Ecole de journalisme: Est-ce le meilleur choix?

Discussions générales sur les écoles et les formations en journalisme et en communication (préparations écoles, choix d'une formation, hésitation entre plusieurs écoles, ...)
RENIA
Messages : 1
Inscription : 09 oct. 2007, 10:16
Contact :

Ecole de journalisme: Est-ce le meilleur choix?

Message non lu par RENIA » 07 janv. 2008, 18:27

Bonjour à tous,

J'ai 23 ans, une licence 3 de communication et le plus grand mal à trouver un stage en presse écrite.
Alors que je n'aspire strictement qu'à devenir rédacteur en presse magazine culturel, j'envisage une inscription à plusieurs concours d'entrée en école de journalisme.
J'ai toujours considéré ne pas avoir le profil pour entrer dans ces écoles. D'une part, j'étais convaincu de pouvoir faire quelques stages, muni de ma modeste licence, ma seule motivation et mon book d'articles.
D'autre part, j'ai toujours eu beaucoup de mal à accepter de payer des frais aussi onéreux pour étudier. Et contracter un crédit à mon âge était hors de question pour moi.

Aujourd'hui encore je persiste à penser que je n'ai pas du tout un profil adéquat. D'autant plus que mon intérêt se situe au niveau de la presse culturelle de type Tecknikart, les Inrocks, Noise, Rocksound etc., et pas du tout Les Echos, France Soir ainsi que tout ce que je qualifierais de "Grand Journalisme".
Actuellement le cumul d'inexpérience du terrain, de manque de formation et de chance que je mesure aux opportunités de stage que m'apporterait une école, me pousse indubitablement à emprunter cette dernière voie. L'impasse dans laquelle j'ai l'impression d'être est telle, que je me risque à échouer. Car bien que confiant quant à ma culture générale, mes capacités d'écriture et de synthèse, je ne parierais hélas pas un euro sur mes chances de réussite à ces concours.

Donc avant de me lancer, j'aimerais avoir vos témoignages et conseils.
Est-ce un choix raisonnable ? Certains connaissent-ils des parcours similaires? Y'a t-il des établissements ou d'autres cursus sur Paris plus adaptés à mon profil?

Merci pour vos futures réponses.
Lirwa

Re: Ecole de journalisme: Est-ce le meilleur choix?

Message non lu par Lirwa » 07 janv. 2008, 18:37

RENIA a écrit :Bonjour à tous,
J'ai 23 ans, une licence 3 de communication et le plus grand mal à trouver un stage en presse écrite.
Alors que je n'aspire strictement qu'à devenir rédacteur en presse magazine culturel, j'envisage une inscription à plusieurs concours d'entrée en école de journalisme.
J'ai toujours considéré ne pas avoir le profil pour entrer dans ces écoles. D'une part, j'étais convaincu de pouvoir faire quelques stages, muni de ma modeste licence, ma seule motivation et mon book d'articles.
D'autre part, j'ai toujours eu beaucoup de mal à accepter de payer des frais aussi onéreux pour étudier. Et contracter un crédit à mon âge était hors de question pour moi.
Il y a quand même un certain nombre d'écoles publiques reconnues par la profession : CUEJ, IJBA, ICM, IFP, Celsa.
RENIA a écrit : Aujourd'hui encore je persiste à penser que je n'ai pas du tout un profil adéquat. D'autant plus que mon intérêt se situe au niveau de la presse culturelle de type Tecknikart, les Inrocks, Noise, Rocksound etc., et pas du tout Les Echos, France Soir ainsi que tout ce que je qualifierais de "Grand Journalisme".
Je ne sais pas si je suis la mieux placée pour en parler, parce que je ne suis pas en école de journalisme (loupé les concours l'année dernière :roll:), mais il me semble qu'il y a dans ces écoles des étudiants aux profils relativement variés, qui vont à leur sortie se diriger vers des formes de journalisme très différentes (culturel, scientifique, sportif, politique, régional, radio, télé, presse écrite, etc.)
Quant à la distinction petit/grand journalisme, je ne sais pas si elle a vraiment lieu d'être. On peut être un grand journaliste aux Inrock, et un petit journaliste aux Echos. "Il n'y a pas de chemin, il n'y a que le cheminement", comme dirait l'autre. :D
RENIA a écrit : Actuellement le cumul d'inexpérience du terrain, de manque de formation et de chance que je mesure aux opportunités de stage que m'apporterait une école, me pousse indubitablement à emprunter cette dernière voie. L'impasse dans laquelle j'ai l'impression d'être est telle, que je me risque à échouer. Car bien que confiant quant à ma culture générale, mes capacités d'écriture et de synthèse, je ne parierais hélas pas un euro sur mes chances de réussite à ces concours.
Ben pourquoi ? Si tu penses avoir les capacités nécessaires pour avoir ces concours, je ne vois pas ce qui t'en empêcherait.
Avatar de l’utilisateur
PascalSR
Messages : 491
Inscription : 09 déc. 2005, 23:17
Localisation : Paris XV

Message non lu par PascalSR » 07 janv. 2008, 21:41

Excuse-moi, mais je vois mal un rédacteur des Echos ou de France Soir piger pour Teknikart ou Les Inrockuptibles. En général, les gens de ces canards sont des puits de science dans leur domaine. Quant au style, il est bien plus vert et hors des sentiers battus dans la bonne presse spécialisée et les grands périodiques que dans les quotidiens (sans doute également par manque de temps, mais bon...) d'un point de vue général.

