Putains de tarés !!

Espace de discussion non professionnel : envie de parler du beau temps ? Un coup de déprime ? Votre sujet ne rentre dans aucun forum ?
Avatar de l’utilisateur
Olivier T
Messages : 863
Inscription : 17 sept. 2002, 22:42
Localisation : l'outre-tombe
Contact :

Message non lu par Olivier T » 11 mars 2004, 23:16

Ivan a écrit :Ne restons pas silencieux devant une telle horreur, exprimons nos droits en tant que citoyens libres et fiers de l'être et ne permettons pas au totalitarisme et au despotisme de pays radicaux de faire incursions dans nos pays.
La plupart d'entre vous sauront très bien de quoi je parle...
Pourquoi je ne suis jamais dans cette plupart là moi ??? :roll:

De qui tu parles ami du grand nord ?




(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
Avatar de l’utilisateur
mary31
Messages : 1068
Inscription : 11 déc. 2003, 16:12
Contact :

Re: massacre de masse

Message non lu par mary31 » 11 mars 2004, 23:25

Ivan a écrit :Le dernier bilan fait état de pas moins de 173 morts et quelques 300-350 blessés, dont la plupart sont traités dans des hôpitaux de campagnes installés à proximité de la gare de Madrid du au congestionnement des hôpitaux publics de la ville.
Dernier bilan???
Vers chez moi, à la radio... On parlait de 193 morts et de 1247 blessés...
1247... 1247...
-----------------------------------------
La Tordue ne l'est jamais tout à fait!
Avatar de l’utilisateur
Makhno
Messages : 429
Inscription : 17 sept. 2002, 19:02
Localisation : Chez moi
Contact :

Message non lu par Makhno » 12 mars 2004, 00:38

Une fourgonnette avec des versets du Coran à l'intérieur, une étrange lettre de revendication, un possible kamikaze, treize bombes... 11 mars... De quoi alimenter les rédactions jusqu'à demain matin et remplir des colonnes de papiers en conjectures, indignations et superlatifs en tous genres. Y en a bien un qui va trouver une arrière grand mère basque à Ben Laden...
En attendant, toujours pas de nouvelles de mon pote et de sa copine qui habitent Alcala de Henares et qui bossent à Madrid... J'suis pas tranquille là...
"Rien n'est là pour flatter beaucoup la soif du mieux. Qu'y faire ?"
Auguste Blanqui
Eclipse ?

Message non lu par Eclipse ? » 12 mars 2004, 09:30

Des nouvelles, ce matin, Makhno ?

Trouvé pourquoi ça les arrange tant que ce soit l'ETA. Politiquement, c'est moins dangereux que si ça vient d'Al Qaïda, en lequel cas les 80% d'Espagnols opposés à la guerre pourraient en vouloir beaucoup à Aznar et au PPE d'avoir, dans le sillage de Bush, exposé le pays à cette violence terroriste...

Myrdin, au fait, pourrais-tu apporter quelques précisions sur ces morts à 1 dollar du Brésil ? Le prix d'un contrat ?
Eclipse ?

Message non lu par Eclipse ? » 12 mars 2004, 10:11

Al Qods Al Arabyi a déjà reçu, le 17 novembre 2003, des revendications des Brigades Abou al Hafs al-Masri al Qaïda, du nom d'un reposnable militaire d'Al Qaïda, tué en 2001 en Afghanistan lors des opérations militaires US. Il s'agissait de la revendication des attentats à la voiture piégée, du 15 novembre, contre les deux synagogues d'Istanbul.

Abou Hafs al-Masri est un des surnoms, avec Sobhi Abou Sitta, de Mohammed Atef, Egyptien, dirigeant "martyr" de l'Armée Islamique pour la Libération des lieux Saints, considérée comme la branche militaire d'Al Qaïda, à ses débuts. Atef serait un des membres fondateurs de "La Base". Les Brigades du martyr Abou Hafs al Masri ont également revendiqué l'attentat contre le siège de l'ONU à Bagdad, le 19 août 2003, qui a fait 24 morts.

Les attentats d'Istanbul avaient été confirmés par Abou Mohammed al Ablaj, présenté comme un dirigeant du réseau, auprès du quottidien saoudien Al Majallah.

