interrogation par rapport aux signes de correction

Section réservée aux débats sur la correction et les correcteurs : tarifs pour rédiger un article ? Peut-on vivre de la correction ? Quels médias recrutent des correcteurs ?
Elyana21
Messages : 36
Inscription : 14 mars 2016, 19:35
Contact :

Re: interrogation par rapport aux signes de correction

Message non lu par Elyana21 » 03 juil. 2016, 16:08

Ils ne nous ont pas appris à nous en servir, ils ont seulement balancé une feuille avec tous les signes et un texte à corriger ... cela dit sur Internet j'ai trouvé une page avec les signes plus complète voire différents pour certains ...du coup je sais pas si je dois me baser exclusivement sur la page du CEC ou si je peux utiliser ce que j'ai trouvé sur Internet .
prof
Messages : 526
Inscription : 30 janv. 2007, 10:12
Localisation : Lot
Contact :

Re: interrogation par rapport aux signes de correction

Message non lu par prof » 03 juil. 2016, 18:00

Elyana21 a écrit :je sais pas si je dois [...]
     Le CEC me semble le plus à même de répondre à vos questions. Ne l'auriez-vous pas payé pour cela ?
cargo06
Messages : 202
Inscription : 08 déc. 2011, 18:33
Contact :

Re: interrogation par rapport aux signes de correction

Message non lu par cargo06 » 03 juil. 2016, 18:17

Elyana21 a écrit :Ils ne nous ont pas appris à nous en servir, ils ont seulement balancé une feuille avec tous les signes et un texte à corriger ... cela dit sur Internet j'ai trouvé une page avec les signes plus complète voire différents pour certains ...du coup je sais pas si je dois me baser exclusivement sur la page du CEC ou si je peux utiliser ce que j'ai trouvé sur Internet .
Pour toutes les questions que vous vous posez, y compris sur l'autre fil de discussion, je vous conseille 2/3 ouvrages indispensables pour commencer :
1 - Le lexique des règles typographiques en usage à l'imprimerie nationale. La base officielle, même si on trouve des variantes dans les textes que l'on corrige. Il est d'ailleurs dans la bibliographie proposée par le CEC. (à ce propos, la plupart des ouvrages proposés dans leur liste ne sont pas indispensables, ils vendent leur propre camelote…)
2 - au choix :
- Pièges et difficultés de la langue française, de Jean Girodet. Bordas.
ou
- Les difficultés de la langue française, de Adolphe Thomas. Larousse.
J'ai un faible pour le premier, mais tous les deux sont très riches et à consulter en permanence, même si quelquefois ils se contredisent.
J'oubliais, pour la ponctuation, la bible :
- Traité de la ponctuation française, de Jacques Drillon (oui, celui qui fait les mots croisés de l'Obs !) chez Gallimard. Tout savoir sur la virgule (114 pages !), le guillemet…
Régalez-vous !
prof
Messages : 526
Inscription : 30 janv. 2007, 10:12
Localisation : Lot
Contact :

Re: interrogation par rapport aux signes de correction

Message non lu par prof » 05 juil. 2016, 16:19

Catherine_75 a écrit :Ann, ton anecdote est hilarante…
     Elle est aussi très instructive. Évoquer des situations insolites ou imprévues permet d'en tirer enseignement : cela incite tout autant à prendre les précautions nécessaires pour éviter les incidents qu'à imaginer des moyens pour se faciliter le travail ou en perfectionner le résultat.
     Il ne me semblerait pas inutile que chacun partage ses recettes au long d'un fil dédié à une entraide confraternelle.
Elyana21
Messages : 36
Inscription : 14 mars 2016, 19:35
Contact :

Re: interrogation par rapport aux signes de correction

Message non lu par Elyana21 » 05 juil. 2016, 16:41

cargo06 a écrit :
Elyana21 a écrit :Ils ne nous ont pas appris à nous en servir, ils ont seulement balancé une feuille avec tous les signes et un texte à corriger ... cela dit sur Internet j'ai trouvé une page avec les signes plus complète voire différents pour certains ...du coup je sais pas si je dois me baser exclusivement sur la page du CEC ou si je peux utiliser ce que j'ai trouvé sur Internet .
Pour toutes les questions que vous vous posez, y compris sur l'autre fil de discussion, je vous conseille 2/3 ouvrages indispensables pour commencer :
1 - Le lexique des règles typographiques en usage à l'imprimerie nationale. La base officielle, même si on trouve des variantes dans les textes que l'on corrige. Il est d'ailleurs dans la bibliographie proposée par le CEC. (à ce propos, la plupart des ouvrages proposés dans leur liste ne sont pas indispensables, ils vendent leur propre camelote…)
2 - au choix :
- Pièges et difficultés de la langue française, de Jean Girodet. Bordas.
ou
- Les difficultés de la langue française, de Adolphe Thomas. Larousse.
J'ai un faible pour le premier, mais tous les deux sont très riches et à consulter en permanence, même si quelquefois ils se contredisent.
J'oubliais, pour la ponctuation, la bible :
- Traité de la ponctuation française, de Jacques Drillon (oui, celui qui fait les mots croisés de l'Obs !) chez Gallimard. Tout savoir sur la virgule (114 pages !), le guillemet…
Régalez-vous !

