alternance: IPJ ou CFPJ ????

Discussions générales sur les écoles et les formations en journalisme et en communication (préparations écoles, choix d'une formation, hésitation entre plusieurs écoles, ...)
alphex
Messages : 3
Inscription : 06 avr. 2005, 15:43
Contact :

alternance: IPJ ou CFPJ ????

Message non lu par alphex » 13 mai 2005, 11:07

Après m'être renseigné auprès des deux établissements, j'ai constaté que le cursus et le contenu des cours étaient équivalents. Seul la périodicité change; pour l'ipj une semaine de cours par mois, pour le cfpj deux semaines de cours tous les deux mois. La formule de l'ipj convient mieux au impératif de bouclage d'un mensuel et en outre l’équipe parait plus sympa que la porte de frigo qui fait office de secrétaire au cfpj alternance.
Ayant déjà un employeur qui est ok pour la formation, je me demande (éternel question forcement subjective et polemique) quel est l'école la mieux perçu par la profession: CFPJ la référence qui a du plomb dans l'aile ou l'IPJ la petite qui grimpe..
rouky
Messages : 4
Inscription : 11 avr. 2005, 13:37
Localisation : région parisienne
Contact :

Message non lu par rouky » 17 mai 2005, 16:34

mmh, difficile à dire effectivement.
En ce qui me concerne j'ai choisi le CFPJ en me disant q ça restait quand meme un référence dans la profession. Ceci dit j'ai une amie qui fait l'IPJ et ça à l'air très bien aussi.
De toute façon ne perd pas de vue que lorsque tu sortira de l'alternance le principale sera l'experience acquise en entreprise.
Bon courage :wink:
Vert
Messages : 6
Inscription : 09 févr. 2005, 09:43
Contact :

CFPJ !!!

Message non lu par Vert » 18 mai 2005, 17:29

J'ai fais le CFPJ (mais attention, je n'ai pas d'actions à vendre) et je te conseillerai plutôt de faire ce choix. Pour une seule et unique raison : c'est l'école de la rue du Louvre et qd tu sors du CFPJ, les employeurs confondent souvent avec le CFJ, et c'est tout bénef...
Donc, en gros, si je te le conseille, c'est plus pour le nom, et pas pour la formation qui (mais je n'en sais pas plus que ça sur l'IPJ), n'est pas forcément meilleure.
En tous cas, j'ai vraiment apprécié cette formation et les deux formateurs (au CFPJ on appelle ça des "fils rouges) que j'ai eu étaient d'excellents professionnels et de bons pédagogues.
Tcho !!
BenPerdu
Messages : 113
Inscription : 24 mars 2005, 15:58
Localisation : par GPS
Contact :

Message non lu par BenPerdu » 18 mai 2005, 18:29

Je suis tout a fait d'accord avec "Rouky", le plus important sera l'expérience acquise.
J'ai fait l'IPJ en alternance et comme pour le CFPJ et la confusion CFJ, dire "je sors de l'ipj" ouvre pas mal de portes et force le respect car les gens font l'amalgame avec la filière dite "initiale", destination des nouveaux prétendants surdiplômés aux chevilles élargies.

Niveau formation, pas de souci puisque les anciens du CFJ et du CFPJ sont maintenant à l'IPJ et que l'équipe est très souvent retouchée.

Pour le rythme, ton analyse est bonne et en ce qui concerne les débouchés, les deux écoles sont connectées avec les sommités de la profession.
L'accueil à l'IPJ est excellent, c'est une réalité ! Niveau suivi, ça laisse par contre à désirer, mais ce n'est pas le plus important.

Il ne faut compter que sur soi...
Sache de toute façon que les deux écoles n'attendent de toi qu'une seule chose : le versement par ton employeur de son argent si précieux...