La revendication auprès d'Al Qods par les Brigades incluait des menaces contre le Royaume-Uni, l'Italie, le Japon et l'Australie (et, évidemment, les Etats-Unis). Pas l'Espagne...ni la Pologne...
Valwanderlust

Message non lu par Valwanderlust » 12 mars 2004, 11:26

Ils sont trop forts les chercheurs français !!!

Ils avaient besoin d'argent. Ils se sont fait appeler "AZF", mais ça n'a pas marché ("on ne fait pas de marchandage à la petite semaine").

Alors, déguisés en barbus énervés, en basques irrités, ils ont tout fait péter à Madrid.

Comme ça, le "Homeland Security Programm" s'installe en Europe. Comme ça s'ouvrent les robinets de la recherche militaire.
Comme ça, on lance plein de projets de recherche dédiés à la sécurité, on embauche de l'expert en biométrique, en profilage psychologique, en armurerie high-tech, en ethnosociologie (oui oui, les créits abondent même en sciences humaines), en information stratégique.

Le siècle de la paranoïalogie commence. Faites vos jeux stochastiques !


Ben quoi, il est pas beau mon syncrétisme causal ?
Avatar de l’utilisateur
paula
Messages : 1
Inscription : 26 févr. 2004, 21:41
Contact :

Message non lu par paula » 12 mars 2004, 11:54

Bon alors moi je suis de là-bas... de Madrid. Ma famille va bien et pourtant je n'arrive pas à faire surface. La seule chose que j'arrive à faire aujourd'hui c'est pleurer, alors.... pour tout vous dire je m'en fous un peu de savoir pourquoi, comment, avec quel explosif, quelle camionnette ou quel verset... Je veux juste savoir une bonne fois pour toutes QUI??????? :cry:
Article 10
1. Toute personne a droit à la liberté d'expression. Ce droit comprend la liberté d'opinion et la liberté de recevoir ou de communiquer des informations ou des idées
pach

Message non lu par pach » 12 mars 2004, 14:03

POur ceux qui ne seraient pas au courant, une manifestation silencieuse est prévue ce soir (vendredi 12 mars) à 19 devant l'ambassade d'Espagne à Paris.
voici plus d'infos

Rassemblement ce soir
Vendredi 12 mars 2004
à 19 h 00


Devant l’Ambassade d’Espagne
22, Av de Marceau • 75008 Paris
Métro : Alma Marceau



F.A.C.E.E.F. Fédération des Associations et Centres d’Espagnols Migrants
en
France
C.A.P.F.E.R.F. Confédération des Associations des Pères de Familles
Espagnoles Résidents en France
Génération Espagne
S.S.F. – F.N. Solidarité Sans Frontière – Nord de la France

________________________________________________________________________


Les attentats criminels qui viennent d’être perpétré dans la capitale
espagnole, fauchant sans distinction la vie d’un si grand nombre
d’innocentes victimes, sont la preuve de la haine et de la barbarie la
plus atroce de ceux qui, au travers du crime et de l’assassinat, veulent
imposer la terreur aux citoyens libres et bâillonner l’expression
démocratique qui est de mise dans notre pays.

Ces actes assassins et abjects sont d’autant plus condamnables, qu’ils se
font contre un peuple dont l’immense majorité a toujours manifesté d’une
façon constante son caractère pacifique, et sa profonde conviction que
toutes les différences peuvent et doivent trouver une solution par la voix
du dialogue et de la concertation démocratique.

Pour condamner des crimes aussi lâches, pour qu’ils ne se reproduisent
plus, et pour montrer notre solidarité et compassion avec les victimes et
leurs familles, nous invitons tous les Espagnols résidents en France et
tous les citoyens qui veulent se joindre à nous, à manifester
pacifiquement, en participant au rassemblement qui aura lieu


contact M. Gasó Gabriel : 01 40 37 71 17 • 06 75 03 25 85
Bianca
Messages : 748
Inscription : 17 sept. 2002, 20:12
Localisation : 44 (L.A.)
Contact :

