La diversité dans les médias

Discussions générales sur les écoles et les formations en journalisme et en communication (préparations écoles, choix d'une formation, hésitation entre plusieurs écoles, ...)
nass24
Messages : 29
Inscription : 30 juil. 2008, 22:06
Contact :

Message non lu par nass24 » 04 avr. 2009, 20:37

LUCSAINT a écrit :
Cerveau Léa a écrit :Bonjour, Moi je débarque un peu dans ce débat mais j'ai un avis bien tranché sur la question de la diversité dans les médias. Pour que cela existe il faudrait déjà qu'il y' ai de la diversité dans l'accès aux études. Personnellement, je passe le concours du CELSA bientot : j'ai 22 ans, j'habite en banlieue dans l'Essonne. Et je me dit que, meme si je réussi ce concours je ne pourrais pas suivre une scolarité normale. Les horaires de cours sont à peu près 8H30 / 20H ce qui est un casse tete quand on habite à 2H du CELSA. Mes parents n'ont pas les moyens de me payer une petite piaule à coté et moi, je n'aurais pas le temps d'avoir un job à coté de mes études si j'y entre... alors, la diversité... mon oeil ! (pour rester polie) Les habitants du 92 ou du 16eme arrondissement sont quand meme sacrément avantagés là..
Et moi, ni assez riche, ni trop pauvre, j'ai pas meme une bourse... rien pour me permettre de suivre des études dans de bonnes conditions. Bref, la diversité à mon sens ce n'est pas une question de couleur.. mais de classe sociale. Toutes les grandes écoles, de journalisme, de com' ou d'autre sont installée à des endroits bien précis dans Paris.. Et pire, aucune d'entre elles ne prend en compte dans son organisation les personnes qui ont des problèmes financiers... mais qui n'en sont pas moins doués ni motivés que les autres. Voilà, moi ça me rend malade de vivre dans un pays pareil.. où on ne peut pas suivre les études de ses reves.. faute de moyens... Bonne nuit à vous.
Bye
Le coeur du problème est ici. Déjà il y a très peu de candidatures black ou beur, car beaucoup d'entre eux ont été "éliminés" en amont.
Ensuite, c'est pas mieux. Mettez-vous à la place du responsable qui épluche les candidatures. Si le CV mentionne que le mec ou la fille habite dans le fin fond de la banlieue et est non motorisé, ben le CV est poubellisé. Car cela promettrait des problèmes à répétitions, notamment à cause des transports en communs peu pratiques et aléatoires. Et puis les soirs de bouclage tardif le/la journaliste rentre comment chez lui ? en stop en pleine nuit ? bref sur l'entrée dans les médias parisiens, une sorte de boboisation-blanche-intra muros est en train de se créer, au détriment de la "diversité" souvent issue de la banlieue...
Que sais-tu du peu de candidatures ou ... miracles.
kaeak
Messages : 234
Inscription : 10 juin 2008, 15:06
Contact :

Message non lu par kaeak » 04 avr. 2009, 22:12

LUCSAINT a écrit :Le coeur du problème est ici. Déjà il y a très peu de candidatures black ou beur, car beaucoup d'entre eux ont été "éliminés" en amont.
Pour les écoles de journalisme, rares sont les sélections avant les épreuves écrites. Donc il suffit souvent de faire un chèque pour être candidat.
bref sur l'entrée dans les médias parisiens, une sorte de boboisation-blanche-intra muros est en train de se créer, au détriment de la "diversité" souvent issue de la banlieue...
Ca va même plus loin. Dans leurs recrutements de stagiaires (oui, simplement pour ça, je ne parle pas d'un contrat de travail !), il y a déjà une préférence pour les bobos parisiens face aux autres étudiants, quand bien même ils se trouvent dans la même école reconnue. Ce n'est pas seulement une question pratique de transport, c'est aussi et peut-être surtout une question de mentalité.
nass24
Messages : 29
Inscription : 30 juil. 2008, 22:06
Contact :

Message non lu par nass24 » 04 avr. 2009, 22:39

Entièrement d'accord avec keak. C'est évidemment aussi une question de mentalité. C'est le gros problème de la France et c'est bien dommage, on gagnerait tellement à montrer l'exemple au lieu de toujours être à la traîne sur les questions essentielles... On reproche aux blacks et beurs de ne pas s'intégrer mais la France est-elle vraiment prête à les accepter comme des citoyens à part entière?
citizen
Messages : 113
Inscription : 26 janv. 2007, 11:08
Contact :

