la domination masculine, vrai ou faux ?

Espace de discussion non professionnel : envie de parler du beau temps ? Un coup de déprime ? Votre sujet ne rentre dans aucun forum ?
Avatar de l’utilisateur
Rita
Messages : 677
Inscription : 09 juil. 2005, 14:51
Contact :

Message non lu par Rita » 05 avr. 2006, 22:24

sauf si l'on part du principe que l'un est supérieur à l'autre -, c'est une différence.
Il n'y a pas de supérieur ni d'inférieur ! mais des différences entre l'homme et la femme OUI qui sont complémentaires OUI et c'est TOUT !
Derrière le chaos règne un ordre parfait ...
cilou
Messages : 1658
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 06 avr. 2006, 09:56

Rita a écrit : Bien sûr que la force physique est moins nécessaire aujourd'hui mais elle sera toujours présente... (rectif : pas mathématique mais logique..)
Elle reste présente dans quelques métiers (les moins valorisés socialement, à part le sport). Pour les autres métiers, la force de la femme suffit amplement. Donc ce n'est pas un motif d'inégalité. Quant à la contrainte physique que l'homme peut exercer sur la femme, dois-je te rappeller qu'elle est illégale ?
Le mot "égalité", je n'aime pas trop ce mot révolutionnaire qui englobalise, médiatise une réflexion profonde et complexe que ce que l'on voudrait en réalité sur ce sujet si pointilleux.
Tu ne l'aimes pas, moi je l'aime. Il est dans notre devise, dans nos lois et, j'espère, dans nos tripes.
Nous sommes ni pareils et ni égaux sur beaucoup de plans. C'est utopique de le croire.
Si tu pars comme ça, personne n'est pareil à personne. Je suis peut-être plus grande que toi, moins belle, plus diplômée, moins intelligente, plus rapide, moins jeune, à moins que ce ne soit l'inverse. Je ne suis pas pareille à toi. Mais je suis égale à toi, en droits et en devoirs. Et je suis aussi l'égale des hommes.
Tu te souviens du sujet "l'impact de la pup" ! et ben là c'est pareil... comment veux-tu arriver à une égalité masculin/féminin sachant que nous ne sommes pas pareil et que l'impact de l'image "mâle, force" reste et restera toujours présente ! tu n'y pourras rien !
Ce que tu appelles image, et que j'appelle préjugés, change au contraire beaucoup. Les mentalités évoluent, heureusement !
Je préfère penser et dire que nous sommes complémentaires à la gente masculine et non l'égale de l'homme.
Ce qui me gêne, vois-tu, c'est que tu parles des femmes comme d'un groupe aux caractéristiques communes, de même pour les hommes. Or, je suis sûrement bien plus proche de beaucoup d'hommes que de toi, à la fois en mentalité, en manière de penser, en mode de vie, etc. La seule chose qui différencie les femmes est la possibilité de faire des enfants. Personne n'a jamais pu prouver que les autres différences parfois observées étaient innées. Je rappelle qu'au 19ème siècle, la grande majorité des hommes et des femmes étaient persuadés de l'infériorité des femmes, de leur incapacité à comprendre les choses abstraites, à mener une carrière, à enseigner, à produire des connaissances, etc. Ce sont les mêmes qui professent aujourd'hui cette différence homme-femme.
Serais-tu restée au 19ème siècle, Rita ?
Sinon, cela nous replonge dans le mouvement "féministe" qui veut à tout pris rivaliser...justement en étant complémentaire comme discours on se rapprochera plus d'eux. :wink:
Je ne veux pas rivaliser. Je veux avoir les mêmes possibilités. Je ne suis pas en compétition avec les hommes, mais je veux jouer dans la même équipe.
A la maternelle, lorsque j'observe les enfants... tu t'aperçois vite, en majorité, que les garçons ont un "impact" sur les filles au niveau de la force physique, car elle est toujours présente et dominante chez un garçon, même s'il en a pas vraiment besoin... c'est inné, et quand je discute avec "la maîtresse". Je peux te dire que elle ! elle en voit des différences !
Sais-tu que le comportement des adultes est différent dès la naissance selon le sexe de l'enfant. Les parents laissent plus pleurer les filles, sont plus exigeants avec les garçons, etc. Alors comment peux-tu parler de différence innée ? C'est impossible à savoir, puisque c'est impossible de supprimer l'apport culturel.
Je pense à une préparation psychologique et inné chez le garçon, qui lui sert plutard dans tous domaines dominants.
Tu as dit le mot : psychologique. N'oublie pas aussi la cooptation dont je t'ai parlé, grande cause de dominance masculine. Il suffit de voir la difficulté qu'ont eu les femmes brillantes à être élues aux Académies, pour voir que ce n'est pas une question de capacité, mais de mentalités.

