Le very best of des déclarations imbéciles

Espace de discussion non professionnel : envie de parler du beau temps ? Un coup de déprime ? Votre sujet ne rentre dans aucun forum ?
Leepstick

Message non lu par Leepstick » 12 sept. 2003, 14:32

Ouste ? :D
Prends donc un rennie, ça fait dégonfler...
Venom

Message non lu par Venom » 12 sept. 2003, 14:34

Va jouer dans la benne du broyeur...
Avatar de l’utilisateur
Avenger
Messages : 350
Inscription : 01 juil. 2003, 10:46
Contact :

Message non lu par Avenger » 12 sept. 2003, 15:53

Bon sang de bois, marions-les !
Venom

Message non lu par Venom » 12 sept. 2003, 16:32

Bah...Avenger voulait juste avoir le premier prix du very best of...C'est gagné.
Avatar de l’utilisateur
Avenger
Messages : 350
Inscription : 01 juil. 2003, 10:46
Contact :

Message non lu par Avenger » 12 sept. 2003, 16:36

Ha, la sale bête ! Je suis fait.
Dernière modification par Avenger le 12 sept. 2003, 17:03, modifié 2 fois.
LeNonce

Message non lu par LeNonce » 16 sept. 2003, 17:44

Une de Francis Mer, que le monde entier nous envie.

Tel quel, piqué sur le site de France 3 :

Le ministre a confirmé la hausse de 2,5 centimes par litre de gazole dans la prochaine loi de finances. Pour la Sécurité sociale, il a expliqué que "nous devons dès maintenant prendre quelques mesures", contre un déficit "abyssal".

Interrogé sur le fait que la baisse de l'impôt sur le revenu profite surtout aux plus riches, M. Mer a considéré que "c'est normal qu'il y ait plus de baisse pour ceux qui paient beaucoup d'impôts: ce n'est pas injuste, c'est mécanique", selon lui.

Enfin, en ce qui concerne le Pacte de stabilité, M. Mer a déclaré que "son objectif est de rester crédible vis-à-vis de ses collègues (de l'Union européenne), même si la lettre (du Pacte) n'est pas complètement respectée".

Sur le paragraphe du milieu, le meilleur dans un bel ensemble, je regrette de n'avoir pas sous la main l'Ile des pingouins du père France. Je me souviens d'un passage génialement caricatural sur l'impôt proportionnel et l'impôt progressif.

Si quelqu'un l'a sous la main, d'ailleurs... Souvenir souvenir.
Fab

Message non lu par Fab » 24 sept. 2003, 22:07

Citation tirée de "Jaws 5" : "ce requin est un maniaque".

D'autres sur Nanarland:
LeNonce

Message non lu par LeNonce » 25 sept. 2003, 12:06

:shock: Eh, Bambou Mc Carran, c'est quoi ces éditions sauvages ??

Sinon, une chouette citation de W., piquée dans le Monde du 23/09 :
George W. Bush a écrit : Qualifiant le président français d'"âme dotée d'une forte volonté", le chef de l'exécutif américain lui a reproché d'avoir pris "la décision calculée d'entraîner de nombreuses nations contre ce que nous essayions de faire". "Cela a provoqué beaucoup d'angoisse, ici, en Amérique", a dit M. Bush, avant d'évoquer le sacrifice des Américains morts pour libérer la France en 1944.

Ce qu'il allait dire à M. Chirac ? "Lui rappeler - il faut qu'il m'entende dire cela clairement, et il m'entendra - que l'Amérique est une nation bonne, authentiquement bonne", a-t-il répété. Puis il a exprimé l'espoir qu'"avec le temps -M. Chirac- comprendra pourquoi j'ai pris les décisions que j'ai prises".
pach

Message non lu par pach » 26 sept. 2003, 16:10

ahhhhhh, des W y'en a pas deux comme lui (per fortuna! :lol: )
LeNonce

Message non lu par LeNonce » 30 sept. 2003, 10:04

Cité par un ami, qui appelle affectueusement l'auteur "la serpillère de Lagardère", dans le dernier Paris Match :
Alain Genestar a écrit : La vision d'un monde multipolaire, dont parle la France avec talent, est une vue de l'esprit, un idéal (...). Mais ce monde multipolaire n'est pas celui d'aujourd'hui. Peut-être sera-t-il celui de demain. En attendant, la meilleure manière d'influer sur l'attitude des Etats-Unis est de collaborer étroitement.
Alain, faut arrêter de te gargariser avec les discours de Pierre Laval, ça commence à se voir. A se sentir, je veux dire.

Pis tu sais quoi, si t'as vraiment envie de "collaborer étroitement", t'as qu'a t'inscrire au STO irakien ou t'engager dans la Légion des volontaires français contre le terrorisme...
LeNonce

Message non lu par LeNonce » 05 nov. 2003, 15:25

Je me permets de remettre au goût du jour cette vieille rubrique, grâce à une déclaration (pas très fraîche elle non plus) de la mère Chodron du père Chirac.

Une interview donnée au Nouvel Obs (c'est un hasard, pas une fixation...), dans le cadre d'un dossier, début octobre.

Les paragraphes suivants composent le tout début de l'interview. Et j'en suis encore sur le c...
Dans le dossier Les femmes, l'amour et le pouvoir", le Nouvel Obs N° 2030 du 02/10/2003 a écrit :Nouvel Obs -- Cela va faire plus de trente-cinq ans que vous êtes en politique en tant qu'épouse de Jacques Chirac. La première fois que vous êtes reçue à l'Elysée - c'était en 1967, votre mari, élu député de Corrèze, est sur le point d'entrer dans le gouvernement de Georges Pompidou -, vous êtes accueillie par Mme de Gaulle. De tante Yvonne à bernadette Chirac… qu'est-ce qui a changé?

