Putains de tarés !!

Espace de discussion non professionnel : envie de parler du beau temps ? Un coup de déprime ? Votre sujet ne rentre dans aucun forum ?
pach

Message non lu par pach » 12 mars 2004, 16:08

Bianca a écrit :
pach a écrit :A quoi ça sert? a se dire que ça aurait pu être toi ou moi (ou lui ou ton meilleur pote ou ma femme...) dans ces trains, dans ces gares, dans ces grattes-ciels, etc...
Pas besoin de me recueillir avec la nation pour y penser... Encore une fois, je ne vois pas le rapport...
je te l'ai déjà dit, ça ne sert à rien!
mais j'ai aussi d'autres questions: à quoi ça sert d'aller manifester alors que pour certains manifester est interdit? à quoi ça sert d'aller voir un match de foot alors que chez certains le foot est réservé à une élite? a quoi ça sert d'aller voter alors que dans plein de pays les gens n'ont pas le droit de vote? à quoi ça sert d'aller bosser alors qu'il y a du monde qui n'a pas de travail? à quoi ça sert d'aller faire des courses alors que chez certains les supermarchés n'existent même pas? à quoi ça sert d'aller se promener sur les bords de Seine alors que certains doivent marcher des Km pour aller se désaltérer? à quoi ça sert de se connecter à un site internet et discuter avec des gens que l'on ne connaît pas alors que certains ne connaissent même pas le mot internet? à quoi ça sert de choisir ses fringues le matin alors que d'autres n'ont même pas de quoi porter un cache-sexe? a quoi ça sert d'aller boir une bière dans un bar alors que d'autres meurent de déshydratation? à quoi ça sert d'aller dans un musée alors que les gens meurent de froid? à quoi ça sert de faire du tourisme, d'aller découvrir d'autres pays, d'autres cultures, d'autres langues alors que certains ne quiteront jamais leur village natal? à quoi ça sert le confort qu'on aime tous avoir alors que des gens vivent dans la misère? à quoi ça sert d'accumuler des richesses alors que d'autres gens crèvent de faim? etc...
ça ne sert à rien. Mais c'est la vie!
Leepstick

Message non lu par Leepstick » 12 mars 2004, 16:12

Valwanderlust a écrit : Et les voir titrer, demain: "AZF ? Al Qaïda ? Le comité révolutionnaire de défense de la choucroute sous vide ? Madrid en quête de son bourreau".
Bravo pour tes talents de visionnaire. En une du site du Monde ce vendredi, 16h00 :

"MADRID, 11 MARS 2004 : Al-Qaïda, ETA ?"

Mmmm
Bianca
Messages : 749
Inscription : 17 sept. 2002, 20:12
Localisation : 44 (L.A.)
Contact :

Message non lu par Bianca » 12 mars 2004, 16:13

Ben excuse-moi mais déjà que je ne voyais pas certains liens, là, je ne comprends plus rien à ce que tu me dis et je ne vois vraiment plus le rapport (et pourtant, je suis d'une nature gros brouillon, j'aurais dû m'y retrouver). Bref, je sens que ça pourrait durer des heures et des heures et pour rien (puisque notre discussion ne sert à rien :wink: ). Alors restons-en là, allez à cette manif si vous voulez, bien loin de moi l'idée de penser à mal...
Eclipse ?

