Le gant de l’affront...

Espace de discussion non professionnel : envie de parler du beau temps ? Un coup de déprime ? Votre sujet ne rentre dans aucun forum ?
SacriPanard

Le gant de l’affront...

Message non lu par SacriPanard » 21 avr. 2009, 14:05

L’interprétation de chaque chose comme ‘signifié’, maladresse, jeu, fortuit, ou un évènement en général est un entendement restreint ou inversement le jeu d’Un entendement unique du signifié. Sa généralité perçue, est un moyen second tel quel de l’exploitation « immorale » et péjorative de la misère humaine comme celle de la nature de l’homme pensant, ou vivant.

Là où s’arrête la culture d’une éducation commence la science de sa valeur collective. Les manquements de l’homme ou ses nécessités, critères a priori déterminés du vouloir ou du pouvoir, sont les figures d’une nature qui ne peut pas avoir la science comme la qualité d’un résultat.

L’anomalie de l’intérêt dirigé signifiant, ‘manipulation’, lecture contextuelle normalisée, est le péjoratif du présenté comme « valeur sociale » d’une ’appréciation’ éduquée positive ou négative.

L’apprentissage de l’éducation est une ‘accoutumance’ Il possède la nature de « l’antériorité » c’est-à-dire une confiance a priori, ‘appréciation à nouveau’ de « soi ». La faiblesse du « manquement » est celle du divers comme divers « autre », la « valeur » éduquée du « manquement » est une accoutumance, normalité d’une dissimulation éduquée. Il y a « manquement » « de Fait » et péjoratif de « soi » comme « Valeur sociale arbitraire » portée, imputée.

Il y manquement de « soi », ou ambiguïté nocive, comme celui du moyen présent connu « Autre » et ‘dissimulé’, dans sa nature de science. L’absence n’est pas le manquement.

« Le parlé ‘petit nègre’ est une nature signifiante, je réponds accoutumé ‘petit nègre’ avec le péjoratif ‘D’être conduit à parlé’ comme « valeur déterminée » du parlé « clair ».
« Le social de la « tolérance » est le péjoratif « de la valeur déterminée » de la ‘faire subir’, ou inversement ».
La crise du « sucre », nature voulue d’une « science économique» et conséquemment le péjoratif de la Valeur « manquement informé », et de son du rush, péjoratif d’une démesure de l’intérêt ou de l’attirance.

L’exigence formaliste de l’un comme de l’autre « Valeur déterminée » est un manquement en « soi », éducation accoutumé ou de la nature de l’homme. Elle ne peut constituer dans la généralité du moyen tel quel une qualité « Autre » nature d’une science, récit de l’usage à posteriori.

« Et, vous vous sentez concerné, nous… on n’en n’a pas besoin…vous allez voir ! Ils vont s’y intéresser ».

Les « religions » dans leurs généralités sont initialement la contrainte majeure de l’antériorité d’une « éducation ». La pénurie de ne pas « connaître », ou de ne pas « pouvoir » sont des péjoratifs à tout-le-moins ou des « actions concertées » d’imputations de valeurs sociales.

Sa légitimité par définition comme « croyance » est une ufologie intentionnelle, constitution d’une nécessité communautaire, antériorité éduquée de l’accoutumance, hiérarchie du ‘dissimulé’ « savoir ». Elle ne peut pas avoir comme croyance conditionnée la légitimité d’un récit déterminé.

Pauvre République qui en fait la légitimation d’une hiérarchie immuable, par délégation et similitude d’une ironie nocive ; que n’affirme t-elle pas le devoir d’obligation non soumis.

Les scientifiques de l’ufologie 'divinatoire', déterminent, la rectitude, la forme, la couleur, et la nature, d’une nécessité générale, et s’opposent ainsi à la minorité d’une généralité, comme celle de la nature de la « soumission divinatoire » et de sa forme supérieure, symbolique ou non, modérée ou extrémiste, elle conduit à « l’exclusif » en lieu de « l’inclusif ». L’assise ne manque pas d’audace.

L’éducation « publique » apprentissage « libre obligatoire », de ce qui « Est » « science ou nature », règle générale, moralité « d’une non atteinte », convention d’un cadre, moyen d’un control, « Mieux divinatoire » d’une existence « Autre » possible, peut se substituer à une soumission intentionnelle particulière « accoutumée», pure hiérarchie commerciale.

D’une nature « de soumission particulière », la dynamique d’une autre particularité déterminée dans la durée est également l’accoutumance à un droit ou à une situation soumise. La dépendance non soumise est une interdépendance, dynamique du Moyen possible nécessaire et suffisant, la dépendance stricte est une soumission dépendante déterminée, ou formaliste.

Ainsi de déterminer une « manipulation » comme le rapport à « soi » contraint possible, dynamique contextuelle, ou simplement le résultat d’une nécessité.

