Jupette et Chirac se trémoussent

Espace de discussion non professionnel : envie de parler du beau temps ? Un coup de déprime ? Votre sujet ne rentre dans aucun forum ?
SacriPanard

Jupette et Chirac se trémoussent

Message non lu par SacriPanard » 03 févr. 2004, 18:16

Jupette et Chirac se trémoussent

On ne peut que regretter que la justice ait un zèle républicain, à l’encontre d’un politique certes semble-t-il fautif, et qu’elle ferme les yeux pour le moins, sur des pratiques similaires du secteur privé.

Les condamnations de la justice, à l’encontre de l’individu au regard du groupe, sont à classer aux cotés des condamnations iniques de complaisance, de l’individu privé au regard du groupe financier.

Les abus de biens sociaux privés, juridiquement dénoncés, qui font l’objet d’une condamnation grossière et inique à l’encontre de la victime, ne sont pas une légende.
Les condamnations de l’individu intime, à la demande du dossier vide juridique du groupe financier ne sont pas un doux rêve.

Les préjudices des actes privés financiers à l’encontre de l’individu sont financièrement moins important, mais sont sans commune mesure avec les préjudices d’abus de biens collectifs, et tout aussi condamnable.

Il plane un air revanchard, de fin collectivisme qui met bêtement en application la règle n° 1 de l’ultra libéralisme, et sacrifie avec enthousiasme le mouton intello présidentiable, sur l’autel de la franchouillardise paysanne très en vogue, présenté devant ses juges.

Le peuple souverain refusera sans aucun doute que le « magot » sur lequel, « le bon géniteur père de famille » est assis, serve de « tirelire familiale » à sa progéniture, il refusera également que leurs bas de laines servent de quatre-heures aux véreux immobiliers de service.

La justice baisserait-elle sa culotte devant les richissimes privés ?
Avatar de l’utilisateur
Avenger
Messages : 360
Inscription : 01 juil. 2003, 10:46
Contact :

Re: Jupette et Chirac se trémoussent

Message non lu par Avenger » 03 févr. 2004, 21:57

SacriPanard a écrit :
La justice baisserait-elle sa culotte devant les richissimes privés ?
Là, tu vas un peu loin.
Avatar de l’utilisateur
BARA
Messages : 406
Inscription : 25 mars 2003, 11:48
Localisation : Cherchez...

Re: Jupette et Chirac se trémoussent

Message non lu par BARA » 03 févr. 2004, 22:48

SacriPanard a écrit :Jup...
Là, c'est déjà loin...
leeloo

Message non lu par leeloo » 04 févr. 2004, 12:41

Je dirais plus simplement que dans un pays où le président a été élu à 82% et où le gouvernement peut commenter une décision de justice en concluant que celle-ci est provisoire, il faudrait que le peuple se réveille à un moment!

:(

P.S: Je parlais de la France, hein, non mais on aurait pu penser que c'était la Chine, la Russie, l'Irak sous Sadam, la Corée du Nord...
SacriPanard

Message non lu par SacriPanard » 04 févr. 2004, 13:33

Le résultat représentatif du courant politique du présidentiable est le premier tour, le second tour est représentatif d’un choix entre deux personnes, ici ce fut un choix entre un « modéré » et un « dur à cuire », ce qui ne préjuge pas des actions frauduleuses de l’un ou de l’autre.
Dernière modification par SacriPanard le 04 févr. 2004, 14:05, modifié 1 fois.
tamaris
Messages : 85
Inscription : 21 nov. 2003, 16:46
Localisation : lyon
Contact :

Message non lu par tamaris » 04 févr. 2004, 13:43

"dur à cuire", j'aime bien la nuance. pour certains ce serait un mauvais jeu de mot.
pour revenir à juppé, je ne sais pas pour vous mais pour moi il n'était pas présidentiable.
tam
SacriPanard

Message non lu par SacriPanard » 04 févr. 2004, 14:11

Vous n'avez maintenant plus rien à dire...de là à penser que vous êtes court d'esprit.
future grande journaliste
Messages : 299
Inscription : 08 oct. 2003, 15:51
Contact :

Message non lu par future grande journaliste » 04 févr. 2004, 16:01

Moi, perso, ce qui m'a le plus choquée, c'est d'entendre des hommes politiques répéter à longueur de journée : "on perd un homme honnête"! Juppé, honnête, alors qu'il vient d'être condamné !!!! Mais où va-t-on ? Et la réponse de Juppé hier à la question de PPDA : "aviez-vous conscience de faire quelque chose d'illégal ?"... "oui"... Même si après, il s'est repris, la première réponse est bien souvent la vérité... A mon humble avis, bien sûr...
"ne vous emmerdez plus, emmerdez les autres !"
SacriPanard

