Lancer un magazine : recherche de témoignages !

Section réservée à la création et la gestion d'un media : qu'est-ce qu'une SARL de presse ? Comment financer un magazine ? Où trouver des annonceurs ? Combien coûte une publication ?
Alcor

Message non lu par Alcor » 09 déc. 2003, 10:22

Bravo et bon courage pour ton projet. J'ai participé à la création de plusieurs canards et sites web, et voici donc quelques enseignements pour bien s'amuser et si possible éviter le bouillon.
-1- commencer petit puis grossir et pas l'inverse. Tu peux débuter sur le web puis passer au papier, commencer par qqs pages nb avant de passer en quadri-glacer, bosser avec des potes gratos ou stagiaires puis salarier.
2- sors ta calculette pour définir ton budget. Combien de feuillets dans ton journal = facture de piges, nb de page+ qualité de papier = facture imprimeur fournisseur, emplacement pub. Pensez à la mise en kiosque (pas facile pour avoir un bon emplacement), lancer campagne d'abo pas cher par mail en récupérant ou en achetant des fichiers ciblés.
3- Ne t'emmerde pas avec des études marketing de lectorat qui se plantent souvent. Vas y au feeling avec ta pêche et tes idées.
4- Trouver un gros annonceur partenaire pour t'épauler au départ puis diversifier.
5- acheter une machine à café.
Redactor

Créer un journal : toute la vérité 2

Message non lu par Redactor » 09 déc. 2003, 11:30

A chacun son métier Anne,

le talent d'un "bon" patron est d'abord de savoir s'entourer. La personne chargée de la pub sera payée à la commision. Les pigistes un mois après publication si tout va bien. Tu peux leur faire comprendre que c'est une aventure, qu'ils la tentent et que si ça marche, ils seront prioritaires sur les piges (ce que la loi oblige en théorie). A toi de tenir tes engegements. Pour l'impression, il faut négociers les arrhes et les délais de paiement. Bref, le patron de presse gère un journal, il ne fait pas forcément du journalisme, ou plus précisément de la rédaction.
Duc
Messages : 206
Inscription : 16 juin 2003, 18:03
Localisation : ailleurs, forcément
Contact :

Message non lu par Duc » 09 déc. 2003, 11:52

anneb, ton idée mérite d'être tentée. Puisque tu as une formation et une expé de journaliste, associe-toi dès le départ avec un(e) pote maquettiste, qui disposera sans doute déjà des logiciels adéquats. C'est forcément moins coûteux et surtout plus efficace - à chacun son métier - et ça te donnera plus de temps de faire TOUT le reste correctement. Le fait d'associer plusieurs talents permet d'aller beaucoup plus loin et déviter de grosses bévues que l'on a tendance à faire lorsque l'on fait tout seul(e), sans jamais maîtriser totalement chaque domaine! À titre de comparaison, j'ai rarement vu un bon pâtissier faire un bon boucher. :)
anneb
Messages : 22
Inscription : 05 déc. 2003, 07:04
Contact :

Merci à tous

Message non lu par anneb » 10 déc. 2003, 17:48

Merci à tous pour ces commentaires très intéressants. J'en retiens qu'il faut bien s'entourer et je crois que c'est justement ce qui m'a manqué jusqu'à présent pour me lancer. Je pense continuer à travailler quelques temps encore seule sur mon projet pour peaufiner et chercher alors des personnes susceptibles d'être intéressées pour y aller avec moi.

Quelqu'un connaît-il le fonctionnement des régies pub ? Sont-elles susceptibles d'accompagner un canard qui se lance ?

Sinon, une ou deux personnes m'ont demandé des précisions sur mon projet. Je suis désolée, je ne préfère pas en dire plus pour le moment, mais je pense que vous comprendrez. D'ailleurs, comment fait-on pour protéger une idée, un projet ?

Ah oui enfin... Une personne m'a parlé de logiciels libres. Vous pensez qu'on peut monter un magazine de A à Z uniquement avec des logiciels libres ou est-ce que vraiment il y a des incontournables ? J'avoue que je n'avais pas encore beaucoup réfléchi aux logiciels, je suis encore bien loin du moment où je devrai faire ce genre de choix ! Mais l'idée de faire quelque chose uniquement avec des logiciels libres me paraît amusante et intéressante.

