L'imam Abdelkader Bouziane

Espace de discussion non professionnel : envie de parler du beau temps ? Un coup de déprime ? Votre sujet ne rentre dans aucun forum ?
future grande journaliste
Messages : 296
Inscription : 08 oct. 2003, 15:51
Contact :

L'imam Abdelkader Bouziane

Message non lu par future grande journaliste » 21 avr. 2004, 15:43

Je veux juste poser une question sur ce qu'a dit l'imam Abdelkader Bouziane. Les propos qu'il a "tenu" dans Lyon Mag, les a-t-il tenu aussi ailleurs ? Parce que connaissant la façon dont travaille ce journal, je me méfie de ce qui est écrit dessus... En tout cas, j'ai vu un reportage affligeant sur France 2. En fait un micro-trott'... Des femmes musulmanes étaient interviewées. L'une d'entre-elles, et c'est ça que j'ai trouvé consternant, a expliqué que oui, l'homme pouvait battre sa femme à condition qu'elle l'ait mérité et qu'il ne lui casse rien !!!! Mais où est-on ? Comment ces femmes peuvent-elles être embrigadées de la sorte ? Les propos des Imams ne sont-ils pas surveillés en France ? Non, et je pense que c'est de là que viennent beaucoup de problèmes que nous connaissons aujourd'hui...
"ne vous emmerdez plus, emmerdez les autres !"
lecordelier

Message non lu par lecordelier » 21 avr. 2004, 16:12

apparemment, il était déjà soumis à un avis d'expulsion non éxécuté en date de fin février. Sa déclaration à Lyon Mag, c'est la goutte d'eau qui a mis le feu aux poudres.


Je sais plus où j'ai lu que la plupart des imams séjournaient de façon totalment irrégulière. Et comme dit prochoix.org, quand on va enfin comprendre qu'il faut les former cheu nous, faudra bien faire gaffe à qui on va confier la formation...
lecordelier

Message non lu par lecordelier » 21 avr. 2004, 16:31

Bizarre Lyon Mag, ils dénoncent l'expulsion tout en appellant à aller plus loin dans "la reconquête" des esprits...

A moins qu'ils flippent des conséquences de leur article...

cf le communiqué :

Une expulsion imbécile


Le gouvernement a décidé d'expulser en urgence l'imam de Vénissieux sans qu'il ait eu le temps de se défendre. Son crime : avoir accordé un interview à Lyon Mag'. Même si ses déclarations sont scandaleuses, notamment vis-à-vis des femmes, cette décision est totalement imbécile. Et inutile de dire que toute l'équipe du magazine est aujourd'hui scandalisée. Scandalisée pour trois raisons.


D'abord parce qu'à Lyon Mag' on a vaguement l'impression que cette affaire sent la manipulation. En effet, il y a plusieurs jours, on a reçu à la rédaction un coup de téléphone étonnant, d'un cabinet ministériel qui visiblement se préparait à monter un coup médiatique. Et quand on a retrouvé cet interview à la "une " du Figaro le week-end dernier, on a trouvé ça bizarre. D'autant plus que ce Lyon Mag' où était publié cet interview de l'imam était en kiosque depuis près de trois semaines ! Et dans la foulée, ça a été le déchaînement médiatique des radios et des télés. Très bizarre. D'autant plus qu'on apprendra que cet imam de Vénissieux était déjà frappé d'un arrêté d'expulsion en date du 26 février dernier. Un coup politique à la veille des élections européennes ?


Deuxième truc bizarre. Pourquoi cette précipitation pour expulser cet imam qui vit depuis plus de 20 ans dans la région ? D'ailleurs ce cheikh Abdelkader Bouziane tout le monde le connait. Elus, renseignements généraux, préfecture.... Il a été viré de la mosquée de Villefranche où il semait la pagaille avec ses discours extrémistes. Il a également été viré de la Duchère, un quartier chaud de Lyon... Avant d'atterrir à Vénissieux. Bref tout le monde savait que c'était un extrémiste. Tout le monde, y compris des élus comme André Gerin, le maire de Vénissieux qui fait aujourd'hui l'étonné. Sacré Gerin ! Il tient sa ville en instrumentalisant depuis des années la communauté musulmane y compris ses éléments les plus extrémistes et il ose fanfaronner dans les médias en exigeant l'expulsion de cet imam puis en se félicitant de son expulsion. Mais il oublie de préciser que dans sa commune, plusieurs suspects de terrorisme ont été arrêtés au cours des derniers mois. Il y en a même un qui est aujourd'hui interné sur la base américaine de Guantanamo. Et ce vieil apparatchik du Parti communiste a oublié de préciser qu'il est allé il y a quelques semaines soutenir cet islamiste à Londres. Au nom des Droits de l'Homme !


