pigiste et jeune maman !

Questions et débats à propos de la pige et des pigistes : tarif d'une pige, statut du pigiste, comment trouver des piges ? Comment vendre des piges ? Droits des pigistes, ...
Lupiana

Message non lu par Lupiana » 08 nov. 2006, 16:40

C'est vrai que les exemples dans l'autre sens, comme tous ceux que tu donnes, sont courants.

Je ne vois pas mes filles calmes, surtout pas la 2e (marche à 11 mois, 4 pattes avant, une vrai accrobate !). Je pense que la différence vient essentiellement du fait que j'ai porté très longtemps et souvent ma 2e (tant qu'elle le voulait). Ca m'a du coup dégagé beaucoup de temps, tout en répondant à son besoin d'être avec/contre maman.

Je ne pense quant même pas être une exception ;) Plusieurs de mes copines (bon allaitantes et porteuses) font comme ça aussi et ça marche bien (au moins jusqu'aux 6-7 mois du bébé). Mais c'est vrai qu'on ne colle pas au modèle culturel français :lol:

Par contre, j'ai aussi une activité de conseil (en rendez-vous face-à-face), que je préfère faire sans mes filles dans les pattes. Et là j'ai d'autres solutions, comme les grands-parents... Mais pour le moment je limite ce genre d'activité en attendant que ma 2e grandisse un peu. Même si je ronge mon frein ...

Voili voilou :)
Lupiana
Lupiana

Message non lu par Lupiana » 08 nov. 2006, 16:44

Ah oui, j'oubliais un truc, pour paraitre encore plus ET :lol:

J'ai suivi 2 formations (100h et 150h) quand j'étais enceinte puis quand ma 2e était petite. Ben elle est venue avec moi :D Dans l'écharpe, au sein, et c'était parti !
A la fin, pour les derniers modules, le papa est juste venu me filer un coup de main : il la baladait puis me la ramenait pour les tétées et les dodos.
Elle n'a jamais gêné les autres partcipants, ni les formateurs. C'était même plutôt la mascotte :lol:

Lupiana
cath
Messages : 40
Inscription : 23 juin 2004, 16:32
Contact :

Message non lu par cath » 08 nov. 2006, 17:11

En fait, je ne crois pas que ce soit seulement une question de "modèle français", car j'ai allaité, si par la suite j'avais pu me dispenser de nounou, je l'aurais fait :) ...
et l'un des ex. que citais (l'étudiante en BTS) qui confiait sa fille aussi pour réviser, n'y arrivant pas avec la petite à côté, est... Algérienne :lol: ! Plutôt une origine géographique où le maternage est favorisé...

En fait, mon expérience est un peu le contraire de la tienne, car je trouve que c'est + facile quand ils grandissent... Tiens là cet aprèm', je passe un peu de temps sur l'ordi (comme tu le vois !) alors que mes 2 terreurs sont là :) ...

Ils ont 7 et 4 ans 1/2, ils se concentrent + sur des jeux, jouent ensemble, et je peux dégager un peu de temps en leur présence... ce qui était impossible quand ils avaient, disons, 3 ans 1/2 et 1 an...

Faut dire que même le pédiatre avait noté le "dynamisme" de mon fils aîné :) ... A 9 mois il sortait tout seul de la poussette bien qu'attaché :) bref...

Je pense que ça dépend aussi du niveau de revenus qu'il faut assurer.

Vu le salaire de mon mari et nos charges (ns vivons en région parisienne), il me faut assurer au moins 1 500 euros net par mois en moyenne (ce qui veut dire plus en réalité, 1 700 à 1 800, pour compenser les congés non payés :( )... ce qui est faible dans l'absolu vu mon expérience et niveau d'études, mais déjà pas mal en piges...