Merci et à bientôt,

Anne
Avatar de l’utilisateur
DBardel
Messages : 117
Inscription : 10 mars 2003, 23:53
Localisation : 31
Contact :

Message non lu par DBardel » 11 déc. 2003, 00:06

Je ne sais pas s'il existe une procédure "officielle" pour protéger une idée ou un projet. Je me souviens avoir eu moi-même la trouille de me faire piquer mon idée... On ne peut pas garder le secret éternellement : on est obligé d'en parler aux banquiers, aux imprimeurs (quand on fait les demandes de devis), aux peut-être-éventuels-futurs-partenaires (premiers annonceurs)...

Je ne sais pas ce que ça vaut, mais pourquoi ne pas tenter la méthode utilisée pour protéger les manuscrits : on s'envoie à soi-même, en recommandé avec accusé de réception, un exemplaire de son manuscrit, et on ne l'ouvre pas. Le problème avec un projet, c'est qu'il faut prouver le plagiat ou le "vol" d'idée : c'est plus compliqué qu'avec un texte. En effet, dans l'absolu, il n'est pas impossible que quelqu'un ait la même idée que toi, au même moment ou presque. Je pense qu'il faut rester prudent, ne pas trop ébruiter la teneur de ton projet tant que tu n'es pas dans sa phase de lancement, mais qu'il ne faut quand même pas devenir parano. :wink:

En revanche, concernant les logiciels "libres", j'ai de sérieux doutes. Si tu envisages d'imprimer toi-même tous les exemplaires de ton canard (imprimante, photocopie...), pourquoi pas. Mais si tu comptes travailler avec un imprimeur, il faudra bien que tu utilises des logiciels professionnels. Tu n'y couperas pas. Même chose si tes annonceurs te fournissent leurs propres fichiers : tous les sharewares ne permettent pas d'ouvrir sans l'abîmer un document Illustrator ou X-Press (à supposer qu'un shareware ou freeware sache lire un fichier X-Press, ce qui me paraît peu probable).

Et j'en reviens à ce que j'ai dit au début de ce post, au sujet des bons outils pour réaliser une tâche donnée. Si tu ne t'équipes pas correctement, tu feras de la bricolette. Tu perdras énormément de temps parce que tu n'auras pas les moyens matériels de travailler efficacement, la qualité finale ne sera peut-être pas à la hauteur des efforts fournis (je connais pas mal de logiciels de mise en page "libres", mais pas un qui soit foutu de faire un habillage propre)... Sans un minimum d'investissements, tu ne peux pas raisonnablement espérer produire un journal qui, sur la forme, tienne la route. La solution la moins coûteuse, au départ, est probablement de faire appel aux services d'un graphistes qui dispose de son propre matériel.

Enfin, la régie pub : il faudra effectivement que tu en trouves une qui accepte de te suivre. Si tu la déniches, il faudra lui demander de ne pas t'étrangler. Je n'ai plus tous les chiffres en mémoire, mais les régies te piquent environ 40 % du chiffre d'affaires si elles sentent qu'elles ne vont pas surbooker leurs commerciaux avec ton journal. Et surtout, il faudra que tu les surveilles et que tu les motives : le commercial travaille pour sa régie, pas spécialement pour toi. Donc il vendra des espaces pour les supports dont il est sûr qu'ils séduiront l'annonceur. Il ne pensera pas à toi, ou pas souvent, ou trop tard... :cry:

Franchement, le meilleur ambassadeur pour vendre des espaces pub dans tes pages, c'est toi.

Un dernier point, dont tu ne parles pas mais qui est primordial : les kiosques. Attends-toi à trouver ton canard emballé sous plastique... dans les réserves. Si ce n'est filmé sur les palettes dans l'entrepôt des NMPP. Messageries et marchands de journaux concentrent leurs efforts sur trois ou quatre titres qui se vendent et génèrent du chiffre d'affaires. Les autres leur donnent du travail pour pas grand chose, et les nouveaux, disons-le franchement, les emmerdent.

Je ne veux absolument pas te casser le moral. Juste attirer ton attention sur les difficultés qui t'attendent, afin que tu ne sois pas prise de court et que tu puisses te préparer efficacement.

DB_ki_a_pris_sa_tenue_d'hiver. 8)
anneb
Messages : 22
Inscription : 05 déc. 2003, 07:04
Contact :

merci DB

Message non lu par anneb » 11 déc. 2003, 06:02

Merci DB pour toutes ces remarques pleines de bon sens. Comment faire justement avec les kiosques pour que le journal ne reste pas sous le plastique dans l'arrière-boutique ? As-tu une idée ?

Anne
francix

enveloppe souleau?

Message non lu par francix » 11 déc. 2003, 12:42

Comment protéger votre idée?


ll faut simplement rester confidentiel sur les grandes lignes et vous pouvez consulter le site internet d'inpi.fr pour avoir une idée générale.

