tweet blabla

Espace de discussion non professionnel : envie de parler du beau temps ? Un coup de déprime ? Votre sujet ne rentre dans aucun forum ?
SacriPanard
Messages : 176
Inscription : 26 oct. 2012, 16:31
Contact :

tweet blabla

Message non lu par SacriPanard » 14 janv. 2019, 13:44

Citation ‘yahoo’ « Logan Paul : le YouTubeur débile a encore frappé » …
Dérapage de Macron sur le fait « d’avoir le gôut de l’effort » …

La revendication communautaire est un sectarisme particulier, ‘ une sectorisation’ particulière une opposition à ce qui n’est pas, un rejet, un mépris, une injure, de ce qui n’est pas.
« J’ai..Je suis,…je fais.. » n’ont pas par eux-mêmes un aspect revendicatif, mais l’indirection est « ceux qui ont… ceux qui font… ceux pour qui »

Etre ou n’être pas Ceci ne devrait pas être un regard collectif une préoccupation publique clamée.
La volonté actuelle n’est toutefois aujourd’hui que « ceux qui ont … ‘Parmi’ ceux qui font ’Parmi’ … ceux pour qui… », ensemble de groupes communautaires marqués.
Le ‘Parmi’ étant celui d’être ‘un état’, qui n’a rien à voir ni dans sa culture, ni dans ce qu’il est ou qu’il fait, par rapport au Reste.

Etre « de l’état », n’a plus le caractère d’être quelque chose, hormis d’être un agent culturel propre.

Appartenir aux « cheveux teintés », « à ceux qui mangent du pain », « à ceux qui portent des vêtements », est un aspect péjoratif du libre arbitre collectif…

« Chasser les cheveux roux… », n’est pas une fiction d’exemple, il y a un irrationnel dans cette forme de revendication « communautaire ou de faire ou d’être », en regard d’un « aspect global collectif Cartésien, réaliste, pratique, concret » de libre arbitre, ET similaire.

L’acquisition similaire se bormant à celle lettrée ‘commune’ ou informée, elle est par ailleurs une dissimultion, une rétention, ou une particularité.

Comme particulrité, montrer la mort, voir la mort, ou dissimuler la mort, sont des considérations culturelles du même acabit. L’irrespect de Voir comme celui de dissimuler, ou de l’exhibition forcée ‘placardée’, sont des appréciations diverses.

Ou encore la crétinerie du « grand débat national », qui n’est qu’une démission, une absence, de l’acte parlementaire et du moyen de l’état, « fonction pour Ceci », qui n’existe toutefois "similairement" que dans l’esprit culturel imaginaire, ainsi précisément cette débilité globale.


Nb: Précision, Les citations étant pour les points émis, l’incrédulité du reproche infligé.
SacriPanard
Messages : 176
Inscription : 26 oct. 2012, 16:31
Contact :

Re: tweet blabla

Message non lu par SacriPanard » 16 janv. 2019, 13:24

Le prix d’appareillages publics, « Implants dentaires », est réputé culturellement coûteux.
Le prix d’une visse en titane « Implants dentaires », est globalement de 600 euros.

La comparaison est faite avec des visses spécialisées « au micron » (millième de millimètre) (engrenage de mouvement mécanique de précision) en Inox, aux alentours de « 40 euros en Prix public à l’unité. »

Une précisons au dixième de millimètre sur des implants dentaires « fixe sans mécanisme de mouvement », est certainement très suffisant, en idée de comparaison, le titane est environ de 5 euros le kilo, l’inox de 3 euros le kilo et l’aspect stérile du nettoyage, n’est que minime par rapport au reste.

L’écart du rapport ne laisse que peu de doute sur une volonté organisée, d’une entente de prix « globale ».