Mais encore une fois, super si ça a fonctionné comme ça pour toi
:) !
cilou
Messages : 1588
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 08 nov. 2006, 21:41

Bravo Anorelie et Lupiana d'arriver à bosser quand les enfants sont là ! personnellement, je n'y arrive pas. Cela dépend peut-être de la force de concentration de chacune : quand je sais que je peux être dérangée n'importe quand, je ne peux pas me mettre à bosser. Car plus que la fatigue, c'est cela la grande nouveauté avec les enfants : on n'est pas maître de son temps.
Amener un enfant à une formation ou à un rendez-vous professionnel, ce n'est pas pareil (sauf si on bosse pour Parents ou Famili). Je me vois mal aller voir un chercheur ou visiter une station d'épuration avec un bébé !
Et, comme Cath, je ne crois pas que ce soit une question de "modèle français". J'ai moi aussi allaité ma première, totalement pendant 6 mois, puis partiellement, et je la transportait uniquement contre moi, en sac ventral. Ce n'est pas pour cela que j'étais capable de bosser quand elle était là.
Même aujourd'hui, quand l'une est malade, j'ai du mal à bosser, même si elle joue calmement. Je fais des petits trucs genre classement des e-mails, mais j'évite les coups de fil (ah, les nombreux coups de fil où mon interlocuteur me parle pendant que ma fille me demande quelque chose, je n'entends plus ni l'un ni l'autre).
Bref, peut-être est-ce uniquement une question de concentration.

Petite anecdote tout de même, pour montrer les limites du travail avec enfants. Un mercredi, mon aînée voulait inviter un copain. On dit OK, je me charge du matin, mon conjoint de l'après-midi (on est obligés d'assurer toute la journée, les centres de loisir ne prennent pas à temps partiel). L'après-midi, j'étais en RV téléphonique quand j'entends des hurlements. Je me dis que le papa va assurer, je continue mon RV. Mais mon compagnon m'appelle, plusieurs fois, je suis obligée d'abréger mon RV en m'excusant platement. C'était ma cadette qui s'était ouvert le front ! Bien sûr, ce genre de problème n'arrive pas tous les jours, mais ça montre combien il est difficile de travailler correctement avec des enfants à côté. Ce coup ci, mon interlocuteur était facilement joignable, mais il arrive que ce ne soit pas le cas, et le coup est alors difficilement rattrapable.
desh
Messages : 1
Inscription : 07 avr. 2005, 06:55
Contact :

Message non lu par desh » 08 nov. 2006, 22:06

Bonjour,

je suis d'accord, travailler avec un bébé à la maison, c'est souvent du sport ! est-ce que tu ne pourrais pas trouver quelqu'un dans la même situation que toi et vous faire des mi-temps, l'une travaillant pendant que l'autre fait le baby-sitting, à chacun son tour. Cela ne permet certes que de travailler à mi-temps, mais ça évite aussi les frais de garde.

bon courage :wink: !
cath
Messages : 40
Inscription : 23 juin 2004, 16:32
Contact :

Message non lu par cath » 08 nov. 2006, 22:43

Bonsoir Cilou et Desh,

Oui, sans aller ds des extrêmes comme s'ouvrir le front, j'sais pas moi mais à chaque fois que j'ai eu des appels profs. avec les mômes autour de moi, j'ai pu téléphoner tranquille... 10 minutes ! Enfin qud ils étaient très petits, 18 mois - 2 ans. (Maintenant ça passe à 20-25 mns, mais bon... pas évident ds ces conditions de faire une ITW tél.)

Et l'autonomie devant l'ordi, c'était 10 mns-1/4 d'heure aussi. Car comme tout bon enfant de 2 ans, "oh moi aussi taper sur ordi" :) et hop ! j'escalade le bureau pr faire pareil.

Donc je pense que c'est pas qu'une question de capacité de concentration

Je crois quand même que la fille de Lupiana était particulièrement calme pour "jouer tranquille" à coté de maman qui bosse...

