Les guérilleros sont fatigués...

Espace de discussion non professionnel : envie de parler du beau temps ? Un coup de déprime ? Votre sujet ne rentre dans aucun forum ?
Avatar de l’utilisateur
Olivier T
Messages : 853
Inscription : 17 sept. 2002, 22:42
Localisation : l'outre-tombe
Contact :

Message non lu par Olivier T » 03 oct. 2002, 14:36

benito a écrit :J'y vois une sorte de bon mot.


De l'expression LES HEROS SONT FATIGUES, on passe à LES GUERILLEROS SONT FATIGUES.

Une sorte d'hymne à ces combattants tragiques de tous bords politiques.

Le guerileros est ce héro gueri de l'image néfaste qu'est celle du héro, du concept héro.

les guerilleros sont fatigués. Ils sont en fait en convalescence.

Voilà ce qui m'est passé par la tête.


Benito
Rhhââââââââ !!!! N'enfin de la polémique avec de vrais morceaux de "pas d'accord je suis" dedans !

Tout d'abord, le guerillero de droite ça existe ?

En forçant violemment sur les bords, on peut tenter de faire rentrer dans la case les Contras de Reagan... Mais ça se discute très fort (de préférence dans un bar enfumé, à une heure avancée de la nuit et avec un taux d'alcoolémie élevé dû à une absorption exagérée de tequila ou de cerveza).
Image

D'où le guerillero est il tragique de plus ? Romantique à la rigueur, souvent perdant je te l'accorde, mais tragique ?

Quant à "ce héroS guéri de l'image néfaste du héroS, du concept héroS" (des héros, un héros/ des hétéros, un hétéro. Oui je sais François, j'ôte le pain de ta bouche avide), j'ai dû mal à saisir ta pensée là.

Des guerilleros qui auraient arrêté la piquouze ? :shock:




(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
Avatar de l’utilisateur
flute
Messages : 744
Inscription : 17 sept. 2002, 19:40
Localisation : Ici et là-bas
Contact :

Message non lu par flute » 03 oct. 2002, 14:41

Je suis pas fatiguée !
Sad story. You got a smoke?
Welcome to the human race!
benito

Message non lu par benito » 03 oct. 2002, 15:44

les guérilleros sont tragiques, car sur eux pèse un destin, une fatalité. Un univers funeste qui inspire une émotion intense.

Benito


ps : désolé pour le "héro", monsieur Olivier T.
Nilo

Message non lu par Nilo » 03 oct. 2002, 15:54

ouh là ! un disciple de Van Damme (voir forum "les plus belles citations"...) :wink:
Avatar de l’utilisateur
Olivier T
Messages : 853
Inscription : 17 sept. 2002, 22:42
Localisation : l'outre-tombe
Contact :

Message non lu par Olivier T » 14 oct. 2002, 18:54

Naannn, il y en a deux qui débordent de vitalité... Faudrait même voir à les bâillonner ! Y font rien qu'à se mordre pour des bêtises.

Le plus dur pour une guerilla, c'est de s'arrêter... :shock:




(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
Avatar de l’utilisateur
Aude
Messages : 99
Inscription : 18 sept. 2002, 04:30
Contact :

Message non lu par Aude » 14 oct. 2002, 18:58

Je confirme la vraie guerilla, c'est pô ça !
Fezez gaffe aux mollets !
Répondre

Revenir à « Discussion générale »