Page 2 sur 4

Publié : 21 mars 2003, 14:46
par Janis
Je suis au bord du desespoir :cry: ...en plus, y'a pas grand monde qui a l'air interesse par le probleme sur ce site, je crois que je vais aller voir ailleurs si j'y suis moi....

Publié : 21 mars 2003, 17:05
par Nosta
Bonjour Janis, moi ca m'intéresse ;).
Le journal Le Soir a écrit :Un député européen porte plainte contre Aznar et Palacio.
Le député européen José María Mendiluce, porte-parole du parti écologiste Los Verdes, a porté plainte vendredi contre le chef du gouvernement José Maria Aznar et la ministre des Affaires étrangères Ana Palacio, en raison de leur soutien à la guerre en Irak, a-t-on appris de source judiciaire. Cette plainte vise à dénoncer la participation de l'Espagne à la guerre contre l'Irak qu'il estime «illégale» car non autorisée par les Nations unies. (AFP)
http://www.lesoir.be

Nosta.

Publié : 21 mars 2003, 22:13
par Phil
Janis a écrit :Je suis au bord du desespoir :cry: ...en plus, y'a pas grand monde qui a l'air interesse par le probleme sur ce site, je crois que je vais aller voir ailleurs si j'y suis moi....
Je veux bien te comprendre, Janis, mais, en ce qui me concerne, je suis journaliste, pas activiste

Publié : 22 mars 2003, 15:01
par alegrya
Phil, les deux ne sont pas incompatibles, me semble-t-il!

Je suis aussi atterrée que toi Janis, effectivement, si tout le monde se mobilisait, une plainte déposé par des centaines de millers d'individus, aurait forcement un impact, ne serait ce que médiatique. Pour moi, c'est le même problème que les boucliers humains posté en Irak. Prenons nous à rêver: si 20 000 pacifistes occidentaux ou plus s'étaient déployés en Irak les opérations auraient certainement été ralenties voir annulées :?: :!: Ils n'auraient pas pu être récupéré par le régime comme c'est aujourd'hui le cas pour cette centaine d'utopistes plein de bonne volonté... Bien que l'idée de rejoindre un de ces convois un peu suicidaire m'ait brièvement traversé l'esprit, elle est vite retournée se loger dans la case "delirium" de mon subconscient...
Notre capacité à se mobiliser pour des causes aussi nobles et capitales soient elles, reste malheureusement bien limitée tant que nous ne nous sentons pas concrètement et directement menacé.... :(

Publié : 22 mars 2003, 15:08
par saroumane
alegrya a écrit :Bien que l'idée de rejoindre un de ces convois un peu suicidaire m'ait brièvement traversé l'esprit, elle est vite retournée se loger dans la case "delirium" de mon subconscient...
C'est parce que tu n'aimes pas le vélo d'appartement ?

Publié : 22 mars 2003, 16:17
par Phil
Phil, les deux ne sont pas incompatibles, me semble-t-il!
alegrya, pour moi, ca l'est. Perdre son impartialité, c'est mettre en lambeaux sa crédibilité. Et, s'il faut déposer plainte contre Powell, alors il faut le faire aussi contre des responsables francais, belges ou autres aussi, pour l'action militaire au Kossovo (pas de résolution ONU), les Russes pour l'Afghanistan (pas de resolution ONU), le Rwanda pour la RDC (pas de résolution ONU) et ainsi de suite... On pourrait aussi parler de l'action française au Rwanda, il y a quelques années, bien étrange sous divers aspects, mais bon. Les agressions sur des pays tiers sans résolutions de l'ONU sont légions. Alors, franchement, si on veut porter plainte, on le fait pour tous, et non quand c'est uniquement les Etats-Unis qui sont en cause, faute de quoi cela s'appele vite de l'anti americanisme primaire.
Cela, bien entendu, ne signifie pas que je cautionne Bush. Plus tôt celui là sera parti, mieux cela vaudra pour tout le Monde.

Publié : 22 mars 2003, 17:00
par LeNonce
D'accord avec Phil sur l'impartialité du métier, et le côté anti-américain d'une telle procédure. Outre l'Irak, quid de la guerre d'Algérie, du Tibet et de la Tchétchénie (devinez quels Etats sont impliqués) ?

Un petit ajout : gare à la confusion du droit international et des droits nationaux que nous connaissons dans nos Etats démocratiques. Leurs origines et leurs principes sont très différents.

Prenons le droit international pour ce qu'il est : depuis sa création, son objet n'a jamais été que de normer les relations des Etats. Les traités de Westphalie de 1648, qui en ont jeté les bases, résultent d’ailleurs de la très destructrice Guerre de Trente ans, qui avait ravagé dans des proportions toujours inégalées les Etats allemands où pratiquement tous les pays d’Europe s’étaient affrontés.

Après ça, les Etats d’Europe se sont dit que ce serait pas mal de limiter un petit peu le principe absolu de souveraineté étatique, dont ils venaient de constater un « effet pervers ». On est passé à une souveraineté un peu limitée, prévoyant notamment le principe toujours actuel d’intangibilité des frontières – histoire de protéger la redistribution des territoires qui venait d’intervenir.

