ASSEDIC : français, comment on vous entube!

Espace de discussion non professionnel : envie de parler du beau temps ? Un coup de déprime ? Votre sujet ne rentre dans aucun forum ?
teddy

ASSEDIC : français, comment on vous entube!

Message non lu par teddy » 07 janv. 2004, 16:07

Salut,

Je suis tellement en colère que j'éprouve le besoin de dire ici ce qui se passe avec les ASSEDIC.
J'ai bossé (trimé) pendant 7 ans en tant que journaliste de presse écrite (et je me suis bien marré aussi et j'ai aussi fait pas mal de fric, une façon de dire que j'ai payé pas mal d'impots mais attendez la suite...). Aujourd'hui je suis au chomage et je me forme dans le cadre du Pare (acronyme débile pour plan de retour à l'emploi) au métier de JRI. Jusque là tout va bien. suis censée touché mes allocations chomage tous les mois. (et ce penndant 23 mois). et bien devinez quoi les gars? J'ai beau faire toutes les démarches habituelles et normales, rien ne se passe normalement.

La dernière aventure en date (car il y en a environ Une par mois et ça fait 6 mois), la voila :
j'ai été radiée sans raison apparente. Et personne ne veut me fournir d'explication à ce sujet.

J'ai donc du me réinscrire (et cela n'a pas posé de difficultés majeures). La seule chose, c'est que les ASSEDIC peuvent ainsi me payer avec 15 JOURS DE RETARD et je deviens par conséquent - pardonnez moi mais il faut que je me lache!!! - LEUR PUTAIN DE BANQUE !!!

Ben oui. j'avance ce fric et vu que je paye mes impots A L'HEURE, ça commence à me chauffer.

Autre chose : Les ASSEDIC travaillent contre l'ANPE ou quoi ?

A l'ANPE, mes interlocuteurs n'en finissent pas de s'étonner sur les bourdes de collègues et me disent "je ne devrais pas vous dire ça mais vous avez raison."
cet aveux d'impuissance m'inquiète tout autant que la façon dont je suis traitée depuis que je suis au chomage par l'administration française!!!!

Plus concrètement : il y a t-il quelqu'un ici qui veut monter un site SPECIAL ASSEDIC, les disfonctionnements - avec des histoires vraies et des noms d'emprunts - on raconte nos trucs - et on balance l'URL en pature aux quotidiens nationaux.

Quelqu'un a une autre idée?

Merci à tous!
Avatar de l’utilisateur
dreyfus
Messages : 312
Inscription : 28 janv. 2003, 13:55
Contact :

Message non lu par dreyfus » 07 janv. 2004, 18:57

ne t'étonnes pas si tu ne vois pas de réponses, le forum n'est pas réputé pour ses bonnes âmes ou son esprit de solidarité. Tout au plus tu trouveras quelques oreilles compatissantes et éventuellement un suiveur au jargon incompréhensible, si tu inclus dans le site une section blog anti-fonctionnaire.
:roll:
Avatar de l’utilisateur
Avenger
Messages : 359
Inscription : 01 juil. 2003, 10:46
Contact :

Message non lu par Avenger » 07 janv. 2004, 19:10

dreyfus a écrit :Tout au plus tu trouveras quelques oreilles compatissantes et éventuellement un suiveur au jargon incompréhensible, si tu inclus dans le site une section blog anti-fonctionnaire.
:D :D

N'ayant (pour le moment) aucune expérience des Assedic, je n'ai pas d'avis qualifié sur la question. En revanche, la fréquentation assidue d'intermittents du pestacle m'a permis d'en apprendre de bien bonnes sur les us et coutumes de cette noble administration. Mais je m'égare, n'est-ce pas, puisque nous sommes ici sur un forum de journalistes. Rien à voir avec les intermittents cités plus haut. Eux sont précaires, eux donnent dans l'entertainment. Alors que nous, non.
Avatar de l’utilisateur
PresseByter
Messages : 132
Inscription : 07 nov. 2003, 14:03

Message non lu par PresseByter » 07 janv. 2004, 20:12

Tiens ! Le père noël, m’a apporté le viagra commandé. Si ma queue intéresse le père Dreyfus…elle est disponible.

