création de micro-entreprise

Section réservée à la création et la gestion d'un media : qu'est-ce qu'une SARL de presse ? Comment financer un magazine ? Où trouver des annonceurs ? Combien coûte une publication ?
Avatar de l’utilisateur
La Fée Clochette
Messages : 67
Inscription : 26 janv. 2004, 13:46
Localisation : Il était une fois quelque part dans un pays qu'on ne connaît pas, une fée qui avançait dans le froid
Contact :

création de micro-entreprise

Message non lu par La Fée Clochette » 29 mai 2007, 18:54

Hello les Categorynautes,

Permettez-moi ce message dans le cadre d'une potentielle création de société.

Aujourd'hui pigiste mais incapable de percevoir mes rétributions car mon employeur souhaite que j'établisse des notes d'honoraires, ce qui est parfaitement illégal de mon côté, je souhaite créer une structure la plus légère possible (type micro-entreprise ?) et domiciliée dans mon appartement personnel afin de pouvoir facturer.

La Chambre de Commerce et d'Industrie de Paris ne peut apparemment pas me renseigner et me renvoit sur l'URSSAFF en invoquant le statut de profession libérale. Tandis que l'URSSAFF (où j'avais il y a quelques temps eu rendez-vous) m'affirmait que la structure n'accueillait pas de journalistes car la vocation d'un journaliste est d'être salarié.

Comment sortir de cette impasse ? Trouver des renseignements fiables ? Puis-je créer une structure type "agence de presse" (SARL de presse ??)mais ultra light et rapidement ? Y'a-t-il un quelconque rapport avec la CCIJP avec laquelle je devrai me mettre en contact ? Avez-vous des infos à ce sujet ?
Si certaines d'entre vous ont eu droit à des aides spécifiques aux femmes également (je sais que cela existe), je suis preneuse d'infos car l'on se perd dans la ribambelle de contacts présentés sur le site APCE.

D'avance un grand merci pour votre aide et vos réponses.

La fée
Mr Writer,
Why don't you tell it like it is ?
Frogue
Messages : 1
Inscription : 28 juin 2006, 09:40
Contact :

Création de micro-entreprise

Message non lu par Frogue » 30 mai 2007, 09:35

Bonjour,

Je suis un peu dans le même cas (hormis que je ne suis pas une femme), car, rédacteur dans le marketing à l'origine, je souhaite me lancer en indépendant. J'ai également commencé à écrire quelques piges, et même si ce ne sera pas l'essentiel de mon activité, je souhaite pouvoir collaborer régulièrement à des magazines. Or, le mag avec lequel j'ai déjà travaillé ne peut pas me payer en piges non plus. Je suis donc également confronté à l'alternative "facturation d'honoraires". En effet, le statut de pigiste n'est pas compris hors du cadre du salariat par l'urssaf. Le but serait, et en tout cas, c'est mon intention, de déclarer une activité de "conseil en communication écrite" à l'urssaf, qui est une acception assez large pour facturer un certain éventail de productions écrites. Je n'ai pas encore testé la formule, mais il paraît que ça fonctionne auprès de l'urssaf. Après, rien ne vous empêche a priori de facturer des honoraires presse.

Concernant les aides délivrées aux femmes, je crois avoir vu quelques détails sur le site Assedic (hé oui !). Mais peut-être finissent-ils par renvoyer aussi sur le site de l'Apce...
Avatar de l’utilisateur
westside
Messages : 25
Inscription : 28 avr. 2004, 21:36
Localisation : Charente
Contact :

