Quel job après l'ISCPA Paris?

Forum à propos de l'ISCPA
moi
Messages : 407
Inscription : 29 août 2004, 09:09
Contact :

Message non lu par moi » 26 mars 2006, 21:44

Mr Blonde a écrit :
Pour en revenir à l'homologation de l'Etat au niveau II, cela correspond au niveau licence. C'est à dire que tu peux enchainer sur des masters derrière. C'est une vraie reconnaissance de la part de l'Etat.
Attention. Une reconnaissance niveau II correspond effectivement à un 2e cycle universitaire. Tu parles de licence, plus ou moins en même temps beaucoup te disent avoir un niveau maîtrise, ils me font bien rire.
En ce qui concerne les masters, la formulation correcte serait plutôt "tu peux tenter d' enchainer sur des masters derrière". J'a connu pas mal de monde qui a tenté le coup, très peu de monde qui a été accepté.
Ce qui est certain c'est qu'en cas de bifurcation professionelle et en cas de tentative de concours d'état, on peut passer ceux de niveau A!
Mr Blonde
Messages : 39
Inscription : 29 nov. 2004, 19:59
Localisation : Paris, Châlons, ailleurs...
Contact :

Message non lu par Mr Blonde » 27 mars 2006, 00:45

Quelque part dans l'après-midi, sur France 2, à l'heure ou mes grands parents se réveillent après une sieste entamée sur France 3 avec Derrick.

Bertrand Renard : "Mr Blonde ?"
Mr Blonde : "pas mieux"
Bertrand Renard : "La parole est donc à "Moi". Une trés belle constation de la part de cet internaute."

On enchaîne sur un coup de chiffre...

Ok, ça va pas mieux ! Mais je viens de terminer un bon boulot et j'ai tout donné dans mon dernier papier du dimanche. Crevé ! Vivement que la semaine recommence.
"premier poteau, premier servi" Thierry Rolland
Avatar de l’utilisateur
Fennek
Messages : 776
Inscription : 11 mai 2004, 19:12
Contact :

...

Message non lu par Fennek » 27 mars 2006, 11:35

Pourquoi tout le monde fait comme si le marché du travail Français (et pas que du journalisme) était une meritocratie???

Si il "suffisait" d'être bon pour percer, Pujadas preparerait encore des cafés et on nous montrerait pas l'arrivée d'un journaliste noir sur tf1 comme une avancée sociale majeure. Rachid Arabe serait encore sur F2 et Alain rémond à télérama.

Alors les slogans Nike ca me fait bien rire... La réalité c'est qu'il faut un réseau efficace. Des bons journalistes qui galérent j'en connais plein. Des mauvais qui prospérent aussi.

Rien à voir avec le talent ou l'efficacité.
well I'm sorry but I'm not interested in gold mines, oil wells, shipping or real estate...
What would I liked to have been?
everything you hate!
yoyo01
Messages : 60
Inscription : 02 sept. 2005, 12:45
Contact :

Message non lu par yoyo01 » 27 mars 2006, 11:50

c'est un discours quelque peu désabusé. Tous les journalistes sont pour toi des fils de...

C'est pas trés crédible, ya encore de la place pour les compétents.
Tu parles de réseaux comme si des gens naissaient avec un agenda garni dans la couche. Un réseau ça se crée aussi, ça ne s'hérite pas tout le temps. Dans toutes les rédacs ou j'ai évolué j'ai pas observé un phénomène de clientelisme particulier...
Avatar de l’utilisateur
Fennek
Messages : 776
Inscription : 11 mai 2004, 19:12
Contact :

...

Message non lu par Fennek » 27 mars 2006, 12:01

Non tout les journalistes ne sont pas des fils de... Un réseau se crée aussi tout seul, d'ailleurs c'est pour ça que ya plein de rastignacs de banlieue dans les rédaction et une tripoté de fils d'ouvriers.
well I'm sorry but I'm not interested in gold mines, oil wells, shipping or real estate...
What would I liked to have been?
everything you hate!
yoyo01
Messages : 60
Inscription : 02 sept. 2005, 12:45
Contact :

Message non lu par yoyo01 » 27 mars 2006, 12:41

Dis moi,
à part la sélection par l'argent qui touche bcp de gens sans distinction de race ou autres... qu'est ce qui empeche un rastignac, beure ou noir (pour reprendre tes mots) de tenter les concours, de les réussir et de trouver du boulo?