INCOMPREHENSIBLE !! mais alors ON ne comprend RIEN !
Avatar de l’utilisateur
dreyfus
Messages : 312
Inscription : 28 janv. 2003, 13:55
Contact :

Message non lu par dreyfus » 07 janv. 2004, 20:38

Non merci, en 2004 je me suis promis de me contenter des rediffusions du Huitième Jour pour satisfaire ma déviance.
:roll:
Avatar de l’utilisateur
PresseByter
Messages : 132
Inscription : 07 nov. 2003, 14:03

Message non lu par PresseByter » 07 janv. 2004, 22:09

J’ai failli baisser la culotte; je n'ai en fait, pas lu le Huitième jour, à mon grand désespoir, c’est certainement une félicité incomparable, mais gaffe aux trous Normands, ils sont trompeurs, et je vous envie de votre abnégation.
teddy

la compassion, c déjà pas mal!

Message non lu par teddy » 08 janv. 2004, 00:23

Avenger a écrit :
dreyfus a écrit :Tout au plus tu trouveras quelques oreilles compatissantes et éventuellement un suiveur au jargon incompréhensible, si tu inclus dans le site une section blog anti-fonctionnaire.
:D :D

N'ayant (pour le moment) aucune expérience des Assedic, je n'ai pas d'avis qualifié sur la question. En revanche, la fréquentation assidue d'intermittents du pestacle m'a permis d'en apprendre de bien bonnes sur les us et coutumes de cette noble administration. Mais je m'égare, n'est-ce pas, puisque nous sommes ici sur un forum de journalistes. Rien à voir avec les intermittents cités plus haut. Eux sont précaires, eux donnent dans l'entertainment. Alors que nous, non.
Bon c'est vrai, je suis ronchon (quand on ne paye pas a l'heure, ça me rend toujours ronchon) mais ce que je trouve tres bizarre c'est qu'il n'existe apparemment aucun recours en cas de litige avec cette administration. Qui contrôle les Assedic ? Quelles sont les sanctions en cas d'erreurs ? None! Zéro ! Peanuts! Itou pour le fisc. Alors quoi, les administrations françaises sont-elles au dessus des lois?
:oops: ça y est je recommence à râler... pffff.
:twisted: ceci dit j'aime beaucoup l'idée de la section blog- anti fonctionnaire. Voila.
Crash

Message non lu par Crash » 08 janv. 2004, 01:57

Les gens qui ont pris le temps de mettre en ligne la loi 2000-321 relative aux droits des citoyens dans leurs relations avec les administrations du 12 avril 2000, sont des fonctionnaires. Un peu de respect t'écorcherait la gueule ? Ou bien est-ce parce que les profs de droit public, que tu ne sembles pas avoir eu, émargent en général au budget de la fonction publique que tu as cette morgue ?
Pour info: il s'agissait d'une private joke de notre ami Dreyfus, décidément sorti précocément de sa léthargie hivernale (pas encore chopé la légionellose ?).
Au titre, d'abord, de l'article 15 de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen, tu as le droit de demander des comptes à toute administration.
Devant un tribunal administratif en premier lieu, une cour d'appel administrative en second lieu, le Conseil d'Etat en bout de course (apte à connaître de l'affaire tant sur le fond que la forme, contrairement à la Cour de Cassation, pour le droit privé, if my memory serves me right). Il faudra, au préalable, que tu te sois directement adressé à l'administration concernée et que ta requête ait reçu une réponse négative, ou un silence de deux mois (la loi de 2000 introduit la possibilité que ce silence vaille acceptation, mais en l'absence de toute dispositive réglementaire idoine jusqu'à présent, tenons le pour rejet).
Devant une juridiction administrative, tu pourras formuler un recours pour excès de pouvoir (demander l'annulation d'une décision en cas de violation d'une loi ou d'un décret, de motifs erronés ou inexacts, de non respect d'une procédure) ou un recours de pleine juridiction (pour demander réparation d'un préjudice ou d'un dommage subis du fait de l'administration).

Cela concernant "l'Administration", vocable imprécis désignant toutes les autorités administratives (administrations de l'Etat, établissements publics à caractère administratif, collectivités territoriales, organisme de sécurité sociale, autres organismes chargés de la gestion d'un service public administratif) tu l'as dans le bec avec ton blème 'vec les Assedic. Sauf si tu touches l'AER, l'AI ou l'ASS. Et pourquoi ? Parce que ces trois allocs sont financées par l'Etat. Qui dit denier public dit droit public, donc tribunaux administratifs.

