EDJ ,Nouvelle école de Nice

Forum à propos de l'Ecole du Journalisme
zradiva
Messages : 0
Inscription : 26 janv. 2010, 18:53
Contact :

EDJ ,Nouvelle école de Nice

Message non lu par zradiva » 26 janv. 2010, 19:09

Bonjours a tous ,
Cette école est a évité , la formation y est mauvaise.
5000 euro pour avoir un diplôme qui ne sera jamais reconnu par la profession.Je la déconseille fortement , surtout n'y allez pas ou vous le regretterez comme je l'ai beaucoup regrettez !!!Après l'école je suis passez par la voie universitaire et je ne l'indique même plus sur mon CV!!!

(ce message a été modifié par nos modérateurs)
groland44
Messages : 24
Inscription : 13 févr. 2009, 13:02
Contact :

Re: EDJ ,Nouvelle école de Nice

Message non lu par groland44 » 29 avr. 2010, 11:10

Je suis tout à fait d'accord avec toi, étant également passé dans cette école (et encore le terme d'école est gentil). Ceci dit, quand on voit ton orthographe, y a de quoi pousser la gueulante de temps en temps... :roll:
Ceci étant dit, il est vrai, donc, que cet organisme est à éviter de manière stricte. Il coûte très cher pour pas grand chose à tel point que je ne le mentionne même plus sur mon CV. La plupart des professeurs sont en effet issus de la profession, mais pas tous. En outre, certains sont à la retraite. Quant à la directrice, Marie B., elle n'a rien à voir avec le monde de la presse, son seul fait d'arme étant d'avoir, de mémoire, soutenu une thèse sur le thème des... parfums ! Enfin je ne parle même pas des stages proposés en fin de cursus par l'école qui se targue pourtant de "placer" ses étudiants dans les plus grands médias. C'est bien simple, les listes des titres de presse écrite, radio et télé présentées sur le site (http://www.ecoledujournalisme.com) dans lesquels l'école se vante d'avoir des représentants sont totalement farfelues, il s'agit en fait d'un simple copier-coller de l'annuaire de la presse, ni plus ni moins !!!

Bref, vous l'avez compris, évitez à tout prix (et surtout à celui des frais d'inscription) cette école bidon !!!
Invité

Re: EDJ ,Nouvelle école de Nice

Message non lu par Invité » 19 oct. 2010, 16:51

Effectivement, la gestion est totalement catastrophique. Le niveau des étudiants fraîchement débarqués, n'en parlons même pas.
Les profs, dans l'ensemble, sont compétents. Je dis bien dans l'ensemble, car les meilleurs ont commencé à quitter le navire et les autres suivent...
Je pensais être le seul à avoir halluciné sur le comportement de la directrice. Ouf, je ne suis pas fou...
Je me souviens que beaucoup se plaignaient, même du matériel, en plein cours.
Mauvaises attitudes donc de la tête aux pieds, de la directrice et ses assistantes aux élèves...
the dude

Re: EDJ ,Nouvelle école de Nice

Message non lu par the dude » 20 oct. 2010, 12:57

Effectivement le niveau de l'école Nouvelles est déplorable.
J'ai régulièrement travaillé avec de jeunes diplômés de cette école... Rien à sauver... Malheureusement à l'image de l'état de la presse dans les Alpes Maritimes qui pourrait bénéficier d'un forum "perles de journalistes" à elle toute seule.
Invité

Re: EDJ ,Nouvelle école de Nice

Message non lu par Invité » 22 mars 2011, 07:09

Je souhaite devenir Journaliste sportif, vous me déconseillez donc d'intégrer cette école?
Laquelle me conseilleriez-vous alors?
merci
Invité

Re: EDJ ,Nouvelle école de Nice

Message non lu par Invité » 22 mars 2011, 12:34

Il y a deux éléments à prendre en considération sur cette école, non reconnue par la profession bien entendu :lol: Un autre élément de taille vient encore davantage noircir le tableau : le clientélisme. Certes la France est le pays champion du monde de la cooptation et il est vrai que le journalisme dans ce pays (et malheureusement pas uniquement ce seul secteur d'activité) fonctionne essentiellement par réseau, il n'y a qu'à voir ce torchon de Nice Matin qui est limite consanguin :shock: . Mais concernant Nouvelles, on atteint un niveau...C'est extrêmement simple, soit tu es cul et chemise avec la direction (ce qui est souvent indexé avec la taille de ton portefeuille) et là effectivement, tu auras les meilleurs stages qu'ils sont en mesure de proposer, soit tu n'as tout simplement rien de valable.

