Test de correction pour une grande maison d'édition

Section réservée aux débats sur la correction et les correcteurs : tarifs pour rédiger un article ? Peut-on vivre de la correction ? Quels médias recrutent des correcteurs ?
Cleme
Messages : 90
Inscription : 27 avr. 2007, 08:06
Contact :

Test de correction pour une grande maison d'édition

Message non lu par Cleme » 06 avr. 2009, 14:01

Bonjour,

Certains d'entre vous ont-ils déjà passé un test de correction pour Actes Sud ? Comment cela se passe-t-il ? Des conseils à donner ?

Je suis aussi preneuse des retours d'expérience de ceux qui ont passé des tests dans les locaux d'autres maisons d'édition de ce genre.

Merci !
Catherine_75
Messages : 654
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Message non lu par Catherine_75 » 07 avr. 2009, 09:33

Bonjour,

Une de mes amies travaille à Actes Sud depuis deux ans. Elle a passé le test de correction. Sans vouloir vous inquiéter, elle m'a dit que le test était corsé et assez long. Il y avait d'autres candidats (une vingtaine, il me semble) et elle a été la seule à être retenue.

Je comprends qu'ils fassent une sélection draconienne, leurs ouvrages sont de qualité et ils veulent de très bons correcteurs, mais je suis outrée car ils payent un salaire ridicule à de très bons professionnels.

Bon courage pour le test.
Sinnfael
Messages : 47
Inscription : 10 juin 2008, 16:12
Contact :

Message non lu par Sinnfael » 07 avr. 2009, 11:39

Catherine,

Vous serait-il possible de me trouver un exemplaire de ces tests ? J'aimerais beaucoup m'entraîner :wink:
Catherine_75
Messages : 654
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Message non lu par Catherine_75 » 08 avr. 2009, 00:12

Sinnfael a écrit :Catherine,

Vous serait-il possible de me trouver un exemplaire de ces tests ? J'aimerais beaucoup m'entraîner :wink:
Désolée, non, ce n'est pas possible. D'une part, je ne les ai pas (et je ne pense pas que mon amie les ait gardés, peut-être même ne les a-t-elle pas eus en retour), d'autre part cela ne serait pas correct.

Je vous conseille plutôt de vous préparer en vous plongeant dans le Thomas et autres bibles du correcteur.

Bon courage
eiffelle
Messages : 5
Inscription : 18 avr. 2005, 12:03
Contact :

Message non lu par eiffelle » 08 avr. 2009, 10:16

"cela ne serait pas correct." Et pourquoi ça ne serait pas correct? Alors qu'il existe des annales et des manuels de préparation pour des milliers d'examens. Ça permettrait de donner un aperçu et non les réponses au prochain test.
Sinnfael
Messages : 47
Inscription : 10 juin 2008, 16:12
Contact :

Message non lu par Sinnfael » 08 avr. 2009, 10:25

C'est pas grave, je demanderais à quelqu'un d'autre :roll:
Cleme
Messages : 90
Inscription : 27 avr. 2007, 08:06
Contact :

Message non lu par Cleme » 08 avr. 2009, 10:47

Eiffelle et Sinnfael, je ne pense pas que le texte proposé change à chaque test. Preuve en est que les personnes avec qui j'ai été en contact chez Actes Sud m'ont dit que le test avait lieu dans leurs locaux et qu'il ne devait pas en sortir. Donc pas moyen de se le procurer, et cela peut se comprendre. On n'est plus à l'école :D

Merci Catherine pour votre réponse, je me doute que le niveau sera élevé et je crois que je vais surtout aller faire ce test en me disant que ce sera pour moi une bonne évaluation, un entraînement en conditions réelles qui, on ne sait jamais, sur un malentendu, pourra peut-être me permettre de conclure :D

En fait ce qui m'inquiète et me déçoit le plus dans ce que vous m'avez dit, c'est la question du salaire. Est-ce si ridicule que ça ?
Catherine_75
Messages : 654
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Message non lu par Catherine_75 » 08 avr. 2009, 11:57

Cleme a écrit : En fait ce qui m'inquiète et me déçoit le plus dans ce que vous m'avez dit, c'est la question du salaire. Est-ce si ridicule que ça ?
Elle a été embauchée il y a deux ans à 1500 euros (brut, bien entendu !).
Les "meilleures" maisons d'édition, celles qui ont le plus de candidats, sont en général celles qui payent le plus mal (autre exemple : Gallimard). Mais pouvoir mettre Actes Sud ou Gallimard sur son CV est toujours apprécié par les correcteurs, c'est une référence.
Catherine_75
Messages : 654
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Message non lu par Catherine_75 » 08 avr. 2009, 12:00

Sinnfael a écrit :C'est pas grave, je demanderais à quelqu'un d'autre :roll:
Sinnfael... vous avez peu de chance de travailler un jour pour Actes Sud.

"Je demanderai" aurait été plus judicieux. Quand on est correcteur, on ne confond pas le conditionnel et le futur de l'indicatif.
Sinnfael
Messages : 47
Inscription : 10 juin 2008, 16:12
Contact :

Message non lu par Sinnfael » 08 avr. 2009, 13:31

Catherine_75 a écrit :
Sinnfael... vous avez peu de chance de travailler un jour pour Actes Sud.
:shock: heuuu excusez-moi, mais, vous vous prenez pour qui ?
Sinnfael
Messages : 47
Inscription : 10 juin 2008, 16:12
Contact :

Message non lu par Sinnfael » 08 avr. 2009, 13:38

Catherine_75 a écrit : "Je demanderai" aurait été plus judicieux. Quand on est correcteur, on ne confond pas le conditionnel et le futur de l'indicatif.
Effectivement, cela aurait été plus judicieux. J'ai validé trop vite mon message ...