Message non lu par Bianca » 12 mars 2004, 15:19

A quoi ça sert les manifs silencieuses ? Les minutes de silence ? J'ai jamais compris ça. Je me souviens de copains profs à moi qui avaient refusé de faire la minute de silence dans leur classe au moment du 11 septembre. J'avais trouvé ça bien. Sous quel prétexte on ferait silence ? Hommage à quoi ? Pensée pour qui ? On sait bien que c'est horrible ce qui s'est passé, vraiment, je ne comprends pas ces élans de soutien dès qu'il y a des morts "injustes" en masse. Est-ce qu'on fait silence pour les gamins qui meurent du Sida ou de faim dans le monde (et en masse aussi ceux-là !) ? Les grands élans nationaux autour de la peine (et de la peur...) me font extrêmement peur à moi. Certains me diront que je' n'ai aucun respect pour les morts ou pour la peine des gens mais je m'en fous, je sais que ce n'est pas vrai. En tout cas, ne me sens pas concernée par ces grands élans d'attristage massif, ma peine, je me la garde. En vieille égoïste... :?
pach

Message non lu par pach » 12 mars 2004, 15:35

Bianca a écrit :A quoi ça sert les manifs silencieuses ? Les minutes de silence ? J'ai jamais compris ça. Je me souviens de copains profs à moi qui avaient refusé de faire la minute de silence dans leur classe au moment du 11 septembre. J'avais trouvé ça bien. Sous quel prétexte on ferait silence ? Hommage à quoi ? Pensée pour qui ? On sait bien que c'est horrible ce qui s'est passé, vraiment, je ne comprends pas ces élans de soutien dès qu'il y a des morts "injustes" en masse. Est-ce qu'on fait silence pour les gamins qui meurent du Sida ou de faim dans le monde (et en masse aussi ceux-là !) ? Les grands élans nationaux autour de la peine (et de la peur...) me font extrêmement peur à moi. Certains me diront que je' n'ai aucun respect pour les morts ou pour la peine des gens mais je m'en fous, je sais que ce n'est pas vrai. En tout cas, ne me sens pas concernée par ces grands élans d'attristage massif, ma peine, je me la garde. En vieille égoïste... :?
Je ne comprends pas ton coup de gueule.
Tu demandes à quoi ça sert? Strictement à rien. Comme aller à un enterrement, ça sert à quoi? A rien si ce n'est peut-être à redonner un peu de courage à ce qui ont tant perdu.
On ne le fait pas pour les gamins morts du SIDA et c'est injuste. Mais on ne va tout de même pas combattre l'injustice par l'injustice. Ce serait ridicule.
A quoi ça sert? a remarquer qu'il y a d'autres gens comme toi. A se dire que tout n'est peut-être pas si pourri que ça (un peu comme les manifs anti-FN). C'est un choix. De là à l'imposer aux gens comme après le 11 septembre, c'est une autre histoire.
A quoi ça sert? à monter aux Espagnols qu'on comprend leur malheur.
A quoi ça sert? a se dire que ça aurait pu être toi ou moi (ou lui ou ton meilleur pote ou ma femme...) dans ces trains, dans ces gares, dans ces grattes-ciels, etc...
ça ne sert à rien comme la majeure partie des choses que l'on fait.
mais je préfère perdre mon temps là et non pas à regarder Arthur à la télé! C'est tout
Avatar de l’utilisateur
boultan
Messages : 1299
Inscription : 18 sept. 2002, 13:09
Localisation : le très-haut
Contact :

Message non lu par boultan » 12 mars 2004, 15:48

pach a écrit :mais je préfère perdre mon temps là et non pas à regarder Arthur à la télé!
Posé comme ça... :wink:
Remarquez, je serais plutôt du genre Bianca à éviter les communions collectives, y compris les enterrements. Mais bon, chacun fait comme il le sent et basta, tant qu'on ne tombe pas dans les outrances post-attentats US.
A louer, bon état général, faire offre
Bianca
Messages : 748
Inscription : 17 sept. 2002, 20:12
Localisation : 44 (L.A.)
Contact :