Message non lu par Eclipse ? » 12 mars 2004, 16:22

Peut-être "solidarité" est-il le mot que tu cherches, Bianca...Pour le SIDA, il ne sert de rien de pleurer ceux qui en sont morts, puisqu'il faut agir pour ceux qui risquent encore de tomber. Il est question de combat, en l'occurrence.
Pour les victimes madrilènes, il n'y a plus rien à faire. Elles sont tombées, un peuple est sous le choc, des blessés tentent de survivre et des milliers de personnes sont atteintes par le deuil. On peut capillotracter l'injustice du SIDA et estimer que c'est une violence humaine (non protection des uns, contamination des épouses par des maris volages, etc...) mais le choc particulier de cet attentat vient de ce que des humains, pas un méchant virus, ont planifié la mort violente d'autres humains.
Et puis...il existe un truc qui s'appelle l'Europe. Derrière mes montagnes, c'est déjà l'Espagne. Certes, je n'ai pas vu d'appel à la solidarité pour les victimes majoritairement australiennes et indonésiennes de Bali. Mais ce sont nos voisins. A une époque, quand les morts n'étaient pas soustraits au regard des vivants, il était de coutume de passer voir le défunt sur sa couche entre voisins.
Quant à la minute de silence, c'est assez impressionnant d'entendre d'un coup le silence s'installer, comme une chappe de glace sur la foule. C'est émouvant, incongru. Le caractère très artificiel de la chose te met bien àl'esprit ce qui motive cette soudaine interruption des bruits de gorge, des claquements de langues, ces respirations presque retenues.
J'apprécie ton côté rebelle, et le fait que tu ne verses pas dans le pathos. Bon, voilà, c'est ce que je pensais, moi, de cela.

Pour Leepstick, juste dire que l'action directe non violente est l'instrument politique le plus abouti, le plus perfectionné, le plus efficace, en dehors de toutes considérations morales, qui soit. Mais il correspond, certes, et ne trouve place qu' à un certain stade de l'évolution politique et historique du monde. Il n'est pas efficace contre des régimes de non-droit. Les Tibétains n'ont pas obtenu grand chose depuis cinquante ans. (Mais les Palestiniens ... non plus). C'est un moyen d'action en démocratie. Gandhi n'ignorait pas qu'il s'attaquait à la Grande-Bretagne, habeas corpus et tout le tralala. Les théoriciens de la non violence n'ont jamais prétendu qu'elle eût été applicable contre Hitler. Tu as raison dans ce que tu dis, mais tu fais un faux-procès à la non violence, dont tu aurais pu faire l'économie. A mon estime. :wink:
Bianca
Messages : 749
Inscription : 17 sept. 2002, 20:12
Localisation : 44 (L.A.)
Contact :

Message non lu par Bianca » 12 mars 2004, 16:31

Voisins proches ou pas, j'avoue ne faire aucune différence. Je suis sans doute très rude face à la mort (qui a touché beaucoup de mes très proches, peut-être mon endurcissement maintenant légendaire vient-il de là), mais je ne comprends pas comment des milliers de personnes puissent être "en deuil". Les blessés, les familles et proches de victimes, bien entendu, on ne saurait penser autrement, mais comment un pays peut-il se sentir tout à coup uni face à ce genre d'événement ? Bien sûr que l'on condamne le terrorisme, bien sûr que le soutien de tes proches est indispensable mais franchement, si je voyais Raffarin faire une minute de silence pour mes morts à moi, ça me mettrait en colère.
Le deuil (le "vrai", j'insiste), c'est une affaire privée (à grande échelle sur des événements pareils), la peine peut être ressentie par des milliers de gens (dont moi), mais ces manifestations me semblent déplacées. J'ai l'impression qu'on étale le malheur, qu'on s'en sert. Peut-être que comme tu dis, il s'agit de solidarité et de dire aux gens qu'on pense à eux, tout simplement. Moi je ne fonctionne pas comme ça. Ce qui ne veut pas dire que ça ne me touche pas. Que c'est compliqué le rapport à la mort, surtout quand elle est aussi injuste. Bon, je me tais, je finirais par être désagréable...
Eclipse ?

Message non lu par Eclipse ? » 12 mars 2004, 17:08

Non, tu n'es pas désagréable...on sent juste que tu es vachement en colère contre la mort, cette putain de camarde.
Si j'peux me permettre une autre réflexion, je crois que c'est le propre des attentats aveugles de masse que de provoquer cet émoi général: ç'aurait pu être n'importe qui, c'est pour cette raison, entre autres, et peut-être, que chacun se sent concerné. Regarde: ça touche jusqu'à Makhno...

On imagine bien, ils imaginent bien, mes / nos voisins qu'on ne s'en fout pas. Mais le montrer, ça rajoute une action à l'intention. Même si c'est elle qui compte, on sait bien que ce qu'on préfère, quand on dit ça, c'est le cadeau fait. Ensuite, pour ceux que ça a vraiment beaucoup touché, il peut paraître nécessaire d'en rejoindre d'autres. Pas rester dans son coin, partager une émotion. Drôles d'humains...
Dernière modification par Eclipse ? le 13 mars 2004, 14:13, modifié 2 fois.
Eclipse ?