micro entreprise

Message non lu par westside » 30 mai 2007, 09:52

Il est en effet fort dommage de devoir passer en professsion assimilée Libérale pour pouvoir se faire payer des piges, au mépris de cette trentenaire de loi Cressard. mais le piège est bele t bien là : il faut choisir ou périr.
J'ai lâché les piges pour accepter un bon job en free-lance à plein temps, mais si je décide de refaire de la critique littéraire, je me ferai payer en honoraires sans états d'âme désormais. mais à un prix qui tient compte des charges, cettte fois...
Donc, ne pas mettre journaliste mais consultante en communication, prestataire de service dans la déclaration de création à faire en ligne sur le site du CFE de votre département. Si vous êtes demandeuse d'emploi , RMIste, en ASS...il faut d'abord faire une demande d'ACCRE pour obtenir une exonération des charges sociales et taxes professionnelles, et ensuite seulement s'inscrire auprès du CFE. Cette déclaration entraîne la déclaration aux organismes concernés : protection sociale, centre des Impôts...Rien à faire, ils vous écriront d'eux-mêmes quand le CFE les aura prévenus.
Pour ma part, pressée par le temps, j'ai zappé l'ACCRE, je me suis inscrite au CFE comme consultante, en micro BNC (en franchise de TVA, applicable pour les gains annuels de moins de 27 000 € en prestation de services) et j'ai demandé tout de même aux organismes de bénéficier d'une année d'exonération. Seule l'URSSAF n'a pas pu me le faire, mais la première année de cotisations , les trimestres sont à 320 €, pas trop cher pour qui bosse à plein temps. L'an prochain ce sera plus hard !
Donc, se mettre à son compte comme Consultant, c'est 5 mn sur le site du CFE et un registre d'entrées/sorties à tenir. Une déclaration de revenus par an, avec une feuille 2042C, et quelques appels de cotisation insignifiants la première année.
pdb
Messages : 37
Inscription : 16 mars 2007, 12:07
Contact :

Message non lu par pdb » 30 mai 2007, 11:25

je confirme, l'URSSAF ne connait pas de "journalistes" ou "rédacteurs"... Je me suis immatriculé en conseil en communication code APE 741 G, pour facturer des feuillets, des honoraires à la journée... Mais je bosse uniquement en com", avec des agences de com' ou des boites directement.

Rien n'empeche de piger en presse, mais la pige presse c'est du salariat, aucun organe de presse ne peut et ne doit vous obliger à lui facturer des honoraires pour un travail rédactionnel.
pdb
Messages : 37
Inscription : 16 mars 2007, 12:07
Contact :

Message non lu par pdb » 30 mai 2007, 11:30

attention , on ne peut pas créer de "micro-entreprise". la plus petite structure c'est Entreprise Individuelle : pas de société, pas de statut, pas de capital social, et vous pouvez même gérer avec un compte perso (si votre banquier vous oblige à ouvrir un compte pro : changez de banque !)

micro-entreprise c'est une option fiscale qu'on choisit si on pense ne pas dépasser les 27 000 de BNC (ou de cA, je ne sais plus) par an. Mais attention, ca enlève certains avantages.

Je conseille à tous ceux qui veulent se lancer le bouquin :
http://www.editions-organisation.com/Li ... 255d9289ca

s'installer à son compte.Tout cela est bien expliqué, très bien fait, et m'a bien aidé quand je me suis lancé en 2005
Avatar de l’utilisateur
La Fée Clochette
Messages : 67
Inscription : 26 janv. 2004, 13:46
Localisation : Il était une fois quelque part dans un pays qu'on ne connaît pas, une fée qui avançait dans le froid
Contact :

partage

Message non lu par La Fée Clochette » 31 mai 2007, 16:27

salut les journalistes,

un grand merci pour vos réponses éclairantes.
Me suis par ailleurs rendue à la session d'information générale sur la créa d'entreprise de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Paris hier.

Je vous fais par ailleurs partager la réponse très intéressante que me fait à l'instant la permanence juridique du SNJ, des fois que ce serait utile à d'autres.

