Carte de presse. Et maintenant ?

Tout savoir sur la carte de presse : comment l'obtenir ? Les conditions ? Les avantages de la carte de presse ? Abattement de charges et carte de presse ? Chômage et carte de presse ?
zoom
Messages : 332
Inscription : 03 mai 2004, 09:41
Localisation : Montpellier
Contact :

Message non lu par zoom » 14 avr. 2005, 08:52

Accesoirement la carte de presse sert, outre visiter les musées gratuitement, a se faire accréditer sur des evenements quand on n'est pas rattaché a une redaction: indispensable pour les pigistes !
Elle sert aussi lorsque l'on sollicite des partenaires, et prouve qu'on est bien des journalistes qui viennent faire leur travail et non descomiques qui cherchent a s'infiltrer a moindre frais: je m'en sers pour obtenir des forfaits de ski par exemple, en allant voir les offices du tourisme.
J'en vois qui rigolent deja, eh oui, on peut aussi travailler en faisant du ski ! Et les photos de ski, c'est du boulot ...
Avatar de l’utilisateur
westside
Messages : 25
Inscription : 28 avr. 2004, 21:36
Localisation : Charente
Contact :

Hum !

Message non lu par westside » 28 mai 2005, 09:55

Bon, j'ai beaucoup réfléchi à ma demande de carte de presse au début. Le rédac-chef qui me paie en honoraires à 50 % du prix (je suis chroniqueuse...) m'a dit "Vous n'êtes pas journaliste, vous n'aurez jamais la carte!
-Ah ? Qu'est-ce donc qu'un journaliste ?
-Un journaliste sort d'une école de journalisme..."
A chacun donc sa définition. Depuis , je suis devenue chroniqueuse ailleurs à 2 fois le tarif avec fiches de paie marquées "journaliste", et...j'ai abandonné l'idée de la carte, qui m'empêche tout simplement d'être libre. Libre de gagner ailleurs le complément indispensable pour sortir du RMI. Les coupe-files me sont envoyés spontanément par les organisateurs de salons, les impôts me remplissent ma déclaration en appliquant la fameuse déduction et personne n'ose aujourd'hui me dire que je ne suis pas "journaliste" En fait, je m'en fous. J'écris dans des journaux et magazines, ce qui ne me donne pas la science infuse et l'âme pure. Oui, moi aussi je pense qu'il faut revoir les modalités d'attribution et les effets de la carte de presse. Premier boulot: faire appliquer la loi Cressard . Donc ce n'est pas demain la veille.
Bon courage à tous, la vie sans carte tricolore est possible.
Répondre

Revenir à « Carte de presse »