Message non lu par Eclipse ? » 12 mars 2004, 17:09

Doublon
Avatar de l’utilisateur
boultan
Messages : 1299
Inscription : 18 sept. 2002, 13:09
Localisation : le très-haut
Contact :

Message non lu par boultan » 12 mars 2004, 17:21

Autant je suis plus proche, dans ma réaction, de Bianca, autant je reconnais les vertus des manifestations pour ce qu'elles ont de symboliques. Le sujet n'a rien à voir, mais j'étais aux Etats-Unis lors des dernières présidentielles. Le lendemain du premier tour, les ricains que je rencontraient me demandaient presque sérieusement si la France était devenu fasciste. Deux jours plus tard, les manifs anti-FN ayant été largement diffusées sur les networks, ils tenaient un discours différent et avaient senti la mobilisation. Donc, oui, manifester, ça peut aussi servir à quelque chose, et peut-être que certains espagnols seront touchés de voir des foules rassemblées dans toute l'Europe. Même si moi je serai chez moi à boire du cidre.
A louer, bon état général, faire offre
pach

Message non lu par pach » 12 mars 2004, 18:06

boultan a écrit :Autant je suis plus proche, dans ma réaction, de Bianca, autant je reconnais les vertus des manifestations pour ce qu'elles ont de symboliques. Le sujet n'a rien à voir, mais j'étais aux Etats-Unis lors des dernières présidentielles. Le lendemain du premier tour, les ricains que je rencontraient me demandaient presque sérieusement si la France était devenu fasciste. Deux jours plus tard, les manifs anti-FN ayant été largement diffusées sur les networks, ils tenaient un discours différent et avaient senti la mobilisation. Donc, oui, manifester, ça peut aussi servir à quelque chose, et peut-être que certains espagnols seront touchés de voir des foules rassemblées dans toute l'Europe. Même si moi je serai chez moi à boire du cidre.
Merci Boultan!!!
ça fait des années que je tente d'expliquer autour de moi l'intérêt des manif anti-FN. certains ne comprennent pas l'importance que ça peut avoir au-delà des frontières!!
Avatar de l’utilisateur
boultan
Messages : 1299
Inscription : 18 sept. 2002, 13:09
Localisation : le très-haut
Contact :

Message non lu par boultan » 12 mars 2004, 18:17

si j'peux rendre service 8)
A louer, bon état général, faire offre
Eclipse ?

Message non lu par Eclipse ? » 12 mars 2004, 19:16

ETA vient de nier être à l'origine de cet attentat. Finalement, les explosifs et les détonateurs utilisés ne seraient pas classiquement ceux utilisés par ETA, après analyse de la treizième bombe, non explosée. Contrairement à ce qu'ont repris tous les journaux. Avant les résultats des analyses.
......
Le plus aberrant, dans tout cela, c'est la demande de résolution du Conseil de Sécurité de l'ONU, condamnant les attentats, par l'Espagne. Pas tant la résolution de condamnation, ce que vote toujours en pareil cas le CdS. Non. Que l'Espagne ait demandé que soit effectivement désigné l'ETA. Alors que le CdS condamne en général sans dire qui.
......
C'est un peu fort, tout de même. Perdent pas les pédales, les mecs. Maintenant, le discours (media, politiques...) c'est "On se fiche qui c'est en définitive, on se recueille". Ben voyons. Un peu facile, quand même, après avoir essayé d'utiliser l'attentat pour s'assurer la victoire aux élections...
......
Y en a des que ça arrange grave que l'Europe soit totalement à droite...Pour mener une politique ultra-sécuritaire au plan mondial, sûr que c'est mieux. Violence des démocraties pour contrer la violence terroriste, pas sûre que ce soit le plus efficace...Ouaip...On va l'aimer le XXIème... :x
Paul C. Marcinkus

Message non lu par Paul C. Marcinkus » 12 mars 2004, 20:41

Dramatiquement bien vu.