Bon puis ce que j'ai aimé aussi, c'est que pdt que je bossais, l'ass. maternelle emmenait mon fils ds les parcs ou à la ludothèque (bon elle était vraiment bien)... alors que quand bien même mes fils m'auraient laissé bosser, ça aurait voulu dire pour eux ne pas sortir pdt des heures... rester à côté de moi scotchée sur l'ordi ou le téléphone... bof

Sinon je trouve super l'idée de Desh. A condition bien sûr qu'un mi-temps suffise à chacune des 2 nanas, c'est vraiment un arrangement qui peut être très chouette ! Et économique en +... :wink:

Bon, ne reste qu'à trouver la bonne personne..
Lupiana

Message non lu par Lupiana » 09 nov. 2006, 10:21

Ca c'est sur qu'un bambin de 2 ans, c'est pas pour faciliter le travail à la maison ... je parlais davantage de bébés (6-7 mois max).

Quand à travailler avec les petites qui jouent, c'est aussi pour faire des choses qui peuvent être interrompues et qui ne demandent pas une grosse concentration. Quant à téléphoner, maintenant c'est mission impossible. Si c'est pendant une sieste de ma bambine, sur qu'elle va se réveiller au milieu. Si elle est dans le coin, elle va vouloir me piquer l'appareil ... Il me reste le samedi quand le papa est là ...

Par mon témoignage, je ne voulais pas suggérer que je détenais la solution. Mais je pense qu'il y a des solutions pour se faciliter la vie avec un petit bébé, et qu'elles sont loin d'être connues (même imaginables) pour certaines mamans.

Au final on est toute d'accord : travailler avec un enfant à la maison, quel que soit son âge, c'est du sport !

Lupiana
Avatar de l’utilisateur
dani l
Messages : 2609
Inscription : 24 sept. 2003, 12:36
Localisation : France-(59)-62-92-94-
Contact :

- Pigiste et jeune m@man ! -

Message non lu par dani l » 09 nov. 2006, 10:36

[mode=on]_sympathique ce thre@d_[mode/off]
"Chaque employé tend à s'élever à son niveau d'incompétence." Peter et Hull
cilou
Messages : 1588
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 09 nov. 2006, 13:41

Les bémols de Lupiana me rassurent. J'avais l'impression d'être une handicapée de la concentration, incapable de bosser avec des enfants à côté, mais je vois qu'elle aussi ne peut faire que des boulots qui ne demandent pas une grosse concentration et que téléphoner est mission impossible. Mais le problème, c'est que la grande partie de notre métier, c'est ça (enfin pour moi) : lire des trucs compliqués qui demandent de la concentration, téléphoner à des interlocuteurs ou discuter avec eux en direct, et rédiger les articles. Bref, que des choses impossibles à faire avec des enfants, et même avec des bébés, sauf éventuellement une heure par ci ou par là. Mais bosser réellement de manière pro, impossible. Et le samedi et le soir, mes interlocuteurs sont en week-end.
En plus, on risque de culpabiliser sur les deux tableaux : journaliste peu efficace et mère indigne :wink:
Pour moi, c'est tellement mieux de laisser son enfant (quand on trouve une solution de garde, bien sûr), même à temps partiel s'ils nous manquent trop. Mieux vaut travailler à fond pendant 4 h que tenter sans succès de bosser pendant 10 h avec un enfant avec soi.
cyberclem
Messages : 9
Inscription : 11 avr. 2005, 17:57
Contact :

Message non lu par cyberclem » 14 nov. 2006, 09:37

JUste une question mesdames. Comment se déroule un congé maternité lorsqu'on est pigiste? Quelles sont les modalités d'indemnisation? Je me marie en juillet, et nous aimerions mettre en route le premier assez rapidement après.
cilou
Messages : 1588
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 14 nov. 2006, 15:48

On a droit aux même congés de maternité que les "intégrés", basé sur la moyenne de notre salaire l'année précédente, mais c'est un peu plus compliqué car la sécu ne connaît pas trop notre statut. Cherche un peu, tu trouveras plein de posts sur ce sujet.
Répondre

Revenir à « Piges et pigistes »