Parcours professionnels accomplis de pers issus des quartier

Appels à témoins : vous recherchez un témoignage pour vos articles et interviews ? Lancez votre appel ici et trouvez la perle rare..
nabila
Messages : 4
Inscription : 26 avr. 2006, 09:36
Contact :

Parcours professionnels accomplis de pers issus des quartier

Message non lu par nabila » 04 mai 2006, 19:55

Bonjour,

Dans le cadre d'un projet associatif innovant, nous recherchons des témoiganges de personnes issues des quartiers populaires d'Ile-de-France ou de l'immigration et ayant un parcours professionnel accompli.

En effet, nous souhaiterions réaliser des témoignages et portraits vidéos intéractifs afin de montrer une réalité positive existante et pouvant inspirer les plus jeunes.

Contact : nabila@zupdeco.org
[/url]
Avatar de l’utilisateur
havas
Messages : 1537
Inscription : 12 févr. 2003, 10:51
Localisation : Lyon
Contact :

Message non lu par havas » 05 mai 2006, 15:12

une piste peut être, les formations équivalentes au bac en facs, j'ai oublié le nom
lila
Messages : 99
Inscription : 29 janv. 2004, 15:28
Contact :

Message non lu par lila » 05 mai 2006, 16:03

je me souviens qu'au moment de la "révolte des banlieues" Libé avait publié des portraits de jeunes qui avaient très bien réussi. D'ailleurs, je crois que Villepin les avait accueilli dans son ministère.
hsl
Messages : 19
Inscription : 24 juil. 2004, 20:10
Contact :

Message non lu par hsl » 05 mai 2006, 20:19

Tu peux aussi aller voir ce que deviennent les premières promotions "affirmative action" issues de Sciences Po Paris et de l'IPJ. Comme elles sont récentes, tu risques d'avoir peu de parcours professionnels "accomplis", mais déjà de bonnes tranches de vie.
Avatar de l’utilisateur
Fennek
Messages : 265
Inscription : 11 mai 2004, 19:12
Contact :

...

Message non lu par Fennek » 06 mai 2006, 17:08

"l'affirmative action" c'est juste la discrimination positive outre-atlantique. Perso je trouve que c'est bien de la m..... mais ca n'engage que moi.

Tu peux essayer Dia sinon, qui est le marronier perpetuel sur les "djeunzs-de-cité-qui-s'en-sortent" .

Bonne chance pour en trouver d'autres qui ne seraient ni sportifs ni rappeurs. Ils ne courent pas les rues, et beaucoup on dû cacher leurs origines pour percer.
well I'm sorry but I'm not interested in gold mines, oil wells, shipping or real estate...
What would I liked to have been?
everything you hate!
cancaline
Messages : 66
Inscription : 28 déc. 2004, 12:18
Contact :

Message non lu par cancaline » 07 mai 2006, 13:26

Se méfier de Mohamed Dia si tu as une échéance précise, de type interview radio en direct...
Parce que ce monsieur n'a pas hésité à zapper un rendez vous pour se carapater aux States, habiller son copain Wyclef Jean...
La moindre des corrections eut été de prévenir...
Expériencement votre,

Cancâline
nour
Messages : 11
Inscription : 06 oct. 2002, 07:33
Contact :

Message non lu par nour » 07 mai 2006, 22:00

Histoire de ne pas copier les pages de Libé ou de ressortir l'éternel Dia, va taper aux portes des services jeunesse des ville du 93 par exemple. Je suis sûre que les animateurs socio-culturels de quartier connaissent des jeunes qui travaillent, qui créent, qui agissent...un travail qui prend du temps, mais où tu peux dénicher des perles rares. Il y a aussi les lauréats de Talents des cité (cf internet) ou encore des jeunes entrepreneurs du 18ème arrondissement de Paris, les fondateurs du Mac Halal de clichy, etc...P'tain, y'en a pleins qui s'en sortent !!!! Faut pas croire qu'ils tiennent tous les murs des cités. Cela dit, de plus en plus optent pour le commerce, où il faut juste de la maille, et moins de relations ou un CV BBR.
Avatar de l’utilisateur
havas
Messages : 1537
Inscription : 12 févr. 2003, 10:51
Localisation : Lyon
Contact :

Message non lu par havas » 10 mai 2006, 04:58

égalité pour tous
nabila
Messages : 4
Inscription : 26 avr. 2006, 09:36
Contact :

Merci

Message non lu par nabila » 12 mai 2006, 10:00

En effet, je me rapproche des services jeunesses car je ne suis pas intéressée par les personnes que l'on voit souvent dans la presse et qu'on appelle les "bons clients".

L'idée est de montrer qu'il n'existe pas quelques accomplissement mais des milliers et dans tous les secteurs de l'économie.

Merci encore pour vos pistes de réfléxions.
Répondre

Revenir à « Appels à témoignages »