Je précise que cela n'enlève rien en nos qualité féminines. :D
Là dessus, je n'ai rien à ajouter au commentaire de troupeau aveugle, qui m'a fait hurler de rire.
Pommelune
Messages : 23
Inscription : 23 août 2005, 11:07
Localisation : Toulouse
Contact :

Message non lu par Pommelune » 06 avr. 2006, 10:33

Tu as dit le mot : psychologique. N'oublie pas aussi la cooptation dont je t'ai parlé, grande cause de dominance masculine. Il suffit de voir la difficulté qu'ont eu les femmes brillantes à être élues aux Académies, pour voir que ce n'est pas une question de capacité, mais de mentalités.


Lu dans Entrevue :wink: :
Malgré la loi sur la parité en politique de 2000, les partis ont préféré payer une amende plutôt que de présenter 50% de candidats féminins aux életions législatives de 2002...

Il y a inégalité, dans les pays, dans les moeurs/sociétés, mais pour ma part je pense que hommes et femmes sont égaux...
Toutefois il est difficilede laisser de côté toutes les inégalités qui existent encore, surtout dans certains pays où les femmes sont encore excisées, battues, violées, soumises aux mariages forcés, cachées sous un voile...
Avatar de l’utilisateur
Rita
Messages : 677
Inscription : 09 juil. 2005, 14:51
Contact :

Message non lu par Rita » 06 avr. 2006, 11:10

Cilou a écrit :
Je ne suis pas pareille à toi. Mais je suis égale à toi, en droits et en devoirs. Et je suis aussi l'égale des hommes.
Je comprends ! et tu as très bien expliqué tes pensées mais je ne me positionnais pas sous le même angle... aussi je ne m'attaquais pas à l'aspect pécunier pour l'instant !
Mais à la racine du problème, tant que nous n'arriverons pas à résoudre sur le plan humain des détaîls qui me semblent tout de même très profond...l'aspect "droits et devoirs" ne pourra s'aligner en "égalité".
Egalité à toutes les sauces sur un sujet aussi complexe, non ... un mot fort et simple à la fois.

Voilà pourquoi je ne te suivais pas dans ton raisonnement ! Tu dis "en droits et en devoirs", bien sûr ! que je souhaite vivement que la femme est le même salaire qu'un homme à un poste identique, çà paraît évident...je pense que le problème n'est pas fondé sur des préjugés ou uniquement culturel, c'est une déviation.

Je reprends comme exemple "la Politique" (exprès)...Tu sais c'est un monde très violent et impitoyable, il faut beaucoup de Carisme et de forces de caractères pour tenir un pays !

Certaines femmes veulent être au pouvoir, mais ce n'est pas la majorité des cas ! je connais beaucoup de femmes qui préfèrent seconder les hommes en les aidant car c'est là qu'elles se sentent plus efficaces. Ce n'est pas un hasard...

Il ne faut pas l'oublier la femme est souvent plus douce (attention pas faible mais différentes) et se positionnera d'ailleurs en tant de guerre en arrière plan et non au front comme un soldat !

D'ailleurs il y a un dicton qui dit : "derrière chaque homme se cache une femme". Ce n'est pas forcément une mauvaise position ! Tout dépend comment on veut l'interpréter. Certes des hommes nous ont bafoué en nous dominant, mais aujourd'hui au n'est plus au 19ème siècle, on peut l'expliquer.

C'est tellement fort comme image ! que je ne veux pas parler du mot "égalité" mais demandons plutôt d'être reconnu comme complémentaire à l'homme et indispensable !

Le mot "égalité" pour moi pose un problème dans l'évolution et représente plus un rapport de force qu'une solution réelle.

Cilou, je ne suis pas pareille ni égale à toi mais je suis complémentaire à toi pour faire évoluer ce monde.