Vous avez aussi la possibilité d'utiliser l'enveloppe souleau," mais je pense qu'il faut se renseigner d'abord sur les formalités. Enfin, maintenant, il faut travailler votre calendrier éditorial et chiffrer les frais(-rédaction,graphisme, fabrication, diffusion etc) et j'aime bien cette observation," le meilleur ambassadeur pour vendre des espaces pub dans tes pages, c'est toi."
Mikili

Expérience

Message non lu par Mikili » 11 déc. 2003, 16:14

Bonjour

j'ai moi-même lancé un titre de presse, il s'agissait d'un mensuel d'actualités locales sur le département du Finistère.

De cette expérience, je retire qu'il faut compresser les charges fixes et variables au maximum, disposer de suffisamment d'argent au départ pour ne pas paniquer quand on voit que les recettes ne suivent pas celles, théoriques, prévues sur le business plan, disposer des bonnes personnes au bon endroit.

Malgré l'échec de cette revue au bout de 13 numéros, j'en garde une expérience enthousiasmante du point de vue professionnel. D'un point de vue financier, on peut vite se faire rincer. Il est alors impératif de fonder une société, et d'éviter tant que faire se peut de se porter caution, en jouant sur les aides Sofaris aux nouvelles entreprises. Prévoir son besoin de financement, avec les investissements et les flux de trésorerie est essentiel. Il est plus facile d'emprunter avant la création qu'après le début de l'aventure.

Concernant le dépôt de l'idée c'est assez difficile à réaliser, tu peux déposer un nom, un logo, mais pour les concepts c'est plutôt vague. Au cas où tu dois être capable de démontrer l'antériorité de ton projet et surtout le fait qu'autrui a volé l'idée. Or, comme le montre l'invention de l'écriture, rien n'interdit, et ne peut interdire, à une autre personne d'avoir la même idée que toi. Cependant la paranoïa n'est pas bonne conseillère, elle est normale à ce stade de ton projet où tu veux aller vite, commencer ton projet... Il est invraisemblable qu'une personne monte un projet du même genre que le tien. Si c'était un marché évident, d'autres l'occuperaient. Ton idée doit donc être originale, mais pas trop pour convaincre des lecteurs qu'elle correspond également à leur envie.

En bref il faut être professionnel, fonceur, et avare, ce qui est loin d'être un synonyme de voleur.

Mikaël
nicaz

Message non lu par nicaz » 11 déc. 2003, 16:40

Bonjour,

Tout nouveau tout beau, je découvre avec grand interêt ce forum, en encore plus ce post concernant la création d un magazine.
Je suis moi même dans cette aventure depuis quelques mois desormais.
Ta question est si vaste qu il faudrait sans doute des heures pour y répondre !
Pour éclairer ta lanterne, je peux te raconter les grandes lignes de ma propre aventure :
Nous sommes 2 associés. L un gére le redactionnel, l autre la partie commerciale. Le hasard d internet à fait que nous nous sommes rencontrés autour d une même passion. Le hasard de la vie a fait que nous étions hyper complémentaires.
Ensuite, nous nous partageons les différentes taches.
Je ne vois pas coment mener de front tout un magazine, seul. Mission impossible. Si tu as autour de toi quelqu un qui t est complémentaire, fonçe. Sinon, il faudrat sans doute que tu obtiennes de l aide.

Pour ce qui est de l impression, il y a possibilité, si ton dossier est tres bien ficelé de négocier une Délegation de paiement.
Je m explique :
C est un accord tri-parties entre l éditeur, l imprimeur, et le distributeur.
Tu ne payes rien à l imprimeur, et tu ne reçois aucun CA de la part du distributeur, tant que ta dette n est pas payée.

Pour la pub. Elle est necessaire et même indispensable !
Une régie va te prendre entre 30 et 40 % en moyenne.
Une régie aura ton titre à gérer mais pas uniquement .......... et aura donc tendance à privilégier un éditeur plus "rentable" ....
Dans ton cas, trouve plutôt autour de toi quelqu un qui a la fibre commerciale et qui peut te suivre sur un tel projet.
Autrement, et comme dit par l un de vous, le meilleur vendeur, c est toi !

L aventure est belle mais pas forcément rentable . pas au début en tout cas. 3 numéros d ancienneté, le 4 eme en cours pour une sortie fin décembre et toujours pas de benefices ....

