Le post de l'épate

Espace de discussion non professionnel : envie de parler du beau temps ? Un coup de déprime ? Votre sujet ne rentre dans aucun forum ?
Crash

Le post de l'épate

Message non lu par Crash » 30 janv. 2004, 01:44

Tu sais pas QUI a utilisé l'expression "Nouvelle Vague" en premier ?
Avatar de l’utilisateur
natha
Messages : 125
Inscription : 22 mai 2003, 09:45
Localisation : Hic et Nunc
Contact :

Message non lu par natha » 30 janv. 2004, 09:02

non!!!
"Il n'y a pas de femmes moches...juste pas assez de vodka"
Proverbe Letton
Leepstick

Message non lu par Leepstick » 30 janv. 2004, 09:51

Merci Google :
"Le terme Nouvelle vague apparait dans l'Express du 3 octobre 1957, sous la plume de Françoise Giroud qui commente un Rapport sur la Jeunesse, sans rapport avec le cinéma. En juin 1958, elle publie un livre à succès, La Nouvelle Vague, portrait de la Jeunesse, qui traite d'un besoin de changement dans la société française.
Comme le dira Chabrol plus tard, "Si la grande presse a tant parlé de nous, c'est qu'on voulait imposer l'équation: de Gaulle égale renouveau. Dans le cinéma comme ailleurs. (...) Nous avons été promu comme une marque de savonettes pour vendre la politique de Mendès-France."

C'est Pierre Billard, en février 1958, qui reprend l'expression à son compte dans Cinéma 58, en l'appliquant au désir de renouvellement que manifeste les jeunes du cinéma français.
Cannes, 1959. Le terme se généralise dans la presse pour définir les jeunes nouveaux réalisateurs. En 1960, le monde entier en parle."

Plutôt amusant, ouaip !
Crash

Message non lu par Crash » 30 janv. 2004, 11:41

Françoise Giroud, ouaip. :shock: Pas mal la recherche Google, aussi.
Crash

Message non lu par Crash » 30 janv. 2004, 12:22

"Français moyen"? C'est plutôt de mauvais augure pour la "France d'en bas"...






Edouard Herriot, dans un discours de 1924, à Boulogne-sur-Mer
Avatar de l’utilisateur
BARA
Messages : 406
Inscription : 25 mars 2003, 11:48
Localisation : Cherchez...

Message non lu par BARA » 03 févr. 2004, 21:11

Le cri du canard n'a pas d'écho.

Ce n'est ni une contrepèterie, ni une blague quelconque. C'est un phénomène avéré qu'aucune étude scientifique n'a pu expliciter. Pour projet éditorial solide, je prends toute info complémentaire sur le sujet.
Avatar de l’utilisateur
Avenger
Messages : 360
Inscription : 01 juil. 2003, 10:46
Contact :

Message non lu par Avenger » 03 févr. 2004, 21:55

Amusant que tu en parles. Quelqu'un m'a appris ça récemment. Quelqu'un d'assez cher pour que j'accueille avec sérieux cette incroyable nouvelle.
J'ai, depuis lors, acheté trois canard sur les quais de Seine. De vrais beaux canards hors de prix (le prix du mètre carré de canard à Paris est une hérésie). Restait à trouver une grande pièce susceptible de produire un écho (mais le prix du mètre carré, etc). Faute de mieux, je les ai placés dans les appartements de Napoléon III, au Louvre. Ces salauds ont refusé de coincouiner. Je les ai bouffés.
Conclusion : ben, y'en a pas.
Avatar de l’utilisateur
Makhno
Messages : 429
Inscription : 17 sept. 2002, 19:02
Localisation : Chez moi
Contact :

Message non lu par Makhno » 04 févr. 2004, 12:14

BARA a écrit :Le cri du canard n'a pas d'écho.

Ce n'est ni une contrepèterie, ni une blague quelconque. C'est un phénomène avéré qu'aucune étude scientifique n'a pu expliciter. Pour projet éditorial solide, je prends toute info complémentaire sur le sujet.
Une bonne occasion pour rappeler que Claude Angeli n'est pas le pseudo de Nicolas Beytout.
"Rien n'est là pour flatter beaucoup la soif du mieux. Qu'y faire ?"
Auguste Blanqui
Avatar de l’utilisateur
BARA
Messages : 406
Inscription : 25 mars 2003, 11:48
Localisation : Cherchez...

Message non lu par BARA » 04 févr. 2004, 13:47

Là, c'est une contrepèterie, c'est ça....? :oops:
Répondre

Revenir à « Discussion générale »