Vous vous contredites

Section réservée aux débats sur la correction et les correcteurs : tarifs pour rédiger un article ? Peut-on vivre de la correction ? Quels médias recrutent des correcteurs ?
CathyBerberian
Messages : 111
Inscription : 05 oct. 2011, 20:59
Contact :

Vous vous contredites

Message non lu par CathyBerberian » 28 janv. 2012, 09:41

Je ne peux résister au plaisir d'épingler cette bévue commise par Juppé face à Hollande, qui quelques minutes plus tard a habilement repris la formule, mais correctement conjuguée cette fois (vous vous contredisez).
prof
Messages : 535
Inscription : 30 janv. 2007, 10:12
Localisation : Lot
Contact :

Re: Vous vous contredites

Message non lu par prof » 03 févr. 2012, 22:58

CathyBerberian a écrit :Je ne peux résister au plaisir d'épingler cette bévue commise par Juppé face à Hollande, qui quelques minutes plus tard a habilement repris la formule, mais correctement conjuguée cette fois (vous vous contredisez).
Bonsoir !
.....Alain Juppé, en cette occasion, n'aurait-il pas utilisé le passé simple ‹ contredîtes › ?
.....Cordialement.
coco47
Messages : 987
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: Vous vous contredites

Message non lu par coco47 » 04 févr. 2012, 06:42

prof a écrit :
CathyBerberian a écrit :Je ne peux résister au plaisir d'épingler cette bévue commise par Juppé face à Hollande, qui quelques minutes plus tard a habilement repris la formule, mais correctement conjuguée cette fois (vous vous contredisez).
Bonsoir !
.....Alain Juppé, en cette occasion, n'aurait-il pas utilisé le passé simple ‹ contredîtes › ?
.....Cordialement.
Il eût été étonnant qu'en une telle circonstance (un débat télévisé) M. Juppé utilisât un passé simple peu de mise. N'auriez-vous pas, Prof, une certaine inclination pour la complication ?
CathyBerberian
Messages : 111
Inscription : 05 oct. 2011, 20:59
Contact :

Re: Vous vous contredites

Message non lu par CathyBerberian » 04 févr. 2012, 08:18

Je dirais même que c'eût été aussi une erreur.
Mais prof a peut-être une inclination pour Juppé.
Catherine_75
Messages : 654
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: Vous vous contredites

Message non lu par Catherine_75 » 04 févr. 2012, 09:52

CathyBerberian a écrit :Je dirais même que c'eût été aussi une erreur.
Mais prof a peut-être une inclination pour Juppé.
La perplexité me gagne… Dans votre premier commentaire, Cathy, vous reprochez une bévue grammaticale à Alain Juppé, (Vous vous contredîtes), bévue que François Hollande aurait rectifiée un peu plus tard par un Vous vous contredisez.
Déjà, à cette étape, j'ai froncé les sourcils. Je n'ai pas regardé le débat, mais je ne pense pas qu'Alain Juppé — pour qui je n'ai aucune affection particulière, soit dit en passant, mais qui parle habituellement un français châtié —, ait employé un passé simple sans raison. Que François Hollande ait dit quelques instants plus tard Vous vous contredisez ne prouve rien, il avait peut-être de bonnes raisons d'utiliser à ce moment-là le présent de l'indicatif.
Cette faute de grammaire n'en est donc pas une, et Prof vous l'a fait remarquer avec diplomatie, en soulignant que l'erreur venait de vous… qui aviez oublié le petit chapeau sur le î de contredîtes.
Sur ce, Coco47 a émis un avis que je ne comprends pas, n'ayant sans doute pas lu attentivement le fil des commentaires.
Et c'est là que je suis déconcertée, Cathy : vous vous précipitez à la suite de Coco et vous tendez la corde pour vous faire pendre, vous vous contredisez (rire…) allégrement.
Vous êtes-vous rendu compte de votre erreur, et cherchez-vous à sortir d'une situation embarrassante ? Le mieux serait, je crois, de rendre son passé simple à Alain Juppé qui a prouvé qu'il parlait un français parfait, à défaut d'être un ministre parfait…
ann65
Messages : 1179
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Vous vous contredites

Message non lu par ann65 » 04 févr. 2012, 10:59

coco47 a écrit :
prof a écrit : Bonsoir !
.....Alain Juppé, en cette occasion, n'aurait-il pas utilisé le passé simple ‹ contredîtes › ?
.....Cordialement.
Il eût été étonnant qu'en une telle circonstance (un débat télévisé) M. Juppé utilisât un passé simple peu de mise. N'auriez-vous pas, Prof, une certaine inclination pour la complication ?
Bonjour

Eh bien, en ce qui me concerne, j'ai regardé et écouté attentivement ce débat et je pense sincèrement qu'Alain Juppé n'avait aucune raison d'utiliser un passé simple dans cette phrase-là.

Ce fameux "vous vous contredites" faisait, en effet, référence à ce que Hollande venait tout juste de dire....
Ceci étant, il me semble que cela ne mérite pas la mise au pilori. Je ne connais personne qui, dans un contexte aussi tendu que celui de ce débat piquant, n'ait commis une erreur de ce genre...