:cry:
Ivan

pour expliquer ce dont je parlais

Message non lu par Ivan » 13 mars 2004, 05:50

Bon et bien pour expliquer plus clairement mon message d'hier, lorsque jai dit "le dernier bilan fait état de 173 morts", c'était dans la journée du 11 mars, et au Canada héhé...

Ensuite, pour ceux qui doutaient sur ce dont je traitais à propos du despotisme de pays ou organisations radicales et bien c'est simple, je parlais tout simplement tout simple d'Al-Qaida, qui est d'après moi (et cela va se confirmer) le principal et unique responsable de ces atrocités.

Raison fort simple: quel motif précis ETA aurait eu a executer aveuglement et de façon systématique des centaines de personnes dont certaines auraient pu elles-mêmes être d'origine basque? Et puis, remontons en arrière, jamais un attentat sanguinaire à ce point n'a été attribué à l'organisation séparatiste, et le seul ayant fait 21 morts a été plus tard couvert des excuses officielles de l'organisation. Ensuite, ETA n'est formée que des militants jeunes et malhabiles en ce qui concerne l'attentat de masse.

Finalement, pourquoi Al-Qaida? Parce qu'avouons tous que jusqu'à aujourd'hui, la TOTALITÉ des attentats aveuglement meurtriers (50, 60, 80, 100 morts +++) et bénéficiant d'une organisation aussi minutieuse ont toujours été attribués à un quelconque groupe islamiste radical, et ce sans conteste. Seul un tel groupe possède des dissidents prêts à donner leur vie et prêts à executer des centaines si ce n'est des milliers de personnes avec un tel barbarisme pour une quelconque cause "Jihad". Cependant la question va encore plus loin si l'on veut l'approfondir; pourquoi autant de barbarisme de la part de l'islam radical? C'est simple.

- Parce que la plupart des musulmans commettant de tels actes n'ont plus rien à perdre, comme l'on voit avec les palestiniens,
- Parce que depuis la seconde guerre mondiale l'Occident a piétiné, marché, quasiment craché sur les pays arabes, en s'y appropriant puits de pétrole, ressources naturelles censées revenir de droit aux citoyens de ces pays (ne blâmons pas seulement les USA, mais la France, l'allemagne-russie-royaume uni avec leurs investisseurs),
- Parce que la plupart des notables occidentaux n'ont jamais porté attention à ces pays, à part lorsque cette attention était portée vers leurs ressources économiques,

Finalement, pour l'attentat du 11 mars 2004, parce Jose Maria Aznar n'aurait jamais du envoyer de troupes espagnoles en Irak, parce que ces troupes n'avaient rien à faire là-bas, parce que les États-Unis après le 11 septembre ont déclaré indirectement une guerre AVEUGLE à l'Islam tout entier et se sont par ce fait mis à dos plus de 2 milliards d'êtres humains prêts à se sacrifier parce que leur vie est à jamais boulversée par les bombes américaines, par des guerres interminables où l'Occident n'avait jamais eu rien à faire, finalement parce que les poches d'un homme valent plus que des milliers de morts.

Je ne suis ni musulman ni juif, je suis chrétien mais qui voit et qui a vu la réalité de mes yeux de simple citoyen, qui a utilisé son esprit critique et ne s'est pas laissé endoctriner par les savantes paroles des politiques. Je ne crache pas sur les morts en Espagne, mon dieu non, j'en ai pleuré, mais je considère que tout a une cause. J'ai essayé et j'essayerais probablement toute ma vie de trouver des causes à ces évènements récents, probablement en vain mais jamais inutilement.

Je ne suis pas un "révolté", ni éternel ni temporaire, je suis tout simplement exténué, fatigué, à bout de tous ces attentats, ces morts, ces guerres, ces épidémies, ces fléaux qui donnent à notre monde une allure meurtrie et déchirée par ces hommes qui ne savent plus sur quoi taper.

Vous l'aurez peut-être remarqué que dans les textes qui ont précédé je n'ai pris part pour aucun côté, je ne fais qu'exposer une réalité que certains se cachent depuis longtemps.

Merci d'avoir pris l'attention de lire ceci

Ivan
Ivan

pour expliquer ce dont je parlais

Message non lu par Ivan » 13 mars 2004, 05:51

Bon et bien pour expliquer plus clairement mon message d'hier, lorsque jai dit "le dernier bilan fait état de 173 morts", c'était dans la journée du 11 mars, et au Canada héhé...

