à quoi sert le CNRJ

Appels à témoins : vous recherchez un témoignage pour vos articles et interviews ? Lancez votre appel ici et trouvez la perle rare..
Avatar de l’utilisateur
dani l
Messages : 2716
Inscription : 24 sept. 2003, 12:36
Localisation : France-(59)-62-92-94-
Contact :

-@priorisme?-

Message non lu par dani l » 18 nov. 2004, 18:23

cath a écrit :Accueil sur place pas vraiment chaleureux, ------> en y allant, l'enthousiasme se lisait-il sur ton visage ? Ni grise mine, ni triste figure ?




pas de site Internet, ------> sont-ils les seuls à ne pas en avoir ?




des offres concernant surtout des postes de SR ou de maquettiste ------> on a en effet, encore besoin de techniciens !




ou, pour les journalistes, portant sur des postes en presse professionnelle ------> sans doute le lot du plus grand nombre ...




ou hyper spécialisés : ------> d'où le recrutement par annonces ... dans un tel contexte les compétences ne s'improvisent pas (- ou plus ... cf. piston et népotisme ... / ...)



1 rédacteur spécialisé en athlétisme pour un magazine sportif, ------> le sport ... l'un des rares domaines qui a le vent en poupe depuis 1998 ...



un journaliste pointu en jardinage (vécu...) ------> le seul secteur en progression constante depuis la fin des années 80 ... vaste domaine qui regroupe/->implique à la fois jardinage/->bricolage, horticulture/->motoculture, végétaux/->animaux, etc., concernant le monde agricole ... la recherche scientifique ... l'environnement /->entre autres parcs, jardins et espaces verts ...

L'Association des Journalistes de la presse Horticole (AJH) compte dans ses rangs aussi bien des généralistes que des spécialistes voire des experts ...





- Ce que tu as vécu à l'occasion de cette visite est pratiquement le condensé de la réalité du terrain, de la conjoncture et du marché ...





quoique, quand on y pense, ce n'est pas étonnant : il est clair que le Monde n'a pas franchement besoin de passer des annonces au CNRJ pour recruter.

------> certes, vu le nombre de candidatures spontanées reçues ... sans compter les stagiaires ... une quarantaine par an jusqu'en 2003 ... un service recrutement bien rodé traitant les demandes ...



voilà mon expérience du CNRJ... :(


------> En situation, dressant le même état des lieux ... seule l'interprétation diffère !!!!!............... :roll:



@ +

dani l'ancien collaborateur de l'AJH
alberte londres

CNRJ

Message non lu par alberte londres » 18 nov. 2004, 18:53

Avenger a écrit :Si tu utilises la fonction "Rechercher" du forum, tu trouveras des archives sur ton sujet.
Pour faire court, le CNRJ n'est pas ce que l'on pourrait appeler le fleuron des agences pour l'emploi. Pas d'infos sur Internet (mais un répondeur téléphonique beige de marque Radiola acheté en 76), pas d'annonces sur place (rue Blanche), peu ou pas d'accueil des journalistes en recherche d'emploi ou de renseignements.
Bref, bof.

PS : Le plus drôle, c'est qu'ils justifient le recours au répondeur téléphonique par souci d'équité envers les journalistes qui n'auraient pas accès à Internet. Il dois bien se trouver quelques confrères qui écrivent encore leurs articles sur des tablettes de cire, à la lueur d'une lampe à huile. Ce sont eux, les clients du CNRJ.

Au même étage, à l'espace communication, il y a des ordinateurs disponibles (il suffit de s'inscrire) et des imprimantes (pour ceux que leur bécane a lâché et qui ont un papier urgent à rendre, ou qui veulent s'entraîner s'ils ne sont toujours pas informatisés)

Quelqu'un aurait il vu les ordinateurs du CNRJ allumés une fois ? A chque fois que j'y suis passée, ils étaient éteints. Ils savent s'en servir ? A l'accueil de l'agence cadres, aux RDC, on m'a dit que si les annonces n'étaient pas en ligne c'est qu'ils en étaient restés aux fiches papier !!

Plus curieux, ils ne renvoient pas sur le site de l'ina (www.bale.fr) ni sur celui de l'ANPE (les annonces sont rares, mais il y en parfois, il suffit de mettre le code : 32211 de mémoire et de demander à être alerté) ni sur celui de l'APEC (or là encore, les annonces sont rares mais il y en a (presse de colllectivités locales par exemple)
alberte londres

CNRJ

Message non lu par alberte londres » 18 nov. 2004, 18:59

laurent-ferriere a écrit :Il faudrait faire quelques rappels.
le rôle d'une ANPE et celui d'une agence spécialisée n'est pas tant de trouver un travail pour chaque chômeur mais de donner les clefs pour retrouver un emploi ou définir un parcours professionnel précis. Ce n'est pas une grande surface.
Le CNRJ est né, depuis pas mal de temps, suite à la grève de la faim de journalistes. L'existence du CNRJ est prévue dans la Commission nationale paritaire de l'emploi des journalistes.
Cette structure que je connais bien et grâce à qui, j'ai pu aussi déjà trouver du travail, ne fonctionne qu'avec des moyens budgétaires et techniques très limités. Les trois ou quatre employés ne sont pas fonctionnaires mais contractuels de la fonction publique, sans treizième mois, etc.
Son existence a été souvent menacée alors que son rôle devrait être renforcé. La majorité des employeurs ne respectant pas par exemple, l'obligation d'utiliser ses services pour diffuser les offres.
Laurent, journaliste pigiste
Est il exact que le CNRJ a été créé sous l'impulsion des syndicats ? Ceux ci y mettent ils les pieds ? Les délégués sont très souvent des permanents, qui n'ont jamais ou pas été confrontés au chômage depuis longtemps
Il semblerait que les pigsites qui viennent aux permanences juridiques du SNJ se plaignent souvent de l'attitude du CNRJ à leur égard

Pourquoi diable le CNRJ refoule-t-il impitoyablement les non titulaires de cartes professionnelles mais à l'inverse n'impose-t-il pas aux annonceurs d'être uniquement des entreprises de presse , appliquant la convention collective ?