Or une petite recherche pas compliquée du tout aurait appris au journaliste que tu fus que l'UNEDIC, les ASSEDIC et le GARP (interlocuteur des employeurs en IDF) sont des organismes de droit privé ayant le statut d'association loi 1901. Petit rappel: l'UNEDIC fédère les 30 antennes ASSEDIC qui disposent de 764 centres répartis sur tout le territoire pour l'accueil des chômeurs.
Pour ton anicroche, tu commences par écrire (lettre recommandée AR) à ton antenne. Tu attends la réponse. Si elle ne te plaît pas, tu écris au directeur régional de l'ASSEDIC. Puis au siège de l'UNEDIC, 80 rue de Reuilly, 75605 Paris cx. Si tu ne parviens pas à obtenir réparation (ce dont je doute) tu peux t'adresser à un tribunal d'instance...pour obtenir réparation d'un préjudice de 15 jours de retard. Enfin, si ton seul problème, c'est que tu as avancé l'argent de tes impôts, donc que tu as pu les payer, si tu n'as même pas dû faire connaissance avec les saucisses aux lentilles et aux gros insectes chitineux des Restos du Coeur, va être complexe à prouver ton préjudice.

Voilà, ça fera 47,50€. Payable de suite.
Paul C. Marcinkus

Message non lu par Paul C. Marcinkus » 08 janv. 2004, 10:43

Crash a écrit :Les gens qui ont pris le temps de mettre en ligne la loi 2000-321 relative aux droits des citoyens dans leurs relations avec les administrations du 12 avril 2000, sont des fonctionnaires. Un peu de respect t'écorcherait la gueule ?
Arf. En l'occurrence, c'est un bon pote à moi qui a monté le site web de la Justice, avec le statut d'agent contractuel (CDD publics de 3 ans). Il faisait partie des agents publics agissant en vertu d'un contrat de droit public, mais ne faisait pas partie des fonctionnaires proprement dits. C'est souvent le cas dans les services de com' publics.

Que les administrations publiques ne fonctionnent pas toujours au mieux, c'est une évidence. Cela vaut pour les administrations en général, publiques ou pas. Mais rien n'empêche, en effet, de proportionner la râlerie au problème rencontré.

Par ailleurs, faut pas se leurrer sur la capacité des tribunaux engorgés à redresser les torts. La longueur des procédures en altère sensiblement l'efficacité. D'autant plus que, rappelons-le, le contentieux est la "pathologie" du droit, mais que rien ne garantit que ce qui n'est pas "pathologique" est bel et bien... droit.
Avatar de l’utilisateur
PresseByter
Messages : 132
Inscription : 07 nov. 2003, 14:03

Message non lu par PresseByter » 08 janv. 2004, 10:51

A vous lire, la France c’est le paradis.
Les ASSEDIC paient avec un peu en retard, si elles ont du retard vous pouvez vous plaindre, et obtenir gain de cause, écrire à M Truc, faire appel à la loi qui protège le citoyen.

C’est amusant comme une propagande peut prendre forme.

En témoignage personnel

Contrainte corporelle de plus de sept jours sans jugement,
Entrave corporelle…
Non paiement des remboursements d’assurance maladie
Condamnation « Against law », explicite et fondamentale 1
Condamnation « Against law », explicite et fondamentale 2
Violation de domicile, ….
Abus de bien social,…

Non, soyez un peu sérieux, il n’y a pas de règle pour tous, il y a des « Bousinteux », bien placés, qui se battent les flancs de voir que l’on puisse discuter de ce dont ils n’ont pas à se préoccuper.

Bien entendu vingt années après, la France remédiera et réhabilitera. « Il s’agissait d’erreurs très subtiles et d’une complexité de spécialistes »
Dernière modification par PresseByter le 08 janv. 2004, 10:54, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
PresseByter
Messages : 132
Inscription : 07 nov. 2003, 14:03

Message non lu par PresseByter » 08 janv. 2004, 10:52

NB : le sujet "il y a un bins qq part" qui donnait les détails, lois, articles, a été supprimé.
Crash

Message non lu par Crash » 08 janv. 2004, 11:48

Paul C. Marcinkus a écrit : Arf. En l'occurrence, c'est un bon pote à moi qui a monté le site web de la Justice, avec le statut d'agent contractuel (CDD publics de 3 ans). Il faisait partie des agents publics agissant en vertu d'un contrat de droit public, mais ne faisait pas partie des fonctionnaires proprement dits. C'est souvent le cas dans les services de com' publics.
Cette remarque, c'est parce que tu veux:

1- parler des potes que tu as au cas où on se dirait que tu n'en as pas
2- parler des choses formidables que font ou pensent les potes que tu as pour qu'une partie de leur mérite rejaillisse sur toi au cas où on douterait que tu en aies aucun
3- permettre et justifier qu'un de plus se mette, encore, connement, moutonnement, à taper sur les fonctionnaires ?