Troisième remarque et c'est la plus grave. A qui on fera croire qu'on va résoudre le problème de l'islamisme qui monte dans les banlieues à coup d'expulsions et de gesticulations médiatiques ? Le problème qui est profond mérite une approche plus sérieuse. Nous, à Lyon Mag', ça fait des années qu'on enquête sur le terrain dans les banlieues lyonnaises. Pour montrer ce qui se passe vraiment dans ces mosquées sauvages autour de ces imams autoproclamés qui tiennent des discours de haine contre la société occidentale et ses valeurs : la démocratie, la tolérance, l'égalité hommes-femmes... On est allé enregistrer ces prêches en arabe, c'était il y a trois ans. A l'époque certains estimaient que c'était bidon. Polémiques, procès... Et il y a eu l'affaire Ramadan, ce prêcheur présenté par certains intellectuels comme un modéré et qui a fini par avouer dans une émission de télé que la lapidation des femmes méritait un simple "moratoire". Là encore Lyon Mag' a eu le courage de dénoncer l'islamiste Ramadan avant que ça devienne une évidence.

Aujourd'hui, tout le monde se rend compte que cette poussée de l'islam radical dans les banlieues est préoccupante, très préoccupante. Des milliers de jeunes sont pris au piège de ces discours radicaux. Jeunes chômeurs, jeunes paumés, exclus, frustrés... Une véritable poudrière. Et ces discours islamistes sont de véritables bombes à retardement.
Comment oser croire qu'une simple expulsion suffira à résoudre le problème ? Personne ne se fait d'illusion, y compris au gouvernement. Mais c'est le jeu politique, il faut gesticuler, alors on gesticule.
Cette expulsion en urgence ne changera rien. Car des imams, comme celui de Vénissieux, il y en a des dizaines dans la région lyonnaise. Et puis on sait bien que demain d'autres imams prendront la relève à Vénissieux et qu'ils seront plus prudents, plus habiles... Et encore plus déterminés. Donc plus dangereux. Et ils auront à leurs pieds des fidèles encore plus enragés.
Il est temps aujourd'hui de réagir. Mais il ne faut pas réagir sans réfléchir. Fermeté oui. Fermeté imbécile non. Aujourd'hui, l'impératif dans les banlieues ce n'est pas d'expulser au hasard quelques imams extrémistes. Mais c'est de reconquérir les esprits, et notamment de convertir les jeunes à la modernité et à la tolérance pour construire une vraie intégration. C'est ça l'urgence.

La rédaction de Lyon Mag'
lupercales

Message non lu par lupercales » 21 avr. 2004, 16:46

future grande journaliste a écrit : Parce que connaissant la façon dont travaille ce journal, je me méfie de ce qui est écrit dessus...


Ils travaillent comment ?
future grande journaliste a écrit : Comment ces femmes peuvent-elles être embrigadées de la sorte ?


Une part de connes, et une part d'aliénées... Proportions variables...
A ce propos, que pensez-vous de la phrase suivante: "le voile est l'étoile jaune de la condition féminine" (Djavann, Chahdortt)?


[/quote]
future grande journaliste
Messages : 296
Inscription : 08 oct. 2003, 15:51
Contact :

Message non lu par future grande journaliste » 22 avr. 2004, 15:56

future grande journaliste a écrit:
Parce que connaissant la façon dont travaille ce journal, je me méfie de ce qui est écrit dessus...


Ils travaillent comment ?
En fait, une amie a fait un stage chez eux il y a deux ans. Quand elle m'a expliqué leur façon de travailler, ça m'a choquée ! En fait, en conf de presse, ils choisissent les sujets et le rédac'chef explique les réponses qu'il attend de la personne interviewée. Et si cette personne-là ne dit pas exactement ce qu'il "fallait" qu'elle réponde, alors le journaliste ne la lâche pas tant qu'elle n'aura pas dit ce qu'il veut entendre... Quitte à orienter les questions, à faire les réponses soit-même, etc,etc... Lamentable !
Avatar de l’utilisateur
boultan
Messages : 1282
Inscription : 18 sept. 2002, 13:09
Localisation : le très-haut
Contact :