Message non lu par citizen » 05 avr. 2009, 00:12

Oh quand même pour les stages, un petit bémol sur le côté "ils ne prennent que des bobos parisiens" : j'avais contacté un grand quotidien national avec mon adresse bien provinciale (certes, pas de banlieue vous me direz...), ils m'ont quand même prise... (et j'étais même pas dans une école reconnue en passant)
Mais bon, ça n'empêche qu'il y a sans doute chez les recruteurs une tendance à privilégier les profils qui leur ressemblent...
kaeak
Messages : 234
Inscription : 10 juin 2008, 15:06
Contact :

Message non lu par kaeak » 05 avr. 2009, 00:23

citizen a écrit :Oh quand même pour les stages, un petit bémol sur le côté "ils ne prennent que des bobos parisiens"
Relis ce que j'ai écrit. :roll:
J'ai parlé de préférence, parce que je l'ai constatée dans plusieurs titres. Je n'ai pas parlé d'exclusivité.
Avatar de l’utilisateur
maudeml
Messages : 152
Inscription : 12 mars 2006, 03:41
Localisation : Nantes, France
Contact :

Message non lu par maudeml » 05 avr. 2009, 21:56

Afin qu'un effort soit fait dès le départ en ce qui concerne la diversité, c'est à dire dès le recrutement des jeunes journalistes par les écoles, le CSA et l’Observatoire de la diversité dans les médias audiovisuels ont reçu, le vendredi 20 mars 2009, les responsables des 12 écoles de journalisme reconnues, ainsi que l’école de journalisme de Sciences Po Paris.

Cette rencontre avait pour but de connaître les dispositifs mis en place par ces établissements pour promouvoir la diversité. Des engagements ont été pris...

Qu'en pensez-vous ? N'hésitez pas à réagir...
LUCSAINT
Messages : 48
Inscription : 25 mars 2005, 10:40
Contact :

Message non lu par LUCSAINT » 06 avr. 2009, 10:16

nass24 a écrit :
LUCSAINT a écrit : Le coeur du problème est ici. Déjà il y a très peu de candidatures black ou beur, car beaucoup d'entre eux ont été "éliminés" en amont.
Ensuite, c'est pas mieux. Mettez-vous à la place du responsable qui épluche les candidatures. Si le CV mentionne que le mec ou la fille habite dans le fin fond de la banlieue et est non motorisé, ben le CV est poubellisé. Car cela promettrait des problèmes à répétitions, notamment à cause des transports en communs peu pratiques et aléatoires. Et puis les soirs de bouclage tardif le/la journaliste rentre comment chez lui ? en stop en pleine nuit ? bref sur l'entrée dans les médias parisiens, une sorte de boboisation-blanche-intra muros est en train de se créer, au détriment de la "diversité" souvent issue de la banlieue...
Que sais-tu du peu de candidatures ou ... rs? (...)
il n'y a pas que des apprentis-journalistes sur ce forum ! Tu ne ferais pas du racisme anti-vieux des fois ? :)
yenamar

La diversité dans les médias

Message non lu par yenamar » 06 avr. 2009, 15:56

Avant tout, je souhaiterais recadrer la moralité trop " bien " pensante de nass24.

Comment peux-tu affirmer qu'une grande partie des minorités visibles soient peu aisées.

Qu'en sais-tu?

Le vrai problème de la diversité réside dans l'inconscience de personnes qui établisssent des généralités, alors qu'elles ne se sont pas véritablement interessées à leurs problématiques...

Perso, je connais des "blacks ou beurs" qui travaillent , ont de l'argent, mais souffre tout simplement du racisme.

Tu sais, cet instinct qui te pousse à te différencier des autres contemporains.

Ensuite, il n'a jamais été démontré que l'essence du journalisme était dispensée dans une école quelconque.

Est-ce que pour pouvoir être une bonne mère de famille, il faut suivre une école?

et pour aimer son prochain?

et pour devenir intelligent?

il faut aussi payer 2000 à 5000 euros l'année de formation?

Il y a sans doute des chemins à suivre, mais malheureusement cette procédure peut aussi s'apparenter à du formatage (bon âge bon teint esprit maléable au souhait), sujet évoqué plus haut.

C'est tout un système qui est critiquable en plus du racisme.
Avatar de l’utilisateur
PascalSR
Messages : 531
Inscription : 09 déc. 2005, 23:17
Localisation : Paris XV

Re: La diversité dans les médias

Message non lu par PascalSR » 06 avr. 2009, 16:45

yenamar a écrit :Le vrai problème de la diversité réside dans l'inconscience de personnes qui établisssent des généralités, alors qu'elles ne se sont pas véritablement interessées à leurs problématiques...

Perso, je connais des "blacks ou beurs" qui travaillent , ont de l'argent, mais souffre tout simplement du racisme.

Tu sais, cet instinct qui te pousse à te différencier des autres contemporains.

Ensuite, il n'a jamais été démontré que l'essence du journalisme était dispensée dans une école quelconque.