"Comme on vous l'a dit à l'Urssaf, un journaliste ne peut être profession libérale ni travailleur indépendant mais seulement et uniquement salarié.
C'est la loi. Et c'est la raison pour laquelle l'Urssaf ne peut pas vous immatriculer en tant que journaliste.
Vous pouvez bien sûr vous inscrire sous un autre intitulé : consultant média par exemple. Mais vous perdrez alors votre statut de journaliste et votre carte de presse. En outre, cela revient très cher car vous devrez payer vous -même les parts salariales ET patronales des cotisations sociales et payer des impôts et taxes forfaitaires très élevés dès la
deuxième année d'activité. La première année est relativement indolore car les charges sont différées et reportées sur la 2è année mais pas supprimées bien sûr. Le régime fiscal est aussi très désavantageux par
rapport au salariat. Bref l'un dans l'autre, on a calculé qu'il fallait
diviser votre chiffre d'affaires par trois pour obtenir un équivalent salaire net. Ainsi pour avoir au bout du compte 1000 euros net, il faut faire 3000
euros de chiffre d'affaires. Il faut donc un gros CA pour que cela en vaille la peine. Est-ce votre cas ?
Par ailleurs, vous devenez fournisseur et êtes payée à 90 jours. En attendant il faut tenir le coup. Enfin, si vos prestations s'arrêtent du jour au lendemain, vous n'aurez droit à rien : ni allocations chômage, ni
indemnités de licenciement, ni préavis. Et les charges
elles continueront à courir...
En un mot comme en cent, je vous déconseille ce statut surtout si vous dépendez d'un seul client. Vous pouvez bien sûr créer une entrerpise de presse qui vous permettrait alors de faire travailler des
journalistes mais c'est évidemment un projet à plus long terme et cela n'a rien d'une structure "légère".
Et encore faudrait-il que vous y ayiez le statut de salarié car, en tant que dirigeante, vous perdrez de toute façon votre carte de presse.
Votre "employeur" est dans l'illégalité et il le sait.
Vous ne devriez pas l'encourager. Mais éventuellement
faire un signalement à l'Urssaf. Bien cordialement."
Mr Writer,
Why don't you tell it like it is ?
Duc
Messages : 231
Inscription : 16 juin 2003, 18:03
Localisation : ailleurs, forcément
Contact :

Message non lu par Duc » 31 mai 2007, 18:31

pdb a écrit :attention , on ne peut pas créer de "micro-entreprise". la plus petite structure c'est Entreprise Individuelle : pas de société, pas de statut, pas de capital social, et vous pouvez même gérer avec un compte perso (si votre banquier vous oblige à ouvrir un compte pro : changez de banque !)
En principe, si, tu dois ouvrir un compte pro.
En tous cas, gare à tes fesses le jour où tu as merdé dans une déclaration ou que ton activité prend de l'ampleur - ce qui est tout de même fortement souhaitable :D - et que le fisc va explorer ton compte perso. Un compte pro coûte une douzaine d'euros par exemple à la Poste - voir avec les autres aussi, bien sûr. Autant investir ces 12 euros et gagner des heures à bronzer à la piscine 8) plutôt qu'à se dépatouiller dans ses comptes.
Avatar de l’utilisateur
La Fée Clochette
Messages : 67
Inscription : 26 janv. 2004, 13:46
Localisation : Il était une fois quelque part dans un pays qu'on ne connaît pas, une fée qui avançait dans le froid
Contact :

Message non lu par La Fée Clochette » 31 mai 2007, 18:36

merci Duc ! :wink:
c'est vrai qu'on est jamais trop prudent !

La Fée
Mr Writer,
Why don't you tell it like it is ?
Bianca
Messages : 748
Inscription : 17 sept. 2002, 20:12
Localisation : 44 (L.A.)
Contact :

Message non lu par Bianca » 31 mai 2007, 19:23

Je ne sais pas où tu en es dans ton projet mais on m'avait recommandé cette asso pour les gens qui veulent monter leur boîte. Paraît qu'ils sont extras. Peut-être un peu loin de chez toi mais qui sait, ça peut être l'occasion de passer un week-end dans le 44, et de prendre un café avec moi…

L'Ouvre-boites
8 av des Thébaudières
44 Saint herblain (Sillon de Bretagne)
02 28 21 65 10.

http://www.avise.org/
Avatar de l’utilisateur
La Fée Clochette
Messages : 67
Inscription : 26 janv. 2004, 13:46
Localisation : Il était une fois quelque part dans un pays qu'on ne connaît pas, une fée qui avançait dans le froid
Contact :

Message non lu par La Fée Clochette » 31 mai 2007, 19:49

Merci pour cette info Bianca !

c'est vrai que c'est un peu loin de chez moi, je suis à Paris
mais nous avons le même type de structure, que je connais bien d'ailleurs, type SCOP. C'est comme Graines d'Affaires pour les Nordistes, ou Coopaname à Paris...
En effet, je me demandais si je n'allais pas passer par ce type de structure pour limiter les risques et surtout être bien entourée.