Le droit international n'a pas fondamentalement pas changé depuis le XVIIème : sans la puissance et les intérêts des Etats, il n'existe pratiquement pas. L’ajout du principe de droit des peuples à disposer d’eux-mêmes en 1948 (idée américaine pro-décolonisation) et la création de l’ONU co-existent avec d’autres principes plus anciens, évidemment avec un bonheur inégal. Mais cela comme les textes louables comme la Déclaration universelle des droits de l'homme n'ont jamais changé la nature profonde de ce droit.

Ceci dit, son état a sérieusement empiré -- mais pas régressé : l’unilatéralisme absolu et proclamé des Etats-Unis est un fait nouveau -- depuis quelques mois. Encore un an de Bush et on regrettera carrément le début du siècle et la Guerre froide. A ces époques-là, au moins, plusieurs voix se faisaient entendre, même si certaines portaient plus que d'autres et qu'elles ne sonnaient pas forcément juste.

Comme disait souvent feu le maire communiste de Bourges, Jacques Rimbault (quand il n’était pas bourré), « on est toujours moins cons à plusieurs que tout seul ». Vu qu’en plus il n’y a pas que des Américains sur cette foutue planète…

Publié : 22 mars 2003, 18:09
par Phil
Bob Denard, capitaine au long cours
Ah tiens, Denard, qu'est-ce qu'il est devenu lui ? Toujours occupé à jouer les "commis armés de l'Etat" ou en retraite ?

Publié : 22 mars 2003, 18:30
par Melfrid
LeNonce a écrit : « on est toujours moins cons à plusieurs que tout seul ».
N'ayons pas non plus à regretter le temps où les Américains trouvaient des ennemis à leur taille, ce qui aboutissait à risquer de faire sauter la planète quelque chose comme seize fois (docteur Folamour au secours). Staline, Hitler et les différents avatars d'oncle Sam cohabitant sur la planète n'étaient pas préférables à Saddam et ses Scuds bricolés. Une internationale des tyrans n'est pas préférable à Bush-président-du-monde. Ne laissons pas dire ça.

Publié : 22 mars 2003, 19:28
par LeNonce
Melfrid a écrit : Une internationale des tyrans n'est pas préférable à Bush-président-du-monde. Ne laissons pas dire ça.
« Ne le laissons pas dire », ça me va, vu que je ne l’ai pas dit. Mais le gros bon sens de Rimbault tient toujours la route : mieux vaut être plusieurs pour décider, puisqu’on est nombreux et différents, qu’un tout seul. Evidemment, pas plusieurs tyranneaux, mais plusieurs quand même.

Il est difficile de porter des jugements de valeur sur ce que valait le monde y'a 30 ans, et celui de maintenant. Peut-on dire qu'il va mieux ? Oui, un peu. Il est surtout en train de changer. Et que ce qui se dessine l'horizon ne sera pas forcément une amélioration. Un monde où personne n’est foutu de faire valoir son existence à part les plus costauds, les Etats-Unis, sera-t-il meilleur ? Sans compter qu’on pollue régulièrement le décor et qu’il n’en existe pas de secours, sans que ça gêne grand’ monde...

Ce monde unipolaire vers lequel nous semblons aller par défaut ne me semble pas folichon. La planète a-t-elle vocation à devenir l'Amérique latine des Etats-Unis ? Se portera-t-elle mieux dans 20 ans ? Peut-on « prédire » cela aujourd’hui ? J’en doute, et j’ai bien peur que non, mais ça n’engage que moi.

[Sur le nucléaire : pendant la Guerre froide, qui avait des montagnes de défauts, le principe de l'arme nucléaire, c'était justement qu'elle ne serve pas – « équilibre de la terreur ». La doctrine militaire américaine comprend aujourd'hui quasi-officiellement l'usage d'armes nucléaires tactiques (« mini-nukes ») dans les conflits conventionnels. Avec les stocks d'ogives qui se baladent de par le monde (ont-ils disparus avec l’URSS ?), ça me semble dangereux. Ca risque aussi de donner des idées à des Etats à la con, genre la Corée du Nord. Est-ce un mieux ?]

Publié : 22 mars 2003, 19:59
par saroumane
kerry a écrit :desespere pas la justice est lente mais elle arrive (generalement) a etre rendue
pas toujours

Publié : 23 mars 2003, 02:50
par Karbo
Saroumane le SPSO selon Leepstick a écrit :C'est parce que tu n'aimes pas le vélo d'appartement ?
Faut faire gaffe à ce qu'il y a sur la selle, c'est tout....

Publié : 23 mars 2003, 02:51
par Karbo
desespere pas la justice est lente mais elle arrive (generalement) a etre rendue


pas toujours
La preuve, le petit Gregory, on ne sait toujours pas qui a fait le coup

Publié : 23 mars 2003, 02:52
par saroumane
Karbo a écrit :
Saroumane le SPSO selon Leepstick a écrit :C'est parce que tu n'aimes pas le vélo d'appartement ?
Faut faire gaffe à ce qu'il y a sur la selle, c'est tout....
Et en plus, il se trouve que alegrya n'aime vraiment pas le vélo d'appartement (elle l'explique sur son site web)

Publié : 24 mars 2003, 09:00
par Do
janis, en tout cas, si tu as des infos sur un embryon de quelque chose d'action commune de plainte contrer les USA, n'héiste pas à nous le faire savoir.
C'est parce que je suis journaliste que je ne peux pas être impartiale...