Message non lu par boultan » 22 avr. 2004, 18:26

Juste en passant : dans la France profonde aussi, on sait battre sa femme, et en mesure, au rythme de l'apéro et du digestif ! Sauf que par chez nous, dans les riantes vallées et les chatoyants villages fleuris de l'hexagone "national", ce n'est plus érigé en principe religieux, c'est comme qui dirait entré dans les moeurs... :cry:

Ce qui ne relativise en rien les propos scandaleux de l'imam susnommé, hein, juste pour éviter de faire des violences conjuguales une spécificité musulmane

Enquête Nationale Droits des Femmes 1999
Secrétariat d'Etat aux Droits des Femmes + Enveff. Enquête réalisée en 1999 auprès de 6.970 femmes âgées de 20 à 59 ans.

En 1999, plus d'un million et demi de femmes ont été confrontées à une situation de violence, verbale, physique et/ou sexuelle.
une femme sur 20 environ a subi en 1999 une agression physique, des coups à la tentative de meurtre
1,2 % ont été victimes d'agressions sexuelles, de l'attouchement au viol. Ce chiffre passe à 2,2 % dans la tranche d'âge des 20-24 ans.
les viols concernent 0,3 % de l'échantillon, chiffre qui rapporté à la population globale donnerait 48.000 victimes (sur 15,88 millions de femmes de 20-59 ans). Ce chiffre a été jugé "effarant" par la démographe Maryse Jaspard (Institut démographique de l'Université de Paris I) [autres chiffres sur le viol].
la majorité des violences se produit au sein de la sphère familiale ou privée.
les violences conjugales relevées par l'enquête vont des menaces, chantage affectif sur les enfants, mépris, à la séquestration, la mise à la porte, les rapports sexuels imposés, les coups et la tentative de meurtre. Elles concernent une femme sur 10 vivant en couple en 1999 et 30 % de celles qui s'étaient séparées de leur compagnon au moment de l'enquête. Les plus jeunes sont les plus touchées (15,3 %).
ces violences conjugales relèvent de toutes les classes sociales. Les agricultrices sont les moins atteintes (5,1 %), les étudiantes (12,4 %) et les foyers vivant des allocations chômage ou RMI (13,7 %) les plus affectés.
les agressions physiques ou sexuelles sont rares en dehors du milieu familial ou de la sphère privée (respectivement 1,7 et 1,9 %).
au travail, le harcèlement moral concerne 3,9 % des femmes (situations imposées, critiques injustes, mises à l'écart répétées, ...), les injures et menaces 8,5 %, les agressions physiques 0,6 %. Le harcèlement sexuel, avances ou agressions sexuelles, frappent 1,9 % des salaiées. Une fois sur 5, il s'agit d'un supérieur hiérarchique.


Enquête Droits des Femmes 1988
Secrétariat aux Droits des Femmes 1989

sur 130.000 interventions de la police urbaine pour violences conjugales, 8.800 plaintes ont été enregistrées.
60 % des appels Police Secours de Paris concernent les violences conjugales.
87 % des violences conjugales sont exercées dans la maison.
50 % en soirée, 22 % la nuit, 58 % à cause de l'alcoolisme.
85 % des victimes ont entre 20 et 45 ans.
54 % sont mariées, 38 % vivent en concubinage.
les 3/4 sont françaises, les 2/3 sans profession
guenuchette
Messages : 35
Inscription : 17 mars 2004, 13:47
Localisation : rhone alpes
Contact :

Message non lu par guenuchette » 22 avr. 2004, 18:35

Lecordelier, tu travailles donc à Lyon Mag.....Il y a des choses vraies dans ce que tu dis. masi l'affaire de l'Iman, ce n'est pas d'hier. je suis de lyon et j'ai toujours entendu plus ou moins ce genre de choses, tantôt à la Duchère, tantôt à Vénissieux par des auto-proclamés, qui un jour ont trouvé un porte voix plus puissant que celui d eleur voisisn et devient alors le "chef de bande". mais à vénissieux, ils cumulent...Même si Gérin est un peu faux derch, il surfe sur l'actualité. On lui en donne la possibilité, il aurait tort de se priver.C'est l'habit qui fait l'iman (?)
Paul C. Marcinkus

Message non lu par Paul C. Marcinkus » 22 avr. 2004, 20:16

guenuchette a écrit :Lecordelier, tu travailles donc à Lyon Mag.....
Lecord', tu nous caches des trucs...