Ils ont tellement de mal à trouver de nouveaux étudiants, qu'il recrute par voie de presse avec la complicité de leur pote de NIce Matin maintenant lol ! bref évite,économise et paie toi une école reconnue par la convention ou beaucoup mieux tente ta chance à l'étranger, le journalisme y est moins condescendant et tu auras une vraie chance d'intégrer une rédaction,sans être le fils ou le cousin de..

(ce message a été modifié par nos modérateurs)
The Dude

Re: EDJ ,Nouvelle école de Nice

Message non lu par The Dude » 22 mars 2011, 16:21

excellente analyse
Invité

Re: EDJ ,Nouvelle école de Nice

Message non lu par Invité » 22 mars 2011, 18:56

Ah ! Enfin un forum sur cette magnifique école. En effet, vraiment déconseillée. Ce ne serait que 15 000 euros (si on tient les 3 ans) de perdu. Outre le fait qu'elle ne soit pas reconnue par la profession, l'organisation est déplorable.
J'ai fait une année au sein de l'école (la première année de "remise à niveau") et je n'ai pas été déçue (enfin si, moi qui partait la tête pleine de rêves dans le milieu journalistique).
Premier jour, j'ai halluciné sur la taille des locaux, 2 étages dans un immeuble). Deuxième jour, je discute avec des élèves (les plus abordables, parce qu'il y a vraiment beaucoup de futurs -non- journalistes condescendants.
Moi : - Eh alors, ton dossier d'admission, t'as pas trop galéré ?
- Quoi ?
- Bah ouais, tu sais, les 60 lignes de lettre de motiv' à faire, les 2 productions écrites et le CV ?
- Ah bah non, pas fait... Je me suis présentée à la dernière minute, pas eu besoin de faire de dossier...

Finalement, j'ai compris : l'école avait prévu une promotion de 90 élèves pour l'année où j'y étais, on était que 60... Ça donne un peu une idée de la gestion de l'école... Faire du fric à tout prix, tant pis pour les dossiers et pour le niveau des futurs élèves. Et le niveau était déplorable, très peu savaient écrire sans faute, en dictée, la motié avait 0/20, un quart, 5 et les autres s'en sortaient à peu près.

Cependant, quelques profs sortaient du lot, celui d'histoire notamment, avec qui j'ai appris à aimer cette matière, ce serait le seul point positif que j'en tirerais...

Niveau direction, pas plus désagréable. Des insultes, des moqueries.
Je me suis plus sentie dans une entreprise voulant faire du chiffre plutôt que dans une école vouée à former de futurs -bons- journalistes.

Ah aussi, sur les 60 élèves de "J1", comme ils aiment les appeler, une bonne vingtaine s'est barrée à la fin de l'année (3/4 en cours d'année). Je comprends mieux pourquoi ils font gagner des places à l'école en partenariat avec leur dieu, Nice Matin !
Invité

Re: EDJ ,Nouvelle école de Nice

Message non lu par Invité » 23 mars 2011, 10:50

Merci pour le compliment the dude. Je pense que l'autre invité a tout résumé dans son dernier post. Nouvelles n'est malheureusement rien d'autre qu'une entreprise commerciale, en perdition de surcroît. Il faut savoir qu'à l'origine, cette école avait été crée par un des cofondateurs de France Info (pas Jérôme BUREAU), de mémoire il me semble qu'il s'agit de Michel GOUJON, mais je ne suis pas catégorique. Bref ce monsieur était mariée à la charmante Marie BOSELLI ex GOUJON donc , vous suivez ? :wink:

