Page 2 sur 2

Publié : 09 janv. 2009, 19:49
par LauraBruneau
Bonjour,

Moi aussi je suis intéressée par le groupe de travail !
Je suis à Paris, à l'IFP (en L3)

Publié : 14 janv. 2009, 01:06
par J.VI.DANDY
Cher(e)s categorynotes,

Les préparations aux concours sont belles et bien lancées !

Notre groupe commence à prendre forme, l'entente y est chaleureuse, et on espère que nos premiers résultats "d'équipe" vont apparaître très rapidement :wink:

Cependant, loin d'être reclue, tel un renard dans sa tanière, nous restons à l'écoute de chacun d'entre vous désireux de participer à cette aventure :!:

Je tâche de répondre au mieux à chacune des sollicitations qui me sont transmisses, mais n'hésitez pas à afficher vos motivations et vos informations sur le forum "categorynet" :idea:

A très bientôt,

J.VI.DANDY

Publié : 14 janv. 2009, 11:03
par faust
bonjour à tous,
euh moi j'ai une question toute bête, hein, et surtout je ne veux agresser personne, c'est pas mon genre. je me demandais juste, à part la passion, ce qui amenait autant de jeunes à passer encore les concours sachant que chaque année, des milliers de diplômés sortent des écoles (je parle aussi des non reconnues) et vont direct à la case ANPE et/ou piges galère ? il y a 15 ans, on me disait déjà de ne pas y aller, qu'"il n'y avait pas de débouchés" (très jolie expression, non ?), mais maintenant ? c'est encore pire ! les écoles reconnnues c'est un peu différent puisque, sur le nombre, entre les stages et les contacts avec les professionnels qui donnent des cours, certains arriveront à décrocher des contrats. mais combien seront obligés de se réorienter, quelques années plus tard, faute d'avoir trouvé un travail capable de les faire bouffer ? il y a dix fois plus de journalistes que de postes (sans parles des "faux" journalistes, c'est pas le débat). alors on va faire comment ?
bon, sinon, bon courage à tous. pas vraiment pour les concours, mais surtout pour après.

Publié : 14 janv. 2009, 21:48
par J.VI.DANDY
Chèr(e)s categorynotes, chèr(e) Faust,

Je te remercie de ton témoignage, même si, à première lecture, ce dernier peut paraître pessimiste. :cry:

Actuellement, nous essayons d'optimiser nos chances et de prendre confiance afin d'accéder, à ce qui nous semble être, l'une des meilleures chances pour nos perspectives de carrière dans le milieu journalistique.

Ambitieux, curieux, optimistes mais réalistes, nous le sommes dans notre groupe de travail et dans les discussions que j'ai avec des étudiants qui aspirent à vivre, comme nous, de notre passion. :wink:

Dire que ce secteur est "bouché" me semble être d'une banalité affligeante, j'entends cela dans les transports ou auprès de certaines personnes pour qui la "crise de 2008" a laissé quelques séquelles.

Simplement, nous pensons qu'il y a différentes manières d'appréhender des concours. Le plus important est de rester à l'écoute, même si, chèr(e) Faust, je ne te cache pas que ton discours ne nous aide pas, mais reflète, très certainement, ce que beaucoup de personnes ressentent sur ce forum.

Il serait certainement plus intéressant de connaître ton parcours et ton expérience dans le métier. :)

Cordialement,

J.VI.DANDY

Publié : 14 janv. 2009, 22:08
par faust
en effet, c'est pessimiste, mais cela fait dix ans que je suis journaliste professionnelle et j'ai rencontré beaucoup, beaucoup de journalistes en difficulté, y compris parmi ceux qui sortent des écoles reconnues. je ne veux décourager personne. je dis juste que, pour le coup, c'est un métier sinistré, et je pèse mes mots. rien à voir avec la crise et quand je disais "il n'y a pas de débouchés", c'était avec dérision puisque j'ai moi-même suivi cette voie. mon parcours, le voici, en quelques mots : après le deug du Celsa, j'ai fait une maîtrise de sciences politiques, pendant laquelle j'ai fait mes premières piges. ensuite, j'ai intégré l'IPJ en alternance et ai donc eu la chance de travailler et d'avoir ma carte de presse très tôt. ensuite, pendant plus de six ans, je suis restée dans des rédactions, évoluant doucement, à mon rythme. j'ai eu de la chance. puis j'ai choisi, pour des raisons personnelles, de quitter paris. et cela fait un an que je suis indépendante. par obligation. puisque dans ma région (très grande ville de province, hein, pas trou perdu), eh bien il n'y a tout simplement pas de poste. et quand il y a du travail, les rédactions prennent des stagiaires des trois écoles non reconnues du coin (une aberration totale !) ou des rédacteurs bénévoles. en fait, je suis au chômage et je cumule piges et assedic (cumul n'est d'ailleurs pas le bon mot, puisque chaque mois, c'est l'un OU l'autre, puisque l'assurance chômage a décidé que je ne devais pas gagner plus de 900 euros par mois sous peine de radiation). moi qui, il est vrai, ne m'étais jamais vraiment intéressée au sort de mes confrères, puisque, je le répète, j'avais la chance d'être bien au chaud dans une rédaction, je commence à voir la réalité des choses. je me promène sur différents forums, je rencontre des journalistes locaux, etc, et le constat est...pessimiste.
j'ai le souvenir amer d'un prof à l'ipj (SR au Figaro) qui nous disait qu'en sortant, on trouverait un job payé 14000 francs (à l'époque, en 2000). j'espère juste que ce genre de discours n'est plus de mise dans les écoles.

