Page 2 sur 2

Soft et velocity,

Publié : 17 mai 2004, 18:51
par SacriPanard
Soft et velocity,

Internet comme moyen de communication mondial, où la facilité d’écoute (illicite), par rapport au très confidentiel téléphone câblé, et de part la multiplicité des sites et des intermédiaires, pose le problème de l’atteinte à vie privée.
On laisse accessible, ce qui était du ressort militaire, de services spéciaux, à toutes les formes de travers, « de pervers au sens psy» - sans connotation sexuelle -, qui en ont un accès quasi libre.
J’ai toujours été étonné, pour ma part, qu’après des envois en masse, à une liste de revendeurs par exemple, de ne recevoir, là où il n’y avait qu’un choix entre Oui et Non, pour une simple confirmation sans conséquence, qu’un pourcentage infime ou nul de réponses.
Phénomène de peur face à un choix Cornélien ? Cliquer sur un bouton Oui ou Non.

D’autre part, les modérateurs, qui lisent vos courriers, même publics, seraient l’équivalent d’une personne en réunion qui vous bâillonne à chaque mot non conforme aux directives du parti. Cela ne choque pourtant personne. L’injure directe, la diffamation Net, sont aux même titre qu’un ouvrage en vente libre, et n’ont pas à subir une pré censure, Imagineriez-vous les pré censures littéraires. ?