Quant aux enfants :
Sais-tu que le comportement des adultes est différent dès la naissance selon le sexe de l'enfant. Les parents laissent plus pleurer les filles, sont plus exigeants avec les garçons, etc. Alors comment peux-tu parler de différence innée ? C'est impossible à savoir, puisque c'est impossible de supprimer l'apport culturel.
C'est Faux...Je suis une fillle mais parents ont été très exigeants avec moi ! parce j'avais déjà un certain caractère....mais je ne ressemble pas à la majorité des filles aussi ....et surprise ! .. car je me suis toujours mieux entendu avec les garçons (moins de sournoiserie)
Derrière le chaos règne un ordre parfait ...
cilou
Messages : 1658
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 06 avr. 2006, 12:19

Rita a écrit :Certaines femmes veulent être au pouvoir, mais ce n'est pas la majorité des cas !
Ce n'est pas non plus la majorité des cas chez les hommes.
Mais c'est bizarre, plus un pays accepte culturellement que les femmes accèdent au pouvoir, moins les femmes s'autocensurent dans leurs ambitions. Le manque d'ambition des femmes ne serait pas de nature, mais culturel.
Il ne faut pas l'oublier la femme est souvent plus douce (attention pas faible mais différentes)
Ouais, surtout Lydie England, Margareth Thatcher, Indira Gandhi, et toutes les autres.
et se positionnera d'ailleurs en tant de guerre en arrière plan et non au front comme un soldat !
Là, c'est surtout une question de force... même si des femmes au front, il y en a, et plus que tu ne le crois.
C'est tellement fort comme image ! que je ne veux pas parler du mot "égalité" mais demandons plutôt d'être reconnu comme complémentaire à l'homme et indispensable !
C'est justement au nom de cette soit-disant complémentarité que la femme a été reléguée à la sphère familiale, privée de droits, et considérée comme mineure depuis des millénaires. Tu reprends les arguments des pires misogynes.
Le mot "égalité" pour moi pose un problème dans l'évolution et représente plus un rapport de force qu'une solution réelle.
Le rapport de force existe dans tous les cas. Même dans le cas de ta "complémentarité", il existera, il suffit de regarder l'histoire.
Cilou, je ne suis pas pareille ni égale à toi mais je suis complémentaire à toi pour faire évoluer ce monde.
OK, tout le monde est complémentaire de tout le monde, mais alors, pourquoi parles tu spécialement des hommes et des femmes ? Je suis tout aussi complémentaire de n'importe quelle femme que de n'importe quel homme. Mais je refuse de rentrer dans ta logique d'un "groupe femme" complémentaire 'un "groupe homme"
C'est Faux...Je suis une fillle mais parents ont été très exigeants avec moi ! parce j'avais déjà un certain caractère....mais je ne ressemble pas à la majorité des filles aussi ....et surprise ! .. car je me suis toujours mieux entendu avec les garçons (moins de sournoiserie)
Je te parle d'études statistiques, sur des centaines d'enfants, avec des méthodes scientifiques, et tu me parles de ton cas. Mais chacun (moi y compris) a l'impression de ne pas avoir été discriminé, de devoir son caractère à soi-même. Mais dans les faits, il n'y a pas que les parents, il y a tout une pression de la société pour nous faire rentrer dans des moules : "tu es une fille blanche de telle catégorie socio-professionnelle donc c'est comme ça que tu dois penser et agir". Je caricature, mais pas tant que ça. Et personne ne peut nier être influencé par cette pression, mais si tout le monde a une part de libre arbitre.
Avatar de l’utilisateur
Rita
Messages : 677
Inscription : 09 juil. 2005, 14:51
Contact :

Message non lu par Rita » 06 avr. 2006, 15:00

Le manque d'ambition des femmes ne serait pas de nature, mais culturel.
Non ! pas uniquement culturel ... tout simplement parce que le système culturel se base par rapport à ce que nous sommes, donc ce ne peut pas être objectif !!!

Des femmes ambitieuses, il n'y en a pas tant que çà Cilouuuuu !

