services inédits

Section réservée aux débats sur la correction et les correcteurs : tarifs pour rédiger un article ? Peut-on vivre de la correction ? Quels médias recrutent des correcteurs ?
prof
Messages : 526
Inscription : 30 janv. 2007, 10:12
Localisation : Lot
Contact :

services inédits

Message non lu par prof » 11 sept. 2014, 15:08

Bonjour !
     le.cassetin a mis en chantier un certain nombre d'ouvrages destinés à rendre des services inédits aux correcteurs et aux écrivants.
     Il invite tous ceux qui le souhaitent à participer à leur élaboration.
     Confraternellement.
     le.cassetin@orange.fr
cargo06
Messages : 202
Inscription : 08 déc. 2011, 18:33
Contact :

Re: services inédits

Message non lu par cargo06 » 13 sept. 2014, 10:10

Bonjour,
de quoi s'agit-il ?
Bien à vous.
prof
Messages : 526
Inscription : 30 janv. 2007, 10:12
Localisation : Lot
Contact :

Re: services inédits

Message non lu par prof » 13 sept. 2014, 14:46

cargo06 a écrit :de quoi s'agit-il ?
.   D'ouvrages réalisés pour l'écran, dont la consultation soit la plus rapide et la plus efficace possible, particulièrement lorsqu'on se trouve en situation d'écriture ou de correction (voir mon Précis de bonne typographie).
     En priorité ceux destinés à diverses vérifications, dans toutes sortes de domaines, afin d'éviter les erreurs d'orthotypographie, d'orthographe, de syntaxe, de personnes, de dates, de lieux, de situations, etc.
     Des dictionnaires, bien entendu, mais aussi des façons de trouver des mots qu'on ignore ou qui ne reviennent pas à la mémoire.
     Sans oublier les conseils d'expérience, les exemples du vécu...
     Le catalogue peut s'élargir, notamment en incluant des œuvres déjà réalisées ou en faisant bon accueil à des propositions originales.

     Les ouvrages, qui sont publiés en fichiers, acceptent aussi aisément les mises à jour venant de l'éditeur que les enrichissements que souhaite y apporter le lecteur.
coco47
Messages : 1037
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: services inédits

Message non lu par coco47 » 14 sept. 2014, 02:49

Question aux correcteurs : quelle est la faute qui a échappé par deux fois à notre excellent Prof (sans ironie, Prof, croyez-le bien) dans son post ci-dessus ?
Syberg
Messages : 10
Inscription : 29 juil. 2014, 16:46
Contact :

Re: services inédits

Message non lu par Syberg » 14 sept. 2014, 09:58

« Toute sorte », peut-être ? quoique ce cher Adolphe (Thomas) juge l’usage « flottant ».
En général, écrit-il, pour simplifier, on met le plus souvent toute sorte (au singulier) devant un nom singulier et toutes sortes (au pluriel) devant un nom pluriel.
Il ne s’agirait donc pas d'une faute au sens plein du terme, mais s’il en est une autre, bis repetita qui plus est, je dois reconnaître que je sèche…
cargo06
Messages : 202
Inscription : 08 déc. 2011, 18:33
Contact :

Re: services inédits

Message non lu par cargo06 » 14 sept. 2014, 19:52

Je sèche !
Bruno Lefebvre

Re: services inédits

Message non lu par Bruno Lefebvre » 14 sept. 2014, 21:59

Je ne vois que "la plus rapide et la plus efficace", sans doute faut-il écrire "le plus rapide et le plus efficace" parce qu'il n'y a pas dans la phrase de "prof" de comparaison induite avec quelque chose ou quelqu'un de plus efficace ou de plus rapide.
pulpi
Messages : 7
Inscription : 08 juin 2010, 12:51
Contact :

Re: services inédits

Message non lu par pulpi » 15 sept. 2014, 10:52

Le plus ?
prof
Messages : 526
Inscription : 30 janv. 2007, 10:12
Localisation : Lot
Contact :

