attention sur la route !

Espace de discussion non professionnel : envie de parler du beau temps ? Un coup de déprime ? Votre sujet ne rentre dans aucun forum ?
pach

Message non lu par pach » 12 mai 2004, 15:10

future grande journaliste a écrit : Je suis pour le taux zéro d'alcool au volant tout simplement parce que quand on prend sa voiture, on doit pouvoir la maîtriser à 100%.
Et tu crois qu'il suffit de ne pas boire d'alcool pour maîtriser à 100% sa voiture? Non, je suis désolé, si l'alcool est une réalité dans les accidents de la route, il y en a beaucoup dans lesquels la bibinne n'a absolument rien à voir.
Est-ce que tu crois que les camionneurs qui se tapent des journées de travail interminables maîtrisent à 100%? Et les taxis à 3 heures du mat? Les femmes enceintes de 8 mois? Les personnes âgées? Le parent célibataire avec trois gosses sur le siège arrière qui foutent le bordel ? Les malades qui vont voir leurs médecins? Les médecins qui se lèvent à n'importe quelle heure pour une urgence? Les livreurs qui ont un chronomètre virtuel à leur lieu de travail pour qu'ils ne perdent pas le temps(pizza en moins de 30 minutes sinon, 10% moins chère!!!)? etc...etc...
Désolé, mais comme le nombre de morts sur la route qui n'atteindra jamais le 0, la maîtrise à 100 % d'un véhicule n'est qu'une illusion.
Pas que je sois pessimiste (quoi que) simplement réaliste.
Avatar de l’utilisateur
BARA
Messages : 406
Inscription : 25 mars 2003, 11:48
Localisation : Cherchez...

Message non lu par BARA » 12 mai 2004, 18:43

Martin K a écrit :
Nicocool a écrit :Pourquoi donc ? Peut-être une "intelligence" de la conduite plutôt que le bâton français...
Peut-être aussi, et même si c'est un cliché, parce que les Allemands ont un peu plus que nous le sens de la responsabilité collective.
Naah, clichés, oui. Ce n'est pas dans "l'ordre naturel" que les Allemands soient plus disciplinés. C'est que tout est au contraire plus réprimé. Le bâton français ? Les mille verges teutonnes!

Cracher par terre dans un lieu public ? 3 (ex-)DM d'amende. Traverser en dehors des clous ? 5 DM, et ça tombe à tout coup. Marcher sur la pelouse, amende, effective, pas juste les gros yeux et le sortez de la pelouse SVP.

En outre, ils ont un système détestable, celui de la délation: si un conducteur assiste à une entorse aux règles de la conduite, même s'il ne fait qu'interpréter à tort une manoeuvre comme telle, il peut tout à fait noter le numéro de la plaque et envoyer sa petite dénonciation à la police, qui se charge de faire parvenir le PV à la personne concernée: même si aucun agent de la force publique, assermenté et tout le tralala, n'a constaté l'infraction. Ensuite, pour se soustraire au paiement de l'amende, c'est toute une histoire, il faut aller contester en justice, c'est long, c'est chiant, c'est lourd.

C'est pas Zun plus grand sens de la responsabilité collective, c'est une plus forte pression sociale, une surveillance mutuelle constante. Surveiller et punir ? Jawohl, mein Herr !

Par ailleurs, pour le nombre inférieur de morts, entre autres choses, peut-être peut on avancer la proportion de Merco, BMW, bien plus importante qu'ici. Voitures solides! (sauf la Merdco classe A, grosse m... d'artefact 'petit' budget à la lunette arrière friable comme de la nougatine - et encore, je connais des oeufs en nougatine qui savent résister aux ceintures à clous)

Enfin, je reviens au message premier. Je veux bien croire qu'une GAV (mais était-ce bien une GAV ? pas simplement une geôle de dégrisement ?) soit difficile, que la connerie du flic de base soit généralement fondée, qu'ils s'amusent à faire chier de petites meufs qui ne risquent pas de leur foutre un coup de boule à la banlieusarde, mais je reste sceptique sur cette interdiction d'uriner pendant 8H...
Dernière modification par BARA le 12 mai 2004, 20:43, modifié 1 fois.
Voulez-vous ? Voulez-vous ? Voulez-vous ?
headlift

Message non lu par headlift » 12 mai 2004, 20:54

ach ! gross débat !!

bon, pour le taux 0 degrés, les Suédois luthériens - qui feraient passer les Allemands pour des Rastamen délurés, je peux en parler, j'en reviens - ont tenté le coup : échec. Ils ont du remonter le taux à 0,2, parce que effectivement, le simple fait de manger un coq au vin (à la suédoise) pouvait mettre dans le rouge...