Heureusement, il existe certaines aides (Etat, Région, CCI .....) qui peuvent te donner un sérieux coup de main pour débuter, et te procurer un peu d oxygène :)

A bientôt
francix

pour terminer

Message non lu par francix » 12 déc. 2003, 17:03

Pour terminer, les grandes lignes de nos réflexions sont les suivantes:

-trouver des collaborateurs très motivés.
-la multicompétence(rédaction, graphisme,informatique et la recherche de publicité) pour ne pas perdre trop d'argent sur le projet et
-de bien cibler son lectorat.
Celine FABRE

Ah lancer un magazine !!! Quel plaisir... et quelle galère..

Message non lu par Celine FABRE » 12 déc. 2003, 18:26

Bonjour,

Je me permets de répondre à ton sujet, car j'ai passé toute l'année dernière à essayer de monter un magazine... le projet est pour l'instant en stand by faute de moyen, nous attendons les élections régionales afin de retenter notre chance auprès des collectivités. Notre magazine était en effet sensé être diffusé sur toute une région, et l'argent du Conseil Régional, Général et des municipalités nous était absolument indispensable pour mener à bien notre projet. En effet, à moins de faire un magazine ultra-spécialisé, à même de séduire des annonceurs nationaux non regardant sur l'infime portée de leur communication (20 000 ex en bimestriel... c'est très peu pour eux en terme de rentabilité)... la suite plus tard...
jérôme

Lancer un magazine

Message non lu par jérôme » 13 déc. 2003, 00:09

chère anneb,

tout ceci est bien joli mais me semble frappé du sceau du romantisme. le sel de ce métier ? ok, c'est ce qu'il faut pour se lancer dans ce genre d'aventure. mais c'est également ce qui mène droit dans le mur.

avant de parler chiffon (idées, logiciels, collaborateurs), mon humble avis est de régler la question de la publicité certes, mais surtout de la diffusion. prends contact avec des régies pub (ou de commerciaux rodés mais j'y crois moins) et surtout, avec les diffuseurs de la place (pas compliqué, ils sont une pincée). en sortant de chez eux, tu auras une idée + précise de ce qui t'attends : % sur les vendus, % sur les invendus, délais de paiement, rachat des stocks... quant à ta question sur la visibilité en kiosque, c'est aussi avec le diffuseur que tu dois régler ça (financièrement) : alors que les buralistes sont submergé par une masse toujours + grande de titres et surtout de conneries (k7 vidéos, collections de soldats en plomb à la con...), comment être sûr que ton titre sera placé dans le bon rayon, au bon moment, qu'il ne sera pas retiré au bout de 3 jours, que les chiffres de vente qu'on te donne seront réels, etc ?... en diff', tout se paie ! pour leurs titres, les groupes de presse ont des services, des gens qui s'occupent de tout ça. quid du "petit canard indépendant" ? pour le diffuseur, il est d'avantage une mouche du coche, un titre de + qui alourdit le flux et génère des coûts de gestion supplémentaires, sans garantie de gain immédiat. je serais tenté de dire qu'un diffuseur a tout intérêt à ce qu'un titre indé' à faible tirage crève le + rapidement possible, quand il peut se gaver facilement avec les gros tirages "bon pour le feu" comme disait l'autre.

créer 1 canard reste l'une des + belles aventures de cet entre-deux siècles. s'agit de se poser toutes les questions, d'assurer ses arrières et de regarder où on met les pieds.

plein de courage à toi.

> jé
Avatar de l’utilisateur
capvarou
Messages : 24
Inscription : 13 déc. 2003, 10:21
Localisation : Paris
Contact :

Message non lu par capvarou » 13 déc. 2003, 11:57

Bonjour

Je ne parlerai que de ce que je connais. Le fond et la forme. Attention, tout le monde ne peut pas s’improviser concepteur de magazine. On a beau avoir de bonnes idées, une bonne plume et beaucoup d’enthousiasme, si, au départ, le magazine n’est pas construit “professionnellement”, il peut-être voué à l’échec.

La première chose à faire est d’établir une charte éditoriale. Du concept rédactionnel dépendront la ligne graphique et le succès du magazine. Un bon contenu, bien structuré, bien rythmé donnera une maquette facile à réaliser et directement accessible au lecteur. Mais, tu dis avoir bien réfléchi depuis deux ans à ce sujet et je pense que tu dois bien maîtriser le sujet.

LA MAQUETTE
Si le contenu est important, la maquette l’est aussi. On peut avoir plusieurs cas de figure.
- Une maquette avec des pages superbes, beaucoup de texte, de grandes photos, des typos originales et des effets graphiques en veux-tu en voilà… qui feront plaisir aux graphistes… mais pas obligatoirement au lecteur.
- Une maquette réalisée rapidement sans grande originalité créée par “le cousin de la sœur du voisin” qui a fait un journal pour la paroisse ou l’association Y… et qui n’a aucune véritable expérience dans le domaine. Gare au résultat.
- Une maquette simple mais attractive crée par un graphiste qui s’investit dans la mise en forme du contenu et maîtrise les techniques journalistiques, qui multiplie les niveaux de lectures, modère les effets graphiques et, surtout, tient compte du lecteur.