Le prix public « en école dentaire » est de 1800 euros pour une dent cassée ‘fonctionnelle’, apparaît comme une concurrence privée, ' un peu chère ', dans l’entente globale.
SacriPanard
Messages : 176
Inscription : 26 oct. 2012, 16:31
Contact :

Re: tweet blabla

Message non lu par SacriPanard » 16 janv. 2019, 19:42

https://www.titane-services.eu/epages/2 ... itane-CHCC

De 3 à 10 euros, en visses déjà un peu spéciales

Une « Rolex » c’est 10000 euros, une centaines d’engrenages de haute précision, 100 heures de travail, un bracelet en argent, un cadrant émaillé façonné, un vitrage spécial ….

Un implant ‘médical’, c’est une visse, une céramique, une pose, deux heures de travail. Et 1800 euros, c’est « une dent à un million d’euros » dans son rapport à la Rolex.
La rapport quantité qualité, « à qualité égale pour simplifier », est une quantité de 100.

On ne peut pas dire que Rolex soit un philanthrope du commerce, ou vende ses montres à 1M d’euros, considération gardée d’entuber la clientèle.
SacriPanard
Messages : 176
Inscription : 26 oct. 2012, 16:31
Contact :

Re: tweet blabla

Message non lu par SacriPanard » 27 févr. 2019, 22:58

Insupportables EHPAD.

Les témoignages de maltraitances offusquent l’intérêt des oreilles averties culturelles. Chanter avec les poules est une manière de ne pas comprendre un problème. L’examen d’une appréciation est la difficulté d’une normalité à avoir. La différence entre une agression et une « imbécillité ou une sénilité ou les deux ajoutées » est une nuance entre une réprimande, une maltraitance, ou une réponse proportionnée à une agression, une hostilité.

La « grandeur ou la hauteur » culturelle, est la préciosité d’omettre avec un sourire en coin, au regard de ceux ‘de basses couches’ qui auront l’irrespect des « petites imperfections » du grand âge sénile, de sa rudesse, de son terre-à-terre, de sa grossièreté.

Trouver des fèces de façon répétée le matin dans votre lavabo, (faits réels, ‘vidage de pot’) est la maltraitance d’une réprimande qui n’a pas d’utilité, plus généralement réitérer tous le jours la même évidence de consigne, est de prime-abord la difficulté de cette appréciation.

A ceci sénile est ajouté la non-culture, d’une mauvaise foi, d’une idiotie ou d’une culture ; pratique commerciale, pratique directorale, et de l’agression de son contradictoire autoritaire « Mais non !! enfin ! on me maltraite ! … »

Ce n’est pas toujours un fait « réprimable », comme « sortir un plat du four … Mais non !! ce n’est pas moi !! » qui n’a pas, de par son origine un caractère sénile, mais un caractère culturel.
SacriPanard
Messages : 176
Inscription : 26 oct. 2012, 16:31
Contact :

Vidéo de l’attentat en Nouvelle zélande

Message non lu par SacriPanard » 22 mars 2019, 20:39

Vidéo de l’attentat en Nouvelle zélande

La dissimulation est une spéculation que l’image ne peut plus formellement contredire (monde du trucage vidéo est celui d’aujourd’hui).

La vidéo de « l’attentat » est ‘un peu bizarre’, hormis les deux personnes à l’entrée, qui semblent réellement touchées, Il entre pour la première fois dans la salle des prières et les quelques personnes présentes (une trentaine) sont déjà entassées et inertes les unes sur les autres sans bouger, sans parole, sans bruit, sans réactions, (comme un charnier d'entrée de jeu) dans le coin droit et dans le coin gauche de la salle. Il tire ‘en salve’ à distance sur le « tas » droit puis sur le tas gauche.
Une personne dans la salle, à la première entrée semble déjà décédée inerte en position de prière.
Le seule mouvement que l’on peut apercevoir est quelqu’un immédiatement derrière lui qui lorsqu’il tire essaie de quitter, de se faufiler derrière lui, « sans agressivité » (bien qu’immédiatement derrière), qu’il semble également viser en se retournant.