Ayant connaissance des difficultés pour trouver un stage, tu dois bien te rendre à l'évidence : les écoles reconnues ne sont dès lors plus la voie royale pour écrire dans la presse en France mais bien un passage quasi obligé.
cilou
Messages : 1588
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 08 janv. 2008, 08:43

Le problème, c'est que le journalisme culturel est probablement le plus recherché, donc le plus bouché. Surtout dans le style Inrock (faire les pages cultures de Pleine Vie, ça semble moins recherché, bizarrement 8) ).
Si les écoles de journalisme te font peur, tu peux essayer de rentrer dans le métier d'une autre façon. Par exemple en faisant un stage dans un journal moins recherché (par exemple en presse professionnelle, c'est là qu'il y a souvent le plus d'opportunités), puis en proposant des piges dans des journaux divers, et en te dirigeant ainsi petit à petit vers le journalisme culturel.
citizen
Messages : 110
Inscription : 26 janv. 2007, 11:08
Contact :

Message non lu par citizen » 08 janv. 2008, 13:30

Ayant connaissance des difficultés pour trouver un stage, tu dois bien te rendre à l'évidence : les écoles reconnues ne sont dès lors plus la voie royale pour écrire dans la presse en France mais bien un passage quasi obligé.
Je ne suis pas tout à fait d'accord, ça aide certes, mais si on est motivé on peut faire sans, perso j'ai fait un stage dans un grand quotidien national sans être en école (et ce n'était pas un stage photocopie), et là je pense pouvoir faire d'autres stages dans des journaux "de renom" alors que je ne suis toujours pas en école (mais en master journalisme dans un IEP, je ne sais pas si ça m'a aidé, ou si c'est mon expérience...)
Ceux qui peuvent entrer en école, qu'ils en profitent, pour les autres, soyez motivés...

PS : ah et être pigiste aux Inrocks, c'est pas le plus facile, je confirme... ils en prennent peu de nouveaux...
Avatar de l’utilisateur
PascalSR
Messages : 491
Inscription : 09 déc. 2005, 23:17
Localisation : Paris XV

Message non lu par PascalSR » 08 janv. 2008, 15:35

Excusez-moi pour le manque de clarté, mais pour moi les “ écoles de journalisme ”, ce n'est pas que les écoles privées qui coûtent la peau des fesses, c'est l'ensemble des formations reconnues, y compris les IUT.

Par exemple, de mon point de vue, Mélissa Theuriau est sortie d'une école reconnue de Grenoble.
gadjo
Messages : 57
Inscription : 14 oct. 2007, 14:01
Contact :

Re: Ecole de journalisme: Est-ce le meilleur choix?

Message non lu par gadjo » 09 janv. 2008, 16:48

Oui, c'est plutôt le contraire: c'est la presse culturelle qui est la plus prisée. Et la plus bouchée donc. Moulte jeunes journalistes qui aimeraient se spécialiser dans la culture bifurquent vers la presse généraliste à cause des faibles débouchés de la presse culturelle (bcp de demande, peu d'élus), justement. L'inverse est moins courant, en tout cas pour les revues culturelles de premier plan que tu as cité.

Quant aux écoles, il n'y a pas de "profil" à proprement parler. Pour y être moi-même, les élèves ont des ambitions assez diverses (presse féminine, religieuse, sportive, généraliste, culturelle (!), politique, etc., il y en a pour tous les goûts).

Et comme dit précédemment, l'excuse de l'argent est un faux problème, puisqu'il existe pas mal de formations reconnues, au tarif universitaire (Ijba, Cuej, Celsa, Ejcm, IUT, Icm, par ex). Et compte tenu de l'état du marché du travail, passer par une école ne peut être qu'un plus (même si ça ne suffit pas pour trouver un job, on est bien d'accord).
doudoute
Messages : 9
Inscription : 12 déc. 2005, 23:07
Contact :

Message non lu par doudoute » 10 janv. 2008, 17:48

Faire une école, ce n'est nippon ni mauvais. C'est un choix! Tu peux aussi faire de l'alternance (avec le CFPJ et l'ESJ Montpellier) ou rentrer direct dans la profession, après un ou plusieurs stages. Moi j'ai fait licence de lettres et une licence culture et nouveaux médias, j'ai ensuite fait un stage au site internet d'un mag féminin et maintenant, je suis pigiste, principalement pour ce mag (le plus lu en France...comme quoi, même quand on vient de la fac, ça peut marcher!).
Alors courage, avec de la volonté et une bonne dose de patience, y'a pas de raison que tu n'y arrives pas!
Répondre

Revenir à « Forum général »