Quel job après l'ISCPA Paris?

Forum à propos de l'ISCPA
paulé57
Messages : 8
Inscription : 24 mars 2006, 11:54
Contact :

Quel job après l'ISCPA Paris?

Message non lu par paulé57 » 24 mars 2006, 12:25

Salut à tous,
Je suis sur le point de m'inscrire à l'iscpa paris (filière journalisme) mais je ne sais pas trop sur quoi cette formation peut m'amener. J'ai lu pas mal de commentaires positifs (comme quoi les profs sont des pros super investis et super pédagogues) et d'autres beaucoup moins enthousiastes (la formation est chère, on n'apprend pas à manipuler une betacam, et surtout on galère pas mal après les 3 ans d'école).
Est ce que je peux espérer bosser pour un hebdomadaire tel le nouvel obs, l'express, ou autres après la formation (même si j'galère un certains temps à faire des piges) ou prennent-ils ceux qui sortent des grandes écoles reconnues uniquement? merci d'avance, a bientôt!
moi
Messages : 407
Inscription : 29 août 2004, 09:09
Contact :

Message non lu par moi » 24 mars 2006, 16:29

"Quel job après l'ISCPA Paris?"

euhhhhhhhhhhhhhhhh.... chômeur? :oops: 8) :lol:
paulé57
Messages : 8
Inscription : 24 mars 2006, 11:54
Contact :

Quel job après l'ISCPA Paris?

Message non lu par paulé57 » 24 mars 2006, 17:18

salut "moi", serieusement, c'est autant la galère que ça pour trouver un job en sortant de l'iscpa, voir un ou deux ans après?
Quelle formation tu recommandes ou de quelle façon entrer dans la profession si t'as quelques tuyaux? merci d'avance.
yoyo01
Messages : 60
Inscription : 02 sept. 2005, 12:45
Contact :

Message non lu par yoyo01 » 24 mars 2006, 18:26

Tu dois savoir que les ecoles non reconnues ont mauvaises presse auprés des médias, surtout les prestigieux que tu cites dans ton messages. Tu te doutes aussi qu'il y a pas de regles et rien n'interdit à ceux qui ont pas fait d'écoles de réussir à haut niveau. c'est arrivé çà un certains nombre.

Tout dépend de toi mais méfie toi des écoles qui recrutent à bac +0. A la base c'est à mon sens un peu louche.
lila
Messages : 171
Inscription : 29 janv. 2004, 15:28
Contact :

Message non lu par lila » 24 mars 2006, 18:28

Euh..... Il y a peu de chance que tu sois embauché directement après tes études, encore moins au Nouvel Obs ou à l'Expres...
Je crois que tu devrais te renseigner sur ce milieu et sur cette école. Le mieux si tu veux passer par une école est d'en intégrer une reconnue.
yoyo01
Messages : 60
Inscription : 02 sept. 2005, 12:45
Contact :

Message non lu par yoyo01 » 24 mars 2006, 18:31

je voulais pas être aussi catégorique que toi... Mais je n'en pense pas moins. Avant de croire au père noel faut se donner les moyens (on décide pas un jour d'aller travailler à l'express...). Ils doivent embaucher une personne tous les 4 ans sur le millier qui sort des ecoles reconnues chaque année.
delsol1
Messages : 6
Inscription : 05 avr. 2005, 23:06
Contact :

Message non lu par delsol1 » 24 mars 2006, 19:29

pas de découragement! Ecole reconnue ou non, ce qui compte c'est la motivation et de bons sujets. Je ne sors pas d'une école reconnue et plusieurs de mes collègues pigent de temps à autre pour l'express, sans compexes aucun. Le mieux c'est d'y faire un stage, tu prends des contacts, tu montres ce que tu sais faire, tu analyses le type de sujets qui leur plait et hop ! Evidemment, c'est de la pige et pas un CD, CN, CP ou tartempion. Mais bon, piger pour l'express... Il y a pire.
yoyo01
Messages : 60
Inscription : 02 sept. 2005, 12:45
Contact :

Message non lu par yoyo01 » 24 mars 2006, 19:41

Et hop!! comme tu dis...

C'est pas infaisable mais bon c'est un sacre parcours qd meme faut pas se le cacher. N'importe qui peut pas le faire non plus...

C'était juste la manière de le présenter qui m'a fait sourire (est ce que si je fais l'ISCPA je pourrais faire l'express...)

C'est drole non?
moi
Messages : 407
Inscription : 29 août 2004, 09:09
Contact :

Re: Quel job après l'ISCPA Paris?

Message non lu par moi » 25 mars 2006, 11:42

paulé57 a écrit :salut "moi", serieusement, c'est autant la galère que ça pour trouver un job en sortant de l'iscpa, voir un ou deux ans après?
Quelle formation tu recommandes ou de quelle façon entrer dans la profession si t'as quelques tuyaux? merci d'avance.
Sérieusement? Oui, tu risques de galérer, comme tout le monde. en sachant que le mec qui sort de l'ESJ Lille, de l'IPJ, du CELSA et de CFJ, risquent de galérer un peu moins que les autres. Que ceux sortis des autres écoles reconnues (enfin peut-être pas les toutes récentes qui ne sont pas encore connues dans les rédacs et qui n'ont pas encore "d'anciens" bien placés) et ainsi de suite.
Après ça rien n'est écrit. Tout est possible. Simplement tu vises un peu haut. (ce qui ne veut pas dire que ce n'est pas possible)

Je ne connais pas ton parcours, mais je conseille toujours de faire des études AVANT de faire du journalisme (science po, histoire, lettres, droit, bio, communication, etc...) et après faire une école.
Mais bon, les conseilles c'est comme les trous du cul, chacun en a un de différent!
Sur ces belles paroles,

good bye and good luck.
paulé57
Messages : 8
Inscription : 24 mars 2006, 11:54
Contact :

Quel job après l'ISCPA Paris?