Il sort par la suite dehors, tire sur une femme inerte à terre, dans la rigole de la rue, à deux ou trois mètres, dont les cheveux « s’ébouriffent » (mais j'ai peut-être mal vu), femme qui n’est ni vue, ni ciblée au début de la vidéo (entrée et attaque initiale dans le bâtiment), mais en sortant.
...les deux personnes à l'entrée auraient été prévenues, ce n'est pas le cas, ils sont éliminées « discutant entre eux ».

Par la suite il ‘tire dans rue’, dans le vide ou presque, une persone très lointaine, et recommence à trois reprises d’entrer dans la salle de tirer sur le même tas de personnes.
Il s’approche des « tas », tire à nouveau, dans l’un des recoins quelqu'un semble vivant, normalement, paisiblement assis vu de dos, mais absolument inerte également (à la troisième entrée).

Globalement « tous sont absolument inertes, sans voix, sans mouvement, en tas les uns sur les autres », dès la première entrée. ?? C’est un peu bizarre, une femme non initialement visée semble décédée en sortie,…
SacriPanard
Messages : 176
Inscription : 26 oct. 2012, 16:31
Contact :

Re: tweet blabla

Message non lu par SacriPanard » 08 avr. 2019, 10:37

« L’ancien PDG de Renault-Nissan a de nouveau été placé en garde à vue jeudi au Japon. Et cela jusqu’au 14 avril au moins pour répondre à de nouveaux soupçons de malversations financières.
Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a appelé samedi le Japon à respecter les droits et la présomption d’innocence de Carlos Ghosn lors d’un entretien avec son homologue nippon. »
Chacun aura pu entendre la voix musicale de ténor d’un avocat français exhortant les japonais au respect de la présomption d’innocence, ou d’un ministre éploré, mais aucun n’exprime la raison d’une compréhension de justice, d’injustice organisationnelle ou juridique. Son affirmation culturelle a le même rapport que l’impertinence de l’affirmation culturelle de l’écologie, de l’intégration, de l’égalité etc.…

La présomption d’innocence peut être comprise dans le fait d’une accusation tierce, et d’une indirection qui soit à élucider, et représente à l’évidence un fait discutable. Inversement des faits qui sont établis matériellement et détenus de façon objectivement contradictoire, ne sont pas une présomption d’innocence, en ce que la personne sera (devrait être) responsable d’une culpabilité dont la mesure est à évaluer positive et non nulle, et doit répondre non pas d’une accusation mais d’une justification argumentée de son intention, de sa volonté, de sa raison, de sa contrainte éventuelle.

La mauvaise foi française, est une protection du système qui rabat un fait social de hiérarchie et d’obscures raisons, pécuniaires, sociales ou politiques qui incluent la dissimulation d’une tare particulière (en tant qu’individualité de la répartition de la charge et de l’étendue juridique), collective, ou mystique.

Il semble sans parti pris, pour le commentaire uniquement, que les japonais détiennent des faits comptables et probants, et que ceci ne soit pas une présomption, mais une justification non nulle à apporter. « Je suis innocent » apparaît comme une absence totale dépourvue de l’éventualité même d’une machination à l’encontre de M. Ghosn, c’est-à-dire que les éléments doivent être probants, non justifiés et non couverts par un système local.

Les exemples juridiques français d’inversions, d’empêchements, d’enfoncements, de complexités culturelles, semblent une pléthore dans la particularité individuelle fonctionnelle et organisationnelle, autoritarisme, arbitraire, rabats hiérarchiques, sociaux, intérêts financiers et culturels…etc..



Le point :
« Les recherches ambitionnant de mettre au point un vaccin contre le VIH ont débuté peu après la découverte du virus à l'origine de l'épidémie de sida par Françoise Barré-Sinoussi, en 1983. Les premiers effets d'annonce ont rapidement suivi, l'absence de traitement efficace rendant la mise au point d'un vaccin urgente.

