Page 2 sur 3

Publié : 14 oct. 2002, 13:50
par lili
Q'on soit amoureux de cette richissime langue qu'est la nôtre, je peux le comprendre. Moi-même, je ne peux m'empêcher de m'émerveiller chaque fois que je découvre un mot ignoré jusqu'alors. Mais ce débat stérile sur l'orthographe n'est-il pas un peu “surréaliste” ? Finalement, je me plais à croire que les Académiciens qui chipotent chaque jour que le diable fait sur tel usage ou telle orthographe ont de beaux jours devant eux : la relève est assurée !
Pour faire bref, je résume ainsi ma pensée : ne soyez pas si "puants", ou ne vous étonnez pas que si peu de vils personnages prennent le risque d'ajouter leurs “maux” sur ce forum... la qualité d'une personne se résumerait-elle à son orthographe ? Je hais les intellos à deux francs (euros, pardon) qui se la jouent messieurs (et mesdames) perfection. Que celui qui n'a pas déjà fauté, jette la pierre !

Publié : 14 oct. 2002, 13:56
par Leepstick
Et plouf. Elle retombe sans avoir touché quelqu'un. Ne t'inquiète pas Lili, ce forum n'heberge que quelques mollahs. Mais ils sont très actifs, alors, gare au vocabulaire :wink:

Publié : 14 oct. 2002, 14:01
par lili
Au diable les sectaires ! S'ils sont aussi maniaques dans leur vie que dans l'écriture, bonjour l'ennui. Pour ma part, j'aime assez l'imperfection : elle est moins monotone :evil:

Publié : 14 oct. 2002, 14:18
par François
lili a écrit :Q'on soit amoureux de cette richissime langue qu'est la nôtre, je peux le comprendre. Moi-même, je ne peux m'empêcher de m'émerveiller chaque fois que je découvre un mot ignoré jusqu'alors. Mais ce débat stérile sur l'orthographe n'est-il pas un peu “surréaliste” ? Finalement, je me plais à croire que les Académiciens qui chipotent chaque jour que le diable fait sur tel usage ou telle orthographe ont de beaux jours devant eux : la relève est assurée !
Pour faire bref, je résume ainsi ma pensée : ne soyez pas si "puants", ou ne vous étonnez pas que si peu de vils personnages prennent le risque d'ajouter leurs “maux” sur ce forum... la qualité d'une personne se résumerait-elle à son orthographe ? Je hais les intellos à deux francs (euros, pardon) qui se la jouent messieurs (et mesdames) perfection. Que celui qui n'a pas déjà fauté, jette la pierre !
Raisonnement un peu biaisé, Lili !

La qualité d'une personne ne se résume évidemment pas à son orthographe. Personne d'ailleurs ne le prétend.

En revanche, et au delà même du strict respect de l'orthographe, une bonne connaissance du français, voire une certaine élégance d'écriture, font partie des qualités en principe attendues d'un journaliste. Comme c'est de moins en moins souvent le cas (il suffit de lire France Soir ou certains messages de ce forum...), ceux qui sont effectivement amoureux du français et qui, de façon peut-être un poil corporatiste, veulent défendre leur profession sont fondés à dire ce qu'ils en pensent. Surtout sur un forum de discussion... Et sans être nécessairement taxés d'intellos à deux euros.

Aucune raison de laisser la défense de la langue française à l'Académie du même nom. Ce serait, à terme, la transformer en langue morte.

J'ajoute que le débat n'est absolument pas stérile. A preuve : j'en connais qui, depuis que je sévis sur le forum, ont pris, par prudence, l'habitude de se relire et MEME d'ouvrir parfois un dictionnaire. Et comme il est de noriété publique que je suis actionnaire des éditions du Petit Larousse...

Publié : 14 oct. 2002, 14:22
par François
lili a écrit :Au diable les sectaires ! S'ils sont aussi maniaques dans leur vie que dans l'écriture, bonjour l'ennui. Pour ma part, j'aime assez l'imperfection : elle est moins monotone :evil:
Oui, mais il y en a aussi qui sont très réguliers dans l'imperfection...
Et, professionnellement, il y a toujours un moment où on le leur fait remarquer. Du moins pour ceux qui intègrent réellement ce métier.

