Page 1 sur 13

Manger de la viande tue...

Publié : 04 mars 2004, 08:45
par Jipé
MANGER DE LA VIANDE TUE...

Afin d’alerter les consom'acteurs sur la réalité de l'exploitation animale, nous organisons une action "énergique" et très visuelle, spécialement pour les médias, le week-end du 7 mars.

Les visiteurs du salon de l’agriculture viennent voir des animaux vivants et, au stand d’à côté, ils mangent leur cadavre. Pourquoi ne pas boucler la visite avec celle de l’abattoir ? Parce que la majorité des gens voudrait oublier que le plaisir de manger de la viande implique l’exploitation et le meurtre d’un animal sensible. Nous faisons cette action pour dénoncer ce massacre !

Si vous arrêtez d’acheter, ils arrêtent de tuer
Pourquoi exploiter et tuer des animaux alors que nous pouvons vivre en bonne santé sans cela ? Par habitude ? Pour le plaisir de manger un cadavre ? Parce que, finalement, ce ne sont que des animaux ?
Ni meilleurs ni pires que les autres espèces, nous avons le choix de tuer ou non pour nous nourrir et nous vêtir. Pourquoi choisir de tuer plutôt que de laisser vivre ?

L’antispécisme
L’exploitation des animaux est fondée sur l’idée que les autres espèces sont inférieures aux êtres humains, qu’elles ne sont qu’une marchandise insensible. Leur mise à mort serait un mal nécessaire, car il serait « naturel » de tuer pour manger. Mais l’ordre naturel, qu’est-ce que c’est ? Cette notion a excusé et excuse encore toutes les discriminations.

Les animaux sont tués uniquement parce qu’ils sont d’une autre espèce : c’est du spécisme !

Pour des raisons évidentes de sécurité, nous ne communiquons le lieu, la date et l’heure de l’action que par téléphone.
Pour plus d’informations, contactez le 01 40 30 99 35 ou le 06 18 17 91 09
antispe@no-log.org
http://antispesite.free.fr/

Publié : 04 mars 2004, 09:49
par boultan
Ca tombe bien, je mange que des animaux vivants... Surtout les lapereaux et les piou-pious, quand ça se débat encore sous la canine, c'est incomparable...

Publié : 04 mars 2004, 09:54
par Kitano
Ouiiiiiiiiiiiii !!!!!!!!!!! Ça y est, ils l'ont fait ! Ils nous ont inventé la dernière forme de racisme, l'antispécisme.
:lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
Enfin, il reste encore à inventer l'anti-alienisme...

C'est trop bon, de rire comme ça dès le matin, franchement.

Publié : 04 mars 2004, 10:39
par Jipé
j'aime les débats intenses :P

Publié : 04 mars 2004, 10:41
par lecordelier
J'espère que c'est une blague, parce que si c'est sérieux, là c'est vraiment grave de chez grave. :roll:

Publié : 04 mars 2004, 10:44
par lecordelier
j'aime bien aussi l'othographiquement correct qui consiste à faire des mots à rallonge pour pas "donner le sentiment d'exclure les meufs".

"
Elle passe inaperçue en tant que telle, on n'en remarque que les " abus", mais les humain-e-s de moins de 18 ans, du fait de se voir accolé-e-s un statut de " mineur-e", se trouvent pendant presque les deux premières décennies de leur vie totalement dépossédé-e-s de leur vie."
bonjour les tracts à rallonge !, c'en est ridicule.

Publié : 04 mars 2004, 10:48
par mary31
Quand manger rend fou - Le dernier ouvrage de Mme Daniéle Starenkyj.

Depuis 1970, on constate l’émergence ou la ré-emergence de nouvelles infections, et selon l’OMS, plus de deux tiers de ces 30 nouvelles infections sont d’origine animale.

La maladie de Creutzfeldt-Jakob, autrement appelée « Maladie de la Vache Folle » ne fait plus la « Une » des médias. Un monde de silence s’est construit peu à peu autour du sujet. Pourtant, personne aujourd’hui ne sait exactement le nombre d’individus contaminés dans le monde, susceptibles de développer cette maladie. A ce jour, aucun institut scientifique n’est à même de pouvoir proposer un traitement.

Danièle Starenkyj pose dans cet essai un constat alarmant et tente de sensibiliser les consommateurs. Si le Grand Public pense que la « crise de la vache folle» est passée et terminée, elle apporte ici la preuve fondamentale qu’il n’en est rien.