Dès 1984, la secrétaire d'État à la Santé des États-Unis, Margaret Heckler, déclare qu'un vaccin sera disponible dans les deux ans.»
La découverte a été simultanée entre une équipe Américaine est celle d’un professeur Français Mâle très connu, dont le nom m’échappe. La « Françoise, copine de Margaret » appartient sans doute à l’une de ces équipes ??!! (ou est-ce du "n'importe quoi", et du "n'importe quoi globalement") Il y avait eu une polémique, à l’époque, sur le premier découvreur « Mâle » du virus.

a posteriori NB : Pr. Robert Gallo, .... Bizarre...Bizarre " Pelote les roberts de la françoise de belle mayer "
Plutôt : Montagnier et l'inconnue "Françoise Barré-Sinoussi",
SacriPanard
Messages : 176
Inscription : 26 oct. 2012, 16:31
Contact :

Re: tweet blabla

Message non lu par SacriPanard » 09 avr. 2019, 14:15

gala
« VIDÉO - Jean-Luc Lahaye, accusé de corruption de mineure, raconte comment ses filles ont réagi »
Le délit est celui de l’atteinte sexuelle, ou de conditions de perversion de l’acte pour l’acte, ou différents actes, il n’est pas celui d’un jeu verbal de séduction.

Un homme marié de 66 ans, avec enfants, qui veut séduire des jeunes femmes, est une appréciation particulière, appréciation de l’adultère au regard de la personne Mineure ou non. La notabilité (contestable ou non) « d’une valeur » d’être dans un situation sociale mise en avant, en exergue, prônée comme la qualité supérieure de Tout et en chaque chose, et semble-t-il reconnue comme critère d’accessibilité, ne semble pas compatible avec un comportement qui serait autorisé par cette notabilité. « Je suis fier de ma fille… » « Toi tu n’est pas … Nous ont est.. »

Le contestable est cette dissociation culturelle, assez répandue, en tant que socialement discriminatoire, d’autant qu’elle peut être par ailleurs cette espèce d’autorisation tacite, d’insalubrité pour les autres « pas comme eux ».

L’inverse est vrai ; de ne pas être Attractif, et de se faire cracher à la figure pour le fait d’un contact social verbal et de l’interprétation qui est faite du contact social. « Vous êtes mignonne. Un beau brin de fille… une jolie poupée… vous avez une belle poitrine » ne sont, en soi, que des rapports sociaux ordinaires.

Le conditionnement « occidental » est un modèle figé, et l’agression « interprété » d’une autre image.

Une anecdote est celle de deux enfants, un garçon et une fille, 5 ans ou 6 ans de même age, le garçon lui dit « elle a de gros nénés » et de se faire insulter par l’institutrice « et…. Toi t’es qu’un gros plein de soupe ! »

C’est une interprétation de « pseudo-culture-reglieuse » qui n’est pas celle du droit français.


12/4/2019
Pierre Palmade en garde à vue : l'humoriste mis en cause dans une affaire de viol présumé
La victime présumée de Pierre Palmade, un jeune homme du nom d'Abdelhamid H., aurait déclaré à l'humoriste qu'il était sans papiers.

Quel manque de discernement !

Nb : Le fameux ghosn de la présomption d’innocence (blague)

S'il ne s'agit pas d'une propagande, " loi des séries ", tout laisse à penser qu’il puisse s’agir d’une repression « communautaire » organisée sur « des people ». Le Tout public regarde la moralité privée que l’on doit crier sur les toits. Usagé du public et à l’usage de l’inelligence publique à l’intention d’une forme de propagande dépréciative ou inversement.
Manipulation sous le coude de l'intérêt de quelque chose, à l’éducation d’autre chose.

« Le Pal, ce supplice qui commence si bien et finit … »

Tout pour votre plaisir !

Un petit frisé, Ouuuii ! , avec une main, ou deux mains ? Deux mains, c’est plus cher ! mais c’est pour les connaisseurs uniquement ! D’ailleurs, il parait qu’ils font des « réductions spéciales clients fidèles » à bahreïn.