Message non lu par SacriPanard » 04 févr. 2004, 19:06

Heu,..., moi aussi, et pourtant y ai n'ai pas pris les sous....
Avatar de l’utilisateur
Kitano
Messages : 546
Inscription : 18 oct. 2002, 19:05
Localisation : Le nez sur l'écran
Contact :

Message non lu par Kitano » 05 févr. 2004, 11:09

future grande journaliste a écrit :Moi, perso, ce qui m'a le plus choquée, c'est d'entendre des hommes politiques répéter à longueur de journée : "on perd un homme honnête"! Juppé, honnête, alors qu'il vient d'être condamné !!!! Mais où va-t-on ? Et la réponse de Juppé hier à la question de PPDA : "aviez-vous conscience de faire quelque chose d'illégal ?"... "oui"... Même si après, il s'est repris, la première réponse est bien souvent la vérité... A mon humble avis, bien sûr...
Non, le plus choquant, ce ne sont pas les récriminations et contestations des politiques (après tout, qui sait combien parmi eux peuvent craindre pour leurs propres fesses ?), c'est la couverture "journalistique" de "l'événement", l'écho sirupeux et dégoulinant qui nous en parvient. De la comm au service de l'ump, de la comm et du baise-main de la part de présentateurs de JT, d'éditorialistes grassement payés, qui osent se dire encore journalistes.
Non, mais regardez-les : aucun pour rappeler les simples faits : J. a triché, il s'est fait choper, il paie son gage. En plus, il fait partie de ceux qui ont voté la règle. Ça ne va pas plus loin.
Quand la femme du torero dort sur ses deux oreilles, à qui appartiennent les oreilles ?
Avatar de l’utilisateur
Makhno
Messages : 429
Inscription : 17 sept. 2002, 19:02
Localisation : Chez moi
Contact :

Message non lu par Makhno » 05 févr. 2004, 11:16

Entendu hier un journaliste ricain qui s'esclaffait de la véhémence de ses confrères français sur l'international et de la veulerie crasse des mêmes concernant les affaires intérieures.
"Rien n'est là pour flatter beaucoup la soif du mieux. Qu'y faire ?"
Auguste Blanqui
Avatar de l’utilisateur
BARA
Messages : 406
Inscription : 25 mars 2003, 11:48
Localisation : Cherchez...

Message non lu par BARA » 05 févr. 2004, 11:45

L'a raison de s'marrer...Quand on aura un amendement constitutionnel protégeant envers et contre tout la liberté d'informer, n'empêche, on en r'parlera. Julien Courbet fera des descentes avec les flics, les caméras d'Ardissson pourront enfin filmer les Chandelles, et Arthur ira couvrir la transplantation mammaire de Jennifer. Mais bon.
Voulez-vous ? Voulez-vous ? Voulez-vous ?
Avatar de l’utilisateur
Makhno
Messages : 429
Inscription : 17 sept. 2002, 19:02
Localisation : Chez moi
Contact :

Message non lu par Makhno » 05 févr. 2004, 12:00

Mais ils les filment déjà Les Chandelles Ardisson !!! Sauf qu'il est déguisé en dandy panda aka F. Taddei. Courbet ne descend pas avec les flics parce que Villeneuve prend toute la place à l'arrière de la 309. Quant à Arthur (lui ou sa boite, sais plus), il envoit déjà Jennifer se cacher dans la penderie de Mélanie, 12 ans, vigrognoux les deux citrouilles pour lui faire une super surprise qui fait pleurer les yeux.
On est bon la non ?
"Rien n'est là pour flatter beaucoup la soif du mieux. Qu'y faire ?"
Auguste Blanqui
Avatar de l’utilisateur
BARA
Messages : 406
Inscription : 25 mars 2003, 11:48
Localisation : Cherchez...

Message non lu par BARA » 05 févr. 2004, 12:04

Ouaip, avec le grand journalisme d'investigation à la française, les waters (c'comme ça qu'on dit les WC chez nous) nous guettent...
Voulez-vous ? Voulez-vous ? Voulez-vous ?
SacriPanard

Subordination Chirac-Juppé, et dignité de l’être,

Message non lu par SacriPanard » 08 févr. 2004, 13:36

Subordination Chirac-Juppé, et dignité de l’être,

Il existe une expression qui suggère aux personnes défavorisées de « rester digne », rester propre, le couple Chirac-Juppé, n’a jamais perdu à cet égard sa dignité. OUI, crions le haut et fort le couple Chirac-Juppé est resté digne.
On peut également dire qu’ils sont, en leur personne, dignes d’être eux mêmes.

Il est une indignité majeure de l’être politique, c’est de « piquer dans caisse », il est une indignité majeure au regard de la république, c’est celle soutenir un acte de « voleur de poules », OUI disons le haut est fort, le détournement de fonds publics est un acte indigne qui doit être condamné de la classe Politique.
Répondre

Revenir à « Discussion générale »