2 éléments à savoir de plus sur cette merveille école. Sans rentrer dans la vie personnelle des individus, GOUJON a divorcé et s'est tiré au CANADA, afin de créer une autre école. Le hic, c'est qu'il a emmené avec lui une première vague d'excellents professeurs (à l'époque, il y a déjà 10 ans) et la crédibilité de cette école. GOUJON était la "caution intellectuelle", gage du sérieux des enseignements délivrés à Nouvelles. Les entretiens étaient totalement différents, la sélection également. Suite au départ de GOUJON, c'est son exfemme Marie BOSELLI, donc qui a pris la suite. Résulatat des courses : des sélections plus que légères (rabaissement du concours d'entrée au niveau BAC au lieu de BAC + 2), entretien individuel basé sur des élucubrations , j'en passe et des meilleurs. BILAN : Si tu veux te retrouver une main devant, une main derrière, vas y fonce à Nouvelles.
En état plus sérieux, il me semble que le principal atout pour réussir aujourd'hui dans le journalisme est bien évidemment ta détermination, ta volonté. Mais je ne laisserai personne dire que cela suffit car c'est tout simplement faux. En se plaçant dans un contexte plus large, le pays regorge de talents qui s'expatrient, faute de sortir du sérail et d'avoir accès à des postes qu'ils méritent de par leur compétence et leur formation. Aujourd'hui dans ce pays, quand tu intègres une école de renom, outre les enseignements, tu paies avant toute chose, un réseau. La France fonctionne de cette façon depuis longtemps et cela durera car c'est ancré dans les mentalités. En tout cas dans celles des dinosaures de 55, 60 ans qui n'ont exercé qu'en France. On est cependant en droit d'espérer qu'avec l'externalisation de l'éducation, les échanges interuniversitaires et autres, les futurs dirigeants puissent acquérir des visions différentes. C'est pourquoi, il me semble qu'aujourd'hui la meilleure solution est de quitter le pays. Il y aura bien sûr heureusement toujours des exceptions pour confirmer la règle, on trouvera toujours des gens qui ont réussi à obtenir un poste intéressant sans piston, ni droit de cuissage (pour les filles lol), dans le journalisme comme ailleurs, mais cela devient de plus en plus rare, pour ne pas dire exceptionnel. (Je précise pour les éventuels commentaires rageux qui pourraient suivre ce post, que je ne suis pas un aigri, ni un frustré. J'ai travaillé longtemps dans le journalisme, même si j'occupe aujourd'hui des fonctions de lobbyste et de RP dans l'entertainment, je pense tout de même avoir une vison objective).
Le canada par exemple est un pays beaucoup plus ouvert (fonctionnant comme la plupart des pays anglo saxons d'ailleurs et indépendamment du secteur d'activité, à l'essai pratique sur le terrain). Pour avoir exercé un certain temps à Radio Canada, un des principaux media du pays, j'ai pu constater la différence. A bon entendeur..
Invité

Re: EDJ ,Nouvelle école de Nice

Message non lu par Invité » 23 mars 2011, 10:58

Moi aussi je suis passée par Nouvelles.
D'accord la direction ne vaut rien. J'ai eu droit moi aussi à des remarques sur mon accent : "On ne devient pas journaliste avec un accent pareil" !!! Mais certains profs vallent réellement le coup.
Et finalement, quand je regarde ma promo, je trouve qu'on ne s'en est pas si mal sorti. Je vois régulièrement mes camarades intervenir à la télé (comme expert people ou commentateurs sportifs). Et pour ma part, j'ai toujours travaillé...
Pourvu qu'on ait un minimum de talent et la volonté de réussir...
Invité

Re: EDJ ,Nouvelle école de Nice

Message non lu par Invité » 26 mars 2011, 18:40

Je suis assez choquée de voir tant de critiques sur l'EDJ. Je suis acceptée en première année à la rentrée prochaine et j'en suis très heureuse. J'ai pu rencontrer des élèves de l'école avec qui j'ai longuement parlé mais aucun d'eux n'a tenu de propos aussi rabaissant pour l'école. Peut être n'étiez-vous pas assez motivés et déterminés pour réussir à Nouvelles ? Je ne voudrais pas juger mais vous représentez qu'une petite minorité et tous les autres ont l'air plutôt content quant à leur choix d'avoir intégré l'EDJ !
meloslow
Messages : 26
Inscription : 04 août 2005, 15:29
Contact :

Re: EDJ ,Nouvelle école de Nice

Message non lu par meloslow » 30 mars 2011, 09:57

On verra ce que tu diras à la fin des trois années...

Et tu les as rencontré où les anciens élèves ? Car si tu les as rencontré lors des journées portes ouvertes, ils sont sélectionnés pour y participer...

