Page 1 sur 2

Classement des écoles de journalisme

Publié : 13 déc. 2007, 13:47
par roapportelabinche
Désolé de relancer le sujet pour ceux qui l'ont lu, mais il était mal placé et peu de réponse à la clé...

Alors quel est selon vous le classement des écoles de journalisme?

Publié : 13 déc. 2007, 16:13
par Pooky
Bonjour,

en général on dit que
- l'ESJ Lille est la meilleure école, d'autres disent qu'elle est à égalité de niveau avec le CFJ (Paris)
- puis commence le grand débat: CUEJ à Strasbourg, IPJ, IJBA, CELSA... difficile à dire et cela dépend aussi des spécialités de chaque école. certains sont plus forts en radio, d'autre en télé...
Je crois qu'il est inutile de vouloir faire un classement... les 12 écoles reconnues sont sans doute de qualité, même si Lille et le CFJ se détachent.

Classement des écoles

Publié : 14 déc. 2007, 10:14
par CASSAGNE
Comment les départager ? Sur quels critères ?
Le plus simple serait d'établir des stats sur le placement des étudiants en fin de scolarité (ça c'est facile), puis six mois après (quand les cdd se terminent), puis un an après, puis 5 ans après...
Voir le % de pigistes précaires, le % de cdd et de cdi, l'évolution de carrière, le salaire moyen par classe d'âge, le taux de placement, les fuites vers d'autres métiers (com, enseignement, etc.)
Bref, si on veut "classer" les écoles de journalisme comme on classe les écoles de commerce, il faut adopter leurs méthodes.
Mais aucune école ne le fait... On se demande bien pourquoi !
Ce serait pourtant un excellent moyen de décourager les effectifs pléthoriques de candidats aux concours chaque année... :)

Publié : 14 déc. 2007, 10:24
par havas
Ce serait simple voire simpliste... j'ai quelques doutes sur la pertinence d'une telle démarche pour établir un classement

Publié : 14 déc. 2007, 11:40
par delavergne
n'oublion pas l'ICM Grenoble, école reconnue par la profession, qui se fait un nom dans sa spécialité Presse en ligne. Ludovic Blécher, rédac' chef adjoint à libe.fr, fait partie de l'équipe.

mélissa Theuriau (M6) ou des JRI du JT de France 2 en sont sortie par exemple.

la dernière promo, à laquelle j'appartiens, connaît un quasi plein emploi.

bonne chance à vous.

Publié : 14 déc. 2007, 16:57
par roapportelabinche
Réflexion faite, c'est vrai que Mélissa Theuriau à elle seule, augmente les stats de Grenoble :D

Publié : 14 déc. 2007, 19:09
par gadjo
Pour te dire à quel point classer les écoles de journalisme est difficile: aux Etats-Unis, où les classements des écoles sont légion et ont une énorme influence, il n'existe pas de classement pour les écoles de journalisme. Pour la même raison: personne n'est d'accord sur les critères à retenir.

Le classement que j'ai entendu en prépa:
1. ESJ
2. ex aequo: CFJ/ CUEJ
3. CELSA
4. IPJ
5. IJBA
(...)

On vois souvent aussi un classement type:
1. ESJ
2. CFJ
3. CELSA / CUEJ
4. IPJ, etc.

Mais sur quels critères sont fait ces classement, je n'en sais rien. Le réseau d'anciens? Possible, le top 3 est constitué d'école reconnues depuis longtemps.
Le placement des diplômés à la sortie? Ca me paraît assez complexe. On compte le nombre de CDI, ou fait par "prestige" de poste (PQN, PHR, télé)?
La formation? elle est quasi identique dans toutes les écoles. Au moins au niveau des matières enseignées.
Le matos? C'est vrai qu'un matos récent ça compte. Ca sert à rien d'apprendre sur du matériel obsolète dans les rédactions. Mais bon.
Les profs? Alors là! Des brillants journalistes peuvent êtres de mauvais profs, ça arrive (c'est du vécu).

En fait, tout ça, ça dépend de l'argent de l'école. Concrètement, il y a quelques années, le CFJ était au bord du dépôt de bilan, et il était donc moins bien côté. Depuis, il a repris du poil de la bête donc il est remonté.

Publié : 15 déc. 2007, 10:31
par thomahawk
Je suis extremement surpris de ne pas voir évoqué ici les deux IUT de Tours et Bordeaux. Droit d'inscription d'une simple face, gratos pour les bourisers. Deux jours pleins de pratique par semaine avec du matériel qui n'est pas dernier cri mais qui n'est pas préhistorique non plus. Quand on sort de là, on est polyvalent tous médias, crédibles. Possibilité de faire des stages à gogo et dans des médias CREDIBLES. Le concours ne coûte rien, le niveau est correcte. Ce n'est pas démentiel (en coût comme en niveau) comme les sont les CFJ et ESJ entre autres...

Publié : 15 déc. 2007, 12:13
par letibelim
Tours a effectivement été oublié. en revanche, L'IUT de Bordeaux - feu l'IUT, devrait-on écrire a été mentionné à plusieurs reprises sous le nom d'IJBA (Institut de Journalisme de Bordeaux Aquitaine). Il délivre maintenant un master (la première promo sera diplômé en juin 2008).

Publié : 27 déc. 2007, 16:02
par maudeml
Je vous propose un classement "historique", c'est à dire par date d'obtention de la "reconnaissance" par la profession. Ca se passe ici !

Publié : 28 févr. 2008, 10:47
par monj
en tout cas, je trouve cela rassurant de voir que des écoles publiques comme le celsa ou le cuej sont considérées parmi les meilleures...

Publié : 28 févr. 2008, 13:59
par focus
Pour information, l'IUT de lannion dispose également de la reconnaissance... on a souvent tendance à l'oublier...

Petite précision

Publié : 08 mars 2008, 01:24
par Karmeliet
Pour élargir le sujet est-il vraiment nécessaire de faire une école de journalisme pour le devenir?
Le salaire est-il réellement plus élevé et il y a t-il réellement plus de "portes ouvertes" quand on sort de ses formations?

Publié : 08 mars 2008, 16:06
par fabien1309
Non, il n'est pas du tout obligatoire d'intégrer une école de journalisme pour devenir journaliste. L'entrée dans le métier n'est en aucun cas liée à l'obtention d'un diplôme spécifique, et un pourcentage non négligeables des nouveaux entrants ne sort pas d'une école. Cela dit, la part des diplômés d'écoles a tendance à augmenter d'année en année.

Côté salaire, difficile de se faire une idée vu l'extrême variété des situations individuelles. Quant aux débouchés, quelqu'un qui sort d'une école peut compter sur le réseau des anciens, la fréquentation des intervenants professionnels qui donnent les cours et la réputation de l'établissement dans la profession. Sans oublier les stages, beaucoup plus faciles à décrocher avec un label "école reconnue". Ça n'est pas une garantie, mais ça peut aider. Dans le contexte actuel, ce n'est pas négligeable.

Publié : 27 mars 2008, 17:30
par Sylvain P.
delavergne a écrit :n'oublion pas l'ICM Grenoble, école reconnue par la profession, qui se fait un nom dans sa spécialité Presse en ligne. Ludovic Blécher, rédac' chef adjoint à libe.fr, fait partie de l'équipe.

mélissa Theuriau (M6) ou des JRI du JT de France 2 en sont sortie par exemple.

la dernière promo, à laquelle j'appartiens, connaît un quasi plein emploi.

bonne chance à vous.
Rectification : Ludovic Blecher sort de l'EJCM. Ya qu'à lui demander. Non mais quand meme, on va pas nous voler nos anciens !