Que penser de l'ISCOM? Boîte à fric?

JohnLemon

juste pour en rajouter une couche...

Message non lu par JohnLemon » 04 avr. 2004, 23:11

C'est vrai que l'ISCOM est une école de communication qui ne laisse pas indifférent. Forcément, en entrant dans une école, on se doute que ce ne sera pas le paradis sur terre. On attend un minimum et puis... Et puis quoi justement ?

Je comprend qu'on veuille défendre son école à tout prix pour ne pas "scier le branche sur laquelle on se trouve". Je comprend que l'on puisse considérer que c'est normal qu'un bac +3 ne soit pas reconnu (pour info, sachez que l'on peut entrer à l'ISCOM avec un bac +2 facilement et qu'on nous bassine que l'on peut sortir avec le bac +3... donc on peut espérer une reconnaissance de diplôme autre qu'un nom sur un CV...).
Mais personnellement (oui, c'est un avis personnelle comme chacun de vos avis...), je me demande s'il est correct (niveau moralité... vous savez ? le truc qui aide à se regarder dans une glace...) si on peut conseiller cette école à des gens... Parce que l'ISCOM, c'est tout d emême de la poudre aux yeux avant toute chose.

Mon choix est fait, je préfère me dire que j'ai assez de conscience pour "prendre le risque" (calculé) de dire ce qui en est à ce qui se renseigne.

Non, l'ISCOM n'est pas l'école qu'elle prétend être, l'ISCOM n'est qu'illusion (sans doute est-ce la plus grande leçon de communication...).

Les micro-agences ? mouais... Rien à voir avec le milieu professionnel puisque certains groupes ne travaillent que pour la note (donc de manière trop scolaire) et que les projets n'ont rien d'exceptionnels...

Les cours ? Là c'est le problème de beaucoup d'école voulant trop bien faire... Trop de matière et trop peu de temps donc on survole...

L'emplois du temps ? J'ai su que sur Lille certains iscomiens n'ont eu leur premier cours d'espagnol qu'au mois de mars... C'est du sérieux... Mais c'est de l'ordre administratif.
Petit remarque utile... L'administratif est souvent à l'image du groupe... Maestris me semble beaucoup moins sérieux soudainement...

Certes, j'ai appris des choses... que j'aurais très bien pu apprendre sur Internet ou en me faisant moi même ma formation... Alors ? Je me suis acheté un nom d'école à mettre sur mon CV... mais contrairement à beaucoup d'entre vous, je ne compte pas participer à la grande illusion en faisant croire que l'ISCOM est une grande école juste pour trouver du travail...

P.S. : Pour les détracteurs de l'ISCOM, attendez au moins d'avoir un job avant de le crier haut et fort, sinon c'est un p'tit peu suicidaire... ou alors ayez des cartes dans la poche... (carte de visite bien sûr...). J'espère aussi que vous ne faites pas tout ça juste parce que vous vous êtes fait jeter...


P.P.S. : Pour les défenseurs de l'ISCOM, arrêtez de frapper sur le plan personnel... ça ne prouve qu'une chose sur le plan communicaiton, c'est que vous n'êtes pas au point du tout... Donnez moi de vrai arguments pour me prouver que c'est une école digne d'intérêt ou alors ne dites rien. Mais par pitié, cessez de vous comportez en idiot... L'ISCOM est peut être nul, mais prouvez que les iscomiens ne le sont pas...
maelys

Message non lu par maelys » 04 avr. 2004, 23:33

J'ai su que sur Lille certains iscomiens n'ont eu leur premier cours d'espagnol qu'au mois de mars... C'est du sérieux...
Nous c'est pas mieux, en 3ème année à Paris,on apprend à dire l'heure en espagnol...
JohnLemon

Message non lu par JohnLemon » 04 avr. 2004, 23:41

Sì ?
Que hora es ?
La hora de Dormir ?