Tu parles de rozelmack ou rachid arab comme si ils étaient representatif de la profession...
Vas à France 2, TF1, ya bcp de gens qui viennent des banlieues sans qu'on les regarde pour autant comme tel. A ma connaissance il s ne sont pas rentrés par piston... ils ont tenté leur chance comme tout le monde et ont les a pri parcequ'ils étaient competents, qu'ils étaient au bon endroit, au bon moment...

Ya une selection qui se fait par l'argent: les ecoles sont cheres, tout le monde ne peut pas y accéder, c'est déplorable mais c'est le systeme, il est le meme pour les ecoles de commerce etc...

En revanche, ya des ecoles reconnues pas plus cheres que la fac (IFP, IUT), des amménagement administratifs à science po...

La voie n'est pas si fermée...
Remix
Messages : 7
Inscription : 21 oct. 2005, 18:21
Contact :

Message non lu par Remix » 28 mars 2008, 15:24

Je viens de tomber sur ce post, et j'ai envie de dire mon ptit mot sur le sujet.

D'après moi, tant qu'à payer 5000€ par an, autant choisir une école reconnue, histoire que ton CV ait quelques chances de plus quand tu postules dans un journal, et surtout, profiter d'une promo réduite où les élèves sont bien accompagnés et bénéficier d'un bon réseau d'ancien.

Après c'est sûr que quelle que soit l'école que tu fais, c'est ta motivation et ton professionnalisme qui font la différence.

Moi j'ai fait l'ISCPA et je galère, je fais des piges, des jobs en comm... Actuellement en mission d'intérim en tant que rédactrice web, je me retrouve avec deux diplômées de l'IPJ qui galèrent encore plus que moi ! Comme quoi...
zara2200
Messages : 23
Inscription : 15 mars 2004, 22:31
Contact :

Message non lu par zara2200 » 28 mars 2008, 16:27

Bonjour,

Je suis de la promo 2004. Depuis que je suis sortie j'ai réalisé 2 documentaires de 26 minutes pour équidia, j'ai été 2 ans rédactrice en chef adjointe d'un magazine mensuel (45000 ex) et je viens de quitter ce job pour un poste de responsable d'édition dans lequel je m'occupe de 5 publications... J'ai peut-être beaucoup dechance (je n'ai aucun piston ni contact privilégié). Mais aujourd'hui mon point de vue c'est que l'ISCPA est une chouette école avec une équipe dirigeante dynamique et une super ambiance. Alors bien sûr, elle n'est pas reconnue et donc si tu veux entrer direct à France 3 c'est pas un bon choix... Mais après, je pense que c'est formateur de se battre et d'apprendre à se vendre pour ce que l'on est sans se cacher derrière le diplôme d'une grande école reconnue (qui ne proposera pas forcément du reste une meilleure formation...).

Bon courage pour la suite...
BEHEMA
Messages : 39
Inscription : 25 févr. 2008, 17:57
Contact :

ISCPA ?

Message non lu par BEHEMA » 16 juin 2008, 19:00

Faut savoir que c'est une école à fric.
Il y a plus de 100 étudiants en première année.. Autant à la sortie ! c'est dire la sélection. Raison : à 6000 euros l'année, faut les garder les étudiants.
Vous voulez passer le concours d'entrée ? Méfiez-vous, la plupart du temps, il y a des erreurs ! Et il n'est pas rare de ne pas trouver la bonne réponse dans un QCM digne d'une 1ere de lycée et encore.
La reconnaissance ? l'école ne l'aura jamais, quoi qu'on en dise au sein même de l'école.
Pour faire du journalisme, faut aller ailleurs !
Répondre

Revenir vers « ISCPA »