sinon, ben oui, la route, c'est une question de comportement non ? quand vous êtes au volant, vous n'avez pas l'impression de vous retrouver dans le grand bain de la vie avec des gens bien, des râleurs, des nerveux, des gens impeccables, respectueux et d'autres bouffons voire... cons. Voilà, et bien il faut faire avec, et pour donner le bon exemple, il ne reste plus qu'à rouler en toute conscience en étant effectivement respectueux du code de la route... Je me suis pris une tôle à 90 euros en excès de vitesse, et bien j'ai payé parce que j'étais en faute... C'est tout. La loi, ça se respecte, après si vous êtes contre, et bien il y a ce qu'on appelle la démocratie : vous pouvez donc voter contre l'homme politique qui vous semble injuste quant aux lois qu'il a voulu faire promulguer...

bon truc évident sinon pour rebondir sur le débat que je sens au niveau de "nos amis les européens" : il est certain que rouler en Suède apporte moins de risques que se déplacer en Grèce ou en Italie. Rien de comparable entre Stockholm et Naples !! Et là, c'est effectivement une question de mentalité. On peut préférer la Baltique à la Méditerranée pour certaines choses. Mais il faut aussi savoir vivre avec les autres. Grande leçon de vie non ?

Et pareil pour le comportement sur la route ou même les réactions des policiers. D'ailleurs en un mois en Suède (entre Malmö, Lund et Stockholm), j'ai vu moins de policiers qu'en une seule journée à Paris... Il y a aussi des signes qui ne trompent pas.

Allez j'apporte ma pierre au débat (je ne résiste pas). Je parle aux Parisiennes et Parisiens et proche banlieue : vous ne trouvez pas qu'à Paris, il y a un vrai problème de circulation avec les véhicules utilitaires, genre camionnettes, estafettes et autres kangoo breaks qui roulent souvent n'importe comment ("je suis speed, je bosse, je t'emmerde et de toutes façons c'est mon boss qui paie s'il y a un pépin") ?

hmm ?

:evil:
Avatar de l’utilisateur
BARA
Messages : 406
Inscription : 25 mars 2003, 11:48
Localisation : Cherchez...

Message non lu par BARA » 12 mai 2004, 20:58

Rapport à la vaine contribution de Ratone.. ..

Par expérience, des GAV et des geôles de dégrisement (qui, de toutes façons sont toujours équipées de chiottes turques aux relents méphitiques), je persiste dans mon scepticisme. Pas bouffer, pas boire, pas pouvoir prendre ses éventuels médocs, ça, c'est fréquent. Mais INTERDICTION d'uriner, désol', mais je te crois dans la gourance.

Comme lorsque tu mets un H à exorbitant.
Voulez-vous ? Voulez-vous ? Voulez-vous ?
Nicocool
Messages : 44
Inscription : 24 févr. 2004, 11:52
Localisation : Quelque part au pays des étoiles
Contact :

Message non lu par Nicocool » 12 mai 2004, 21:52

finalement tu eslibre de te croire co mais con de te croire libre...
le lundi c'est permis et les autres jours aussi ;-)
Eclipse ?

Message non lu par Eclipse ? » 13 mai 2004, 00:58

Se renseigner ? Bah, il doit bien y avoir des circulaires sur le traitement des personnes placées en garde-à-vue, mais la GAV, c'est quand même une sacrée zone de non droit.
Nécessités de service, qu'ils disent. Nécessité de l'enquête. C'est à peine si on n'entasse pas les GAVés, à poil, les uns sur les autres. Pression psychologique d'une longue garde-à-vue, des brimades, pas d'eau, rares clopes, rien à bouffer si tu n'as pas d'argent sur toi, un seul coup de fil, une seule personne à prévenir, qui ne répond pas, tiens, fenêtre ouverte dans un couloir glacial avec une GAVée bras & épaules nu-e-s menottée à un banc, rudesse, impolitesse, tutoiement, misérable carré d'étoffe élimée puant la gerbe, la pisse et la crasse comme couverture, jusqu'à ce que l'odeur imprègne bien la peau, histoire de faire fuir médecin, avocat, du moins de leur faire considérer qu'ils ont en face d'eux un-e pouilleu-x-se...

Et cette volonté, toujours, qu'ils ont, de prévenir la récidive des moins à leur place là, des minettes arrêtées bourrées au volant, chochottes en larmes, en leur faisant passer un très très mauvais moment. Il est donc possible qu'elle n'ait pas eu le droit d'uriner, mais de là à verser dans le systématisme, il y a un pas. Pas à franchir.
lanine

Message non lu par lanine » 17 mai 2004, 11:53

Je confirme.....effectivement ils tapent pas dans le systématique, mais (expérience personnelle oblige 8) ), ça arrive-trop souvent encore :x -qu'ils empêchent la personne qu'a eu le malheur de se retrouver entre leurs pattes, d'aller aux pipiroom. Je trouve ça pathétique, mais apparement eux pas :wink:
SacriPanard