Bon courage et fonce !
Vert
Messages : 6
Inscription : 09 févr. 2005, 09:43
Contact :

le suivi c'est kif kif

Message non lu par Vert » 19 mai 2005, 14:27

Je rebondis sur les propos de BenPerdu pour préciser qu'en ce qui concerne le suivi, c'est kif kif au CFPJ... ça laisse à désirer et il vaut mieux ne pas trop compter sur eux.
Quant à l'accueil au CFPJ, c'est pas top top. C'est plutôt le royaume de l'anonymat... mais bon, l'essentiel n'est pas là.
alphex
Messages : 3
Inscription : 06 avr. 2005, 15:43
Contact :

alternance: IPJ ou CFPJ ????

Message non lu par alphex » 19 mai 2005, 15:07

D'abord merci pour vos réponses. Effectivement ces formations en alternance reposent essentiellement sur le travail effectué en entreprise et l'expérience acquise, cela ne fait aucun doute et le secrétariat des deux établissements insiste beaucoup sur ce point. Pour répondre a Vert, je suis assez dubitatif sur le fait que certain employeur confondent entre le CFPJ et CFJ, est ce que cela t'es déjà arrivé ? En ce qui concerne l'IPJ, la confusion parait plus probable dans la mesure ou la formation continu et l'alternance portent la même dénomination... Mais c'est pour moi pas tellement important, la vrai question pratique est: comment ce déroule les cours au CFPJ sachant que la périodicité est de 2 semaines tous les 2 mois et que ça me parait bien chaud lorsque l'on taf pour un mensuel ??
Alors dis moi Vert ( les réponses des autres étudiants en alternance sont les bienvenue !!!) comment tu fais concrètement quand dans un mois tu as deux semaines de cours et a coté boucler tes papiers pour la rédac ??
Bye et n'hésitez pas a faire par de vos expériences et constatations sur l'alternance, je trouve que ça manque un peu sur ces excellents forums
:D
Vert
Messages : 6
Inscription : 09 févr. 2005, 09:43
Contact :

Message non lu par Vert » 20 mai 2005, 11:13

En ce qui me concerne, je travaillais dans un hebdo quand j'étais au CFPJ. Donc pour moi, une ou deux semaines à la suite, cela n'aurait pas changé grand chose, il fallait qu'ils se débrouillent sans moi.
Ce que je viens de dire n'est pas tout à fait vrai. En fait, comme la plupart des gens avec qui j'étais en cours, je préparais généralement des papiers à l'avance pour les 15 jours où je m'absentais.
N'étant pas sur Paris pendant mon alternance, ces périodes de deux semaines me convenaient bien car elles me permettaient de passer un week-end parisien tous les deux mois, tous frais payés par mon employeur (et quand on est payé moins qu'un Smic, ce n'est pas rien !!... ). Cela permettait aussi une véritable immersion et a beaucoup contribué à souder tous les Cfpjiens (surtout les non Parisiens... mais pas seulement) en nous permettant de partager des moments ensemble lors de ces week-ends (d'autant que certains n'avaient pas beaucoup de connaissances sur Paris...).
Mais cette formule a aussi des points négatifs, pour le journal et pour nous... Peut-être qu'en fait, j'aurais préféré la formule une semaine par mois... Je ne sais pas si ça se fait toujours mais au CFPJ, il y avait aussi la possibilité, pour les gens qui travaillent sur Paris, de venir une journée par semaine. A mon avis, c'est moins bien qu'une semaine ou deux à la suite parce que du coup les cours sont en pointillés et l'immersion est moins complète
Vert
Messages : 6
Inscription : 09 févr. 2005, 09:43
Contact :

Message non lu par Vert » 20 mai 2005, 11:24

Quand je parlais de confusion CFPJ/CFJ, ce que je voulais dire c'est que le CFPJ bénéficie du prestige de l'école de la rue du Louvre...
Mais attention, quand je dis ça, je n'ai pas du tout l'intention de dévaloriser l'IPJ qui est aussi une très bonne école, reconnue par la profession, etc. et ce qui vaut pour le CFPJ vaut pour les formations en alternance de l'IPJ.... En fait, je ne compare pas les 2 écoles, je parle seulement de celle que je connais.