Bon sur ce... Un p'tit conseil du vieux john... attend d'avoir un job avant de démonter l'ISCOM ou alors ne le met pas sur ton CV si tu ne fais que la 3ème année...
houru

Message non lu par houru » 20 mai 2004, 01:29

quand je lis tout ceci, j'ai quand même bien bien les boules de rentrer en 4ème année à l'Iscom!! Mais bon, j'ai pas trop le choix, je termine et après j'enchaine sur une autre formation : mais quoi?
Avez vous des idées pour compléter ma pauvre formation iscomienne? Toutes idées m'interressent. Merci
houru

Message non lu par houru » 03 juin 2004, 20:10

ne vous battez surtout pas pour le réponses..... :cry:
Jools

Message non lu par Jools » 04 juin 2004, 09:09

Il faudrait que tu développes un peu tes centres d'intérêt. Chaque parcours est tellement personnel et la comm est si vaste, et concerne tant de filières que si tu ne donnes pas de précisions, nous ne pourrons pas t'aider.
tipj
Messages : 7
Inscription : 02 juin 2004, 14:44
Contact :

Message non lu par tipj » 04 juin 2004, 11:40

Bonjour,
je viens de lire les différents propos et je vais confirmer les propos de Dominici sur les écoles de Commerce. J'ai essayé la fac et une école de communication (ni ISCOM, ni EFAP). Le boulot et les stages que j'ai pu trouver, je ne me les dois qu'à moi-même. Seulement, dans ma recherche d'emploi, je me suis aperçue que les professionnels faisaient plus confiance à des gens sortis d'une école de commerce qu'au reste des candidats. J'ai donc décidé de faire un 3ème cycle dans une bonne école de commerce. En parlant avec des professionnels, leur regard a changé. Mon parcours était déjà intéressant mais là il devient top. Bref, tout ça pour dire que si l'on a pas fait le Celsa, on peut réussir par bien des voies, mais vous serez toujours confrontés à la concurrence avec les écoles de commerce qui ont une véritable reconnaissance auprès des professionnels....Avis aux amateurs et bon courage dans vos démarches contre l'ISCOM (tous ceux que je connais venant de l'ISCOM sont mécontents !!!)
Jools

Message non lu par Jools » 04 juin 2004, 11:53

De mon côté je suis très satisfaite de ma 3ème année de spécialisation REP à Lille. Elle m'a énormément apporté en particulier sur le plan pratique. Même si c vrai que l'administration et la direction sont chaotique, la qualité des enseignements est indéniable, donc je ne cracherai pas ds la soupe.
Ceux qui jettent constamment la pierre sur cette école et qui cherchent à la décrédibiliser, en arrivent à saboter tout leur parcours et à disqualifier leurs compétences éventuelles. Cette démarche n'est pas très pertinente dans le cadre d'une recherche d'emploi...
sandra

bien comme mentalité

Message non lu par sandra » 04 juin 2004, 17:26

Il faut arreter de penser uniquement à soi-même et à son petit parcours professionnel, d'autres étudiants cherchent à faire le meilleur choix dire que l'iscom est une mauvaise école c'est uniquement pour leur bien, il faut absolument qu'ils s'orientent vers une véritable école ou alrs privilégier la fac car encore une fois l'iscom est une sorte de fac en moins bien et à 5000 euros l'année donc maintenant à chacun de voir...

Dans tous les cas merci à toutes les personnes qui osent dévoiler les vérités sur l'iscom.
Jools

Message non lu par Jools » 04 juin 2004, 23:42

Tu te contredis Sandra : les conseils "avisés" que recherchent les étudiants indécis reposent inévitablement sur une expérience personnelle. Et donc, pour ma part, je pense que l'ISCOM est une école privée qui se vaut aussi largement que d'autres du style de l'EFAP. A partir de là, il appartient à chacun de se construire un projet professionnel qui correspond non seulement à ses aspirations, mais aussi cohérent avec la conjoncture actuelle. Or, le fait est qu'en ce moment, le marché de la comm n'est pas très florissant, donc si les écoles de commerce semblent ouvrir plus de portes, allez gonfler leurs effectifs...
Quoiqu'il en soit, une école privée ne vend pas de diplôme ni de droit d'accès acquis à tel emploi. Il appartient ensuite aux étudiants d'exploiter intelligemment leurs connaissances et compétences professionnelles (que l'on acquiert pas encore en milieu universitaire) pour se distinguer sur le marché du travail et se saisir des bonnes opportunités.
sandra

...