« Survivre d’une manipulation » est le ‘radeau de la République’ d’un certain professionnalisme. Les propagandes commerciales sont essentiellement l’antériorité d’un moteur manipulé, comme celui d’une nécessité connue de la biologie ou de la nature.

La propagande politique est l’accoutumance à « l’officialité » d’une hiérarchie de fonction, nécessité connue collective de l’intérêt communautaire, antériorité d’une simple différence d’activité.
La propagande relationnelle comme l’antériorité de connaître, accoutumance contextuelle ou nécessité, ne peuvent avoir une nature comme science du récit, ‘dissimulé’ du péjoratif comme son manquement de « l’être ».
Dernière modification par SacriPanard le 21 avr. 2009, 14:54, modifié 1 fois.
archaud
Messages : 706
Inscription : 06 déc. 2003, 05:40
Contact :

Message non lu par archaud » 21 avr. 2009, 14:40

C'est beau !!! :lol: Même que je n'ai rien compris ! :shock:
lila
Messages : 101
Inscription : 29 janv. 2004, 15:28
Contact :

Message non lu par lila » 21 avr. 2009, 15:46

je ne sais pas si tu es journaliste mais on décroche dès la première phrase!
lenantais
Messages : 29
Inscription : 09 avr. 2009, 08:44
Contact :

Message non lu par lenantais » 21 avr. 2009, 22:13

Cela mérite assurément un débat ! :P

(Ce sera sans moi !)
starfrog
Messages : 159
Inscription : 28 mai 2006, 15:15
Contact :

Message non lu par starfrog » 23 avr. 2009, 14:50

Voilà ... tout est dit ! :wink:
Ha sacréToi !
archaud
Messages : 706
Inscription : 06 déc. 2003, 05:40
Contact :

Message non lu par archaud » 23 avr. 2009, 17:46

lila a écrit :je ne sais pas si tu es journaliste mais on décroche dès la première phrase!
L'on peut être journaliste et fumer la moquette quotidiennement, non ? :lol:
SacriPanard

Le choix des armes & suggestions « divines »

Message non lu par SacriPanard » 29 avr. 2009, 13:51

Bad news, pas de boulo... :( , pour les nuls lire la joke

‘Next-Year’ ou « demain on rase gratis », I’m Swain Fou, parce que, Petit ami Flou.
« J’éduque-entrave-cuturelle » ainsi : « ce n’est pas ‘on rase gratis’, ni ‘petit ami fou’ » et « Vous déraisonnez ».
Le commercial accapare la nécessité comme prétexte ou/et dissimulé du Moyen divers. (Manipulation).

Le Moyen Ambigu culturel est aussi celui d’une contradiction éducative qui veut éteindre le Moyen suggestif divers, lecture contextuelle, par son opposition formelle Valeur éducative ou Moralité.
[ « Ce principe a surgi pour nous, et notre acte d’accueillir la perception, par conséquent n’est plus un accueillir phénoménal, comme celui de la certitude sensible, mais un nécessaire. »]

L’entendement du Moyen Divers est celui de l’acquis de son usage comme convention déterminée. Le « Medium » d’une lecture, pénétration en « soi » du présenté d’une connaissance, est entendement de sa nature comme support du Moyen.

La psychologie en évalue sa nature socio - culturelle, d’intention ou d’actes. Le Moyen éducatif, dans sa nature « contredite » est l’intentionnel de l’intérêt Ambigu comme opposition formelle. « Qui mal y pense ! »
Le Moyen commercial le retient comme la direction d’une intention, et fait perdre son sens signifiant, c’est-à-dire son rapport à l’objet.

La maladresse de « J. Tati », est une intention, un sens, et une direction à évaluer.
La proposition ‘Burlesque’ de la pensée « du connu » est le confort d’une insuffisance, récit du « connaître ».
Le résultat de la figure est l’engagement d’un jeu éduqué, ainsi évalué juste de son résultat « burlesque », erroné de son connaître « burlesque » possède le ‘dissimulé’ du préjudice d’une autre évaluation comme son rapport à l’objet.

L’évaluation ‘documentaire’, contredit l’engagement du jeu éduqué, par celui d’une façon « d’être », péjoratif de l’amusement : en fait c’était un documentaire.

L’évaluation ‘commerciale’, contredit le ’Burlesque’ comme l’intérêt porté au ‘Burlesque’, en fait c’est pas Tati, mais on aime beaucoup et ça l’eut été.
L’usage nocif intentionnel ou non du transitoire et de l’étape transitoire, comme Moyen déterminé, est le péjoratif du jeu « Burlesque » engagé, et le manquement de intérêt à une non-finalité, accomplissement de « soi », particularité ou généralité, récit éducatif « de Valeur ordonnée ».