Ah excuse-moi, je viens de relire ton message, tu as parlé à des élèves qui sont encore dans l'école, donc no comment...
miraelsamotti
Messages : 1
Inscription : 26 janv. 2010, 18:22
Contact :

Re: EDJ ,Nouvelle école de Nice

Message non lu par miraelsamotti » 08 avr. 2011, 02:27

Les élèves présents aux portes ouvertes de l'EDJ ne peuvent en aucun cas se permettre de critiquer l'école qu'ils sont sensés représenter.
Je suis moi même passé par l'EDJ durant un an et je ne la conseille à personne. Les cours sont d'un niveau très bas (je suis en master 2 à la fac et je peux donc comparer, et honnêtement il sont au même niveau qu'une Terminal et encore je suis gentil).
Cette école c'est un gague, une caricature d'école de journalisme .15000 euro qui te servirons à rien appart à apprendre à être un mouton et a fermer ta bouche.
La direction est despotique, la directrice moqueuse et vulgaire, et n'a aucun respect pour ces élève, apart comme c'est dit plus haut : pour ceux qui ont un gros portefeuille ou un nom.
Durant l'année que j'ai passé la-bas, j'ai entendu venant de la direction des propos limites racistes et indécents .Ou tout simplement des propos stupides genre :"quant tu es cultivé tu es quelqu'un de bien " ou " les sans papier ne veulent pas avoir les papiers , ils ne veulent pas être français " ou " le management du stresse n'existe pas " .Et toute ces petites phrases d'un savoir plus que vaseux sont a suivre a la lettre , soit tu suis l'idée soit tu te fais saquer , en gros soit tu arrive à faire croire que tu es aussi conne qu'eux soit tes notes en pâtissent.
Franchement 80% de ma promo n'aimait pas cette école mais l'argent investi pousse à continuer.
Bref évitez cette école, c'est tout sauf du journalisme.
Avatar de l’utilisateur
Gregmanset
Administrateurs
Messages : 439
Inscription : 17 sept. 2002, 18:07
Contact :

Re: EDJ ,Nouvelle école de Nice

Message non lu par Gregmanset » 12 sept. 2012, 16:13

L'EDJ souhaite exercer son droit de réponse légal suite à ce débat créé sur les forums Categorynet.com. Nous publions ci-dessous in extenso le texte transmis par l'EDJ :

-----------------Droit de réponse--------------------


Merci à tous ceux qui apprécient l’Ecole Du Journalisme de Nice. Pour les autres et face à la médisance, nous avons trouvé deux réponses : le travail et la compétence. Nous y travaillons quotidiennement.

Voici 16 bonnes raisons qui le prouvent :

1. Une école et un diplôme reconnus : notre école est reconnue par l’Etat (J0 du 10/05/1995). Elle accueille donc les étudiants boursiers de l’Etat. C’est un critère de qualité indéniable.
Notre diplôme est visé par l’Etat : enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles (JO du 22/07/2010) et donne un équivalent Bac + 4 (Master 1).

2. Une reconnaissance professionnelle de fait : Plus de 20 ans d’existence ont forgé notre notoriété auprès des plus grandes rédactions françaises et internationales. Nous sommes aujourd’hui reconnus par : L’Union de la Presse Francophone, le Press Club de France, l’Union des Journalistes de Sport en France et à l’Etranger, l’Association Française des Relations Publiques, l’Association Française des Ecoles de Journalisme,…
Nous avons aussi tissé des relations privilégiées avec notre quotidien régional le Groupe Nice-Matin.

3. Une pédagogie reconnue dans le monde des médias. Active et efficace, nos journalistes vont sur le terrain le plus tôt possible. Ils pratiquent chaque jour leur métier auprès de grands professionnels pour pouvoir intégrer rapidement les rédactions.

4. Un enseignement original composé :
De média réel : nous avons reproduit pour nos étudiants le rythme d’une rédaction avec conférence de rédaction, reportage toute la journée et conférence critique le soir.
Des semaines intensives : Maîtrise des outils journalistiques : magnétophones de reportages, caméras HD, montages son et image, utilisation de logiciels, photographie, site internet, …
Master class : Des invités prestigieux viennent rencontrer nos étudiants. Ils sont interviewés en direct et partagent leur expérience avec nos journalistes.

5. Les meilleurs journalistes sont devenus nos profs. Selon un principe immuable : si le prof est bon, l’étudiant est bon !
Le journalisme ne s’apprend pas dans les livres. Les Seniors apportent leur expérience et leurs techniques aux Juniors : c’est un atout supplémentaire de réussite.

6. Deux spécialisations : Une troisième année exclusivement réservée à la pratique du journalisme.
EDJ3 Multi Supports : Journalisme de presse écrite, de radio, de télé (JRI), de web et photoreporter. Cette formation pluridisciplinaire multiplie les chances de trouver son premier job.
EDJ3 Sport : La première formation créée en France. Le journaliste sportif est un spécialiste. Il est en expansion et de nouveaux postes se créent. Cette formation répond scrupuleusement aux attentes des rédactions.

7. Des stages professionnalisants tant en journalisme qu’en communication, démarchés par l’EDJ. Plus de 22 ans de réseaux professionnel nous permettent de proposer à nos étudiants des stages de grande qualité.