Pour résumer ma pensée : ces formations en alternance valent le coup, non seulement parce qu'elles sont de très bonne qualité (avec des formateurs très exigeants) et surtout très pratiques, mais aussi parce qu'elles sont véritablement reconnues par les employeurs... Ce qui n'empêche pas de galérer à la sortie pour trouver du taf... mais ça, c'est normal dans le journalisme, même avec une vraie formation et une expérience professionnelle intéressante... mais quand on en veut... ça paie un jour ou l'autre !
BenPerdu
Messages : 113
Inscription : 24 mars 2005, 15:58
Localisation : par GPS
Contact :

Message non lu par BenPerdu » 20 mai 2005, 11:36

Je te fais part de mon expérience IPJienne, à savoir une semaine de cours par mois.

Je rebondis sur Vert (qui rebondit si bien :) ) pour cet aspect "équipe soudée", fondamental au moment de réaliser les projets communs (journal-école) qui ponctuent les deux ans. J'imagine que ces week-ends devaient être sympas... Pour notre part, nous faisions ces petites fêtes en pleine semaine :twisted: ce qui est plus dur pour les profs...

Seulement, tu es moins déconnecté en revenant tous les mois qu'en ne passant que tous les deux mois.
Les employeurs, très divers, n'offrent pas les même types de job, et parfois, un reportage au salon de l'agriculture (qui ne l'a pas fait, hein ? Qui ?) permet à ceux qui ne font que du desk et de la brève de progresser.

Enfin, tes rapports avec ton employeur seront très clairs : à part une minorité miraculeuse, tu bosses pour eux, même les semaines de cours : il faut préparer à l'avance tes papiers, où les rédiger le soir.
Certains n'hésitent pas à te faire revenir (pour les parisiens) au boulot après les cours ! Si boucler tu dois, tu (la) boucleras !
Mais la faute est partagée, je pense que l'étudiant doit marquer la limite... N'oublie pas, comme le disait Vert, que tu touches un mini-smic !

L'exploitation aussi a ses limites...
cfpjienne

cfpj ou ipj

Message non lu par cfpjienne » 20 mai 2005, 18:22

salut à tous,

j'ai suivi vos conversations au sujet de l'alternance, car moi-même j'ai choisi ce mode de formation au CFPJ, et ma foi, je ne suis pas aussi emballée que celui qui l'a faite aussi(c'est Vert, non?). Moi, je n'ai pas du tout eu d'excellents formateurs, au contraire, ils se foutaient de nous, nous méprisaient... faut dire qu'on était un groupe spécial, mais c'est pas une raison pour négliger les stagiaires. :x
Par contre les intervenants de l'extérieur étaient vraiment tops. Du coup, j'ai appris, oui, un peu, mais c'est surtout grâce au boulot que j'ai progressé. Cela dit, effectivement, le CFPJ, sur un CV, c'est plutôt pas mal. Même quand j'en parle autour de moi, les gens font toujours: "ah oui! je connais cette école". ça rassure... j'attends de vérifier ça avec mes futurs employeurs, car je viens de terminer le CFPJ et je recherche des piges, on verra bien... en ce qui concerne l'IPJ, je me souviens avoir hésité, et mon employeur de l'époque a plutôt voulu que je fasse le CFPJ. Question de "renommée" peut-être...
Bon courage! ça vaut quand même le coup de faire cette formation, rien que pour l'expérience professionnelle, c'est indéniable. :wink:
alphex
Messages : 3
Inscription : 06 avr. 2005, 15:43
Contact :

Message non lu par alphex » 22 mai 2005, 15:35

Je crois que nous sommes tous d’accord, l’expérience acquise au sein de l’entreprise est la plus importante et valorisante.
Pour ce qui est du choix de l’école, je pense que la périodicité des cours va être déterminante dans la mesure où je m’occupe d’une rubrique actu qui m’empêche de prendre de l’avance sur mes papiers... Reste que le CFPJ conserve encore une sacrée bonne renommée et qu’elle est toujours un vrai plus sur le c.v. Je dois me décider avant la fin du mois, date de la fin de mon stage. :?
Toutes vos expériences sont profitable à tous alors n’hésitez pas a poster…
Bye
cfpjienne