L’intentionnel de l’ambiguïté, coïncident de la similitude du ‘présenté’ « J. Tati », est le Moyen de du récit d’une Valeur « d’habileté » qui contredit « l’apprécié Burlesque », et impute le péjoratif de son appréciation « Burlesque » comme celui du récit éducatif « de l’amusement propre des singes. »

Le Moyen ‘organisé’ s’oppose « Organiquement » au Moyen divers, intentionnel d’une finalité nocive, réaction à l’imputation et à l’entrave de la contradiction comme le formalisme d’une éducation « Pacifiste » démonstrative, « en fait c’était seulement du Tati et pas Tata. »

La généralité de l’immixtion, parasitage nocif, comme direction du ‘présenté’- transitoire - n’en n’a pas moins également négativement une Valeur de manipulation d’être « dirigé ». « C’eut pu être une soirée Tati,…, ‘en attendant’ (immiscé) vous pouvez passer une soirée Bigorneau. »

L’atteinte culturelle du Moyen divers est la présence de son résultat comme absence de ses divers autres moments possibles ou nécessaires. Ces déclinaisons intentionnelles ne sont pas limitatives, sociales, politiques, commerciales, relationnelles etc….insupportable d’une consanguinité mentale.

Le « Mieux » d’une dynamique « Autre » concordante, cheminement sans valeur imputée d’une figure diverse, ne possède pas le résultat d’une figure, semblant suggestif ou suggéré ‘a priori’, qu’il soit, qu’il ait été, ou devienne à nouveau, mais est une Valeur comme essence propre, d’une détermination, dynamique comme démarche du cheminement de la généralité au particulier.

Du parasitage au mutualisme et commensalisme, intentionnalité d’une dynamique de la qualité d’une réponse, comme l’Ambiguïté d’une finalité, génératrice d’elle-même...

Passons à l’acte joke, et renvoyons la baballe à toutou démoniaque,

Mais qué qui dit. ??
Mézigue voulait le titre High school médical, « Fleuret-mouché Vs Canon de la Navy » du Dr ? ex-science.
Selon L’épître 3 : La langue va où il lui plait d’aller, qu’ils disent sur l’journal.

C’est truc d’origine Espagnole qui parait, ça s’appelle Swain, c’est quand on a un petit ami flou. Moi, j’y Crooooaaaaaa : Comme qui dirait « Une rencontre du troisième type », si la montagne vient à vous c’est qu’le vent est bon.



Dieu nous a donné une longue vue de l’oeil droit, un cul-de-bouteille naturel gratuit, genre Next-Year sur mesure, ça donne l’air intello.
Sainte-nitouche a intérêt à avoir la longue vue de l’oeil gauche, télé-loisir-coïncident comme le dirait l’autre, ça fera une paire de jumelles et les titres de Nous-Deux-Magazine.
Gare aux couilles du péché du blond capital, on pourrait en faire un paquet cadeau pour Thinks Giving en Américan Express ça fera office de ‘Shark feature’.

« Do not feed animals »,C’est le péjo du biftons inné en queue de pie Monseigneur, Si Sénior&Carla veut bien avancer l’oseille, Bref, la poiscaille à longues dents se contentera de tes roubinettes Hein !. Z’ont bon goût les bougresses, l’asticot fait mouche de scène, et les barboteux crachent pas dessus, plein les dents du Déni-vite fait, c’est mieux qu’une visite chez l’dentiste.

Nb : Parait que Boutin – virginité garantie –, c’est convertie au Showbiz…......un couple princier en vue.
Chouette ! écharpe cow-boy !

Mais on s’égare à philosopher du goût et des couleurs, ‘That’s the Navy’.
[« Il nous faut par conséquent pénétrer dans le même point du temps ou de l’espace, nous la laisser montrer, nous laisser transformer en ce même ce Je-ci qui est ce qui sait avec certitude. Voyons comment est disposé l’immédiat que l’on nous indique. »]

…marquons l’arrêt, du bon cou exemplaire, Tm@Ld
LUCSAINT
Messages : 48
Inscription : 25 mars 2005, 10:40
Contact :

Re: Le choix des armes & suggestions « divines »

Message non lu par LUCSAINT » 30 avr. 2009, 12:28

SacriPanard a écrit :Bad news, pas de boulo... :( , pour les nuls lire la joke ‘Next-Year’ ou « demain on rase gratis », I’m Swain Fou, parce que, Petit ami Flou. « J’éduque-entrave-cuturelle » ainsi : « ce n’est pas ‘on rase gratis’, ni ‘petit ami fou’ » et « Vous déraisonnez ». Le commercial accapare la nécessité comme prétexte ou/et dissimulé du Moyen divers. (Manipulation). blabla
en même temps on comprend un peu pourquoi tu n'as pas de boulot...
SacriPanard

Message non lu par SacriPanard » 07 mai 2009, 15:59

« Il n’y a que les cons », ou les administratifs qui n’en font pas une.
Répondre

Revenir à « Discussion générale »