C’est au choix !

Tout pour votre plaisir !

Remplir la tétine de la petite derniere, Ouuuii !! Elevée au biberon et en plein air africain, un vrai gant de toilette, toutes les tailles et assortiments, Elevée sous les ponts de Paris, Ouuuii ! ! Ha paname ! Si Paname nous était conté ! La Rue quel bonheur , on trouve de tout !

C’est au choix !

SacriPanard
Messages : 176
Inscription : 26 oct. 2012, 16:31
Contact :

Re: tweet blabla

Message non lu par SacriPanard » 16 avr. 2019, 10:01

Palmade « Le thème du ‘gnouf’ », n’est-t-il pas une partie de ses sketchs ! … Lahaye : « Papa – Maman chanteur » n’est-ce pas une parole de ses chansons ! ...etc..

En particulier, « commercialement ou socialement », je me suis ’fait régurgiter’ par des inconnus, des tics et manières de langages, des noms et prénoms de familles, de relations… Le commerce est aussi informé, fiché, renseigné » qu’une action particulière « informée ».

Socialement et d’un point de vue relationnel, la prétention intellectuelle de la « personne informée » est souvent un signe « péjoratif Douteux »… Je m’appelle « Tatie TrucmucheBleu » ( bien connue) et je suis représentante de commerce… pour vous servir (Bien sûr !!).
SacriPanard
Messages : 176
Inscription : 26 oct. 2012, 16:31
Contact :

Re: tweet blabla

Message non lu par SacriPanard » 06 mai 2019, 16:58

En d’autres cieux, méditons sur ce sujet :
« Le rapport entre la pensée et le formalisme culturel »
, sa présence, son absence, ce q’il est pour soi, pour les autres, le rapport qu’il représente avec l’autre, sa forme, son étendue…
Milana91
Messages : 1
Inscription : 21 juin 2018, 01:48
Contact :

Re: tweet blabla

Message non lu par Milana91 » 27 mai 2019, 11:24

SacriPanard a écrit :
06 mai 2019, 16:58
En d’autres cieux, méditons sur ce sujet :
« Le rapport entre la pensée et le formalisme culturel »
, sa présence, son absence, ce q’il est pour soi, pour les autres, le rapport qu’il représente avec l’autre, sa forme, son étendue…
bien dit !! )
SacriPanard
Messages : 176
Inscription : 26 oct. 2012, 16:31
Contact :

Re: tweet blabla

Message non lu par SacriPanard » 24 juil. 2019, 14:57

Chronique caniculaire des vielles taupes

Il faut rester au frai donc… se met dehors,
Il faut s’habiller léger… donc garde un shirt en laine de 15 jours…« Oui mais c’est que pour le dedans heu… »
Il faut fermer les volets donc … ouvre les volets et fenêtres 14h plein sud, « Oui mais c’est pour avoir de l’air heu… »
Il faut rester tranquille … donc fait du repassage… « ouii mais faut bien que je fasse eu quelque chose heu »
La clim est en route donc … laisse les portes ouvertes… « Ouii mais c’est pour deux minuteux et je reviens heu … »
Et « arrache » la prise de la clim... « Moui mais il fait froid heu … » (27¨°)

….explications .... et repart en boucle...

Et
SacriPanard
Messages : 176
Inscription : 26 oct. 2012, 16:31
Contact :

Re: tweet blabla

Message non lu par SacriPanard » 14 oct. 2019, 11:30

Ces politiques utilisent Xavier Dupont de Ligonnès pour régler leurs comptes avec les médias
Sans erreur de ma part il était selon les médias " militaire de carrière ", Il est devenu VRP au bord de la faillite personnelle ... La propagande sociale française est toujours aussi présente, « Totalement fictive … partiellement fictive… modifiée qualitativement quantitativement… »
Répondre

Revenir à « Discussion générale »