Je prends note merci ...
Elyana21
Messages : 36
Inscription : 14 mars 2016, 19:35
Contact :

Re: interrogation par rapport aux signes de correction

Message non lu par Elyana21 » 11 déc. 2016, 18:48

Merci pour vos réponses



En effet j'ai acheté tout un tas d'ouvrages dont je ne me sert pas, j'utilise surtout le bescherelle et le dictionnaire des synonymes
coco47
Messages : 1037
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: interrogation par rapport aux signes de correction

Message non lu par coco47 » 23 déc. 2016, 04:57

Elyana21 a écrit :En effet j'ai acheté tout un tas d'ouvrages dont je ne me sert pas, j'utilise surtout le bescherelle et le dictionnaire des synonymes
Dans le Bescherelle (avec un B majuscule) L'Art de conjuguer, on trouve la conjugaison du verbe servir : Je sers, dit-il.
stephanie90
Messages : 1
Inscription : 27 juin 2017, 10:53
Contact :

Re: interrogation par rapport aux signes de correction

Message non lu par stephanie90 » 27 juin 2017, 11:01

ann65 a écrit :
Elyana21 a écrit :Bonjour
je vous remercie pour ces réponses, j'apprends les signes de correction même si c'est pas facile vu comment son écrit les textes ... ( je parle de la mauvaise qualité des textes )
cela dit sur ordi on m'a fait utiliser un logiciel de correction appelé "pro-lexis" et c'est beaucoup plus simple.
Certes, Pro-lexis (que j'utilise aussi..) ne va pas remplacer ton travail de correctrice. Il repérera peut-être des erreurs qui t'auront échappées. Mais cela reste ce que c'est, un outil...
Il ne verra pas les incohérences de sens que seul l'oeil humain (s'il est bien aiguisé) peut voir. Ni les répétitions. Ni les signes de ponctuation mal utilisés. Ni les phrases qui n'en finissent plus et finissent justement par être incompréhensibles. Ni le passage, sans raison, d'un temps à un autre. Ni Angelique qui devient Romain :wink: ....
Le travail de correcteur, ce n'est pas seulement corriger les fautes de grammaire, d'orthographe et de typographie.
Sinon, il n'y aurait pas besoin de formation.
Bonne route !

Oui il est vrai que le travail de correcteur nécessite beaucoup plus mais les logiciels sont aussi là pour nous faciliter "un peu" la vie. Si jamais le Pro-Lexis ne marche pas comme il le faut, voici quelques listes de logiciels qui pourraient peut-être mieux fonctionner : logiciels indispensables windows 10
Azucena64
Messages : 42
Inscription : 10 mars 2010, 13:50
Contact :

Re: interrogation par rapport aux signes de correction

Message non lu par Azucena64 » 15 sept. 2017, 07:34

Elyana21 a écrit :Bonjour


je vous remercie pour ces réponses, j'apprends les signes de correction même si c'est pas facile vu comment son écrit les textes ... ( je parle de la mauvaise qualité des textes )
cela dit sur ordi on m'a fait utiliser un logiciel de correction appelé "pro-lexis" et c'est beaucoup plus simple.
Bonjour Elyana,
C'est inquiétant pour l'avenir du métier, tout de même...
... tant à cause des grosses fautes impardonnables à un gamin de CE2 laissées ici et dans vos autres messages (un apprenti correcteur qui ne se relit pas fera-t-il un bon correcteur ?) que de vos espoirs de travail facilité par Pro-lexis ou d'autres logiciels. On ne le répétera jamais assez, s'il n'y a pas un cerveau devant l'écran, un "correcticiel" reste un outil, très limité au demeurant. Pour ma part, je le trouve utile surtout pour les uniformisations typo (bien utile, par exemple, pour mettre des insécables partout où il en faut en un rien de temps).
Répondre

Revenir à « Correction & correcteurs »