D'ailleurs si l'un d'entre vous a fait cette expérience, we're waiting 4 news... !
Au plaisir de te croiser à l'occasion !
Féeriquement,
Mr Writer,
Why don't you tell it like it is ?
Bianca
Messages : 748
Inscription : 17 sept. 2002, 20:12
Localisation : 44 (L.A.)
Contact :

Message non lu par Bianca » 31 mai 2007, 20:11

Tu peux toujours les appeler et voir quels sont les équivalents à Paris (même si apparemment, tu en connais). Moi on m'en avait dit plein de bien !!
pdb
Messages : 37
Inscription : 16 mars 2007, 12:07
Contact :

Message non lu par pdb » 01 juin 2007, 11:43

@ duc

ben j'ai 2 comptes persos... un pour moi, un pour mon activité libérale

@ féee clochette

ca fait flipper ton texte !

quand j'ai commencé en 2005, j'ai eu l'ACCRE (chomeur créateur) : EXONERATION de charges la première année. cette année je commence à payer, mais même sans l'accre, le rattrapage du report de charges peut etre lissé sur 5 ans... donc no panic.

revenu = 1/3 du CA ? peut-on vraiment raisonner comme ca ? Quand t'es salariée, tu te dis pas je suis payée 1500 euros par mois net, mais en fait c'est 1200 euros après impot sur le revenu ! (chiffres approximatifs pour l'exemple)

Là c'est pareil. Grosso modo je provisionne 50% de ce que je facture (et non 2/3 !!), pour payer charges et impot sur les BNC...

étant adhérent à une Asso de gestion agréée (moins de 300 euros par an), je bénéficie de l'abattement de 20% comme les salariés (sauf que maintenant il est intégré dans le nouveau barême fiscal), et ils certifient ma comptabilité.

Bref, certes il ya un peu de paperasse, mais le plus dur c'est de trouver des clients (comme trouver des commandes de piges) et de se faire payer (30, 60, 90 jours...) mais c comme partout, ya des agences réglo, ya des cons... Globalement le feuillet est bien mieux payé qu'en presse, même une fois les charges retirées.
ZAELLE
Messages : 2
Inscription : 13 août 2007, 01:52
Contact :

Zaelle Conseil, entreprise individuelle

Message non lu par ZAELLE » 13 août 2007, 02:32

Bonjour! :P
De la com, toujours de la com! Forte d'un Master en Communication, médias et société (Bac+5) et de diverses expériences professionnelles passionnantes, je me lance également dans l'aventure de la création de mon entreprise individuelle Zaelle Conseil et propose mes services en conseil en communication.
Le lien suggéré par cet utilisateur ne fonctionne plus et a été supprimé par nos modérateurs.
Bon courage à tous! Créez! Innovez!
Heu...oui, Zaelle se fait un peu de pub :wink:
supermag
Messages : 148
Inscription : 26 juin 2004, 16:25
Contact :

Structure

Message non lu par supermag » 14 août 2007, 18:41

Bonjour,
As-tu pensé à créer une structure à l'étranger style LLC au DELAWARE, ou en Angleterre.

Tu paieras moins de charges et tu ne seras imposée en France qu'à l'impôts sur le revenu.

Il y a un truc à creuser.

Perso, c'est ce que je compte faire à court terme, car l'Etat Français ne te laissera que les miettes de ton travail.
Dircom69
Messages : 18
Inscription : 02 juil. 2007, 09:47
Contact :

Message non lu par Dircom69 » 14 août 2007, 23:40

Prudence quand même à ce genre de "combines"
car le fisc veille, croyez-moi.
Et en cas de contrôle, vous n'aurez pas assez de vos yeux pour pleurer.

Maintenant, si vous êtes joueur... :?
Répondre

Revenir à « Création et gestion d'un media »