...Et la période de maternité fait basculer énormément la balance pour beaucoup de femmes qui font un choix à ce moment là. Tout simplement parce que la femme enfante, et l'homme devient un père (paternel) par procuration.... bref je n'ai pas le temps de rentré dans les détaïl.
il y a tout une pression de la société pour nous faire rentrer dans des moules : "tu es une fille blanche de telle catégorie socio-professionnelle donc c'est comme ça que tu dois penser et agir".
Oui, je l'ai défendu un jour pour les enfants sur un autre fil. Les gens se laisse influencer par le système social ... au début ! .... et de moins en moins ... puis à l'âge adulte le caractère s'affirme aussi.

Toutes réflexions faites, tu vois le caractère dès la naissances alors l'influence culturel surement pas à 100 %.
J'ai écouté un jour un rapport scientifique, comme quoi, un individu dès la naissance ! ...avait une part d'identité propre à lui à hauteur de (15 % environ) qui ne relevait d'aucune part d'héridité !

Personnellement je ne trouve rien d'égale ou d'inégale mais des résultats de la situation "domination masculine" qui résulte plus d'une vie complexe que d'un apport culturel.
C'est justement au nom de cette soit-disant complémentarité que la femme a été reléguée à la sphère familiale
bon ok ! alors c'est une question de force de caractères....et c'est de notre faute ! ... Sinon replacer le terme "complémentaires" dans un contexte professionnel.
Derrière le chaos règne un ordre parfait ...
cilou
Messages : 1658
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 06 avr. 2006, 16:05

La preuve de la force de la culture, par rapport à la soi-disant "nature" des femmes à se laisser dominer, se trouve simplement dans l'immense variété des cultures, qui donne lieu à une immense variété de la condition des femmes. Certaines société sont quasi-égalitaires, voire matriarcales, d'autres montre une domination masculine qui confine à la tyranie. Si la nature des femmes était comme tu le dis, Rita, toutes les sociétés se ressembleraient dans leur organisation.
corsaire
Messages : 750
Inscription : 16 janv. 2005, 16:51
Localisation : Mars (58)
Contact :

Message non lu par corsaire » 10 avr. 2006, 23:00

Rencontré hier, un mec qui disait : ''Chez nous, c'est ma femme qui porte la culotte ! Moi je fais les courses, la cuisine, la lessive et je m'occupe des enfants le soir !''
cilou
Messages : 1658
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 11 avr. 2006, 09:10

Situation rare, qui t'a frappé.
Quand c'est la femme qui fait tout ça, personne ne le remarque.
Les statistiques françaises sur la répartition des tâches ménagères et soins aux enfants au sein du couple sont assez claires : plus de 4 h quotidiennes pour les femmes, contre moins d'1 h pour les hommes.
corsaire
Messages : 750
Inscription : 16 janv. 2005, 16:51
Localisation : Mars (58)
Contact :

Message non lu par corsaire » 11 avr. 2006, 09:58

Ah, je suis hors statistiques alors parce que chez moi c'est le contraire !
Avatar de l’utilisateur
Rita
Messages : 677
Inscription : 09 juil. 2005, 14:51
Contact :

Message non lu par Rita » 11 avr. 2006, 10:19

Si la nature des femmes était comme tu le dis, Rita, toutes les sociétés se ressembleraient dans leur organisation.
Non ! Je te l'ai dit Cilou (en oubliant ce que je suis pour rester neutre)... il existe bien des femmes aux caractères "matriarcales" (si tu préfères ce mot culturel), mais ce ne sera .. jamais jamais jamais jamais et jamais ! une majoritée dominante chez la femme ! je n'y crois pas du tout !

Lorsque je compare une excellente énergie mentale comme physique chez la femme contre une autre énergie identique et excellente chez un homme (tant qu'à faire tu prends un bon niveau) .... c'est celle de l'homme qui l'emporte....

Regardes aux tennis ! c'est un sport physique mais où il faut un très bon mental pour persévérer !

Si vraiment on était l'égal de l'homme les matchs de tennis féminins pourraient être disputés avec les hommes. Si ...il y en a une qui pourrait "Moresmo" ! elle a un bon mental et un physique qui se rapproche de celui de l'homme !!! (évidemment elle peut rivaliser).

Ce que tu ne comprends pas, c'est que le physique est en adéquation avec le mental. Il faut arrêter de les séparer et de croire que le mental est au-dessus des lois de la nature.