Proposer comme jobs des collaborations pour des "ramasse pub" c'est dire à des chômeurs : avec ce boulot, vous ne verrez pas votre carte de presse renouvelée. La Commission elle, est très vigilante....
alberte londres

Message non lu par alberte londres » 18 nov. 2004, 19:02

cambredase a écrit :Sans vouloir accabler le CNRJ, auquel je n'ai jamais eu recours personnellement, j'ajoute qu'il s'agit d'un service public qui dépend de l'ANPE. Or, impossible de bénéficier de ses services (au vu de ce qui est échangé sur ce forum, ils ne sont pas très efficaces mais bon...) lorsque l'on habite en province. Je tiens ceci de quelques collègues qui en ont fait l'expérience.
Normalement, s'ils avaient une adresse mail, il serait possible de les contacter, de n'importe où en France...

Il est possible de les joindre par téléphone, en choisissant la bonne fonction...
alberte londres

Message non lu par alberte londres » 18 nov. 2004, 19:02

cambredase a écrit :Sans vouloir accabler le CNRJ, auquel je n'ai jamais eu recours personnellement, j'ajoute qu'il s'agit d'un service public qui dépend de l'ANPE. Or, impossible de bénéficier de ses services (au vu de ce qui est échangé sur ce forum, ils ne sont pas très efficaces mais bon...) lorsque l'on habite en province. Je tiens ceci de quelques collègues qui en ont fait l'expérience.
Normalement, s'ils avaient une adresse mail, il serait possible de les contacter, de n'importe où en France...

Il est possible de les joindre par téléphone, en choisissant la bonne fonction...
Avatar de l’utilisateur
Paul Tergeist
Messages : 24
Inscription : 07 nov. 2004, 19:19
Contact :

Message non lu par Paul Tergeist » 19 nov. 2004, 08:44

MOMENT DE BONHEUR :
sur son message du 18/11, Scrogneugneu nous fait une syncope EN DIRECT !!! :lol: :lol: :lol:
et juste au moment où il allait dire en quoi le journaliste doit être spécialisé ! aaargh ! :shock:
appelez vite, mais à mon avis ça va rester comme ça jusqu'à jeudi prochain ou... jusqu'au return of the poissonnière ??? :twisted:
déjà qu'il y a qu'une annonce par semaine, si en plus elle doit être 'interrompue'...
E. GIRARDON

A quoi sert le CNRJ ?

Message non lu par E. GIRARDON » 19 nov. 2004, 19:39

SR, je consulte la boîte vocale depuis plusieurs années.
Au chômage en 1997, j'y ai trouvé des piges, puis j'ai bénéficier d'un stage qui m'a été très profitable. J'ai aussi décroché un job il y a quatre ans, puis eu un entretien pour un poste de première SR qui n'a pas abouti.
De nouveau au chômage depuis juin dernier, j'ai été surprise de constater que le service ne proposait que peu, voire pas du tout d'annonces. La période est beaucoup moins porteuse d'emplois qu'en 2000, toutefois j'ai constaté qu'il y avait tout de même des offres (ANPE, APEC, ASFORED... et bien sûr Categorynet). J'ai d'ailleurs décroché deux entretiens : un sur annonce Categorynet qui est sur le point d'aboutir et un par l'ASFORED.
En revanche, depuis deux semaines, il n'y a aucune annonce en postes techniques sur le répondeur du CNRJ. Peut-être est-ce dû à un manque de dynamisme, mais je pense plutôt à un manque de moyens (le recours à Internet est devenu aujourd'hui indispensable).
alfred
Messages : 1
Inscription : 17 nov. 2004, 12:11
Contact :

Message non lu par alfred » 22 nov. 2004, 10:23

Le CNRJ est une ANPE comme une autre, pas là pour aider mais compter le nombre de journalistes à la recherche d'emploi. Son antique répondeur avec des messages à la voix souvent chevrotante ne délivre que de maigres infos. :twisted:
Avatar de l’utilisateur
dani l
Messages : 2716
Inscription : 24 sept. 2003, 12:36
Localisation : France-(59)-62-92-94-
Contact :

- comme on dit ...

Message non lu par dani l » 22 nov. 2004, 12:41

alfred a écrit :Le CNRJ est une ANPE comme une autre, pas là pour aider mais compter le nombre de journalistes à la recherche d'emploi. Son antique répondeur avec des messages à la voix souvent chevrotante ne délivre que de maigres infos. :twisted:

... la plus belle femme du monde ne peut donner que ce qu'elle a ...
Répondre

Revenir à « Appels à témoignages »