Message non lu par Bianca » 12 mars 2004, 15:52

Eh bien je ne suis pas d'accord. Entre aller à un enterrement d'un proche et faire une minute de silence pour des gens que tu ne connais pas, je ne vois pas le rapport. Faire le deuil de qqun, voilà à quoi peut éventuellement servir un enterrement. En ce qui concerne les morts d'attentats, je n'ai aucun deuil à faire, ne soyons pas hypocrites, ça ne m'a pas empêché de dormir (et toi ?), passé le dégoût de la chose.
Ce n'est pas un coup de gueule, je ne suis pas contre le fait que les gens aient de la peine (il me reste un soupçon d'humanité), ce qui me chagrine, c'est qu'on pleure sur ceux-là et qu'on en oublie tant d'autres, chaque jour, voilà peut-être ce qui me dérange. Et encore, là, on est impuissant, alors que pour d'autres drames...
Quand je vois Raffarin et les hommes politiques demander leur minute de silence, quand je vois El Mundo titrer "Notre 11 septembre à nous" (quelle horreur, se servir de ça pour faire sa une), tout ça ne me donne pas envie de manifester quoi que ce soit, manifs dont chacun va se servir à sa manière (vous voyez, le peuple français est uni devant le drame madrilène, ce genre de connerie). J'ai trouvé ça horrible et puis c'est tout. Le peuple espagnol et les autres savent bien ce que pensent leurs voisins, ils se doutent bien qu'on ne saute pas de joie devant leur malheur. Mais je ne me sens pas madrilène depuis hier, désolée.
Ce qui m'intéresse, c'est d'essayer de comprendre comment ça tourne tout ça parce que tout n'arrive pas par hasard.

PS : C'était une question mal posée, je l'avoue, évidemment que ça ne sert à rien...
pach

Message non lu par pach » 12 mars 2004, 15:53

boultan a écrit :
pach a écrit :mais je préfère perdre mon temps là et non pas à regarder Arthur à la télé!
Posé comme ça... :wink:
Remarquez, je serais plutôt du genre Bianca à éviter les communions collectives, y compris les enterrements. Mais bon, chacun fait comme il le sent et basta, tant qu'on ne tombe pas dans les outrances post-attentats US.
absolument d'accord. Je ne suis pas du tout pour "les outrances post-attentats US" comme tu dis. Je suis d'ailleurs resté tranquillement chez moi après le 11 septembre.
Là je passai juste une info. Après chacun fait ce qu'il veut (avec ses cheveux :roll: )
Leepstick

Message non lu par Leepstick » 12 mars 2004, 15:54

Bien sûr, ce genre d’attentat est intolérable. Bien sûr, peu de causes (en tout cas pas des revendications nationalistes aussi débiles que celles de l’ETA) ne méritent de mettre en danger la vie d’innocents. Mais je lis dans certaines de vos réactions d’étranges comptabilités, notamment sur les crimes du communisme. A ceux-là, je suggère un petit exercice pratique, lancé par Jerry Hough, un fameux soviétologue américain : les deux premières années du « règne » de Boris Eltsine ont engendré une augmentation de la mortalité (une surmortalité quoi) de 1,5 million de personnes. Les années les plus noires des purges staliniennes (1937-1938) ont entraîné 700 000 morts. La comparaison peut choquer. Elle signifie surtout que tout cela est un peu plus complexe qu’il n’y paraît, que pour renverser un régime assassin, il faut parfois tuer. Ce principe absolue de non-violence a ceci d’agaçant que si tout le monde l’avait suivi à la lettre, nous serions encore en train, au mieux, de nous poudrer le nez et de remonter nos bas-de-chausse, au pire, à tendre nos sébiles au passage des marquis.
Cela dit, l’état espagnol ne tue ni n’affame les Basques…
Dernière modification par Leepstick le 12 mars 2004, 15:57, modifié 2 fois.
Bianca
Messages : 748
Inscription : 17 sept. 2002, 20:12
Localisation : 44 (L.A.)
Contact :

Message non lu par Bianca » 12 mars 2004, 15:55

pach a écrit :A quoi ça sert? a se dire que ça aurait pu être toi ou moi (ou lui ou ton meilleur pote ou ma femme...) dans ces trains, dans ces gares, dans ces grattes-ciels, etc...
Pas besoin de me recueillir avec la nation pour y penser... Encore une fois, je ne vois pas le rapport...
Répondre

Revenir à « Discussion générale »