:D :D :D :D
Avatar de l’utilisateur
boultan
Messages : 1282
Inscription : 18 sept. 2002, 13:09
Localisation : le très-haut
Contact :

Message non lu par boultan » 22 avr. 2004, 20:20

guenuchette a écrit :C'est l'habit qui fait l'iman (?)
mon voisin de gauche me souffle "c'est la bite qui s'fait l'hymen", mais il est vraiment infréquentable...

tais-toi maintenant, j'suis connu ici moi, respecté et tout...
A louer, bon état général, faire offre
Avatar de l’utilisateur
flute
Messages : 744
Inscription : 17 sept. 2002, 19:40
Localisation : Ici et là-bas
Contact :

Message non lu par flute » 22 avr. 2004, 21:48

Béru, dehors ! :lol: :lol:
Sad story. You got a smoke?
Welcome to the human race!
guenuchette
Messages : 35
Inscription : 17 mars 2004, 13:47
Localisation : rhone alpes
Contact :

Message non lu par guenuchette » 23 avr. 2004, 09:26

un peu de légèreté dans cette actualité nauséabonde, ce n'est aps pour déplaire ! :lol:
lecordelier

Message non lu par lecordelier » 23 avr. 2004, 11:54

mais non je travaille pas à lyonmag, il suffit d'aller sur leur site voir leur réaction à cette affaire

http://www.lyonmag.fr
le fil d'Ariane
Messages : 39
Inscription : 02 mars 2004, 18:42
Contact :

Message non lu par le fil d'Ariane » 24 avr. 2004, 13:23

Sure pas besoin d'être musulman pour battre sa femme
c'est une chose que malheureusement on semble savoir faire partout avec brio…
Cependant je dois dire pour avoir bien traîner mes guettres banlieue Nord
une epoque , et dans des lieux assez representatifs de la mozaïque culturelle
orientale et musulmane (les foyers/residences) , on a pas attendu les Imams des années 2000 pour pervertir les esprits en difficulté d'adaptation
ou en recherche spirituelle…
En effet dès 1990 certains s'evertuaient à federer les consciences
autour de la toute puissante idée de la suprêmatie de la religion Mulsulmane …en toutes choses
N'oublions pas d'une part qu'à cette époque les Sahoudiens finançaient allegrement les mosquées en Europe …et pas que! (en Afrique et dans l'Ocean Indien aussi)
Que selon une lois morale orientale ils supportaient egalement les plus pauvres , les orphelins et autres…
Sure egalement que dans un espace culturel où seul le groupe à sa place au detriment souvent de l'individualité ,les idées deviennent faciles à repandrent surtout quand la majorité qui ne lie pas l'Arabe Litteraire , ne reçoit la parole du Coran que par l'interpretation de quelques uns.
Enfin pour repondre à certains qui se demandaient comment les femmes de ces cultures pouvaient-elle abonder dans le sens d'un discours contre
leur droit à exister,
Je repondrais tout simplement qu'un individu se forge une personnalité à partir de la place qu'on lui laisse dans la sphere familiale dans laquelle il grandit…
Qui a dit que la democratie était une idée universelle?
"La seule chose vouée d'avance à l'echec est celle que l'on ne tente jamais…"
Paul Emile Victor
SacriPanard

Message non lu par SacriPanard » 24 avr. 2004, 23:55

« Cette suspension est aussi motivée par la "situation d'urgence" de l'imam qui a en effet 16 enfants dont 11 mineurs, de nationalité française. »

L’occident ne « descend » pas ses enfants au coin de la rue, il les enferme simplement, et il leurs apprend l’usage des capotes, ce qui permet, notez bien la finesse de la pensée, de libérer les femelles « pré battues, de premier choix», de les occuper ainsi, à une noble tache, et de bâtir un monde nouveau.
Néanmoins, la parthénogenèse reste le livre de référence, au chevet de nos amies les bêtes.

Note confidentielle du tribunal Administratif de Lyon :

La fille et le fils du haut magistrat M. X, le bien nommé, désireux de préserver la tradition d’ouverture Lyonnaise, se plieraient volontiers au chaud mollah lascar, et le recueilleraient avec plaisir.
Lyon ville internationale, compte en faire l’apologie.



Vu la virulence du propos je me couvre : (Note juridique écrite avec trucage)
Dernière modification par SacriPanard le 26 avr. 2004, 15:57, modifié 1 fois.
SacriPanard

Message non lu par SacriPanard » 26 avr. 2004, 14:26

« Spécialité locale». Comment remuer une carpette, sans remuer les ordures qui s’y cachent. ?
Répondre

Revenir à « Discussion générale »