Démission

Espace de discussion non professionnel : envie de parler du beau temps ? Un coup de déprime ? Votre sujet ne rentre dans aucun forum ?
François

Message non lu par François » 04 oct. 2002, 00:18

J'mens fou : z'ai débott !
Avatar de l’utilisateur
Aude
Messages : 99
Inscription : 18 sept. 2002, 04:30
Contact :

Message non lu par Aude » 04 oct. 2002, 09:54

Je parlais à Tof en lui disant de se méfier de toi François

Quel égocentrisme....
Fezez gaffe aux mollets !
Nilo

Message non lu par Nilo » 04 oct. 2002, 10:09

"Moult" étant par ailleurs la désuète version (en vieux "françois") de "maint" si l'on veut causer 20/21e siècle. :)
François

Message non lu par François » 04 oct. 2002, 10:25

Aude a écrit :Je parlais à Tof en lui disant de se méfier de toi François

Quel égocentrisme....
______________________________

Posté le: 03 Oct 2002 10:18 am    Sujet du message:
------------------------------------------------------------------------

J'mens fou : z'ai débott !
Tof

Message non lu par Tof » 04 oct. 2002, 16:27

François a écrit :Cher ami, ton pseudo, c'est le verlan de "faute"... ?

Moult n'a jamais été un adverbe. C'est un adjectif, habituellement invariable, mais qui peut parfois s'accorder, selon l'humeur du troubadour. L'exemple donné par le Larousse est "moultes fois". Oncques ne le vis-tu en quelque viel grimoire ?
François (non, jusqu'à preuve du contraire, je ne suis pas ton ami, et c'est toi qui va prendre cher pour le coup),

François, donc (à ce propos, je ne doute pas que ce soit-là l'envers de "sois franc !")

TOUS les dictionnaires auxquels j'ai pu accéder (Le Petit Robert, édition de 1983; Larousse, Petit Dictionnaire français, édition de 1988; Le Petit Larousse illustré, édition de 1997; Le Robert, Dictionnaire de la Langue française, tome 7; enfin, pour te rassurer sur la fiabilité de mes sources, le Dictionnaire de la langue française du 19e et 20e siècle, édité par le CNRS) mentionnent ceci :

"Moult (je te fais grâce de l'alphabet phonétique international, mon clavier n'est pas prévu pour), adv. (pour adverbe dis donc ! Juste au cas où...), du latin multum signifiant "beaucoup". Vx ou par plaisir (ce que je n'ai jamais nié, note-le bien) Très, beaucoup."

Mince alors ! Je file à Adverbe, et je trouve : mot invariable ajoutant une détermination à un verbe, un adjectif, etc.

Cependant, et par soucis d'honnêteté, je me dois de préciser ici trois choses. D'une part (spéciale dédicace pour Nilo, mais je m'en voudrais de me mettre tout le forum à dos en une seule intervention), il ne fut jamais question de "maint", mais bien de multum, dont le CNRS précise qu'il est la forme neutre de multus, et qu'il apparut circa 980. D'autre part, le CNRS fait une remarque : moult est parfois employé comme adjectif variable ! Et là tu t'esclaffes, et clames ta victoire. Victoire toute chiraquienne puisque la citation, poétique on l'aura compris, concerne Verlaine (et pas Rimbaud en l'occurence, je veille) :
"Moulte chose
Blanche et noire
Effet et cause..."
Enfin, victoire à la Pyhrrus, puisqu'ils finissent en citant Dupré, en 1972 : "Il est (...) parfaitement ridicule d'écrire, en style troubadour : le chevalier eut moultes aventures" Troubadour ? Mais, mais, je t'y retrouve ! N'aurais-tu pas, tel Mickou pris la main dans le sac (cf. Leepstick, Exprimez-vous sans crainte), omis quelque élément important dans ton intervention ?! :shock:

Breeeef ! François, je te quitte, et pour ce faire m'en vais te citer Flaubert (in Correspondance) : "j'embrasserai ta vieille trombine avec moult satisfaction" :twisted:

Demain, nous étudierons "moût de vin", et "moutmout (mot wolof à la sonorité fort sympathique au demeurant), le moucheron phlébotome ou simulie" 8)

PS : Z'Aude, merci pour ta sollicitude, mais je ne regrette absolument rien. En tout cas rien qui nous intéresse ici :mrgreen:

PS bis : Makhno, rassure-toi, François est à la police grammaticale ce que la Municipale est aux condés.
Leepstick

Message non lu par Leepstick » 04 oct. 2002, 16:55

Tu morigènes, Tof, et par là même, mouchetes, la mousseline immaculée de notre moujahidin des mots ! Morbleu ! Quelle mornifle ! Il va se morfondre, se mordre les moufles et oublier un moment ses moulinages de mots-croisiste, son français du moustérien…