Errare humanum est, perseverare diabolicum....

Alain Juppé, dont je ne partage pas les opinions politiques, loin s'en faut, reste l'un des trop rares hommes politiques qui s'exprime dans un français correct et même châtié... Même si lors de ce débat, Hollande a été meilleur et plus convaincant je pense - et pas parce qu'il a "su" moucher" Juppé après son "vous vous contredites" .
Dernière modification par ann65 le 04 févr. 2012, 12:37, modifié 3 fois.
Catherine_75
Messages : 654
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: Vous vous contredites

Message non lu par Catherine_75 » 04 févr. 2012, 11:15

Je me suis emberlificotée dans cet échange, et c'est MOI, et non pas Coco47, qui ai mal lu. Je croyais avoir lu : Il eût été étonnant qu'en une telle circonstance (un débat télévisé) M. Juppé n'utilisât pas un passé simple.
D'où une certaine incompréhension.
Mea culpa.

Après réflexion, un passé simple n'était effectivement pas judicieux lors d'une joute oratoire, si la remarque d'Alain Juppé concernait ce que François Hollande venait de dire.
Mais, comme le dit Ann, cela ne vaut peut-être pas la peine d'épingler cette erreur liée sans doute à la fougue du débat.

Bonne journée.
Dernière modification par Catherine_75 le 04 févr. 2012, 11:59, modifié 2 fois.
ann65
Messages : 1179
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Vous vous contredites

Message non lu par ann65 » 04 févr. 2012, 11:48

Catherine_75 a écrit : Après réflexion, un passé simple n'était effectivement pas judicieux lors d'une joute oratoire, si la réflexion d'Alain Juppé concernait ce que François Hollande venait de dire.
Mais, comme le dit Ann, cela ne vaut peut-être pas la peine d'épingler cette erreur liée sans doute à la fougue du débat.
.
Un passé simple aurait pu être "judicieux lors d'une joute oratoire".
Pourquoi se priver de cette forme de conjugaison, lorsqu'elle convient au propos, lors d'un débat politique des plus sérieux ?

Mais dans le cas présent, il était erroné ! Il n'avait vraiment aucune raison d'être. Cependant, ce sont les aléas du débat en direct et nul correcteur ne peut rien y faire ! Et nous faisons TOUS des erreurs.

Je pense néanmoins que le coeur du débat ne s'est pas trouvé dans cette erreur de conjugaison. Et résumer ce débat à ce malheureux "vous vous contredites", comme cela a parfois été fait, est vraiment très réducteur !
Dernière modification par ann65 le 04 févr. 2012, 12:38, modifié 2 fois.
Catherine_75
Messages : 654
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: Vous vous contredites

Message non lu par Catherine_75 » 04 févr. 2012, 12:03

ann65 a écrit :
Catherine_75 a écrit :Je me suis emberlificotée dans cet échange, et c'est MOI, et non pas Coco47, qui ai mal lu. Je croyais avoir lu : Il eût été étonnant qu'en une telle circonstance (un débat télévisé) M. Juppé n'utilisât pas un passé simple.
D'où une certaine incompréhension.
Mea culpa.

Après réflexion, un passé simple n'était effectivement pas judicieux lors d'une joute oratoire, si la réflexion d'Alain Juppé concernait ce que François Hollande venait de dire.
Mais, comme le dit Ann, cela ne vaut peut-être pas la peine d'épingler cette erreur liée sans doute à la fougue du débat.

Bonne journée.
Un passé simple aurait pu être "judicieux lors de cette joute oratoire".
Pourquoi se priver de cette forme de conjugaison lors d'un débat politique des plus sérieux ?
Mais dans le cas présent, il était erroné ! Il n'avait vraiment aucune raison d'être. Cependant, ce sont les aléas du débat en direct et nul correcteur ne peut rien y faire ! Et nous faisons TOUS de erreurs.

Je pense néanmoins que le coeur du débat ne s'est pas trouvé dans cette erreur de conjugaison. Et résumer ce débat à ce malheureux "vous vous contredites", comme cela a parfois été fait, est vraiment très réducteur !
Ann, si j'ai écrit que ce passé simple ne devait pas être judicieux, moi qui n'ai pas vu le débat, c'est que je me fie à votre jugement, vous qui l'avez suivi avec attention… Et je dis la même chose que vous, ce genre d'erreur, dans un débat animé, tout le monde en fait.
ann65
Messages : 1179
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Vous vous contredites

Message non lu par ann65 » 04 févr. 2012, 12:16

Catherine_75 a écrit : Ann, si j'ai écrit que ce passé simple ne devait pas être judicieux, moi qui n'ai pas vu le débat, c'est que je me fie à votre jugement, vous qui l'avez suivi avec attention… Et je dis la même chose que vous, ce genre d'erreur, dans un débat animé, tout le monde en fait.
Oui, il me semble aussi que nous devrions nous garder de trop de sévérité. Car l'exercice du débat politique ou de l'interview filmée n'est pas aisé, même pour des hommes aussi chevronnés que Juppé. C'est du sans-filets !
Pour ma même raison, j'avais trouvé vraiment déplacé l'acharnement des commentateurs après la fameuse "bravitude" de Ségolène Royal.