Message non lu par SacriPanard » 17 mai 2004, 13:25

GAV ou HDT, je me rappelle à votre bon souvenir, journaleux inodores et insipides.
Le HDT (HDT, hospitalisation Psy de tiers) , n’est pas un passé révolu, comme j’ai pu déjà vous le dire, il est cependant strictement conditionné par le code civil, il reste en pratique courante « bien utile », à l’usage des proches, qui y voient l’affirmation de leur autorité, à l’égard de la dernière frappe née, et bien avantageuse à l’usage domestique.
Pour ne pas vous le rabâcher, un dépositaire d’autorité, médicale ou autre qui en use afin de contraindre physiquement une personne, est passible de 10 ans de prison.
Les contraintes corporelles, sont celles de la garde à vue, ou juridiques, ou d’exception médicale (l’exception étant exceptionnelle et sans déclinaison).
Il (HDT) n’est justifié que dans les longues maladies « biologiques », les états de catalepsies ( à ne pas confondre avec le KO du boxeur ) , ou d’une volonté propre, la déprime ou la colère n’en font partie.
En outre, les violences verbales, ou les altercations spontanées, (sans gravité, par ailleurs prévues par le code pénal) sont inhérentes à « l’homme », et que le pacifisme étatique ambiant, n’est qu’un verrou piteux et fragile.

Ils s’agit de se retrouver, entre quatre molosses en blouse blanche, sanglé sur un brancard à vous en pisser dessus, médicamenté de force, interné pour la semaine, à la simple demande d’un tiers, et de l’accord ou de l’obéissance intéressée médicale, pour des faits « non caractérisés », ou sans conséquence, qui relèvent du droit commun, ou de l’erreur flagrante.

Sur cette pratique, les juges saisis par plainte, alourdis dans leurs robes maculées, n’en reniflent, à ce jour, pas un mot. La violence n’est pas que dans la rue. L’inaction en est une.
SacriPanard

Attention sur la route

Message non lu par SacriPanard » 17 mai 2004, 18:36

Attention sur la route
N.B : L’inspiration littéraire Sade, me laisse perplexe, je ne l’ai pas abordée. Je m’en effraie en pensant aux âmes sensiblement divergentes et influençables.

Ce matin, tiens, par exemple, sur une route dégagée, mon jogging quotidien faisant, quelle ne fut pas ma très grande frayeur j’en tremble encore, du coup de volant qui vous taille un short.
Tout comme avant-hier et le camelot, vendeur de brioches d’Anni, qui force votre porte, portail et porte d’entrée comprise, jusque l’intérieur de la salle à manger. Remarquer ce ne sera que le troisième après les huissiers qui vous remettent une lettre.

J'en repense à Coluche qui empruntait son virage préféré, ou à Ventura vaillamment entouré de trois poids lourds.
Avatar de l’utilisateur
Koincoin
Messages : 200
Inscription : 22 nov. 2002, 10:41
Localisation : BZH
Contact :

Message non lu par Koincoin » 28 août 2004, 22:29

Moi je me suis pas fait choper, je me demande comment ça se fait...
J'ai 9 ans de permis, je t'assure qu'un 150 km/h sur autoroute ne fait de mal à personne... Pour l'alcool, c'est clair qu'il ne faut pas boire en conduisant, mais je te rappelle cher Martin que les fest-noz sont légion en bretagne. Alors oui je me bourre salement la gueule parfois, mais je reste dormir dans ma voiture le temps que ça redescende :)

Humf les radars, tout ça... bientôt ce sera comme en suisse, un radar tous les 20m ? Il faudrait ena arriver là car y'a encore des gens comme moi qui continuent de rouler à 150 sur autoroute parce qu'ils ont de la route à faire et pas que ça à faire justement... Si j'avais les moyens je prendrais l'avion ou le train plus souvent...

Parfois je fais des cauchemars, je flippe de voir Sarkosy devenir président. Il a toutes ses chances, le français est un mouton et se fera tondre jusqu'à l'os.

K.
"Bien sûr que je suis de gauche ! Je mange de la choucroute et je bois de la bière." [Jacques Chirac - Extrait du journal Libération - 17 Février 1995]
Maskim
Messages : 62
Inscription : 29 févr. 2004, 21:06
Localisation : au fond du couloir à gauche
Contact :

tout est question de délai

Message non lu par Maskim » 29 août 2004, 20:08

Pour en revenir sur les chiffres des morts sur la route.
Le gouvernement a usé d'une parade. Pour baisser le nombre de morts, il suffit de ne plus les compter. Je m'exlique:

pour etre comptabilisé dans le nombre de mort sur les orutes en france, il faut (deux solutions) soit mourrir sur le coup, soit dans les 48 heures qui succède le crash.

Donc, si un mec meurt des suites de ses blessures trois jours, ou une semaine après un accident de la route, ce dernier ne sera pas comptabilisé.

Pratique, non ?

Maskim
Avatar de l’utilisateur
dani l
Messages : 2823
Inscription : 24 sept. 2003, 12:36
Localisation : France-(59)-62-92-94-
Contact :

radars

Message non lu par dani l » 30 août 2004, 14:39

............ comme ça ......... en passant ..........

............................. histoire d'.......... @limenter le déb@t ...............

:roll:


@ +
dani l
Répondre

Revenir à « Discussion générale »