Il va de soit que je n'ai rien confondu du tout ... Mais bon, vaut-il la peine de s'expliquer ? J'imagine que vous ne faites jamais, jamais, jamais, Ô grand jamais de faute.

Vous êtes parfaite quoi !
Félicitations !!
Avatar de l’utilisateur
PascalSR
Messages : 491
Inscription : 09 déc. 2005, 23:17
Localisation : Paris XV

Message non lu par PascalSR » 08 avr. 2009, 14:08

J'ai envoyé une candidature, un jour, à la suite d'une annonce d'Actes Sud. Réponse négative.

Deux mois plus tard, grande campagne dans les gares pour promouvoir leurs livres estivaux. Je vais dans un Relay, j'ouvre un des livres précités au hasard, lecture en diagonale de la page : deux fautes basiques, pour un correcteur pro.

Je referme le livre. Je repars. Rire jaune.
adriel
Messages : 8
Inscription : 09 sept. 2007, 10:19
Contact :

(rire)

Message non lu par adriel » 08 avr. 2009, 15:07

Sinnfael a écrit :"Il va de soit que je n'ai rien confondu du tout ... Mais bon, vaut-il la peine de s'expliquer ? J'imagine que vous ne faites jamais, jamais, jamais, Ô grand jamais de faute. "
On dit : "il va de soi".
Et c'est : "jamais au grand jamais".
Je ne reprends pas la phrase "vaut-il la peine de s'expliquer" qui ne me semble pas tout à fait française... :)
3 phrases, 3 fautes. Peut-être même en ai-je oublié ? (oui les "..." doivent être collés à ce qui précède).

Mais vous avez raison, on peut se demander pour qui se prend Catherine_75 :lol:

Pour les quelques messages que j'ai pu lire de cette personne, j'ai tendance à la croire à la fois compétente et d'expérience. Et j'avoue qu'il n'est pas désagréable de croiser quelqu'un qui sache dire les faits, sans fioriture ni jugement de valeur.

Personnellement, je fais des fautes et je préfère qu'on me les indique (voire : qu'on me les explique !) plutôt que de me laisser les reproduire. C'est comme ça que j'apprends. Monsieur Décourt, au CEC, avait d'ailleurs assez longuement insisté sur la nécessaire humilité du correcteur.

On ne devient pas "Colignon" du jour au lendemain :wink:
Sinnfael
Messages : 47
Inscription : 10 juin 2008, 16:12
Contact :

Message non lu par Sinnfael » 08 avr. 2009, 15:53

Certes ! Et très loin de moi cette idée.

Mais je n'aime pas du tout le jugement de Catherine75. J'estime avoir droit à un minimum de respect, d'autant plus que je me considère comme une simple élève puisque ma formation n'est pas achevée.

Alors mettre l'accent sur mes erreurs, soit - et limite avec plaisir - sauf lorsqu'on me fait comprendre que je suis indigne de quelque chose.
adriel
Messages : 8
Inscription : 09 sept. 2007, 10:19
Contact :

(pensive)

Message non lu par adriel » 08 avr. 2009, 20:39

Vous souhaitez devenir correctrice.
Vous vous exprimez sur un forum de correcteurs.
Vous faites quatre fautes en trois phrases.

J'ai tendance à penser qu'un correcteur est "toujours en service". Relâcher son attention sur la langue parce qu'on croit qu'à ce moment-là on peut se le permettre, c'est prendre le risque de laisser passer une faute quand on ne pourra pas se le permettre.

En cela, l'intervention de Catherine_75 ne me paraît pas vous manquer de respect. Elle constate un fait, à partir des éléments laissés par vous. Et elle le constate tout à fait platement, sans émettre de jugement de valeur : elle ne vous a pas dit que vous étiez nulle ni que vous n'y arriveriez jamais. Elle n'a pas non plus parlé d'indignité, comme vous le faites. Cela, c'est vous qui le rajoutez parce que vous vous êtes sentie blessée par son message.
En réalité, je dirais que Catherine_75 vous a témoigné un profond respect ! Elle a jugé que vous étiez une personne adulte, capable d'entendre un constat au présent objectif et dépassionné.

J'aurais tendance à vous répondre qu'il ne tient qu'à vous d'essayer de la faire "mentir" au futur ! :wink:

En attendant, je vous renvoie à l'excellent texte de Sophie Brissaud : que je ne me lasse pas de conseiller et dans lequelle elle écrit, fort justement, que
"l’important n’est pas ce qu’il sait : c’est ce qu’il est conscient de ne pas savoir, ou tout au moins de ne pas savoir tout à fait, ce qui demande vérification, ce sur quoi il veille en permanence — en tâche de fond pourrait-on dire"
Il faut viser, autant que faire se peut, l'excellence. Et l'excellence ne s'obtient pas en se surveillant seulement de 9h à 18h.

Bon, ceci étant dit, j'en suis très loin, moi, de l'excellence ! :lol:

Et la meilleure preuve c'est que j'ai fait au moins une faute dans ce message puisque l'unité de mesure ne se colle pas au nombre. 9 h à 18 h donc.
Répondre

Revenir à « Correction & correcteurs »