Publié : 14 oct. 2002, 14:39
par lili
Je ne nie pas l'importance de l'orthographe dans notre métier, mais il me semble que pourchasser le moindre défaut d'accent sur un forum, aussi professionnalisé soit-il, tient pour beaucoup à de l'intellectualisme borné et en arrête sûrement plus d'un lorsqu'on souhaite ajouter son mot aux discussions en cours. Que certains enlèvent le crayon qu'ils ont coincé où je pense et je crois qu'on ne s'en portera pas plus mal... si ? (désolée si j'enfonce le débat, mais la force évocatrice d'une métaphore, vaut parfois 100 lignes d'argumentaire) :wink:

Publié : 14 oct. 2002, 14:51
par François
lili a écrit :Je ne nie pas l'importance de l'orthographe dans notre métier, mais il me semble que pourchasser le moindre défaut d'accent sur un forum, aussi professionnalisé soit-il, tient pour beaucoup à de l'intellectualisme borné et en arrête sûrement plus d'un lorsqu'on souhaite ajouter son mot aux discussions en cours. Que certains enlèvent le crayon qu'ils ont coincé où je pense et je crois qu'on ne s'en portera pas plus mal... si ? (désolée si j'enfonce le débat, mais la force évocatrice d'une métaphore, vaut parfois 100 lignes d'argumentaire) :wink:
Vérifies dans le dictionnaire : ta grossièreté n'est pas une métaphore. Et sa valeur argumentaire m'a totalement échappé.

En revanche, tu n'as pas répondu à mes arguments.

Je te redis qu'il n'y a pas que l'orthographe. Il y a aussi le français. Par exemple : "tenir de l'intellectualisme borné" et non pas "tenir à de l'intellectualisme"...

Publié : 14 oct. 2002, 16:16
par Martin K
Bonjour à tous,

Pour revenir au sujet de départ, voici un de mes titres sur le football (encore !). L'année dernière, l'AS Monaco avait perdu 3-0 pour son dernier match de la saison. J'avais titré: "Une valise pour les vacances".

Voilà ... ça m'est revenu comme ça ... à plus ...

Martin K

Publié : 14 oct. 2002, 16:17
par lili
Voilà, exemple typique du personnage qui souffre selon moi du complexe du journaleux. Tout-à-fait édifiant, merci beaucoup. J'espère ne jamais devenir aussi intolérante et hautaine que tu tiens à le montrer ici. Tu m'en vois désolée si je t'ai choqué par mes propos “grossiers”. Je ne savais pas que je m'adressais à Dieu, encore que ce dernier ne me semble pas indigne de grossièretés. Mais c'est un autre propos. Surtout, je n'ai pas cherché à faire un argumentaire, d'où l'utilisation de cette image.
Quant à tes arguments, si je n'y ai pas répondu, c'est tout simplement parce que je n'en ai pas vu l'intérêt... Ah si, je tiens à ajouter que pour ma part, je préfère Robert à Larousse, ce dernier étant parfois incomplet.

Pour le reste, à savoir mes fautes, j'ai effectivement fait cette erreur qui m'a aussi sauté aux yeux... trop tard. Même si je préfèrerais ne pas avoir donné le bâton pour me faire battre, je n'aspire pas à la perfection, tout du moins dans ce forum. Et tant mieux si je ne range pas du côté des puristes. Enfin, dernière chose : l'humilité est preuve d'intelligence. Je doute que tu sois exemplaire, alors un peu plus de tolérance, merci. Je t'assure, ça ne rend pas moins professionnel. :D

Publié : 14 oct. 2002, 16:34
par Olivier T
François a écrit :
lili a écrit :Je ne nie pas l'importance de l'orthographe dans notre métier, mais il me semble que pourchasser le moindre défaut d'accent sur un forum, aussi professionnalisé soit-il, tient pour beaucoup à de l'intellectualisme borné et en arrête sûrement plus d'un lorsqu'on souhaite ajouter son mot aux discussions en cours. Que certains enlèvent le crayon qu'ils ont coincé où je pense et je crois qu'on ne s'en portera pas plus mal... si ? (désolée si j'enfonce le débat, mais la force évocatrice d'une métaphore, vaut parfois 100 lignes d'argumentaire) :wink:
Vérifies dans le dictionnaire : ta grossièreté n'est pas une métaphore. Et sa valeur argumentaire m'a totalement échappé.