Publié : 15 janv. 2009, 12:49
par Bruno974
Bonjour à tous !
moi aussi je suis en train de préparer un concours, celui de l'EJT (Toulouse donc).
Ma méthode est la suivante: depuis le 1er janvier je lis chaque jour Le Monde et Le Figaro (histoire d'avoir 2 points de vues différents). Egalement Le Monde Diplo et chaque semaine Marianne. Mais ces deux derniers, ça fait des mois que je les lis.

Publié : 15 janv. 2009, 18:28
par Jesky31
Et tu ne fais que les lire seulement Bruno?
Si tu veux réussir l'EJT, fais des fiches car à Toulouse, le jury aime bien les petites questions à la con, et surtout celle avec les chiffres.
Si tu es de Toulouse je peux t'aider à préparer le concours. Je le passe aussi et je l'ai déjà tenté 2 fois (une comme touriste et l'autre plus sérieusement). En plus j'ai quelques contacts avec des étudiants qui sont à l'école actuellement.
N'hésite pas à me contacter

Publié : 15 janv. 2009, 20:02
par archaud
Bruno974 a écrit :Egalement Le Monde Diplo et chaque semaine Marianne. Mais ces deux derniers, ça fait des mois que je les lis.
Le Monde Diplo ? Ecoute, chaque après-midi, sur France Inter, la propagande pro-gauchiste, pro-Hamas, de Daniel Mermet, c'est grosso modo la même chose que le Monde Diplo ! Avantage : pas besoin de casser ta tire-lire ! :lol:

Publié : 15 janv. 2009, 21:01
par jimbo
archaud a écrit :
Bruno974 a écrit :Egalement Le Monde Diplo et chaque semaine Marianne. Mais ces deux derniers, ça fait des mois que je les lis.
Le Monde Diplo ? Ecoute, chaque après-midi, sur France Inter, la propagande pro-gauchiste, pro-Hamas, de Daniel Mermet, c'est grosso modo la même chose que le Monde Diplo ! Avantage : pas besoin de casser ta tire-lire ! :lol:
Accuser bassement Mermet comme le Monde diplo, que c'est facile ! Mermet, journaliste engagé, comme le diplo apportent le nécessaire contre-poids qui n'existe pas dans les media liés aux grands groupes industriels.
Ecoute europe 1 ou encore RTL : les points de vue de droite trustent l'antenne sans indiquer leur parti pris. Résultat : une seule et unique parole, une pravda qu'il nous faudrait avaler sans rechigner.
Mermet, antilibéral convaincu, a lui au moins le mérite de s'afficher.
A choisir, je préfère l'honnêteté intellectuelle à la pensée unique

Publié : 15 janv. 2009, 22:16
par Bruno974
t'inquiéte. J'ai oublé de le préciser mais bien sûr que je fiche l'actualité :wink:

Publié : 22 janv. 2009, 14:23
par jurbz
fiches : manuscrites ou sur ordi ?

Publié : 23 janv. 2009, 13:07
par Bruno974
Fiches faites sur ordi, que j'imprime par la suite

Publié : 27 févr. 2009, 14:37
par J.VI.DANDY
Cher(e)s categorynotes,

Déjà deux mois de préparation et j'imagine aisément que la dynamique se met en place...
Notre groupe fonctionne bien malgré nombre de sollicitations et une communication qui s'effectue essentiellement par mails au vue des emplois du temps de chaque membres... :!:
Cependant, je reste persuadé que, bien que la plus grande partie des préparations se fasse individuellement, que le travail en groupe reste primordial et surtout le dialogue et l'échange.
Ainsi, témoignez de votre état d'avancement afin de comparer nos expériences et vos doutes me semble être un bon moyen de progresser...

A très vite j'espère, :wink:

J.VI.DANDY