Est-ce que pour pouvoir être une bonne mère de famille, il faut suivre une école?

et pour aimer son prochain?

et pour devenir intelligent?

il faut aussi payer 2000 à 5000 euros l'année de formation?

Il y a sans doute des chemins à suivre, mais malheureusement cette procédure peut aussi s'apparenter à du formatage.
Excusez-moi, il me manque le manuel ou le cerveau pour comprendre clairement le fond de l'intervention ci-dessus, quelqu'un pourrait m'expliquer ?

Ou alors que celui qui a arraché des pages se dénonce et les restitue ! Non mais !!!
nass24
Messages : 29
Inscription : 30 juil. 2008, 22:06
Contact :

Message non lu par nass24 » 06 avr. 2009, 20:01

Luc saint a écrit :
il n'y a pas que des apprentis-journalistes sur ce forum ! Tu ne ferais pas du racisme anti-vieux des fois ? :)[/quote]

Pour cela, il faudrait que je connaisse ton âge et ce n'est pas le cas. Est-ce que tu réfléchis parfois avant de parler ou écrire??? Et crois-tu vraiment que ton âge te donne la science infuse, où est le rapport avec les personnes âgées, explique moi? Et puis il s'agissait d'une question, as-tu vu le point d'interrogation? Je te posais une question, si tu sais pourquoi ne réponds-tu pas plutôt pour changer.
LUCSAINT
Messages : 48
Inscription : 25 mars 2005, 10:40
Contact :

Message non lu par LUCSAINT » 08 avr. 2009, 10:27

nass24 a écrit :Luc saint a écrit :
il n'y a pas que des apprentis-journalistes sur ce forum ! Tu ne ferais pas du racisme anti-vieux des fois ? :)
Pour cela, il faudrait que je connaisse ton âge et ce n'est pas le cas. Est-ce que tu réfléchis parfois avant de parler ou écrire??? Et crois-tu vraiment que ton âge te donne la science infuse, où est le rapport avec les personnes âgées, explique moi? Et puis il s'agissait d'une question, as-tu vu le point d'interrogation? Je te posais une question, si tu sais pourquoi ne réponds-tu pas plutôt pour changer.[/quote]

est-on obligé de décliner son CV à chaque fois qu'on affirme qq chose (que tout le monde peut constater) ?
pour en revenir à mon idée générale sur le sujet, parler de problème de diversité en ce moment dans la presse, ça fait penser à la fille qui critique la couleur des cuisines du Titanic alors que le bateau coule. Voilà voilà.
BOUSSICOT
Messages : 369
Inscription : 09 avr. 2004, 23:42
Contact :

Message non lu par BOUSSICOT » 12 avr. 2009, 21:15

"Boussicot veut sûrement dire que à force d'entendre le sempiternel discours agressif, violent et anti-tout des jeunes de nos cités, certains n'ont pas envie d'embaucher leurs grands frères ou grandes soeurs... "

tout à fait !
je n'ai pas dit que TU voulais niquer la France, mais il serait temps que tu comprennes que BEAUCOUP de patrons de presse font l'amalgame avec la minorité de banlieue qui crache dans la soupe.

Je ne cautionne pas ce problème, je ne fais que t'ouvrir les yeux...
sur une des causes du manque de "diversité" dans les médias.
nass24
Messages : 29
Inscription : 30 juil. 2008, 22:06
Contact :

Message non lu par nass24 » 12 avr. 2009, 23:23

BOUSSICOT a écrit :"Boussicot veut sûrement dire que à force d'entendre le sempiternel discours agressif, violent et anti-tout des jeunes de nos cités, certains n'ont pas envie d'embaucher leurs grands frères ou grandes soeurs... "

tout à fait !
je n'ai pas dit que TU voulais niquer la France, mais il serait temps que tu comprennes que BEAUCOUP de patrons de presse font l'amalgame avec la minorité de banlieue qui crache dans la soupe.

Je ne cautionne pas ce problème, je ne fais que t'ouvrir les yeux...
sur une des causes du manque de "diversité" dans les médias.
Que dire si BEAUCOUP de patrons font l'amalgame si ce n'est qu'ils se trompent, que c'est bien dommage. Mais je te rassure Boussicot je suis relativement consciente des raccourcis faciles que peuvent faire les patrons seulement j'aime à penser que ce n'est pas la majorité d'entre eux. Peut-être que l'expatriement est alors THE solution pour tous ceux qui tentent de s'en sortir et qui ne sont pas la minorité qui je le concède fait beaucoup de mal à la majorité. Alors certains me diront que la fuite est une option facile mais personnellement je m'en accomoderai sans aucun problème pourvu que l'on me juge sur mon travail et non sur ma couleur, origne ou je ne sais quoi qu'on pourra me reprocher. C'est quand même un triste constat pour la France qui se veut être le pays des droits de l'Homme.
LUCSAINT
Messages : 48
Inscription : 25 mars 2005, 10:40
Contact :

Message non lu par LUCSAINT » 13 avr. 2009, 00:41

nass24 a écrit :
BOUSSICOT a écrit :"Boussicot veut sûrement dire que à force d'entendre le sempiternel discours agressif, violent et anti-tout des jeunes de nos cités, certains n'ont pas envie d'embaucher leurs grands frères ou grandes soeurs... "

tout à fait !
je n'ai pas dit que TU voulais niquer la France, mais il serait temps que tu comprennes que BEAUCOUP de patrons de presse font l'amalgame avec la minorité de banlieue qui crache dans la soupe.

