Page 1 sur 1

Epreuve sur film

Publié : 08 janv. 2013, 18:20
par fl0ra
Bien le bonjour ;) ,

Je viens demander à ceux qui ont passé le concours de l'IJBA comment se sont-ils préparés à l'épreuve de résumé critique de film.
Le film est-il une fiction ou un document journalistique ? Style reportage, etc.

Merci !

Re: Epreuve sur film

Publié : 12 févr. 2013, 22:54
par mathlehot
Il n’y a pas de recette miracle pour le résumé critique. Dis toi seulement qu’il s’agit de la seule épreuve qui te demandera un travail véritablement rédigé. Le projet d’enquête consistant à écrire un croquis (parenthèse : les annales sont indispensables selon moi pour bien comprendre en quoi consiste le travail demandé pour le projet d’enquête..).

Un bon conseil : sache que le temps passe très vite. Un petit film d’une quinzaine de minutes est diffusé en amphi puis tu as 30 min pour écrire (les délais de l’épreuve sont à vérifier. ma mémoire me joue peut-être des tours sur ce point).
Le film diffusé l’année dernière était un extrait du docu réalisé par Serge Moati sur les coulisses des présidentielles 2012 («Élysée 2012 la vraie campagne»). L’année précédente c’était un strip-tease.

Pour connaître le déroulé précis de l’épreuve :
- documente toi avec le bouquin «Journaliste Réussir son concours d'entrée en école de journalisme» aux éditions Sup’Foucher. (Pas la peine de l’acheter. Il se trouve très facilement en bibliothèque universitaire).
- Et je me répète, mais surtout commande les annales. C’est le meilleur moyen de comprendre quelles sont les attentes des correcteurs. (à commander ici=> http://www.ijba-anciens.fr/)

Pour te préparer lis des bouquins pour améliorer ton style puisque cela fera partie des points auxquels les correcteurs seront attentifs.

ET LE TRUC À NE SURTOUT PAS FAIRE : t’inscrire à une prépa journalisme. Ces structures sont des pompes à fric totalement inutiles. Si tu veux t’investir dans une préparation qui te permette à la fois d’aiguiser tes capacités d’écriture, d’analyse et de synthèse et de parfaire ta connaissance du journalisme, il en existe une totalement gratuite et très facile d’accès : la correspondance.
Je t’explique :
La presse locale s’appuie sur des volontaires, quasi-bénévoles (les «correspondants») chargés d’assister les journalistes. En gros un correspondant est un pigiste (très mal) payé à la ligne qui est envoyé en reportage quand le journaliste est occupé ailleurs ou en congé, ou qui peut être chargé de la rubrique sport d’une localité non couverte par un journaliste, etc, etc. Le fait est qu’être correspondant c’est l’occasion de rencontrer des journalistes professionnels et de se former aux formats d’écriture de presse. Et il est souvent très facile d’être recruté. Un coup de fil et un email à la rédac (Ouest-France, Sud Ouest, Est Républicain, etc.) de ta ville pour savoir s’ils recherchent des correspondants et bingo. Et pas de panique si tu n’as aucune expérience dans le domaine. Le ou les journaliste(s) avec le(s)quel(s) tu bosseras t’apprendront les ficelles du métier.

Voilà tout ce que je peux te dire pour t’aider, bon courage

Re: Epreuve sur film

Publié : 13 févr. 2013, 17:59
par fl0ra
Merci pour ta réponse, mathelot.

Re: Epreuve sur film

Publié : 14 févr. 2013, 13:19
par tintamax
Je rejoins l'aïeul sur tout ce qu'il dit sur l'épreuve même si je serai moins catégorique que lui sur la prépa (bien que j'estime pas utile d'en faire) et sur le boulot de correspondant (souvent dur à mener avec des études en parallèle)

Re: Epreuve sur film

Publié : 16 févr. 2013, 12:17
par Beaver
J'approuve mes deux camarades. :)
Joe DiMaggio a écrit :L'idée pour le résumé critique c'est de ne pas faire 1) il se passe ça 2) il se passe ceci... Regarde les résumés de films (pages télé) de Télérama pour te faire une petite idée. On ne te demande pas de donner un avis mais de donner l'intrigue et le propos, l'atmosphère, le rythme, le ton (descriptions rapides de quelques plans, 2 ou 3 max). Evidemment n'oublie pas le genre. Faut avoir l'oeil, le sens du détail mais ne pas en faire trois tonnes en descriptions. En gros, il faut savoir proportion garder.
A vrai dire, c'est une épreuve assez difficile à préparer, j'y étais allée un peu au feeling.