Moult mercis, Tof.
Avatar de l’utilisateur
flute
Messages : 701
Inscription : 17 sept. 2002, 19:40
Localisation : Ici et là-bas
Contact :

Message non lu par flute » 04 oct. 2002, 16:55

Pour info, les troubadours s'exprimaient en langue d'oc, c'est à dire en occitan et non en français. C'est les trouvères qui s'exprimaient en langue d'oïl (ancêtre principal du français actuel).
Sad story. You got a smoke?
Welcome to the human race!
Tof

Message non lu par Tof » 04 oct. 2002, 17:22

Et les skin heads en langue d'oï ! :lol:

Baste à la galéjade : merci.
Tof

Message non lu par Tof » 04 oct. 2002, 17:25

Euh, ne le prends pas mal Leep', mais on dit "cruciverbiste" :wink:
Nilo

Message non lu par Nilo » 04 oct. 2002, 17:30

Ah, je m'ai gouré donc, pourtant j'étais sûre de mon coup. Bon bin si moult et maint ne sont pas liés directement, je m'incline !
Leepstick

Message non lu par Leepstick » 04 oct. 2002, 17:43

Tu peux arrêter les moulinets de mousquetaire, Tof, les mots-croisistes existent, je les ai vu ! En ouvrant le Robert, bien entendu, pour vérifier tes allégations... :)
François

Message non lu par François » 04 oct. 2002, 19:22

Réponse à mon ami Tof :

Bravo pour ton érudition ! Bravo aussi pour tes recherches ! Elles prouvent au moins que ton employeur te laisse en ce moment un peu de temps.

Une seule chose me laisse légèrement perplexe. Prenons le cas du Petit Larousse illustré, ouvrage de référence sérieux s’il en est. Tu me dis que son édition 1997 nous donne “moult” en adverbe. Fort bien. Et que lis-je en page 675 de l’édition 2001 ? Tout simplement ceci :

MOULT (mult) adj. inv. (latin multum). Vx ou par plais. Beaucoup de. Donner moult détails. (Moult est parfois variable : moultes fois.)

Résumons : adjectif, pas adverbe, et, qui plus est, parfois variable. En totale contradiction, donc, avec tes infos. Te serais-tu trompé ? Ou bien, en passant le siècle, le millénaire et accessoirement dans mes mains, le Petit Larousse illustré (1790 pages tout de même !) aurait-il soudainement changé son stylo d’épaule, éventuellement sur la base de recherches plus récentes ?

D’ailleurs, tu reconnais toi-même - “par soucis d’honnêteté”, écris-tu (sic !) - que le CNRS précise que moult est parfois employé comme adjectif variable. Ai-je dit autre chose ?

Et si j’ai, en plus, la bénédiction du vieux Verlaine, je me consolerai sûrement de ne pas appartenir aux condés, même de l’écriture...


PS : les photos, ça boume ?
François

Message non lu par François » 05 oct. 2002, 10:34

Post scriptum à l'attention de l'amateur de moulinets :

Monsieur mon ami,

Je relis avec grand plaisir ton message. Nous savons tous (du moins, c'est à espèrer) la place qu'il convient d'accorder au mot "plaisir" dans notre dictionnaire personnel. Et il est vrai qu'il est tentant de l'accoler le plus souvent possible à tout ce qui, en viel françois, en bas latin, en wolof ou en patagon septentrional, signifie "beaucoup". Louis XIV, qui ne parlait pas wolof, avait même créé la charge d'intendant des "menus plaisirs" du roi, le mot "menus" étant ici, bien entendu, employé par antiphrase.

Cela dit, et au risque de te décevoir, je te rappelle que lorsque les dictionnaires que tu as récemment remués (pas trop de poussière, j'espère ?) en mon honneur te donnent la précision "Vx ou par plais.", il ne s'agit pas de plaisir, mais de plaisanterie - mot que tu connais aussi, je crois.

PS : tu ne m'as toujours pas dit si les photos, ça boumait...
François

Message non lu par François » 05 oct. 2002, 10:38

Ceci ( => "-") est le tiret du mot "post-scriptum" du message précédent (un courant d'air...).

J'espère que Maître Capello est parti en week-end.
François

Message non lu par François » 06 oct. 2002, 16:57

Ouf ! Maître Capello était bel et bien parti en week-end...

(message sans le moindre intérêt, mais destiné à réhausser d'un cran notre intéressante petite discussion médiévale)

PS : ami Tof, qu'est-ce que tu utilises, comme boîtier ?
Verrouillé

Revenir à « Discussion générale »