Toujours bien présents dans certains aliments, les prions, protéines crapuleuses qui décomposent peu à peu les neurones du cerveau humain, sont responsables de ravages insoutenables.
Totalement fabriquée par l’homme « au nom du progrès biologique et économique », la maladie de Creutzfeldt-Jakob n’est la résultante d’aucun virus, d’aucunes bactéries, ni même d’aucuns virions.

La dernière parution de Danièle Starenkyj, Quand manger rend fou, est l'histoire incroyable de ces protéines vicieuses, les prions, qui ont poussé les scientifiques vers la zone crépusculaire de la microbiologie, et qui confrontent maintenant, au quotidien, chacun de nous à nos propres responsabilités de consommateurs.

Publié : 04 mars 2004, 10:52
par Jipé
j'attend avec impatience le fameux "cri de la carotte", le refrain sur "l'être humain, ce grand prédateur" et son cousin "l'ordre naturel" :D

quant aux règles de grammaire, elles évoluent selon les usages. Au moyen-âge, la règle "le féminin l'emporte sur le masculin" n'existait pas, l'auteurE choisissait librement. Mais bon, il y a les suiveurs et les innovatrices 8)

Publié : 04 mars 2004, 10:59
par boultan
Jipé a écrit :j'attend avec impatience le fameux "cri de la carotte", le refrain sur "l'être humain, ce grand prédateur" et son cousin "l'ordre naturel" :D

quant aux règles de grammaire, elles évoluent selon les usages. Au moyen-âge, la règle "le féminin l'emporte sur le masculin" n'existait pas, l'auteurE choisissait librement. Mais bon, il y a les suiveurs et les innovatrices 8)
- Chacun son trip. Moi, quand j'entend "Meat is Murder" avec les godelles en choristes, ça me donne des envies de bavette à l'échalotte.

- Ce tract n'a rien à faire sur cette partie du forum et devrait être déplacé fissa.

- Le moyen-âge était aussi peu regardant sur la condition animale que sur les règles de grammaire.

Publié : 04 mars 2004, 11:13
par Bianca
Il paraît que vivre tue aussi...

Arf...

Publié : 04 mars 2004, 11:19
par Jipé
Ce communiqué n'avait pas forcément vocation à provoquer (même si ça dérange toujours quand on rappelle à certains ce qu'ils ne veulent pas voir), mais surtout à informer. Cependant, je constate avec tristesse que les journalistes d'aujourd'hui (les pigistes en particulier) ne savent plus saisir les opportunités d'un bon sujet de fond quand il s'en présente un ! C'est tellement plus facile de rester le cul sur une chaise à essayer de pondre des articles en ne chassant l'info que sur le Web... Et après y en a qui râlent parce qu'ils arrivent pas à vivre de leur plume. Arf !

Publié : 04 mars 2004, 11:37
par boultan
Ca y est, j'viens de saisir l'expression "bête à manger du foin"

C'est pas en invectivant la population pigiste ici présente que tu défendras ta cause, ni en prenant les gens pour des couillons incapables de faire le rapprochement entre la geurlette et le kebab...

Publié : 04 mars 2004, 11:47
par Bianca
Tu crois franchement qu'on n'est pas au courant qu'il faut tuer les animaux pour les bouffer ? Tu crois vraiment ça ? Qu'on ignore que les cochons sont élevés dans des cages où ils ne peuvent pas se remuer le petit ongle, que les vaches pleurent quand on les emmène à l'abattoir car elles sentent qu'elles vont être trucidées, que les poules sont élevées dans le noir pour être zigouillées en plein jour, bourrées aux hormones ? Bref, tu nous prends pour des andouilles ou des ignorants aveuglés par le goût du sang du cadavre frais ? Je regrette, je ne pense pas que le forum Presse-Journalisme soit fait pour du prosélithisme pro-végétarien. J'aime le steack et j'aime les vaches !!

Publié : 04 mars 2004, 12:25
par tamaris
désolée mauvaise manip

Re: Arf...

Publié : 04 mars 2004, 12:26
par Paul C. Marcinkus
Jipé a écrit :Cependant, je constate avec tristesse que les journalistes d'aujourd'hui (les pigistes en particulier) ne savent plus saisir les opportunités d'un bon sujet de fond quand il s'en présente un !
Euh... Oser affirmer que mon tournedos vient d'une vache (que fait le Canard enchaîné, bordel ?), c'est un bon sujet ? Bah merdalors !

Si tu nous prends pas pour des cloches, c'est bien imité.

Moi, je l'aime saignant, mon tournedos.