Message non lu par sandra » 05 juin 2004, 14:53

Ce que recherche les étudiants ce sont des conseils avisés dire que l'iscom est une très mauvaise école qu'il faut impérativement éviter est le meilleur des conseils que l'on puisse donner, comparer l'iscom à l'efap prouve que tu ne connais pas ces établissements...

Par ailleurs discutes un peu avec les recruteurs, chefs d'entreprise tu comprendras la différence qu'il y a entre une école de communication et une école de commerce.

Donc une personne qui souhaite faire un bon investissement doit aujourd'hui privilégié une école de commerce ou le celsa ou se rabattre sur l'efap mais surtout impérativement EVITER l'iscom.
Seo

hello

Message non lu par Seo » 08 juin 2004, 12:29

juste pour participer
je n'ai pas fait l'iscom mais l'efap (et oui !) :P
j'ai eu l'habitude d'entendre descendre cette école pour des raisons qui se sont souvent avérées vraies
- ca coute trop cher
- trop de fils a papas et de tass (ou filles a papas et tasseux :D)

je ne connais pas l'iscom de l'interieur, je connais des gens qui y sont et qui en sont plutot contents. une amie va y rentrer cette année et je me dis qu'elle y arrivera car elle est motivée.

Bref ou est le point de cette intervention.. juste pour reprendre ce que des gens ont dit. motives motives !
ma copine est au celsa et j'ai donc pu comparer.. l'administration est aussi lourde et nulle partout. pour ce qui est de la qualite des cours.. c comme dans toutes les ecoles.. on en deteste certains.. on en aime d'autres.
ancien efapien, j'ai eu du bol.. malgre tous les probs de l'ecole, d'avoir eu une administration sympa et surtout un carnet d'adresses monstrueux.. les cours sont interessants (mais comme dans de nombreuses ecoles je pense) mais la difference se fait avec le service des stages qui <b> trouvent les stages pour les etudiants </b>. Certes la scolarite vaut cher, mais avec un minimum de motivation et de savoir faire, c'est un investissment qui s'avere relativement sur (tous mes anciens cops de promo 2001 bossent et gagnent +/- bien leur vie)
quand je vois un reportage comme <i> zone interdite </i>, cela me fait rigoler et un peu mal au coeur.. mais bon passons.. tout ça pour dire, renseignez vous bien avant de rentrer dans une ecole.. il y aura forcemment des points+/- et je n'ai pas encore rencontré un(e) élève qui soit content(e) à 100% de sa formation :P

voili

Seo, bte
dégouté

Message non lu par dégouté » 10 juin 2004, 20:08

l'Iscom m'a ruiné, c'est tout ce que j'ai à dire.
dégouté

Message non lu par dégouté » 06 janv. 2005, 15:00

voici ce que j'ai vu sur un autre forum, je le mets car je trouve ceci très interressant....
Les écoles privées me choquent énormément, que ce soit en com' ou ailleurs!
Faudrait-il les boycotter pour que leur tarifs baissent?

Ce que dit Lilou est vraiment juste et très pertinent mais je ne suis pas sûre que ce soit en effet l'Etat le grand responsable! Il y a bien d'autres alternatives aux écoles privées comme la fac, les iut, les iup, le celsa, iep etc...

Mais oui, c vrai, le niveau est bien plus haut dans le public et tout le monde n'a pas les capacités ni le courage pour ça....