Je ne cautionne pas ce problème, je ne fais que t'ouvrir les yeux...
sur une des causes du manque de "diversité" dans les médias.
Que dire si BEAUCOUP de patrons font l'amalgame si ce n'est qu'ils se trompent, que c'est bien dommage. Mais je te rassure Boussicot je suis relativement consciente des raccourcis faciles que peuvent faire les patrons seulement j'aime à penser que ce n'est pas la majorité d'entre eux. Peut-être que l'expatriement est alors THE solution pour tous ceux qui tentent de s'en sortir et qui ne sont pas la minorité qui je le concède fait beaucoup de mal à la majorité. Alors certains me diront que la fuite est une option facile mais personnellement je m'en accomoderai sans aucun problème pourvu que l'on me juge sur mon travail et non sur ma couleur, origne ou je ne sais quoi qu'on pourra me reprocher. C'est quand même un triste constat pour la France qui se veut être le pays des droits de l'Homme.
ha oui, et la fuite pour où Nass24 ?
nass24
Messages : 29
Inscription : 30 juil. 2008, 22:06
Contact :

Re: La diversité dans les médias

Message non lu par nass24 » 14 avr. 2009, 20:16

[quote="yenamar"]Avant tout, je souhaiterais recadrer la moralité trop " bien " pensante de nass24.

Comment peux-tu affirmer qu'une grande partie des minorités visibles soient peu aisées.

Qu'en sais-tu?

Que sais-je? Excellente question. Je te répondrai que j'observe tout simplement mon environnement, c'est peut-être peu mais je crois que c'est assez réaliste. Tout d'abord je bosse dans un collège ZEP où se mêle toutes les origines. J'ai discuté avec l'asistante sociale qui m'a confié que 96% des élèves sont boursiers et parmi ses 96% il y a énormément d'enfants issus d l'immigration.

De plus tu peux lire ci-dessous un extrait d'une analyse faite par Noam Leandri l’Observatoire des inégalités :"Dans le domaine de l’emploi, du logement, de l’éducation, de la santé, les cinq millions d’immigrés en France sont la plupart du temps défavorisés par rapport à la population non immigrée alors que beaucoup d’entre eux possèdent la nationalité française...l’origine souvent modeste des immigrés et leur ségrégation dans des quartiers pauvres jouent en leur défaveur ainsi que sur la destinée de leurs enfants.

Les immigrés connaissent en France un taux de chômage double, un taux de pauvreté triple et ils perçoivent un salaire un tiers plus faible que celui des non-immigrés. De plus, les chances de promotion des travailleurs immigrés sont inférieures. Parmi les ouvriers ou employés, 23 % des immigrés ont accédé à un emploi plus qualifié en 1999, contre 26% des non-immigrés [1]. A l’inverse, les immigrés qualifiés subissent un déclassement professionnel plus fréquent, l’OCDE estimant leur taux de déqualification 1,4 fois plus élevé que celui des non-immigrés.

Les emplois occupés sont fréquemment précaires : ainsi 12 % des travailleurs immigrés disposent d’un contrat d’intérim ou d’un CDD en 2006, contre 7 % des non-immigrés. Les femmes immigrées sont plus particulièrement touchées. Elles travaillent davantage à temps partiel (39 %) souvent subi (16 %). Ces constats sont encore plus marqués pour les personnes originaires d’Afrique, mais les immigrés européens sont également concernés par ces inégalités. Un rapport de l’OCDE sur les migrations [2] a montré que la situation d’emploi des immigrés en France était parmi les pires des pays occidentaux, avec les pays scandinaves où leur taux de chômage est doublé par rapport à celui des autochtones.

A cette simple lecture tu peux constater, chiffres à l'appui, qu'une grande majorité des personnes issues de l'immigration fait partie des caégories socio-professionelles les moins aisées. Je ne dis ps que tout le monde est pauvre mais une grande partie, tes amis qui ont de l'argent restent minoritaires. Donc voilà. Si tu veux davantage de chiffres, tu en trouveras sur internet, tu n'as pas besoin de moi pour ça.
Répondre

Revenir à « Forum général »