Page 2 sur 2

Publié : 29 sept. 2002, 02:58
par Aude
J'ai oublié de te remercier François, ce que je fais sans cynisme aucun et avec sincérité là maintenant tout de suite : Merci pour l'info.

Euh, Tof, même pas mal, j'ai de la famille en Italie qui se fera un plaisir de me faire plaisir. Tiens d'ailleurs, pour info, z'ont inventé en début d'année un concept de la mort qui tue qui s'appelle Nutelleria (à tomber par terre). C'était à Bologne ou Florence me rappelle plus (j'ai écarquillé les yeux comme un enfant devant son premier train électrique). Peux pas m'étaler plus sur le sujet sans fondre en larmes, alors j'arrête là.

Publié : 01 oct. 2002, 11:32
par François
Chère Aude, désolé de t'arracher à tes orgasmes nutelliens (encore que, techniquement parlant, je vois au Nutella une possibilité d'utilisation plus directement intéressante pour le sexe masculin) !
Pour revenir au Dossier 51, comme pas mal de films, ça a été un bouquin avant d'être un film. Et même un livre très prenant, avec, en plus, une astuce d'écriture qui en fait quelque chose de tout à fait original, le tout culminant en une plongée assez pertinente sur les services spéciaux. Je te suggère de lire ce livre, en complément du film si tu penses d'abord à Melville.

Publié : 01 oct. 2002, 12:04
par AMELIE
Rhoooo François, on devient grivois ?

T'as été traumatisé à ce point par LE DERNIER TANGO A PARIS? :)

Publié : 01 oct. 2002, 18:34
par François
Pourquoi "devenir"... ?

Non, mais c'est vrai, Aude a raison : il est temps de renouveler les agréables mais classiques fantaisies au miel (pour son bonheur à lui) et au champagne (pour son bonheur à elle). Parce que, entre nous, une "fantaisie classique", ça ressemble à quoi ?