8. Un encadrement et un suivi d’école : Nos étudiants sont volontairement sélectionnés et limités en nombre. Cela permet à l’EDJ d’apporter à chacun un encadrement de qualité mais aussi une formation personnalisée.

9. On vous aide à trouver votre premier job : 100% des embauches interviennent après un stage. L’EDJ soutient ses étudiants et les accompagne pendant leur première année de recherche d’emplois en leur proposant des stages et en leur donnant accès à son réseau professionnel.

10. edjnews.fr un outil unique, c’est notre média interactif. Il est la vitrine opérationnelle des travaux de nos étudiants. Il permet à nos journalistes de rentrer en contact avec leurs lecteurs, les internautes, leurs auditeurs et leurs téléspectateurs mais aussi de se faire connaître et repérer par leurs futurs employeurs.

11. Un réseau d’anciens étudiants puissant. 1.000 anciens de l’EDJ sont restés en contact et ont créé un réseau. Il permet de faciliter l’intégration dans les médias de nos jeunes journalistes.

12. Le journalisme et la communication sont les deux ailes d’un même métier: l’EDJ met en place des relations permanentes entre la formation des journalistes et celle de la communication : ces professionnels sont amenés à travailler ensemble. Pour la rentrée 2013, nous ouvrons une formation d’attaché(e) de presse.

13. Des locaux modernes et un matériel de pointe : Nous nous sommes dotés d’un matériel professionnel toujours à la pointe de la technologie. 750 m2 de locaux lumineux et parfaitement équipés : studios radio, télé, plateaux, cabines speak…

14. Des parrains de renom et des conférenciers prestigieux : Chaque promotion est parrainée par un grand journaliste. Ces professionnels reconnus viennent régulièrement à l’EDJ partager avec nos étudiants : Harry Roselmack, Laurent Paganelli, Serge Moatti, Patrick Poivre d’Arvor, Arlette Chabot, Philippe Bouvard, Franz Olivier Giesbert, Paul Amar, Claude Serillon, Michel Drucker, Bruce Toussaint,…

15. La Côte d’Azur, une région idéale pour faire ses études : la mer, le soleil, le ski, la proximité avec l’Italie, la Corse, Monaco… l’EDJ est implantée dans une ville riche en actualité : Festival de Cannes, MIDEM, Festival de Jazz, Ironman, Open de Tennis de Monaco, Grand Prix de Formule 1, … Pourquoi ne pas étudier et apprendre son métier dans une région où il fait bon vivre !

16. Des échanges internationaux : L’EDJ est membre du réseau ERASMUS et a obtenu la charte simplifiée pour la rentrée 2013. Cela prouve à la fois notre sérieux et nos qualités pédagogiques. La mise en place de crédits ECTS Européens permet à nos étudiants de passer un semestre à l’étranger dans le pays de leur choix, mais aussi aux étudiants étrangers de venir étudier à l’EDJ.



Si vous souhaitez plus de renseignements :
http://www.ecoledujournalisme.com
04 97 08 28 28



Youtube : http://www.youtube.com/user/EDJGroupe




Stéphane Goujon
Community Manager de l’Ecole Du Journalisme de Nice.
romain ferrer
Messages : 1
Inscription : 26 sept. 2012, 22:43
Contact :

Re: EDJ ,Nouvelle école de Nice

Message non lu par romain ferrer » 26 sept. 2012, 22:53

En effet l'école est décevante :

-Une pression constante sur les élèves. Une administration qui n'en a strictement rien à faire des étudiants et a pour habitude d'être extrêmement agressive avec eux.

-Aucun journal digne de ce nom( à part UN Nice Matin bien entendu...) n'est distribué à l'école... plutôt léger au regard des frais de scolarité, et surtout étonnant quand on peut lire sur la plaquette de présentation de l'école que l'EDJ est abonnée à plein de titres. Mouais, les nouvelles statues dans les couloirs ont dû conduire à rogner ce budget.

-Des insultes quasi quotidiennes, des réflexions aberrantes, venant du plus "haut" sommet de la structure, qui n'hésite pas à conseiller aux étudiant qui ne seraient pas contents de "se jeter par la fenêtre ou sous un train".

Un droit de réponse digne de ce nom? Qui réponde clairement aux critiques face à une gestion scandaleuse? On n'attend pas une publicité de l'école, que l'on trouve déjà facilement sur le site.
Répondre

Revenir vers « EDJ »