Importance donc, dès le départ, de travailler avec un quelqu’un qui ne se trompe pas de cible et crée une belle maquette accessible au lecteur moyen, plutôt sympa, qui ne tombe pas des mains, accrocheuse et qui met en valeur les éléments d’information.

LA PHOTO
Autre point important et non des moindre : la photographie.
Il est utile, je dirais même indispensable, de jouer sur le visuel pour avoir un magazine attractif. Il ne faut donc pas négliger cet aspect. La photographie est une partie non négligeable du budget d’un magazine. Il y a bien les CD libres de droit mais ils nécessitent aussi un investissement et on ne trouve pas toujours ce que l’on cherche.
Là encore, il sera intéressant de faire équipe avec un photographe.

NUMÉRO ZÉRO
Pour pouvoir démarrer, trouver des publicités, éventuellement des financements, un imprimeur, un distributeur, il est aussi important de pouvoir montrer quelque chose. Personne n’osera investir sur du vent et des paroles. D’où la nécessité de réaliser un numéro zéro avec des pages prototypes du magazine. Une sortie couleur, bien propre, collée sur un support rigide, ou montée en magazine. Ça, c’est une clé indispensable.

Pour le reste, ce n’est pas dans mes compétences, mais si tu as besoins de conseils ou d’aide sur cette première phase, n’hésite pas à me contacter.

Bon courage en tout cas…
samiro

Re: Lancer un magazine : recherche de témoignages !

Message non lu par samiro » 11 oct. 2010, 13:24

Salut;
Pour un lancement de magazine il ne faut pas oublier le budget des logiciel utilisé dans le domaine de la presse : (mise en page ; quark express ou InDesign) pour la crétion de Pub (Photoshop ou Illustrator). C'est payant une suite Master coute 4000 € ( mais tu peut trouver cette suite gratuitement chez des étudiant en multimédia. après il faut ciblé son public, les imprimeur les moins chères, les commerciaux pour vendre des espace de pub, trouver des journaliste stagiaires.
moi aussi j'ai fait une formation de journalisme et de multimédia pour diminuer les couts du lancement de ma société, parce que si tu ne maitrise pas les logiciels multimédia tu devra faire appel a des maquettistes ou des infographistes, en ce moment je travail sur le lancement d'un magazine sportif, et la seule chose qui me frène pour le moment c'est le cout d'impression pour te dire c de la débrouille. mais pour te dire encore une autre fois je suis motivé et je vais gagné beaucoup d'argent. parce que au moment que tu as trouver une idée génial ca vas te rapportée.
je te laisse mon N de Tél 06 29 66 10 56, si tu as des questions, ou bien pour des échanges professionnels ...
Bon courage en tout cas ...
ann65
Messages : 1179
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Lancer un magazine : recherche de témoignages !

Message non lu par ann65 » 11 oct. 2010, 13:45

samiro a écrit :Salut;
Pour un lancement de magazine il ne faut pas oublier le budget des logiciel [/b]utilisé dans le domaine de la presse : (mise en page ; quark express ou InDesign) pour la crétion de Pub (Photoshop ou Illustrator). C'est payant une suite Master coute 4000 € ( mais tu peut trouver cette suite gratuitement chez des étudiant en multimédia. après il faut ciblé son public, les imprimeur les moins chères, les commerciaux pour vendre des espace de pub, trouver des journaliste stagiaires.
moi aussi j'ai fait une formation de journalisme et de multimédia pour diminuer les couts du lancement de ma société, parce que si tu ne maitrise pas les logiciels multimédia tu devra faire appel a des maquettistes ou des infographistes, en ce moment je travail sur le lancement d'un magazine sportif, et la seule chose qui me frène pour le moment c'est le cout d'impression pour te dire c de la débrouille. mais pour te dire encore une autre fois je suis motivé et je vais gagné beaucoup d'argent. parce que au moment que tu as trouver une idée génial ca vas te rapportée.
je te laisse mon N de Tél 06 29 66 10 56, si tu as des questions, ou bien pour des échanges professionnels ...
Bon courage en tout cas ...
et faire appel à des correcteurs peut-être aussi... :wink:
Répondre

Revenir à « Création et gestion d'un media »