En revanche, tu n'as pas répondu à mes arguments.

Je te redis qu'il n'y a pas que l'orthographe. Il y a aussi le français. Par exemple : "tenir de l'intellectualisme borné" et non pas "tenir à de l'intellectualisme"...
'Tain j'ai eu le doute là... VérifieS ??? Cette phrase ne demande t-elle pas un impératif ? Hum...

Publié : 14 oct. 2002, 16:42
par Do
Pour ma part, Lili et François, je pense que vous vous emportez pour pas grand chose, enfin surtout toi, Lili ! Je ne cherche pas à avoir une orthographe parfaite, je fais beaucoup de fautes car je ne me relis pas, ce qui est un défaut... j'ai pris part au débat car ça m'intéresse de savoir pourquoi certains s'obstinent à écrire " électionS présidentielleS"... de là à parler d'intellectualisme borné... de complexe du journaleux (c'est-à-dire ?)... et je suis loin d'être aussi sûre que toi en ce qui concerne l'humilité comme preuve d'intelligence... proclamer ce genre de phrases à l'emporte-pièce tient plutôt pour moi de l'orgueil !

Publié : 14 oct. 2002, 16:51
par François
Charmante Lili,

Merci de tes conseils en matière de professionnalisme. Je tâcherai de les appliquer au mieux lorsque je serai vraiment journaliste.

"Que certains enlèvent le crayon qu'ils ont coincé où je pense" : ça, au moins, c'est une façon élégante, tolérante et sympa d'aborder un débat entre confrères ou futurs confrères !

C'est d'ailleurs très curieux, tu reprends - le même jour - les fantasmes de Tof. Sauf que lui ne parle pas autant de Dieu et de diable que toi. Tu fais une fixation en ce moment ?

Autre question : à part me taper dessus (4 messages sur 4, quel honneur !), tu as une autre ambition en faisant ton apparition sur ce forum ?

Publié : 14 oct. 2002, 16:58
par François
Réponse à Olivier T

Tu as tout à fait raison. Mais le coup du crayon m'était resté en travers de... la gorge.

Au fait, tes embuscades sont très sélectives, j'ai cru remarquer. Pourtant, je n'ai jamais prétendu être parfait. Je dis seulement que le français est important. Au même titre que la bonne foi, par exemple.

Publié : 14 oct. 2002, 17:02
par Leepstick
Tu mets un tel zèle à sortir ton crayon rouge, François, qu'il est difficile de ne pas te rendre la pareille.

Publié : 14 oct. 2002, 17:06
par Nilo
François ?
Une tite citation pour toi :
"- J'ai bon caractère mais j'ai le glaive vengeur et le bras séculier. L'aigle va fondre sur la vieille buse.
- Ça c'est chouette comme métaphore.
- Ce n'est pas une métaphore c'est une périphrase.
- Ah fait pas chier !
- Ça c'est une métaphore."

Quand t'auras le talent de feu Michel Audiard, tu pourras la ramener ; pour le moment, désolée d'être encore grossière mais tu nous (me) les casses sévère à pinailler et ergoter sur des riens...
Apprend donc à la manier cette langue plutôt qu'à titiller le commun avec tes leçons.
Merde, Nosta, ça va pas recommencer avec lui après Amélie et confrères, tu veux pas faire quelque chose comme ajouter une clause dans la charte qui dirait à peu près ceci "les vieux garçons pointilleux sont priés de ne pas s'étendre sur des sujets sans intérêt" ?
Ou "toute personne diagnostiquée comme souffrant d'un "TOC" sera assez aimable pour se faire soigner avant d'encombrer le forum" ?
Hein dis, Nosta ? Tu l'ajoutes la clause ?