Le problème vient de bien plus loin, je dirai même qu'il part du collège ( et là c vrai que l'Etat a sa part de responsabilité)!
En effet aujourd'hui TOUT le monde ou presque rentre en seconde même les élèves qui ne sont absolument pas fait pour les études!! Qui dit seconde dit bac et qui dit bac dit.....études!! Finalement, à la fin de la troisième on envoie des milliers de gosses faire des études alors que la moitié n'est faite pour cela... Alors on enchaine les redoublements et on finit par avoir un bac au rattrapage. Quel élève avec un parcours comme celui-ci peut prétendre suivre à la fac? Mais cet élève doit bien continuer à faire des études puisqu'un bac n'a jamais interressé quelque employeur!!! Il faut trouver le moyen de continuer, de décrocher un diplome, si possible +4 ou +5 pour avoir une chance de bosser un jour...
Voilà comment les écoles se font leur beurre!!
Elles viennent au secours de tout ce petit monde là qui il n'y a même pas 20 ans ne serait même pas rentré au lycée....
Du coup elles se croient tout permis et font gonfler les prix, jouent à la concurrence, c'est un véritable commerce!!! Ces écoles profitent des jeunes et réussissent à leur faire cracher en moyenne 5000 € par an, c'est incroyable de demander ça à des étudiants qui par définition n'ont pas de salaire!
Bref, ce petit marché juteux n'est pas prêt de s'arrêter puisque le niveau scolaire de nos chers bambins dégringolent d'année en année!
Avatar de l’utilisateur
dani l
Messages : 2909
Inscription : 24 sept. 2003, 12:36
Localisation : France-(59)-62-92-94-
Contact :

- @ propos ...

Message non lu par dani l » 10 janv. 2005, 12:11

dégouté a écrit :voici ce que j'ai vu sur un autre forum, je le mets car je trouve ceci très interressant....
Les écoles privées me choquent énormément, que ce soit en com' ou ailleurs!
Faudrait-il les boycotter pour que leur tarifs baissent?

Ce que dit Lilou est vraiment juste et très pertinent mais je ne suis pas sûre que ce soit en effet l'Etat le grand responsable! Il y a bien d'autres alternatives aux écoles privées comme la fac, les iut, les iup, le celsa, iep etc...

Mais oui, c vrai, le niveau est bien plus haut dans le public et tout le monde n'a pas les capacités ni le courage pour ça....

Le problème vient de bien plus loin, je dirai même qu'il part du collège ( et là c vrai que l'Etat a sa part de responsabilité)!
En effet aujourd'hui TOUT le monde ou presque rentre en seconde même les élèves qui ne sont absolument pas fait pour les études!! Qui dit seconde dit bac et qui dit bac dit.....études!! Finalement, à la fin de la troisième on envoie des milliers de gosses faire des études alors que la moitié n'est faite pour cela... Alors on enchaine les redoublements et on finit par avoir un bac au rattrapage. Quel élève avec un parcours comme celui-ci peut prétendre suivre à la fac? Mais cet élève doit bien continuer à faire des études puisqu'un bac n'a jamais interressé quelque employeur!!! Il faut trouver le moyen de continuer, de décrocher un diplome, si possible +4 ou +5 pour avoir une chance de bosser un jour...
Voilà comment les écoles se font leur beurre!!
Elles viennent au secours de tout ce petit monde là qui il n'y a même pas 20 ans ne serait même pas rentré au lycée....
Du coup elles se croient tout permis et font gonfler les prix, jouent à la concurrence, c'est un véritable commerce!!! Ces écoles profitent des jeunes et réussissent à leur faire cracher en moyenne 5000 € par an, c'est incroyable de demander ça à des étudiants qui par définition n'ont pas de salaire!
Bref, ce petit marché juteux n'est pas prêt de s'arrêter puisque le niveau scolaire de nos chers bambins dégringolent d'année en année!

Sources: www.parisetudiant.com
Répondre

Revenir vers « ISCOM »