Ensuite, pour ceux qui doutaient sur ce dont je traitais à propos du despotisme de pays ou organisations radicales et bien c'est simple, je parlais tout simplement tout simple d'Al-Qaida, qui est d'après moi (et cela va se confirmer) le principal et unique responsable de ces atrocités.

Raison fort simple: quel motif précis ETA aurait eu a executer aveuglement et de façon systématique des centaines de personnes dont certaines auraient pu elles-mêmes être d'origine basque? Et puis, remontons en arrière, jamais un attentat sanguinaire à ce point n'a été attribué à l'organisation séparatiste, et le seul ayant fait 21 morts a été plus tard couvert des excuses officielles de l'organisation. Ensuite, ETA n'est formée que des militants jeunes et malhabiles en ce qui concerne l'attentat de masse.

Finalement, pourquoi Al-Qaida? Parce qu'avouons tous que jusqu'à aujourd'hui, la TOTALITÉ des attentats aveuglement meurtriers (50, 60, 80, 100 morts +++) et bénéficiant d'une organisation aussi minutieuse ont toujours été attribués à un quelconque groupe islamiste radical, et ce sans conteste. Seul un tel groupe possède des dissidents prêts à donner leur vie et prêts à executer des centaines si ce n'est des milliers de personnes avec un tel barbarisme pour une quelconque cause "Jihad". Cependant la question va encore plus loin si l'on veut l'approfondir; pourquoi autant de barbarisme de la part de l'islam radical? C'est simple.

- Parce que la plupart des musulmans commettant de tels actes n'ont plus rien à perdre, comme l'on voit avec les palestiniens,
- Parce que depuis la seconde guerre mondiale l'Occident a piétiné, marché, quasiment craché sur les pays arabes, en s'y appropriant puits de pétrole, ressources naturelles censées revenir de droit aux citoyens de ces pays (ne blâmons pas seulement les USA, mais la France, l'allemagne-russie-royaume uni avec leurs investisseurs),
- Parce que la plupart des notables occidentaux n'ont jamais porté attention à ces pays, à part lorsque cette attention était portée vers leurs ressources économiques,

Finalement, pour l'attentat du 11 mars 2004, parce Jose Maria Aznar n'aurait jamais du envoyer de troupes espagnoles en Irak, parce que ces troupes n'avaient rien à faire là-bas, parce que les États-Unis après le 11 septembre ont déclaré indirectement une guerre AVEUGLE à l'Islam tout entier et se sont par ce fait mis à dos plus de 2 milliards d'êtres humains prêts à se sacrifier parce que leur vie est à jamais boulversée par les bombes américaines, par des guerres interminables où l'Occident n'avait jamais eu rien à faire, finalement parce que les poches d'un homme valent plus que des milliers de morts.

Je ne suis ni musulman ni juif, je suis chrétien mais qui voit et qui a vu la réalité de mes yeux de simple citoyen, qui a utilisé son esprit critique et ne s'est pas laissé endoctriner par les savantes paroles des politiques. Je ne crache pas sur les morts en Espagne, mon dieu non, j'en ai pleuré, mais je considère que tout a une cause. J'ai essayé et j'essayerais probablement toute ma vie de trouver des causes à ces évènements récents, probablement en vain mais jamais inutilement.

Je ne suis pas un "révolté", ni éternel ni temporaire, je suis tout simplement exténué, fatigué, à bout de tous ces attentats, ces morts, ces guerres, ces épidémies, ces fléaux qui donnent à notre monde une allure meurtrie et déchirée par ces hommes qui ne savent plus sur quoi taper.

Vous l'aurez peut-être remarqué que dans les mots qui ont précédé je n'ai pris part pour aucun côté, je ne fais qu'exposer une réalité que certains se cachent depuis longtemps.

Merci d'avoir pris l'attention de lire ceci

Ivan
Ivan

--

Message non lu par Ivan » 13 mars 2004, 05:52

désolé pour le message dupliqué il y a eu un probleme lors de l'envoi
Répondre

Revenir à « Discussion générale »