Prends mon exemple sur les dauphins ! que j'ai mis plus haut... tu crois peut-être que les mâles se soucis du culturel ! et pourtant les femelles sont de mêmes tailles que les mâles donc c'est la force mental...
Derrière le chaos règne un ordre parfait ...
cancaline
Messages : 67
Inscription : 28 déc. 2004, 12:18
Contact :

Message non lu par cancaline » 11 avr. 2006, 12:05

Tout ça me paraît bien fumeux.
Faut-il rappeler que nous ne sommes pas des dauphin(e)s ?
Cétacé !!!
Bien à vous,

Cancâline
cilou
Messages : 1658
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 11 avr. 2006, 13:14

Rita a écrit : Non ! Je te l'ai dit Cilou (en oubliant ce que je suis pour rester neutre)... il existe bien des femmes aux caractères "matriarcales" (si tu préfères ce mot culturel), mais ce ne sera .. jamais jamais jamais jamais et jamais ! une majoritée dominante chez la femme ! je n'y crois pas du tout !
Je ne te parle pas de femmes dominantes, mais de sociétés matriarcales. Il s'agit donc de majorités.
Lorsque je compare une excellente énergie mentale comme physique chez la femme contre une autre énergie identique et excellente chez un homme (tant qu'à faire tu prends un bon niveau) .... c'est celle de l'homme qui l'emporte....
Ah ouais, alors comment font les femmes avec leur minuscule énergie pour faire leur double journée (boulot + maison/enfants) alors que la majorité des hommes ne font qu'une simple journée ? Toutes les études montrent que les hommes ont plus de temps de repos et loisirs que les hommes. Alors pour l'énergie défaillante des femmes, tu repasseras.
Si vraiment on était l'égal de l'homme les matchs de tennis féminins pourraient être disputés avec les hommes. Si ...il y en a une qui pourrait "Moresmo" ! elle a un bon mental et un physique qui se rapproche de celui de l'homme !!! (évidemment elle peut rivaliser).
N'importe quoi. La différence de force physique est telle que le mental n'y peut plus grand chose.
Mais je n'ai jamais remarqué que les femmes montrent moins de niaque que les hommes lors de leurs matchs, que ce soit en tennis ou tout autre sport.
Ce que tu ne comprends pas, c'est que le physique est en adéquation avec le mental. Il faut arrêter de les séparer et de croire que le mental est au-dessus des lois de la nature.
Ce que tu crois physique l'est rarement (exemple la résistance des femmes, et leur mental). Il suffit de relire certaines affirmations de docteurs et hommes du 19ème siècle, qui étaient persuadés que les femmes étaient incapables de plein de choses. Qu'elles ont pourtant réalisé depuis.
Avatar de l’utilisateur
Rita
Messages : 677
Inscription : 09 juil. 2005, 14:51
Contact :

Message non lu par Rita » 11 avr. 2006, 15:48

Oui bien sûr ! nous les femmes nous dominons les hommes çà se voit ! c'est tellement flagrant et majoritaire ! :lol:

... le culturel ne fera pas tous, mais bon, je te laisse à tes rêves....
Derrière le chaos règne un ordre parfait ...
mariabox
Messages : 271
Inscription : 10 févr. 2004, 11:16
Localisation : Paris
Contact :

Re: la domination masculine, vrai ou faux ?

Message non lu par mariabox » 11 avr. 2006, 16:03

Rita a écrit ::D J'aimerai savoir si la gente masculine se sent toujours en proie dominante vis à vis du sexe opposé, dans le monde du travail ou des loisirs.

Et si, la femme (désolée de la citée pour ceux qui estiment que le sexe n'existe plus) pense être plus libre et moins proche des tâches féminines qui lui collaient à la peau durant plusieurs siècles, comme le linge etc.

Des exemples quotidiens sont les bien venus !

une idée de Lara Croft
J'ai envie de résumer comme ça: les hommes et les femmes sont complémentaires. Nous (les femmes) on le sait. Eux, ils se croient majoritairement supérieurs. Seulement (côté pratique), quand on n'est pas là, c'est qui qui leur lave leur linge? C'est qui qui fait le ménage? etc etc
Bref, t'as vraiment le chic pour lancer des sujets qui tournent en rond, Rita!
C'est quoi le prochain? (tu veux une idée?)
Répondre

Revenir à « Discussion générale »