éco) ou essayer de multiplier les stages pour me faire une bonne expérience, une vision plus concrète du métier, et me mettre ardemment à bachoter.

J'ai opté pour la première solution. Côté expérience professionnelle, j'ai mis à profit le mois d'Août pour contacter les rédactions et des enseignants de ma fac (obtention d'une convention obligatoire). Après un stage de 1mois à la Provence, j'y suis resté comme correspondant local... mais dur de cumuler ça avec la fac.
Car à coté, il a fallu embrayer sur le master 2, trouver un stage de 6mois, rédiger des dossiers pour certaines matières et surtout, s'atteler au mémoire!

Niveau préparation aux concours, je dois dire que je n'ai pas rédigé une seule fiche, néanmoins, quand je me levais le matin, j'écoutais france inter, pour prendre mon bus je lisais mon libé, le soir, quand je rentrais à la maison, un petit peu de I-télé... bref, la tête toujours dans l'actualité, sans y passer des heures entières, comme une distraction.

Finalement, ça s'est avéré payant, sur les trois concours présentés cette année (je pense qu'il faut se limiter en nombre d'écoles auxquelles on s'inscrit), je suis admis à Grenoble.
Cette préparation n'est pas un modèle, c'est celle pour laquelle j'ai opté, et d'autres ont réussi en faisant une prépa ou une année blanche entrecoupée de stages.
Mais je pense qu'elle a du positif, car continuer à aller à la fac, comme le dit zed, permet de se stimuler sur d'autres choses, entretenir la réflexion. Je me suis rendu compte de ce que m'avait apporté le fait de rédiger un mémoire lors de mon passage oral à l'ICM. Il y avait une question à préparer avec un accés à internet, je pense avoir été plus rigoureux et efficace dans ma recherche de sources, d'exemples ou de théories , que si je n'avais pas fait mon M2.

Autre point, je pense qu'on peut très bien trouver le temps de faire à la fois la fac et la préparation aux concours, tout n'est que question de priorités, de motivation (on réduit les loisirs, les orties, sans s'étouffer non plus!), et à l'oral, cela se verra...
Quand à mentir sur ce qu'on a réellement fait lors du passage oral, comme le soulevait quelqu'un précédemment, je ne m'y risquerai pas, on peut très vite être dévoilé.
Pour finir, ces concours (comme tout concours) restant somme toute aléatoire, c'est bien d'avoir un filet de sécurité en cas d'échec!

Voilà, j'espère que mon (long) témoignage vous aura aidé...
tipanda
Messages : 61
Inscription : 24 juin 2008, 08:33
Contact :

Message non lu par tipanda » 22 juil. 2008, 19:56

que tu fasses une "année blanche" ou non, je te conseille de t'inscrire à la fac pour avoir des conventions de stage, et un alibi pour les concours...

c'est faisable... voire conseillé suivant tes habitudes de travail: comme cela a déjà été dit, ca évite de te disperser... perso, je pense que ca m'a aidé à m'organiser :

comme je travaille mieux dans l'urgence, c'était bien pour moi de ne pas avoir tout le temps que je voulais pour préparer les concours, au risque de ne pas être concentrée et donc efficace...

c'était pas tous les jours faciles, et quand ma motivation pour les concours déclinait, je bossais les cours et me rendais compte que ca me saouler tous ces cours théoriques, et ca me re booster... chacun son truc... c'était le mien...

après ne vise pas forcément la mention, ni même l'année qui sait... tu as déjà le niveau requis pour intégrer une école...


il n'y a pas de réponse type... ca dépend vraiment de toi, de tes capacités de travail, de ta capacité à t'organiser, à te tenir à un programme...

mais si je peux te donner un conseil : tu t'inscris et tu suis le 1er semestre normalement tout en commençant à ficher l'actu et bosser les concours... et tu vois où tu en es en janvier... un semestre test en quelque sorte...

si ca marche, tu continues sur ta lancée en sachant que maintenant tu as l'habitude des fiches d'actu, que tu connais déjà pas mal de noms... et donc que ce sera plus facile...

si ca marche pas, tu gardes ton inscription à la fac, mais tu arrêtes les cours...

ca me semble être un bon compromis si vraiment tu n'arrives pas à te décider...
onyx91
Messages : 96
Inscription : 09 janv. 2008, 15:09
Contact :

Message non lu par onyx91 » 22 juil. 2008, 20:04

tu suivais tes cours onyx ?
Au début oui, les deux premiers mois. J'avais espoir de mener à bien mon mémoire et mes concours. J'ai rapidement fait le choix des concours. En juin, je suis allé voir le secrétariat, comme si de rien était, et j'ai demandé une convention.

Aucune question de leur part. J'ai filé, convention en main, ... et je suis revenu pour qu'ils la contresignent. Pas de problème non plus.
claire123

Message non lu par claire123 » 22 juil. 2008, 21:51

Je suis de l'avis d'Harry Blanc. Je ne me risquerais pas à mentir sur mon année écoulée, (comme de dire avoir fait une année de master sans avoir jamais mis les pieds à la Fac.)
Dans mon cas, passer deux ans sans avoir fait d'études n'a pas dû gêner beaucoup le jury du CFJ puisque je suis admise.
Si tu choisis de passer une année blanche, le tout c'est de pouvoir expliquer comment tu l'as exploitée, de la façon la plus honnête et la plus naturelle possible.
C'est toujours enrichissant d'une manière ou d'une autre.
Répondre

Revenir à « Forum général »