Message non lu par paulé57 » 25 mars 2006, 13:07

Salut et merci pour les conseils, j'avais pas vraiment d'approches de personnes directement concernées, ça m'aidera à réflechir.
Yoyo01, tant mieux si t'as trouvé mon message drole...je reconnais, ça fait un peu bleu de parler d'express et nouvel obs après l'iscpa mais bon il fallait que j'demande c'etait + fort que moi.
Pour ce qui est de mon cursus j'suis en 2ème année de droit, je pige pour la pqr de Moselle en presse écrite et audiovisuelle. Et jusqu'à cette année j'connaissais que les écoles reconnues, voila pquoi ma question.
Mr Blonde
Messages : 39
Inscription : 29 nov. 2004, 19:59
Localisation : Paris, Châlons, ailleurs...
Contact :

Message non lu par Mr Blonde » 25 mars 2006, 14:16

Salut,

ok c'est sur que passer par une reconnues c'est toujours mieux. Cependant, il est tout à fait possible de passer par une école non reconnue comme l'iscpa (mais qui est homologuée niveau II par l'Etat donc c'est pas que de la guignolerie qd mm) et de "s'en sortir" comme on dit. Promo 2005 et dans mes amis les plus proches notamment : du Jri à i-télé, du journaliste sportif, des projets divers et variés en télé dans des médias tt à fait respectable et pas forcément les têtes de promo... mais ceux qui ont tout fait pour valoriser au max leurs réseaux et leurs stages, sans complexe mais avec beaucoup de mordant et de culot. C'est évidemment pas toute la promo mais l'idée numéro 1 qu'il faut retenir : c'est qu'il faut se bouger le cul et pour l'express and co, niveau embauche etc... c'est comme dit plus haut. Ou alors faut etre bon copain avec le drh ou un chef de service sinon c'est à la force du poignet !
"premier poteau, premier servi" Thierry Rolland
Mr Blonde
Messages : 39
Inscription : 29 nov. 2004, 19:59
Localisation : Paris, Châlons, ailleurs...
Contact :

Message non lu par Mr Blonde » 25 mars 2006, 14:19

et merde un 'S' de trop dès la première ligne, je ne serais définitivement jamais SR. Ou alors ça va me prendre du temps avant d'y arriver.
"premier poteau, premier servi" Thierry Rolland
yoyo01
Messages : 60
Inscription : 02 sept. 2005, 12:45
Contact :

Message non lu par yoyo01 » 26 mars 2006, 13:32

Le fait de faire quelquechose de sa vie n'est pas tout le temps lié à son école.
Tu peux faire une école nullissime et avoir du talent arriver à faire son trou. Ca n'a pour moi pas trop de rapport. Un mou de la chique du CFJ peut rester au chomage...

C'est pas vraiment un argument de dire yen a un ou deux qui ont fait telle chose surtout que quand on regarde le phénomène globalement on observe bcp d'étudiants de ces écoles qui renoncent au métier au final
yoyo01
Messages : 60
Inscription : 02 sept. 2005, 12:45
Contact :

Message non lu par yoyo01 » 26 mars 2006, 13:45

pour ce qui est de l'homologation niveau 2 ça veut pas dire grand chose, c'est de l'administratif, ça a pas de valeurs, c'est pas sur ces critères qu'on juge une école.
Mr Blonde
Messages : 39
Inscription : 29 nov. 2004, 19:59
Localisation : Paris, Châlons, ailleurs...
Contact :

Message non lu par Mr Blonde » 26 mars 2006, 14:30

Salut yoyo,

De fait, ce ne sont que des exemples d'amis proches mais que ce soit à l'ISCPA ou ailleurs, beaucoup d'étudiants changent d'orientation. J'ai donné ceux là car je n'allais pas me lancer dans un inventaire à la Prévert (et honnetement ds ma promo, y'en a quand mm qui font des trucs pas dégueu). L'esprit "challenger" de l'ISCPA est par ailleurs plutot sympathique par rapport aux autres formations reconnues. Car il est clair que pour décrocher un stage, c'est moins "facile" que dans les reconnues mais finalement ça prépare réellement à la sortie. Car pour décrocher un job ou des piges dans un secteur ultra-bouché comme celui du journalisme, il faut du courage.

Malgré tout, la formation de l'ISCPA me parait tenir la route : le matos et les profs sont plutot bons et quand je suis allé dans des entreprises, mon travail a été plutôt apprécié. Il suffit de savoir profiter de tout cela au maximum et de valoriser les années d'études pour se constituer son réseau car c'est surtout là que tout se joue. Car à compétences égales, voire supérieures, nous vivons encore dans un pays où le mérite et le savoir-faire n'est pas forcément la première des clefs à posséder.
Par ailleurs, le côté pratique est vraiment mis en avant dans l'école -en tout quasiment un an de stage si on cumule toutes les périodes où cela est possible-

Pour en revenir à l'homologation de l'Etat au niveau II, cela correspond au niveau licence. C'est à dire que tu peux enchainer sur des masters derrière. C'est une vraie reconnaissance de la part de l'Etat. Certes c'est celle de la profession qui fait loi aujourd'hui mais de plus en plus de professionnels s'interressent à l'ISCPA.

C'était mon quart d'heure plaidoyer pour l'ISCPA. Merci de m'avoir suivi et rendez-vous demain pour mon plaidoyer pro CPE !
"premier poteau, premier servi" Thierry Rolland
Répondre

Revenir vers « ISCPA »