ou parce que ça te frustre de ne pas avoir eu le temps de faire ton petit plan détaillé en 2 parties - 2 sous-parties ?
Paul C. Marcinkus

Message non lu par Paul C. Marcinkus » 08 janv. 2004, 12:04

:D

Non, juste pour préciser qu'en dépit son caractère documenté et violemment péremptoire, ta réponse n'est pas aussi exacte que ça. La plupart des sites webs ministériels n'ont pas été montés par des fonctionnaires, et ils sont loin d'être tous suivis par des fonctionnaires aujourd'hui. C'est absolument tout.

Pis je trouvais le ton de ton message aussi agaçant que celui qui l'a suscité.

Et si c'était pour tester la réaction de ton hénaurme égo ? Tu y as pensé, à ça ? :wink:
vermicelle
Messages : 1
Inscription : 08 janv. 2004, 12:14
Contact :

ANPE et Assedic : meme combat

Message non lu par vermicelle » 08 janv. 2004, 12:27

A mon tour, je voudrais vous raconter mon aventure avec l'ANPE et les Assedic. Convoquée à une réunion d'information, j'ai été obligée d'emmener mon bébé car je n'avais trouvé personne pour le garder. Et bien, j'ai été virée de la réunion parce que mon bébé génait. Je me suis excusée mais la conseillère de l'ANPE n'a rien voulu savoir et le jour meme m'adressait un courrier en m'avertissant de ma prochaine radiation sauf si je fournissais des informations pouvant la faire changer d'avis. J'ai envoyé un courrier de réponse.
15 jours plus tard, je recevais un nouveau courrier m'informant de ma radiation pour "Recherche insuffisante d'emploi". Ensuite un courrier des Assedic me demandant de les rembourser du trop perçu.
J'ai fait des courriers de contestations en recommandé. A ce jour, aucune réponse de leur part.
En conclusion, quand on est demandeur d'emploi, on ne doit pas avoir d'enfant. Ou alors, comme me l'a dit la conseillère, avoir une nourrice pour me le garder. Or, étant au chomage, nos revenus sont moindres et avoir une nourrice revient souvent cher.
Maintenant, je n'ai aucun revenu mais je dois rembourser les Assedic.
En fait, toutes les occasions sont bonnes pour radier les gens et ainsi faire croire que le chomage baisse. C'est quand meme quelque chose quand on a travaillé pendant plus de 20 ans.
Voilà mon témoignage et je serais d'accord pour participer au site qui pourrait etre créé sur les dysfonctionnements de nos administrations.
Bonne journée
Crash

Message non lu par Crash » 08 janv. 2004, 12:39

Je persiste à mettre en doute l'intérêt de cette remarque; j'ai bien pensé qu'il pouvait s'agir de vacataires, mais je n'ai pas jugé nécessaire d'en émettre la réserve, puisqu'ils émargent, de toutes façons au budget de l'Etat, et puisque mon point était de souligner que les fonctionnaires remplissent des missions d'intérêt général et public, sans reconnaissance aucune puisqu'on entend bien plus souvent des discours connauds comme celui de teddy que laudatifs. Et que j'avais la flemme de recenser tous les domaines où ils interviennent, et tout ce qu'ils peuvent apporter de facilitation de la vie des petits teddys.
Je note que tu n'en manques pas une pour dire "un bon ami a dit ça, un bon ami a fait ci, un bon ami m'envoie ce mail...". Rappelle-moi de ne pas figurer au nombre de tes amis. Pas envie d'être exploitée sans mon consentement de la sorte.
Et, non, ton clin d'oeil ne m'amuse pas. Je pourrais le prendre au second ddegré, mais je sais que d'autres ne le feront pas. Si tu voulais recréer une connivence entre nous, c'est raté. Je note que tu es toujours aussi suiviste, petit arriviste foruméen qui prend en cours chaque mouvement en vogue. Un coup ce fut Epeire-le-Pholcus, que tu ne fus pas le dernier (mais pas le premier non plus) à charger avec les mêmes arguments (Epeire est de droite, Epeire mélange tout, Epeire ceci, cela) maintenant c'est moi. Si je devais recenser le nombre d'intervenants qui parlent de mon ego et le nombre de posts dans lesquels on en parle, nul doute qu'il déborderait les frontières du pays.
Répondre

Revenir à « Discussion générale »