ipj ou cfpj

Message non lu par cfpjienne » 22 mai 2005, 22:49

n'oublie pas une chose "alphex", qui n'a pas été précisée dans toute la discussion: quand tu es en formation, que ce soit cfpj ou ipj, tu n'as pas le droit de travailler pour ton canard ou ton magazine. Tu ne dois pas t'absenter la journée pour aller faire ton travail au journal. Ton employeur ne peut pas te demander de revenir. Donc la périodicité ipj ou cfpj ne devrait pas être un problème dans ton choix de formation. Pour ma part, mon chef ne m'a jamais obligée à revenir sachant cela. Mais j'ai vu quelques "camarades" absents pendant la formation en raison du bouclage de leur journal. Le cfpj peut être indulgent, mais à mon avis, faut pas pousser!!
bon courage :wink:
Blacksad
Messages : 3
Inscription : 23 mai 2005, 11:34
Contact :

alternance : recherche d'employeurs

Message non lu par Blacksad » 23 mai 2005, 11:54

Bonjour à tous !
Je pense moi aussi à m'inscrire cette année pour une formation en alternance, à l'IPJ. Vos posts me permettent de me faire une petite idée du déroulement de cette formation. Toutefois, je m'y prends un peu tard et je n'ai pas encore trouvé d'employeur :oops: . Ma question est donc la suivante : sauriez-vous me conseiller dans mes démarches ? Vers quel type d'employeur me diriger en priorité ? Paris ou province ? Mensuel, hebdo ou quotidien ? N'est-il pas déjà trop tard ?
Tous vos conseils sont les bienvenus, évidemment.
Merci d'avance !
BenPerdu
Messages : 113
Inscription : 24 mars 2005, 15:58
Localisation : par GPS
Contact :

Message non lu par BenPerdu » 24 mai 2005, 09:20

C'est amusant ce côté "vieux de la vieille" pour conseiller.

Juste, à "cfpjienne", j'avais dit que la formation devait être une coupure avec le travail, mais que certains employeurs ne la respectaient pas... Bref, à chacun de gérer comme il peut.

Alors "BlackSad", on cherche la perle rare ?
Pour le choix, base toi sur de tes préférences : l'école elle, ne cherche qu'une entreprise ! Ne te mets aucune limite et joue sur le tableau "j'ai l'école, il me faut l'entreprise !" avec eux.
Mensuel, hebdo, province ou Paris, peu importe. Tu peux faire le canard d'une association ou d'une entrprise et entrer à l'IPJ (je ne sais pas pour le CFPJ, les spécialistes te diront).
Pour avoir un peu étudié le fonctionnement de l'école, de l'intérieur, un employeur, c'est sacré. Si tu fais du journalisme plus que de la com', c'est bon ! Sinon, demande leur aussi s'ils n'ont pas quelques pistes, des entreprises ou des médias en attente, mais compte d'abord sur toi, c'est ce qu'il y a de plus sûr !

Et bon courage :)
Vert
Messages : 6
Inscription : 09 févr. 2005, 09:43
Contact :

Message non lu par Vert » 24 mai 2005, 10:39

Salut BlackSad,
Tu as intérêt à tenter ta chance dans tous les canards que tu affectionnes. Mais je pense que tu auras plus de chance d'être pris dans les petites structures (PHR, presse spé, presse pro...). En effet, pour des raisons syndicales, les grandes maisons (genre PQR...) ne prennent pas de contrat de qualif (en général) : la main d'oeuvre aussi peu cher, les syndicats n'aiment pas ça...
J'étais dans le même cas que toi il y a 4 ans et j'ai envoyé une vingtaine de lettres de motivation pour un contrat de qualif (en joignant une petite note détaillant tous les avantages pour les employeurs, au cas où) et ça a marché... dans un canard daubé, je dois bien l'avouer, mais bon, je ne regrette vraiment pas d'avoir fait ce choix, vu la qualité de la formation que j'ai suivi (je dois préciser que j'ai vraiment eu de la chance quant à mes formateurs)...
Bonne chance,
Vert
Répondre

Revenir à « Forum général »