didascalies

Section réservée aux débats sur la correction et les correcteurs : tarifs pour rédiger un article ? Peut-on vivre de la correction ? Quels médias recrutent des correcteurs ?
annepa
Messages : 3
Inscription : 01 févr. 2018, 14:58
Contact :

didascalies

Message non lu par annepa » 02 févr. 2018, 09:24

Bonjour,
Je suis en train de corriger une pièce de théâtre et les didascalies ne sont pas unifiées : elles sont au présent ou au participe présent.
MACHIN, lui tournant le dos.
TRUC, il se lève vivement.

Faut-il unifier?

Autre question. Je me demande toujours s'il faut mettre un point à la fin d'une dédicace.

A ma mère.
A ma mère


Merci.
Ilola
Messages : 68
Inscription : 28 oct. 2017, 07:14
Contact :

Re: didascalies

Message non lu par Ilola » 02 févr. 2018, 16:04

Bonjour,

Personnellement, j'estime que la formulation des didascalies revient à l'auteur. Je n'unifierais pas d'office, mais je le lui suggérerais peut-être. Quoique le risque existe que l'unification ne fonctionne pas à tout coup : à voir.
Il pourrait y avoir des didascalies plus longues, par exemple, où il serait délicat d'user du participe présent...
prof
Messages : 525
Inscription : 30 janv. 2007, 10:12
Localisation : Lot
Contact :

Re: didascalies

Message non lu par prof » 02 févr. 2018, 16:16

annepa a écrit :
02 févr. 2018, 09:24
Je suis en train de corriger une pièce de théâtre et les didascalies ne sont pas unifiées : elles sont au présent ou au participe présent. MACHIN, lui tournant le dos. TRUC, il se lève vivement. Faut-il unifier ?
:arrow: L'indicatif présent décrit le jeu de scène : TRUC (Il se lève vivement.)
:arrow: Le participe présent accompagne une autre action : MACHIN, lui tournant le dos. — Blablabla.

Je me demande toujours s'il faut mettre un point à la fin d'une dédicace.
:arrow: À ma mère.
Répondre

Revenir vers « Correction & correcteurs »