Réduire le débat politique à quelques "dérapages incontrôlés" de langage, surtout quand ils sont isolés (je ne parle pas des dérapages permanents d'une Morano), n'est à mon humble avis, pas très sain.
CathyBerberian
Messages : 111
Inscription : 05 oct. 2011, 20:59
Contact :

Re: Vous vous contredites

Message non lu par CathyBerberian » 05 févr. 2012, 23:02

Je viens de retourner mes 37 mètres carrés. Je n'y ai pas trouvé de pilori. Mais j'ai encore un paquet d'épingles.

Et comme je suis tombée sur le cul en lisant vos propos, ça m'a fait mal (je parle de mes épingles, pour ceux ou celles qui n'auraient pas compris).
ann65
Messages : 1179
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Vous vous contredites

Message non lu par ann65 » 06 févr. 2012, 11:24

CathyBerberian a écrit :Je viens de retourner mes 37 mètres carrés. Je n'y ai pas trouvé de pilori. Mais j'ai encore un paquet d'épingles.

Et comme je suis tombée sur le cul en lisant vos propos, ça m'a fait mal (je parle de mes épingles, pour ceux ou celles qui n'auraient pas compris).
Tu as vérifié que tu étais à jour dans tes vaccinations contre le tétanos ? :wink:

PS - L'expression "clouer au pilori" signifiant "désigner à la réprobation et au mépris de tous", je ne comprends pas bien ton trait d'ironie. :?:
CathyBerberian
Messages : 111
Inscription : 05 oct. 2011, 20:59
Contact :

Re: Vous vous contredites

Message non lu par CathyBerberian » 06 févr. 2012, 15:17

ann65 a écrit : Tu as vérifié que tu étais à jour dans tes vaccinations contre le tétanos ? :wink:

PS - L'expression "clouer au pilori" signifiant "désigner à la réprobation et au mépris de tous", je ne comprends pas bien ton trait d'ironie. :?:
Salut ann65,

Je trouve curieux que tu puisses faire un trait d'humour (que j'ai apprécié) et que tu ne comprennes pas mon trait d'ironie.
Merci pour la définition, mais je voulais justement pointer le fait qu'épingler une erreur est loin de "désigner à la réprobation et au mépris de tous".

Et puisqu'il faut mettre les points sur les "i", il ne s'agissait pas d'une volonté de « réduire le débat politique à quelques "dérapages incontrôlés" de langage », ni de « résumer ce débat à ce malheureux "vous vous contredites", comme cela a parfois été fait » (où ça ?). Ni même d'émettre un jugement sur le débat entre Juppé et Hollande. Pour ce faire, je pense que ce forum n'est pas le lieu qui convient.
ann65
Messages : 1179
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Vous vous contredites

Message non lu par ann65 » 06 févr. 2012, 17:37

Salut Cathy :)
CathyBerberian a écrit : Je trouve curieux que tu puisses faire un trait d'humour (que j'ai apprécié) et que tu ne comprennes pas mon trait d'ironie.
Merci pour la définition, mais je voulais justement pointer le fait qu'épingler une erreur est loin de "désigner à la réprobation et au mépris de tous".

Je suis désolée, mais je trouve qu'épingler Juppé pour cette faute de français, comme cela a été fait PARTOUT, c'était le clouer au pilori. C'était inutilement injuste, sévère et méprisant. D'autant que ledit Juppé se trouve être un un des rares membres du gouvernement à s'exprimer dans un français très correct. Je trouve donc ..

Et puisqu'il faut mettre les points sur les "i", il ne s'agissait pas d'une volonté de « réduire le débat politique à quelques "dérapages incontrôlés" de langage », ni de « résumer ce débat à ce malheureux "vous vous contredites", comme cela a parfois été fait » (où ça ?). Ni même d'émettre un jugement sur le débat entre Juppé et Hollande. Pour ce faire, je pense que ce forum n'est pas le lieu qui convient.

Cela a été fait... partout. :roll: Regarde sur le net le nombre de billets où il n'a été question que de cela. J'ai été bien agacée, oui, parce que ce débat avait de la tenue et du fond. Ce qui manque trop souvent...
Je suis plutôt engagée politiquement et compte tenu de la situation dans laquelle ses trouve le pays, j'estime que cette campagne présidentielle mériterait mieux qu'une chasse à la petite phrase et autres erreurs de français des uns et des autres.

En d'autres termes les "toutes les civilisations ne se valent pas " (on n'a plus de doute sur ce que Guéant a dans le ventre) me semblent bien plus important à relever (et à débattre) que "vous vous contredites monsieur Hollande"'.

La parenthèse est close.
alvajo63
Messages : 11
Inscription : 18 févr. 2010, 12:49
Contact :

Re: Vous vous contredites

Message non lu par alvajo63 » 06 févr. 2012, 19:58

On ne dit pas vous vous contredites, mais vous vous contredisez (je crois).
Répondre

Revenir à « Correction & correcteurs »