Bernadette Chirac -- Mme de Gaulle reste le modèle des modèles. On n'a pas le droit d'y toucher. Mais c'est vrai qu'elle correspondait à une époque. Elle tenait sa maison, représentait la France aux côtés du Général - très bien d'ailleurs -, mais elle était particulièrement discrète. Ce monde n'existe plus, ne serait-ce que parce qu'aujourd'hui les femmes travaillent. Beaucoup d'entre elles ont une vie professionnelle très intéressante. Elles n'ont aucune envie de l'abandonner sous prétexte qu'elles se sont mariées un jour avec un homme qui depuis est devenu député, ministre, ou que sais-je encore. La plupart des femmes des hommes politiques actuels ont un métier. Cela change radicalement la donne.
D'une, drôle de sujet (perso, je m'en fous, des conjoints de responsables politiques), et drôle d'interviewée. Surtout, drôle de contenu et d'amorce.

La réflexion sur la mère de Gaulle, qui ressemble certes à Bernie sur certains points (nominations et cul béni), m'a profondément choqué. Les frais de bouche de 4.000 balles par jour du couple Chirac, entre autres légèretés prises avec la loi et les finances publiques, sont passées aux oubliettes pour vice de procédure & magistrats accommodants.

Certes, il y a 30 ans, l'époque était différente et sans doute la perception des choses aussi, mais l'enrichissement personnel de De Gaulle ou de sa femme sont plus que douteux. On ne peut manifestement pas en dire autant des Chirac. Se rend-elle compte de l'énormité de ce qu'elle avance, celle qui n'est pas la Présidente ? A ma connaissance, le seul détournement de fonds commis par De Gaulle passât par une loi : celle, à article unique et nominatif, exonérant les Leclerc de Hautecloque de droits successoraux, car la famille de feu l'autre général était un peu dans la dèche. Chirac, lui, n'a jamais eu besoin de loi... J'ai lu quelque part que lorsque les de Gaulle recevaient en privé les Adenauer en privé, c'était Yvonne qui allait faire les courses sur sa cassette personnelle. Bon, ça vaut ce que ça vaut, mais jamais un bruit pareil n'a couru sur Chirac !

Evidemment, le Nouvel Obs ne relève pas.

Passons sur l'hommage rendu aux femmes qui travaillent. A-t-elle jamais rien foutu, hormis suivre son mari dans la conquête de son fief corrézien, et jouer les dames de charité ? Ce qui ne l'empêche pas de se mettre au premier plan. Bref...
Avatar de l’utilisateur
Avenger
Messages : 350
Inscription : 01 juil. 2003, 10:46
Contact :

Message non lu par Avenger » 05 nov. 2003, 15:59

C'est toute la contradiction du personnage, et de ces déclarations ahurissantes au NO. Que l'incarnation même de la bobonne fasse l'éloge des femmes qui travaillent, ça laisse rêveur. De toute façon, le couple Chirac est, à mes yeux, une énigme vivante.
Avatar de l’utilisateur
Kitano
Messages : 537
Inscription : 18 oct. 2002, 19:05
Localisation : Le nez sur l'écran
Contact :

Message non lu par Kitano » 05 nov. 2003, 16:02

Partagé entre le fou rire et le dégoût devant cet exercice de lèche-c... (et celui de Bernie, il a un peu dépassé la date de péremption, vous en conviendrez), qui ressemble à tout sauf à du journalisme, j'avoue n'avoir pas tenu jusqu'au bout.

C'est tout juste si l'intervieweur ne lui demande pas si elle va succéder à son mari. Ecoeurant.
Quand la femme du torero dort sur ses deux oreilles, à qui appartiennent les oreilles ?
Avatar de l’utilisateur
Kitano
Messages : 537
Inscription : 18 oct. 2002, 19:05
Localisation : Le nez sur l'écran
Contact :

Message non lu par Kitano » 05 nov. 2003, 16:11

Avenger, je crois que c'est un cas de distorsion temporelle. Ce couple est un relent de XIXè siècle. Bernie est de ces dames qui passent leur temps entre le confessionnal et le salon (mais pas le mondain, le privé, celui où on se pose avec son ouvrage pour attendre Monsieur). Et qui pour se donner bonne conscience au milieu de leur oisiveté petit-bourgeoise, font la charité aux pauvres. Vont les exhorter à travailler, être forts dans l'adversité, parce que "Dieu les récompensera au Ciel".
Quand la femme du torero dort sur ses deux oreilles, à qui appartiennent les oreilles ?
Avatar de l’utilisateur
Laurent
Messages : 222
Inscription : 04 oct. 2002, 21:19
Localisation : Paris
Contact :

Message non lu par Laurent » 05 nov. 2003, 16:30

Il y a celle-là, pas fraîche mais bon.
Vers 1880, école Polytechnique, MacMahon devant le premier étudiant noir :
"C'est vous le nègre ? Continuez !"


Le même visitant une ville innondée sur les bords de la Loire "Que d'eau, que d'eau".

Sinon, j'ai un faible pour Paul Deschannel. Mais il faudrait ouvrir un threat sur les "démarches à la con"
"Coco, n'oublie jamais que ton article servira à emballer le poisson."
Répondre

Revenir à « Discussion générale »