Re: services inédits

Message non lu par prof » 15 sept. 2014, 11:01

coco47 a écrit :quelle est la faute qui [...]
.    J'ai quelque idée des reproches que coco47 s'apprête à me faire. Attendons qu'il les dévoile ! Retenez votre respiration !
coco47
Messages : 1037
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: services inédits

Message non lu par coco47 » 17 sept. 2014, 02:43

Bravo Bruno ! C'est bien « le plus rapide et le plus efficace » qu'il fallait, à mon avis, écrire. Et sans même qu'il soit nécessaire de remarquer l'absence « de comparaison induite avec quelque chose ou quelqu'un de plus efficace ou de plus rapide », critère important quand il s'agit de trancher entre le plus invariable et le/la/les plus accordés*, mais qui ne joue pas ici, car « possible » impose l'invariabilité.
En effet, le plus […] possible est une locution adverbiale figée, donc invariable. Dire d'une chose qu'elle doit être le plus grande possible, c'est dire qu'elle doit être très grande, énormément grande, grande le plus possible, grande un max. Le plus sera donc invariable, mais l'adjectif, lui, s'accordera avec le nom qu'il qualifie.
* La distinction faite par Bruno est en revanche capitale pour déterminer que l'on doit dire :
— Dans son match contre l'Espagne, l'équipe de France de basket a été la plus forte (elle a été la plus forte des deux, plus forte que l'équipe d'Espagne).
— C'est contre l'Espagne que l'équipe de France de basket a été le plus forte (elle a produit dans ce match son meilleur jeu, elle a été plus forte par rapport à elle-même).
J'espère avoir été convaincant.
Dernière modification par coco47 le 18 sept. 2014, 01:14, modifié 3 fois.
prof
Messages : 526
Inscription : 30 janv. 2007, 10:12
Localisation : Lot
Contact :

Re: services inédits

Message non lu par prof » 17 sept. 2014, 08:39

coco47 a écrit :J'espère avoir été convaincant.
Vous nous avez sans doute fourni ici l'argumentation le plus convaincante possible.
coco47
Messages : 1037
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: services inédits

Message non lu par coco47 » 18 sept. 2014, 01:15

prof a écrit :
coco47 a écrit :J'espère avoir été convaincant.
Vous nous avez sans doute fourni ici l'argumentation le plus convaincante possible.
Jolie pirouette finale, Prof !
prof
Messages : 526
Inscription : 30 janv. 2007, 10:12
Localisation : Lot
Contact :

Re: services inédits

Message non lu par prof » 18 sept. 2014, 21:57

coco47 a écrit :Jolie pirouette finale, Prof !
.     Je me range du côté des écrivains qui font varier l'article. Dans Le français correct (2003), p. 160, Michèle Lenoble-Pinson cite J. Giono, A. Thérive, É. Henriot.
    À vouloir imposer le masculin, je crois que la phrase mériterait d'être ainsi construite : ... dont la consultation soit le plus possible rapide et efficace.
coco47
Messages : 1037
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: services inédits

Message non lu par coco47 » 18 sept. 2014, 22:59

prof a écrit :
coco47 a écrit :Jolie pirouette finale, Prof !
.     Je me range du côté des écrivains qui font varier l'article. Dans Le français correct (2003), p. 160, Michèle Lenoble-Pinson cite J. Giono, A. Thérive, É. Henriot.
    À vouloir imposer le masculin, je crois que la phrase mériterait d'être ainsi construite : ... dont la consultation soit le plus possible rapide et efficace.
Ou encore : « soit aussi rapide et efficace que possible ».
Par ailleurs, pour moi, le plus n'est pas masculin, mais neutre, de genre non marqué.
prof
Messages : 526
Inscription : 30 janv. 2007, 10:12
Localisation : Lot
Contact :

Re: services inédits

Message non lu par prof » 20 sept. 2014, 11:40

coco47 a écrit :Ou encore : « soit aussi rapide et efficace que possible ».
C'est évidemment une très bonne façon d'échapper au ridicule de la construction neutre et d'éviter par ailleurs les critiques lourdement inamicales.
Répondre

Revenir à « Correction & correcteurs »